Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2016 1 25 /07 /juillet /2016 19:38

  Comme je ne suis pas très malin, j’ai cherché le mot adéquat en fait ,c’est le mot inconcevable qui domine tout ce qui est arrivé ce 14 juillet a nice et depuis cette date

Est il concevable qu’un bi sexuel ,drogué ,testotéronné,amateur d’alcool et de charcuterie concoive un attentat au nom d’allah et se transforme en martyr de la foi ?

Est il concevable d’imaginer qu’un camion se jette dans la foule et fauche des vies durant deux kilométres ?

Est il concevable que dans la ville dotée du plus grand nombre de caméras vidéos de France on laisse un camion poids lourd faire des repérages sur des rues interdites a ces engins sans réagir ?

 Aurait il été concevable si la police nicoise était intervenu lors de ces reperages d’imaginer l’acte qu’il allait commettre ?

En réalité je pourrais continuer cette litanie d’inconcevables ,sauf que l’état ne peut pas répondre ,que ce qui est arrivé était inconcevable

ce qui a conduit a ne pas organiser des barrages et des chicanes comme a bagdad

Si demain un drone vient lâcher une grenade au milieu d’une foule, faudra t il reprocher a l’état de ne pas avoir disposé des radars et des rafales ?

Bien sur c’est un discours inaudible pour ceux qui ont perdu un proche, mais chaque soir dans nos cités balnéaires ,les gens sortent ,se proménent, le long des ports ,des fronts de mer ,regardent de longues files de marchands ambulants, chaque jour il peut se dérouler l’inconcevable

Ce qui est inconcevable c’est que l’état ne mette pas chacun devant ses responsabilités et ne dise pas aux municipalités ,aux citoyens ",l’inconcevable, la barbarie sont possibles" 

des lors que quelqu’un est prêt a mourir ,il devient extrêmement difficile de l’en empêcher, des lors que dans sa préméditation il ne déclenche pas les réseaux qui peuvent alerter les autorités ,on ne peut pas anticiper son crime

Alors oui , pour moi ,il est inconcevable que,si j’ai bien compris ,les forces de police de l’état aient été situées a plus de 400 mètres du lieu de la manifestation plutôt qu’au contact ,car si un camion fou était peu concevable ,un tireur fou cela s’est déjà vu

Alors oui, c’est l’inconcevable de ce crime qui a couté cette absence de réaction immédiate de la police municipale derrière ses écrans ,de la foule confrontée a l’inimaginable

Alors oui, au lendemain, les bilans se font rapidement et chacun comprend ses failles et ses absences

et ce qui est inconcevable c’est de commettre la pire erreur possible celle de ne pas reconnaitre une erreur

Caseneuve et valls jouent les chefs de guerre soucieux, au regard fermé et aux coups de mentons responsables, il est inconcevable pour eux d’avoir leur image écornée ,car ils savent bien que si leur crédibilité est remise en cause, au-delà de leur petite personne c’est l’appareil d’état qui sera remis en cause

alors ils trichent ,ils tordent la vérité ,ce n’est pas une policière de nice qui remet en cause la parole du ministre, c’est d’abord le journal libération ,durant deux éditions journal qui n'est pas taxé de dangereux réactionnaire

 Inconcevable réaction du ministre, disproportionnée qui révèle soit une perte de contrôle de soi-même soit que l’on a mis le doigt où cela faisait mal

Inconcevable ville de Nice, avec un faux vrai maire qui doit être conscient que son dispositif caméra est plus adapté a coller des prunes lucratives qu’a arrêter des actes terroristes qui en fait trop

Inconcevable parquet qui demande la destruction des videos de l’attentat plutôt que de les mettre sous scellés nourrissant toutes les rumeurs et tous les suppositions

Inconcevable policière qui ose se dresser devant le ministre et dénoncer des tentatives de pression

Inconcevable ministre qui lui répond directement et avec une violence inouïe ce qui témoigne encore une fois la sensibilité de cette affaire et qui rappelle les dialogues de hollande avec la très célèbre leonarda ,non pas que je les compare mais parce que sa position devrait lui interdire, et parce qu’aux yeux de l’opinion publique c’est le pot de fer contre le pot de terre et les français se rangeront toujours du coté du faible

Inconcevable ce qui va suivre, car on va nous expliquer que cette histoire de rapport est sans objet que c’est un obscur fonctionnaire qui l’a réclamé et que le cordon ombilical avec le ministre est coupé,

Inconcevable car c’est ignorer le fonctionnement d’un ministère et laisserait penser que c’est un membre du cabinet qui serait chargé de rédiger ce genre de rapport,il ne fait que les commander.

