Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 20:38
Après on n'en parlera plus, car il ne faut pas vivre avec un oeil sur le rétroviseur,mais le résultat de cette élection cantonale conduit a ce que le juge qui a prononcé mon inéligibilité mesure bien la responsabilité qu'il a prise.
A mon tour,après nicolas de vous faire copie d'un courrier adressé a un de ces messieurs qui nous gouvernent :

Monsieur le président,

En juin dernier, vous avez bouleversé ma vie en prononçant une inéligibilité qui met à néant, pour un retard de quelques heures dans le dépôt d’un compte de campagne par ailleurs irréprochable, la volonté de 65% des électeurs exprimée dès le premier tour.

Vous avez prononcé cette inéligibilité alors que mon élection en qualité de conseiller général de l’Essonne n’était contestée par personne et que ma bonne foi (qui, en vertu du code électoral, aurait dû m’exonérer) n’était pas en cause.

Rendue dans la plus grande discrétion, votre décision et les conclusions censées l’expliciter ont laissé mes arguments sans réponse.

Ils ne vous exhortaient pourtant qu’à accomplir intelligemment votre office : appliquer la loi en reconnaissant ma bonne foi et tenir compte de quelques grands principes : proportionnalité des sanctions aux fautes, respect du suffrage universel, égard minimal pour la continuité des services publics locaux, pour la sérénité de la vie démocratique locale, accessoirement pour les deniers publics auxquels on aurait pu faire l’économie d’une élection partielle.

Vous avez préféré, par esprit de routine, de confort, par peur du quand dira-t-on peut-être ? persévérer dans une jurisprudence que vous savez absurde, non dictée par la loi (c’est l’inverse) et contraire à nos grands principes.

Cet esprit de routine et de confort qui fait que le droit s’éloigne de la justice.

Cet esprit de routine et de confort qui explique tant de compromissions de notre histoire judiciaire.

Cet esprit de routine et de confort qui, au moment où tant de nos concitoyens, tant d’élus en particulier, s’interrogent sur les complications de la justice française, fait mentir l’image d’un juge administratif gardien du bon sens et de l’équité, d’un juge électoral réaliste, d’un Conseil d’Etat faisant prévaloir l’intérêt général sur les arguties juridiques et sur les raisonnements mécaniques. 

L’élection partielle,  consécutive a votre décision, vient de statuer en appel : mon fils de 28 ans, sans expérience politique, a été élu avec  plus 56% des suffrages, malgré la présence d’un sénateur et du maire de la plus grosse commune candidats dans cette élection.

Je vous demande au moins de mesurer ce que cela signifie, d’imaginer, sans le dédaigner, le regard que les citoyens portent sur les décisions de justice quand elles leur semblent disproportionnées. Quand ils ont le sentiment qu’on leur a « volé leur vote ». Ce n’est pas seulement la crédibilité du juge, c’est celle de l’ensemble de nos institutions qui est ainsi remise en cause.

A l’issue du dépouillement, quelqu’un s’est écrié « justice est rendue ». Les électeurs de mon canton, pas seulement les miens, ont eu la sensation que, sur les trébuchets du juge électoral, la volonté des électeurs avait un poids bien faible, que bien peu de cas était fait, en définitive, de la démocratie.

 Au fond de moi, je ne peux me retenir de penser qu’ils ont en partie raison : votre décision, car c’en est une, car vous pouviez faire autrement, est un déni de démocratie.

Les dérives de la jurisprudence antérieure n’excusent rien. Une jurisprudence stupide et inique, on doit avoir le courage, on doit prendre la peine d’en changer

En rudoyant le suffrage universel, puis en exposant la justice au désaveu des gens, votre abstention a contribué à rendre notre Etat de droit un peu plus illisible.

 

Christian Schoettl,

Maire de Janvry

Ancien conseiller général de l’ESSONNE 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marie France 13/10/2009 09:45


Quelle est belle cette lettre, et tellement vraie
l'élection de Nicolas, n'est que justice
Nous serons avec lui, comme nous l'avons toujours
avec toi
Ce fut une élection de coeur en remerciement pour tout
ce que tu as pû apporter au canton et que continuera
Nicolas


Francis Panigada 12/10/2009 12:38


Décidément Aung San Suu Kyi n'inspire personne !
Il est vrai que le courage et l'honneteté politique ne sont pas les qualités de nos blogueurs anonymes.
Messieurs aux multiples masques de mensonge, la démocratie se mérite, elle demande des vertus que vous avez perdu, ces vertus s'appellent le sens du bien public, la tolérance, le respect et la
droiture !


DSL 10/10/2009 17:36


Décidément vous ne pouvez pas parler correctement. vous ne faîtes que mépriser et insulter.

Pas très joli

Quant à parler d'élan pour ces élections, vous êtes vraiment aveuglés : 33% de participation , où est l'élan ?


Christian SCHOETTL 10/10/2009 18:58


je ne vois pas de ma part ni mépris ,ni insulte et il me semble parler correctement avec même un certain self control au regard des provocations.
quant au taux d'abstention qui ne serait pas un problème si d'autres avaient été élus,il est  totalement similaire voir inférieur a n'importe quelle élection partielle.
Certains discours voudraient tendre a penser que si plus de gens s'étaient déplacés,les scores auraient été différents...Au nom de quel critère ? si l'on exclue la mauvaise foi bien évidement.
En fait le résultat traduit exactement la même volonté que lors de l'élection cantonale de 2008.
L'amertume n'est pas bonne conseillère.
 


Ben 09/10/2009 15:28


D’homme a homme ?
Un homme ne se cache pas.
Donc c'est un combat inégal de toute façon.
Mais c'est mignon d'avoir essayé...

Je suis d'accord pour dire que politique et dieu n'ont rien à voir ensemble et que toute discussion sur ce domaine pourrait tourner au vinaigre ; mais c'est vous qui avec un humour très éclairé
avez lancé le sujet.
Je dis « éclairé » uniquement pour rester courtois que ce soit clair. Au vu de vos commentaires, vous n’éclairez rarement plus que le caniveau.


nom/prenom 09/10/2009 13:19


sans vouloir entrer dans une polémique lamentable
quels sont vos péchés comparés aux miens????

on met les comptes à jour mais d'homme à homme!
je ne sais pas qui sera gagnant , mais bien sûr rien n'a été écrit, dommage, c'est moi contre vous!


Christian SCHOETTL 09/10/2009 17:28


d'homme à homme ? mais vous êtes juste un lâche,vous ne croyez pas que je m'abaisse a vous traiter d'égal à égal ,je le ferai quand vous aurez un peu plus de courage.