Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 00:00

Il ne faut pas avancer avec un oeil sur le rétroviseur,néanmoins, force est de constater que le pouvoir use.

j'ai en mémoire ce mois de mars 1998 où la majorité changeait au conseil général,une sorte de grand soir,où les errements graves de certains avaient crée une autoroute pour une gauche incrédule.

Un jour,il faudra que je transcrive la chronique de ces derniers mois apocalyptiques.

Il faudra retrouver les archives de ce jour d'élection de Michel Berson,dans une sorte d'hystérie collective,mélenchon dilaté,,dray au sourire carnassier,Tavernier cocu,Philippe Schmit artisan de la victoire chassé des arcanes du pouvoir,Salinier vexé de ne pas être désigné ,Jérome Guedj en vainqueur romantique avec son fan club,Manuel valls dans son éternel jean blazer,la foule envahissant la salle d'assemblée,les allées d'accès,les écrans géants,.

A l'image de 1981 et du peuple de gauche découvrant les couloirs de l'élysée,une vraie délectation se lisait sur les visages.59124_1528313976_1116702213_1530797_8125005_n.jpg

13 ans plus tard,l'enthousiasme a cédé la place aux ambitions personnelles,les sourires sont remplacés par les plis de l'amertume et les yeux rieurs deviennent sombres de calculs borgiaques,les caisses ont été vidées et le foin se fait rare dans le ratelier,un cycle se termine,une génération va passer la main,parfois a contre coeur.

La réforme territoriale signe aussi les dernières heures de cette assemblée où les califes se multiplient a la course aux dernières gouttes du pouvoir.

La vraie chance de cette majorité,c'est bien l'absence d'opposition constructive, solide et solidaire.

 Un désert départemental du a une histoire politique douloureuse et a des personnalités disparates qui souvent se détestent cordialement.

mon seul engagement est de travailler avec tous ceux ,de bonnes moeurs, qui ne seront préoccuppés que par les problèmes des "vrais" gens et de leurs "vrais" problèmes.

Samedi,autour d'un repas,nous avons commencé a nous parler en toute franchise,dans les jours a venir,nous avancerons sur ce projet commun élaboré durant l'été et ,fort de cela,nous verrons qui veut partager ce chemin,qui se veut respecteux de l'autre, équilibré,de bon sens,concret et tolérant.

Bien sur ,c'est moins sexy que des promesses démagogiques mais je crois que le bon sens est une notion révolutionnaire et que les valeurs fondamentales ,un jour ou l'autre,trouvent leur chemin.

Je crois fondamentalement qu'une voie existe pour des hommes et des femmes de bonne volonté,que la vie publique est une aventure joyeuse si elle se préoccuppe de l'homme et si elle le place au centre de ses préoccuppations car la cause est juste.

C'est en tout cas le défi qu'il nous faut relever a l'heure où le ciel s'assombrit a droite comme a gauche.

29-0-10_1052.jpg

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Michel ABHERVE 09/09/2010 18:57


Très surprenant de voir figurer Manuel Valls dans ce rappet de 1998


Christian SCHOETTL 09/09/2010 19:40



vous avez raison,c'est une erreuer sans doute due au fait que sa présence est pregnante sans être apparente....