Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 08:45
essayons de nourrir l'avenir  de tout çà
essayons de nourrir l'avenir  de tout çà

aujourd’hui je crois que cela fait 21 jours que nous faisons la tournée de pain avec jean francois ,j'aurais tendance a dire que c'est de plus en plus sympathique, et qu'il y a de plus en plus de monde

,je commence a connaitre les goûts des uns et des autres,une baguette pour Philippe ,une graine pour Ève ,deux baguettes pas trop cuites pour Audrey etc ... et jean francois fait des progrès énormes en calcul mental 

l'autre jour,un enfant venu cherché du pain m'a demandé "deux brochettes" ..... bien cuites ? et puis il y a cet autre qui ne doit avoir 7 ans qui s’intéresse aux prix a chaque fois ,il nous interroge sur les tarifs 

bref, chaque arrêt est différent ,chaque arrêt a sa personnalité, et parmi les pauvres bénéfices qu'il faut essayer de tirer de cette triste période ,je vois des gens se parler ,rire, sourire ,échanger ,même a janvry ,réputé pour cela ,un cap est franchi entre voisins , je suis convaincu que le déconfinement ne l'effacera pas 

je crois que cette période apportera aussi dans le plaisir, mais aussi la réhabilitation des travaux manuels ,de la couture ,de la cuisine ,du bricolage

moins d'achats de produits "tout faits", et plus d'ingéniosité a les réaliser ,il ne s'agit pas de déconsommation, mais d'une autre forme de consommer par le "fait maison" que nous offre le temps qui nous est imposé ,offert a vous de choisir,par la création de chaines humaines ,de courants de projets 

nous pouvons tenir le discours pessimiste qu'une fois passé, tout ceci  sera oublié, mais je crois que la solidarité sème des graines toujours prêtes a germer

je crois aussi que des gens se révèlent dans leur altruisme ou leur égoïsme ,mais aussi que chacun de nous se confronte a lui même et peut s'estimer dans le sens littéral du terme

il y a ceux ,terriblement inquiets qu'on les contamine ,ceux qui ne mesurent pas qu'ils peuvent nous transmettre le virus et qui peuvent être nonchalants 

nous sommes très précautionneux : au delà des masques et des gants , des mains que nous passons au gel a chaque arrêt ,il y a aussi toute la monnaie quel'on  décontamine a chaque fois ,sans parler, bien sur, de l'un qui manie le pain, et l'autre l'argent 

enfin cette période est une moment exceptionnel d'échanges entre parents et enfants ,dans tous les sens du terme ,

je vois des familles mettre a profit ce temps pour amplifier encore les liens ,je vois aussi des parents qui craquent  ! mais sans nul doute que ceci restera un souvenir pour toute cette jeune génération,jamais on n'a pu consacrer autant de temps a vivre ensembles 

une pensée forcément pour les couples en souffrance que cela ne doit pas arranger,pour les femmes battues qui peuvent voir le martyr s'amplifier et enfin c'est une période où les maris et les femmes trompés perdent leurs cornes  ! l’adultère doit souffrir du confinement  ! 

enfin, sont-ce les circonvolutions du gouvernement ,qui tombe les masques, puis qui les remet ,qui ne teste pas, puis qui teste etc....

Mais je crois que je n'ai jamais observé une telle défiance a l'égard des institutions,je n'ai jamais ressenti un tel rejet des règles

beaucoup de gens ,beaucoup de gens n'adoptent ,désormais, que les lois qui leur conviennent

a propos du confinement ,j'ai renoncé a demander a des gens ce qu'ils faisaient là, alors qu'ils n'habitaient pas la commune ,qu'ils avaient franchi les barrières ,et qu'ils faisaient faire de la balançoire a leur gosse au milieu d'un chantier interdit

renoncé, car je me fais injurier  ,traiter de "collabo" et d'autres noms d'oiseaux,sans parler que la baisse de la circulation est inversement proportionnelle a la vitesse des véhicules qui traversent la commune 

j'entends bien que quelques règles de ce confinement ne me semblent pas être de total bon sens, et surtout  pas adaptées entre paris ,une grande ville, et janvry les bains

 c'est le caractère crispé ,violent,a fleur de peau des gens qui m'interpelle 

hier, nous avons doté les aides ménagères a domicile d'une cinquantaine de masques ,voilà une profession en première ligne et je m'interroge là aussi sur le mode opératoire des priorités d'attribution et cet après midi cinquante autres masques pour une structure de santé de paris ,

là on commence a voir le fond des stocks, vivement que l'état français fasse son boulot ! 

ce beau temps est comme une provocation,comme une incitation a la ...délinquance

j'ai une pensée pour tous ces parisiens qui ont dépensé des fortunes pour habiter dans la capitale ,au prétexte que  c'est "la vie  : les restos ,les cinémas ,les théâtres,les cafés,les sorties le soir  "

  

    

 

essayons de nourrir l'avenir  de tout çà

Partager cet article

Repost0
Published by Christian SCHOETTL