Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 22:50

l'education nationale a vecu le pire jour de rentrée de son histoire et dans une sorte de déni fanatique ,voilà une ministre qui reprend les paroles de peillon et hamon pour nous chanter  "tout va tres bien madame la marquise"

je voudrai présenter mes excuses aux maires de penne mirabeau ,de fos sur mer de carnoules et de centaines d'autres communes

,l'essonne a concentré l'infoirmation et la ministre qui ne sait pas compter  a confondu l'essonne et la france en affirmant que seules 15 communes sont recalcitrantes et elle a donné l'ordre aux prefets de leur donner le baton, de les poursuivre  puis  de les guillotiner dans cette propension qu'ont les membres de gouvernment a se faire juge procureur avocat genral et bourreau

madame la ministre fraichement arrivée n'a pas encore intégré qu'il s'agit d'un decret et non pas d'une loi ,nous l'avons tellement dit que c'en est lassant  comme il s'agit d'un décret aucune poursuite pénale n'est possible...

quant au boycott nombreux et sur tout le territoire francais ,il a été passé sous silence

,faut il rappeler que les parents ne peuvent pas avoir leurs allocations familiales suppriméées pour non présentation d'enfants a l'ecole puisque francois hollande a supprimé cette mesure ?

madame la ministre soit on vous ment,soit vous mentez soit vous ne savez pas compter

sur tous les tons ,relayé par la presse et les medias on essaye de nous fairte croire que tout va bien et que seuls 12 trublions font encore de la résistance,

en fait l'agitation,les trepignations de la ministre demontrent le contraire,

chacun comprend que si c'était vrai cela ne meriterait pas une minute de l'attention d'un ministre et là c'est tout l'appareil d'état qui est mobilisé ,: renseignemenst généraux dans nos cours d'ecoles ,visites des gendarmes, courriers hallucinants des prefets,consignes folles des dasens aux enseignants ,

incroyable que sur tout le territoire francais touit le monde soit sur les dents ; ministren premier ministre compris pour 15 communes...qui pourrait croire cela ?

juste en interrogeant mes amis et en moins d'une demi heure voilà ce que j'ai recu comme reponses ,un liste absolument pas exhaustive tres tres t éloignée de 15 communes de notre mini stress

Essertines en Chatelneuf 42600 : 40 % d'absents ;

l'hôpital le grand 60%

Lézigneux 70 %

Ecole d'Isola 2000: hier rentrée boycottée par les parents, 1 seule élève sur 36, aujourd'hui même chose!

Ecole d'Isola village, aujourd'hui 1 élève sur 18!

Entrecasteaux 51 enfants en classe sur 98..... Presque à moitié vide.

Ecole publique de Persquen (56160). Sur 20 élèves, 15 absents et 5 présents

( St Médard en Forez, fermée

Viricelles, fermée

Jarnosse, fermée

Villemontais fermée

Margerie-Chantagret fermé

e Ecole primaire de HEITEREN (68) complètement fermée avec présence de nombreux élus locaux

Sucy en brie toutes les ecoles fermées

La Roquette sur Var ecole baus-roux vide / école de village 11 sur 42

SIVOS Aigleville Villegats Hecourt Chaignes 27120 fermés par les élus

Roinville sous Dourdan 91 36 enfants ABS soit environ 1/3 de l'effectif

Saint-Caradec Trégomel (56540) 24 élèves ont boycotté sur 34

St Escobille

Merobert

le Plessis St . Benoîst

Authon la Plaine

Regroupements de Aigleville hécourt Villegats Chaignes fermées

montgeron

Tigery

janvry

Yerres

Savigny sur orge

Saintry sur seine

Vigneux sur seine

Saint germain les corbeil

Chaloumolineux

Chalo saint mars

Haumont

phalempin

les ecoles du RPI de Preuschdorf, dieffenbach et oberdorf spachbach ont participé au boycott national3/4 des enfants étaient absents aujourd'hui

l Carbay 49  Aucun enfant

chambly dans le 60 nous avons boycotté comme l'annee dernière ,

Bouville,$

Brières-les-Scellés,

Saint-Hilaire,

D'Huison-Longueville,

Moigny-sur-Ecole,

Puiselet-le-Marais,

Valpuiseaux

Ganzeville

Saint felicien

,les attaques

commune de limeil brevannes 94450

Le Meriot 10400 l'école était ouverte ce sont les parents qui n'ont pas mis leurs enfants 4 enfants présents sur 72 élèves

Montmeyan

Carnoules

Fos sur mer

, Pennes,

Cabries

Ecole heiteren dans le 68

nettancourt lorrainne

6 communes dans les pyrénées

myans

apremont

~~Saint-Sauveur sur Tinée (06)

Beaumont en Argonne (08)

Saint Julien les Rosiers (30)

Le Martinet (30)

Monoblet (30)

Hures-la-Parade (48)

Rantigny (60)

Fontrabiouse (66)

Formiguères (66)

mont louis (66)

Les Angles (66)

