Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 10:36

Année après année, dans le sud ,nous replantons des oliviers,des arbres magnifiques qui ont commencé leur existence sur les hauts de Salerne.

Le temps ne compte pas et ces arbres,je veux l'espérer défieront les siecles et les feux de forêt.

Pierrot inlassablement,coupe les pins,qui "te font de l'ombre l'hiver et qui l'été ne t'apportent que le feu " et dispose a intervalles réguliers ,les oliviers de l'année,

il vitupére sur l'arrosage  et me fait la leçon, si j'ai le malheur de ne pas être attentif,sa façon a lui de me rappeler que je suis "parisen" et non ignorant et feignant.

Quant a jacques, son frère,grand spécialiste des olives et des oliviers et qui est venu avec evelyne son épouse nous régaler de son accent, de ses connaissances et de nourritures terrestres a janvry,lui, m'a fait le cadeau de ma "première" récolte

SSL27787.JPG

 Voilà ce qu'il m'écrit  : Après une cueillette et une récolte solidaires, 148kg d'olives ont été emmenées au moulin. Une pressée personnelle a été réalisée et 19 litres d'huile sont à ta disposition.
Cette année, le rendement a été 25% plus bas par rapport à l'année dernière, conséquence due à une période de sécheresse (septembre/octobre) et aux grosses pluies du début novembre, où les olives, s'étant gonflées d'eau à outrance, ont commencé à tomber avant maturité, le reste contenant une énorme quantité d'eau, ce qui a fait le bonheur du moulinier(la trituration étant due au poids et non au rendement)  mais il n'y avait pas plus d'huile; au contraire.
Il ne faut quand même pas trop se plaindre car dans certaines localités et régions la récolte a été quasiment nulle; voilà les aléas de l'agriculture où, en 48h tout peut, hélas, basculer .

 


Je crois que cela remonte très loin dans notre inconscient mais rien n'est plus satisfaisant que de récolter,que de sortir de terre ,les produits que l'on consomme.

Le potager de pierrot,une cueillette de champignons,les confitures que l'on mitonne, et même les truites ou les mulets que l'on déguste après une belle journée de pêche ont un gout d'éternité incomparable.

Voilà donc 19 litres d'huile a partager avec les amis en salade, pour faire briller une pure tomate gorgée de soleil,une promesse de bonheurs simples qui dépassent tous les meetings politiques de 100 coudées

SSL27805.JPG

nous participons a un monde ,où la spéculation,le systéme financier oublient le principe fondamental : la terre n'est pas faite pour gérer des bulles financières spéculatives , la terre nous nourrit,l'agriculture,et donc le respect de ce terreau sous nos pieds devrait être au coeur de notre réflexion ,car lorsque 'l'on aura tout grillé,il ne restera plus a ces cretins qu'a bouffer des billets de 500 euros et ils découvriront que l'argent ne nourrit pas l'humanité.

 

ainsi donc il faut avoir des racines pour se donner des ailes

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

L'agropraticien 18/12/2011 08:55

Bah je ne parle pas des oliviers, evidemment, c'est pas le climat , mais dune variété adaptée.

L'agropraticien 17/12/2011 19:56

On va en planter sur Quincampoix ?

Christian SCHOETTL 17/12/2011 23:09



tu connais le probleme de la pollinisation des oiliviers qui reduitr cette hypothése a néant malgré le recheuffement de la planéte !



Jacky 91 17/12/2011 15:24

Encore un effort camarade. Le denier paragraphe, on dirait presque du Mélenchon.

Christian SCHOETTL 17/12/2011 23:10



sauf que melenchon n'en a rien a battre de l'agriculutre dans ses fondamentaux


sauf que j'ai toute liberté pour m'exprimer sur ce que je souhaite commeje le souhaite et que personne n'a de themes réservés ni melenchoin ni le pen sinon la démoicratie sera en souffrance