Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 15:17

je reviens de saint médard  après avoir passé la soirée en compagnie de tres nombreux maires et députés locaux pour cette première journée de grève de la faim entamée par evelyne Flacher le maire et celine Fabre notre enseignante de toulon ,célèbre parmi les "gilets  jaunes"

avant même que céline n'entame cette démarche ,elle pouvait inquiéter n'importe qui car elle est naturellement mince  voir maigre ,de plus son combat depuis des mois contre cette réforme l'a déja épuisé,il ne faudrait pas que cela l'achève

"nous ne partirons que sur une civière" affirmait hier soir evelyne

ce matin en les quittant j'avis une boule a la gorge car ces deux petits bouts de bonnes femmes semblent totalement déterminées et que l'état en les méprisant comme il le fait porte une grande responsabilité

hier soir ,j'ai assisté a une conversation téléphonique entre la prèféte et evelyne Flacher qui m'a laissé pantois : quelle pression subissent ces représentants de l'état pour oser se permettre de tels propos a l'égard d'une élue  :

,des dérapages du genre :,vous n'assumez pas vos fonctions ,vous les ignorez

donneur de leçons  : "madame vous êtes une représentante de l'état,appliquez la loi  " "non madame le prèfète,je suis d'abord une élue du peuple et ce n'est pas une loi,cette reforme n'a pas été soumise a la représentation nationale,malgré qu'elle bouleverse l'économie descommunes ,la vie des parents d'eleves et des enseignants "

la préfète "madame les gens qui vous rejoignent sont douteux,faites attention a tous ces gens qui instrumentalisent ce combat ..." on aurait cru entendre du hamon dans le texte

la préfète  "ma porte vous est ouverte et nous pouvons traiter le cas de saint medard " evelyne Flcaher " si ce n'était que le cas de saint medard ,je m'en réjouirais,mais ce sont des milliers de cas en france et je ne mène pas cette action pour ma seule commune mais pour les  4000 maires qui ont affirmé leur opposition et pour tous ceux qui subisssent en espérant que le conseil d'état nous donne raison " et "ma porte vous est aussi ouverte ,si vous craignez la presence de la presse ,c'est curieux car d'habitude en cas d'occuppation d'usine cela ne vous gêne pas"

 

evelyne Flacher a été remarquable de precision,de clarté et de determination,nous nous connaissions peu ,je suis très heureux de m'être déplacé et de la connaitre mieux dans cette fraternité de combattants

si tous les maires pouvaient être ainsi ce décret serait déja abrogé  

evelyne flacher et celine fabre a saint medard en forez ,la grève de la faim qui m'inquiéte

en quittant saint medard ,je me suis dit que j'allais revenir tres vite,qu'il se joue ici un drame que certains ne mesurent pas,que ces deux là sont totalement déterminées

l'idée que pour faire plaisir a taubira, hamon ait reporté la reforme des rythmes scolaires pour toutes les communes de guyane qui le demanderaient sous des pretextees rejetés en metropoloe,

qu' a belle ile en mer la reforme ne sera pas mise en place

qu'a nouméa on n'ne parle même plus ,

en fait qu'on soit dans une totale inégalité de traitement républicaine est totalement insupportable ,

ce decret est le fait du prince,on l'impose  a  géometrie variable et cela renforce nos deux rebelles comme notre propre détermination

les motifs officiels du decret peillon n'existent plus  il ne reste plus que l'obstination politicienne et ces deux femmes vont mettre le santé en danger pour le crier et le denoncer au nom d'une certaine idée qu'elles se font de notre démocratie,

je recois des appels, comme pour les irlandais, de gens ,d'élus ,de parents d'élèves qui me disent ,"si elles sont évacuées par les pompiers ,nous sommes prêts a les remplacer,il ne faut rien lacher" 

leur hospitalisation ne mettra donc fin a cette situation et cela me terrifie

quand les élus de gauche comprendront-ils qu'il n'y a pas pire erreur  que de ne pas reconnaitre une erreur? que parmi ces femmes ,il y en a qui ont voté pour eux ? et qu'ils désespèrent  la démocratie,que dans la file initerrompue de gens venant signer la pétition de soutien ,la colère est grande,l'ulcération,le rejet des "politiques" et cela me fat du mal a ma france  

alors faites circuler ,mobilisez dans cette course contre la montre


http://cpefclrdrs.blogspot.fr/2014/06/rythmes-scolaires-soutenez-la-greve-de.html

