Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 21:38
Demain,il va me falloir choisir de franchir le Rubicon.
depuis 20 ans ,je me bats pour essayer de défendre une certaine idée de l'indépendance et de la liberté,ce choix,on me l'a fait payer chèrement.
J'ai cru que la puissance des succès électoraux permettrait de convaincre certains, a la fois que c'était la bonne voie et a la fois que les rapports humains comptaient plus que les calculs.
certains m'ont déçus,la confiance,la parole,le respect ne sont que façade,alors,demain,il est fort probable que je ressorte la machine a baffes et que je rejoigne ceux qui ne m'ont jamais manqué.
Xavier Dugoin,il y a des années de cela m'a dit "on mesure un élu a sa capacité de nuisances" cela m'avait semblé une vision intolérable des élus,je crois que l'on peut mesurer un élu a sa capacité a réunir des hommes et des femmes de tous bords au nom d'une ambition collective, au nom d'un rêve a vivre ensembles.
Je me dois la franchise pour tous ceux qui me font confiance,je leur dois a eux seuls mes fonctions et a aucun appareil,je leur dirais donc qui leur ment,qui les trompe affectivement ,qui me semble honnête et qui les instrumentalise a mes yeux et avec mes 20 ans d'expérience.
Tout cela doit vous sembler bien obscur mais depuis mon départ du conseil général,j'ai eu un peu de temps,j'ai observé les jeux de pouvoirs,les ambitions dévorantes, la force de la mauvaise foi,je me suis aussi interrogé sur l'intêret  a demeurer  au milieu de tout cela.Et puis un jour de neige,a sortir une voiture du fossé,je me suis dit que si ,nous, ne retroussons pas les manches d'autres se chargeront de nous détrousser. 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Electrice 26/01/2010 23:33


"Déçu", votre post fait froid dans le dos, on se demande ce que vous venez faire par ici ? Vous étiez perdu dans le blizzard et avez aperçu de la lumière ?

Christian, tu devais faire un choix le 23/1. Qu'en est-il ?

Les commentaires laissent penser que tu te poses la question de rejoindre un parti. Ca m'étonnerait, tu aurais franchi le rubicon depuis lontgtemps. Tous ces arrivistes de tous bords t'ont déjà
déroulé le tapis rouge à tour de rôle, non ? Ca continuerait la danse du ventre ? Pffft.

Tu sais bien que ces gens veulent ton potentiel de sympathie, pour mieux s'asseoir dessus s'ils gagnaient.

En tous cas, si tu laisses tomber, qu'est-ce que tu vas t'emmerder : tu iras te reposer sur une plage en République Dominicaine. Youpi.


Christian SCHOETTL 27/01/2010 04:59


relis ton histoire,il ne m'avait pas semblé que césar ait franchi le rubicon pour rejoindre confortablement le cenacle des sénateurs ! il est vrai que je ne me prends pour cesar et que la
prédecelle n'est pas le rubicon !
Mais je jubile d'avoir les deux pieds dans la rivière et dde déja voir le marigot s'agiter !c'est un feuilleton  suite au prochain numéro !


diogéne 25/01/2010 22:34


cher monsieur déçu,votre agréssivité et votre désir violent de blesser sont assez répugnants,cela ne vous honore pas


Deçu 25/01/2010 21:21


Oh! C'est bien vrai, le ridicule ne tue pas! Car vous seriez appeler à disparaitre dans quelques mois!


capitaine fracasse 25/01/2010 08:07


On a trop lu pendant la campagne des cantonales les commentaires du genre de "déçu".C'est "un ami qui vous veut du bien",j'aimerai qu'il me cite lequel de ses amis ne s'est pas réfugié depuis
longtemps dans le cocon douillet d'un parti !Je crois que si vous faisiez ce choix,cela inquièterait notre déçu car il sait que cela vous ouvrirait bien des portes.


decu 24/01/2010 14:24


Alors,

Allez-vous finalement rejoindre vos amis de l'UMP? Je comprends la difficulté de ce choix! Avouer aujourd'hui que vous ralliez ce camp, ce n'est pas glorieux! Que de gens abusés pendant des années!
Et oui! La soif du pouvoir!
Finalement, en politique, l'appétit vient en mangeant!

Un citoyen déçu!


Christian SCHOETTL 24/01/2010 15:04


je ne crois pas que vous soyez un citoyen déçu,si j'étais ségolène je vous dirai "homme de peu de foi...."
rassurez vous,vous avez prouvé depuis longtemps que le ridicule ne tue pas