Matemale (66)

Puyvalador (66)

Railleu (66)

Real (66

) Sansa (66)

La Llagonne (66)

mont louis (66)

 

 

etc etc etc ....

s'il n'y avait que les communes ci dessus ce serait insuffisant mais le nombre est bien plus grand  ,il faut que je verifie j'ai une premeire liste de 250 communes qui m'avaient indiqué leur intention de marquer leur desapprobation mais je me dois de verifier qu'elles ont mis en aplication etpuis il y a toutes celels qui  l'ont fait dans leur coin sansnrine demandr a personne et c'est bien parce que c'eest mecontentement génralisé sur tout le  territoire qu elle s'enerve la ministre a l'autorité un peu hysterique

si ces quelques reponses font 15 ou 20 moi je mets 0 a ceux qui racontent cela

je vous invite a completer  a venir grossir les rangs de la manifestation de paris a 15 au depart de la place colette pres du conseil d'état

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

bonsens89 04/09/2014 22:23

tu peux noter 88 % d'enfants absents mercredi matin à Poilly sur Serein (Yonne), ce malgré des appels tel du rectorat la veille pour rappeler les sanctions (on rêve.....!! plutôt on cauchemarde !) que les parents risquaient en cas d'absence de leur enfant....même taux de boycott dans d'autres RPI de l'Yonne..

sandra 34 08/09/2014 23:12

A notre Dame de Londres (34) 50% des élèves absents mercredi 3 septembre.

bonsens89 04/09/2014 22:13

D'abord réponse à Florent : avis totalement partagé sur l'objectif visé mais non avoué de détruire les petites communes rurales, provoquer la concentration des familles vers les groupes scolaires qui auront les salariés sur place pour occuper les marmots, désespérer les élus qui s'engagent avec leur coeur et le sens de leurs racines, pour les remplacer par des salariés du gros ETAT, qui iront dans son sens ..et non plus dans le "bon" ....
Plus on concentre les masses sur un petit territoire, plus on les tient , dans mes cours d'histoire, sur l'URSS, ca avait un nom ......ré écoutez l'interview de L,Ferry, qui s'offusque de l'outrecuidance des maires qui osent s'opposer au décret, il dit que ce serait du courage dans une dictature, mais qu'il ne nous comprend pas, puisqu'on est en démocratie ...... une désobéissance à une telle échelle apporte la preuve que la dictature n'est pas très loin !!!

josse 04/09/2014 14:11

Bravo pour votre courage a dire les verites de cette rentree et non de le minimisez
Continuez a vous battre contre les menteurs

emi 04/09/2014 10:28

Bravo à vous, ne fléchissez pas, nous vous soutenons !!!

Florent 04/09/2014 11:08

Je porte votre parole jusque dans le Doubs depuis bientôt 1an... Nous n'avons rien mit en place pour les TAP, en espérant une annulation du décret, ...par la voie juridique cette fois ci ... Sinon l'année prochaine, sous la pression des parents, nous devrons certainement mettre en place des animations (Cout par élève 200E / an d'après la commune chef lieu de canton qui fonctionne ainsi depuis l'année dernière) et après les parents passeront au tiroir caisse, soit directement, soit par le biais des impôts locaux. La suite on la connait; on sera traité d'incapable par les villageois pour mauvaise gestion, donc comme nous sommes certes élus mais pratiquement bénévoles, je laisserai volontiers ma place à d'autre qui se lasseront encore plus vite que moi, les compétences partirons aux communauté de communes qui seront gérés par des employés à la botte du Maire du chef lieu de canton, qui eux ne seront pas bénévoles; l'engrenage ensuite : il faut plus d’impôts pour payer plus de salaires; et les travaux de voirie, les infrastructures, seront regroupés dans les chef lieu, du coup plus aucun intérêt de venir habiter à la campagne: les même impôts que dans les gros bourgs mais pas d'écoles, pas de boulangerie, les mêmes ridicules parcelles de 5a pour construire ( PLU et Grenelle de l'environnement sont passé par la) -> exode rural -> Je crois que les petits villages de moins de 200 âmes sont en voie de disparition, les rythmes scolaires ne sont qu'une maladie de plus qui vont nous faire crever...

Florent 04/09/2014 08:39

C'est navrant que tout ce qui est publié ( ou presque) concernant les rythmes scolaires, fasse état de gens de droite qui veulent la peau des gens de gauche ou être sous les feux des projecteurs. Nous, habitants d'une commune de 140 Hab sommes a 1000 lieux de prendre partit pour un bord ou l'autre, comme si la vie des ces nantis en yacht ou en scooter nous importait ....
Christian, quand est t il du tribunal administratif ? vous aviez l'air d'avoir un dossier "béton", allez vous êtres enfin convoqué et pouvoir démontrer que ce décret induit des charges supplémentaires aux collectivités ? (si j'ai bien compris, c'était le fil rouge de votre défense).
Merci

Christian SCHOETTL 04/09/2014 09:58

on espere en septembre