 

evelyne flacher et celine fabre a saint medard en forez ,la grève de la faim qui m'inquiéte
evelyne flacher et celine fabre a saint medard en forez ,la grève de la faim qui m'inquiéte
evelyne flacher et celine fabre a saint medard en forez ,la grève de la faim qui m'inquiéte
evelyne flacher et celine fabre a saint medard en forez ,la grève de la faim qui m'inquiéte

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

seon 02/07/2014 19:43

sachez que se que vous faite est bien pour les écoles et les enfants mais prennez garde a votre santé

pupier 03/07/2014 16:21

honte a cette personne qui mélange tout. Notre Maire est exceptionnelle et Celine aussi.Quel courage ! Comment monsieur Ha mon peut il accepter sans sourciller que
deux personnes mettent leur vie en danger a cause d'un décret que la majorité refuse.

Christian SCHOETTL 03/07/2014 13:06

Je suis prêt à me saigner pour quelque chose d utile mais je fais la guerre à une dépense publique néfaste pour les enfants comme le soulignent des chrono biologistes désormais

Spécialiste de mes enfants 03/07/2014 12:42

Réponse à coucou, n importe quoi, hors sujet. Vous même, êtes vous spécialiste de la sécurité routière? Si non, alors engagez vous dans ce combat comme cette maire s est engagé dans le sien, avec le même courage. Merci à elle, si seulement mon maire pouvait être pareil.

coucou 03/07/2014 11:16

Il faut dans la gestion municipale réduire des frais et vous trouverez l'argent nécessaire. Pas besoin de ralentisseurs ni de goudron comme sur les autoroutes, ce qui réduira la vitesse. vous n'êtes pas une spécialiste de la petite enfance pour dire que le système éducatif sera néfaste aux enfants.

jardoux 02/07/2014 14:14

tout mon soutien a notre celine fabre et madame le maire ,c'est regretable d'en arriver là ,pour etre entendu ,mr le ministre vous disiez entendre les gens ????? on ne veut pas de cette reforme avec vos arrangement ,on veut nous parents? tous l'ABROGATION .

couvreur 02/07/2014 11:45

A vous les élus "entêtés", pendant la guerre, auriez vous été collabo? cherchez en vous qui vous êtes au lieu de vous fuir à travers le pouvoir et de faux pretextes, et en compensant vos problèmes sur les autres. Ce que vous fuyez c'est vous même, c'est la vie, arrétez d'être faibles intérieurement. A quoi bon vous obstinez à être sourd, et aveugles. Car au final c'est vous que vous sacrifiez. Et souvenez qu'un jour votre mère a souffert pour vous et qu'elle pourrait dire au nom de ce sacrifice " tout ça pour ça...." en vous voyant agir. Celui qui ne ressent plus la honte ne ressent plus l'honneur de vivre.

babolat 02/07/2014 10:28

Je suis enseignante et cela me réconforte de voir que des élus comme vous comprennent que cette réforme signe la fin de l'éducation nationale et aggrave les conditions d'apprentissage des enfants en général et particulièrement celles des enfants en difficulté.
J'ai essayé d'alerter et de mobiliser mes collègues, les parents et les élus de ma commune. Quelle déception ! Les collègues sont résignés, parfois même POUR car c'est la gauche qui met en place. Les parents ne se préoccupent que du coût du périscolaire et les élus cèdent aux pressions du préfet et de la DASEN. Je suis de plus surprise du silence des médias sur le sujet.
Les journalistes n'auraient-ils pas d'enfants scolarisés dans le public ???
Courage à vous tous et j'espère qu'au moins les enfants de vos communes ne subiront pas, grâce à vos actions, les effets de cette réforme stupide et néfaste.

rocher ghislaine 02/07/2014 10:05

Je suis très triste pour ces deux jeunes femmes courageuses, triste de voir la non mobilisation de nos concitoyens qui ont le nez dans le guidon. Il n'y a que l'union qui fait plier ceux qui prennent des décisions qui vont à l'encontre du bien publique. J'ai organisé et participé à une révolte de parents d'élèves en 1981 (c'était peut être dans le privé) mais grâce à notre mobilisation nous avons fait reculer le gouvernement de l'époque. Nous étions alors des millions, de gens qui jamais n'avaient manifesté pour quoi que ce soit.
Que peut-on faire pour aider ces deux résistantes ?