Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 09:53

c'était au lndemain du putsch contre allende,la france ,l'allemagne et bien des pays européens ont acceuilli des chiliens fuyant un régime qui les massacrait.

les premiers temps ,chez nous,je veux dire chez mes parents ,il y en avait partout,en attente d'une solution durable,je crois que d'une manière ou d'une autre plus de 20 ou trente réfugiés,c'était très gai ,cela chantait tout le temps,la maison était un moulin

il fallait trouver de tout ,des logements,du travail etc...ils ne sont passés pas par la rue theodore de mes parents ,mais étonnant de penser que dans notre salon de coiffure aux ulis  ,nous avons deux coiffeurs chiliens acceuillis a cette époque,même si l'un d'eux n'était pas très coiffeur !...des pointures désormais.l'un a vu abattre son père devant ses yeux,l'autre a été arrêté torturé etc...

parmi les chiliens qui ont continué a vivre a la maison ,il y avait ismael,atachant,drole,avec des yeux de hush puppy,

quelques anecdotes comme ce jour où il conduisait la voiture de ma mère sur les quais de la seine,un policier le siffle,il accélère,nous lui disons de s'arrêter ,il accèlére encore plus en nous expliquant qu'ils vont nous tirer dessus que c'est comme cela au chili

un rodéo sur les quais de seine qui s'est achevé devant un barrage très musclé !et notre conduite au comissariat ,une chance que mon père ait eu quelques relations pour fire admettre le traumatisme d'ismael 

ismael duran bandolero

je ne sais pas combien d'années ismael vécut a la maison,chez nous c''est une tradition et certaines personnes venues pour une nuit sont restées dix ans ,15 ans jusqu'a 22 ans partageant notre vie.

Cela implque d'avoir quelques moyens mais aussi un certain regard sur la vie que nos parents nous ont inculqué

Ismael chantait et voulait être chanteur,40 ans plus tard ,il chante et ce soir il chante dans la maison de mes parents a janvry ,venu du chili et voulant leur rendre un hommage posthume

quand j'officie a la mairie a l'occasion d'un mariage,je raconte souvent l'histoire d'ismael et de son mariage a janvry ,

a l'époque ma mère venait d'être élue maire de la commune et ismael lui a demandé de le marier avec une américaine,a l'époque et considérant les circonstances du putsh,c'était rigolo enfin...mais il y avait urgence car la demoiselle était très très très enceinte

c'était le premier mariage que faisait ma mère,

la mairie de janvry dans ces temps n'occuppait que la salle des actes ,tout y était réuni : secretariat ,bureau du maire etc...lors des mariages on repoussait tout pour solenniser le lieu et puis après il fallait tout remettre en place

ce jour là ma mère était très émue de ce premier acte officiel ,la mairie était pleine de chiliens ,mes frères étaient affairés aussi anxieux pour ma mère que pour le bon déroulement

au moment de demander a la promise si elle acceptait de prendre pour époux ismael celle ci a dit non et est partie.............

consternation,effondrement d'ismael ,mon frère ainé qui part derrière la mariée,secretaire de mairie intérimaire,éberlué d'autant plus que nous parlions tous en espagnol et qu'il ne comprenait rien

il fallut se résoudre a ranger la mairie et tout remettre en place...

quand tout a coup  quelqu'un arrive en courant en annoncant "elle revient !' a la vitesse de la lumière on a ,a nouveau remis le dispositif mariage

ma mère a repris la cérémonie a l'interrogation sur le consentement de la mariée ma mère a considéré que borborryghme émis était un oui

emballé c'est pesé c'est ainsi qu'ismael s'est marié !

le plus étrange c'est qu'ils eurent 4 enfants et que si ce soir il est a janvry,c'est que c'est pélérinage ,il est toujours marié ,ce qui n'est pas toujours le cas pour les mariages que j'ai pu faire où la mariée semblait nettement plus enthousiaste !

ismael duran bandolero

alors ce soir ,je n'y serai pas ,ismael m'a appelé hier ,nous nous verrons mercredi ,quand il chantera ce soir,je crois que là haut mes parents en seront heureux au nom d'une certaine idée de l'humanité et de la fraternité qu'ils nous ont apprises et qu'ils mettaient en oeuvre au premier degré sans avoir la sensation d'être hors du commun,comme ma grand mére qui allait dans les camps du sud de la france arracher des réfugiés de la guerre d'espagne de l'ignominie,

une culture familiale dont je suis fier et qui renvoie tous les petits débats politiciens et caricaturaux a leur médiocrité

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Parcot Gérard 22/08/2015 16:38

Quelle richesse!

Agnès 22/08/2015 11:17

Une magnifique soirée !!! remplie de sentiments, d'amis, de rires et de bonnes ondes... Une soirée ou l'on a pas envie de partir... Ici, dans un lieu incroyable ou l'on se sent transporté... Merci :)