Concevable que dans la panique générale on ait agité le cabinet du ministre devant la policière en question ,amusant d’ailleurs que le ministre se déclare solidaire des actes et des décisions de la police sauf pour celui-là

, Inconcevable que l’on essaye de nous faire passer le but de ce rapport a une obscure paperasserie destinée aux archives alors que le ministre est dans les feux de l’actualité attaqué par l’opposition (de manière indécente) , par la presse et sous la pression d’une opinion publique qui veut avoir des réponses

Alors, je crois qu’il y a eu des carences par rapport a un acte inconcevable et qu’il est toujours facile a postériori de dire ce qu’il aurait fallu faire, mais demain avec un drone ,après demain avec une vedette folle lancée contre un paquebot et ainsi de suite ,il y aura toujours des donneurs de leçons pour dire « on aurait du » mais je vous invite à marcher durant vos vacances et a observer pour constater notre fragilité face a la haine aveugle

La seule réponse est la responsabilité individuelle et collective, savoir que notre monde est dangereux et pour de nombreuses années, qu’il n’y a pas d’interlocuteurs « en face » et donc pas d’armistice possible

Sans doute, payons nous nos contradictions,

inconcevable de condamner l’état islamique et de se courber comme nous le faisons face a l’Arabie saoudite qui a les mêmes pratiques que l’état islamique

,inconcevable d’être en syrie ou en irak tandis que les pays du golf ne bougent pas et nous regardent faire en rigolant ,on aimerait qu’ils soient aussi actifs qu’au yemen,c’est l’inconcevable entre l’ingérence humanitaire et les tenants des petro dollars

Alors oui il y a une forme de munich a envoyer des avions de chasse en syrie et dérouler le tapis rouge aux financeurs, commanditaires en fait c’est lutter contre le trafic de drogue, flinguer les petits dealers et recevoir avec faste les parrains a l’Elysée

souvenez vous l'actualité l'année dernière ,ce n'était pas la promenade des anglais ,c'était une plage publique de vallauris privatisée..... pour le roi d'arabie saoudite et des bateaux de guerre pour le protéger

Alors je vous le dis cette histoire va au désastre, depuis le watergate ou la pulpeuse monica on sait que s’empêtrer dans des mensonges est destructeur pour la république mais que l’on arrive toujours au même résultat, alors me direz vous nous sommes en France, que cahuzac a menti dans les yeux de la représentation nationale ,qu’une ministre est redevenu député après avoir oublié de déclarer ses impôts qu’un autre est devenu ministre après des dizaines de milliers d’euros d’amendes impayés que francois hollande déclarait sa villa a mougins au prix d’un mobil home au camping de frejus ,bref peut être sommes-nous au pays de l’inconcevable ?

nice et l'inconcevable arrive
nice et l'inconcevable arrive
Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 09:44
le coup d'état d'urgence permanent

le huffington post me demande d'enregistrer une réaction quant a a la prolongation de l'état d'urgence ,c'est beaucoup d'honneur

~~ http://www.huffingtonpost.fr/../../christian-schoettl/etat-durgence-prolongation-video_b_11129940.html

voilà en plus explicite car il a fallu couper pour renter dans leur format

      

Avouez qu'il y a un incroyable clin d’œil de l'histoire a ce que cela soit un président socialiste ,héritier de francois mitterand qui voit ainsi son mandat s'écouler sous le régime de l'état d'urgence, voilà que nous vivons le coup d’état d’urgence permanent

Sans vouloir retourner le couteau dans la plaie, souvenons-nous comment mitterand fustigeait cette constitution de la 5 °république qui conférait des pouvoirs abusifs au président  au mépris de l'assemblée nationale voir même du gouvernement, mitterand y insistait sur les abus du pouvoir en terme de justice et de police..... un coup d’état permanent selon lui,depuis francois mitterand s'est très bien accomodé de la constitution une fois au pouvoir et un autre francois donne allégrement du 49,3 au dépens de la représentation nationale  

je ne veux même pas évoquer les réactions qu'aurait eu la gauche si un président de droite avait fait les mêmes choix que francois hollande

combien de discours et d'interventions sur l'incompétence et sur les comportements liberticides aurions nous subi ! au mépris du fond bien sur

l'instauration durable de l'état d'urgence c'est aussi le risque pour notre démocratie qu'il soit mise en place en réaction au terrorisme et a des actes de violence mais qu'il soit aussi utilisé pour mettre en peril d'autres libertés individuelles et servir d'autres combats plus politiciens 

son application ne devrait pas être mise en oeuvre sans un organisme de contrôle sans concessions, constitué d'élus de la nation mais aussi de membres du conseil constitutionnel et du conseil d'état, une sorte de haute autorité

pour être un petit maire local ,je ne puis que constater la similitude de formes avec le fameux plan vigipirate ,: a chaque fois que son niveau est relevé d'un cran plus personne n'ose assumer la responsabilité d'annoncer sa baisse car si jamais il advenait quoi que ce soit on accuserait le responsable d'une décision funeste ainsi quoi que l'on fasse , personne n'osera prendre la décision de baisser la vigilance, une spirale infernale faite de lachetés et de peur de l'opinion publique

l'état d'urgence a été justifié par le président de la république ,a l'origine ,par le temps nécessaire a la représentation nationale a batir une loi permettant de donner les moyens a la police et a la justice de répondre a une situation nouvelle,

ainsi l'état d'exception devait céder le pas a la loi des parlementaires,sa prorogation signe donc un echec démocratique

Nous sommes tous en droit de nous interroger sur le fait que l'état d'urgence ait été institué après les attentats de novembre, dix mois après l'execution des journalistes de charly hebdo et malgré le fait que depuis 2014,le gouvernement comme tout citoyen,était informé que cela allait nous tomber dessus,

Sur ce point ,au moins l'executif peut être accusé d'imprévision ,d'amateurisme suivant le viel adage que gouverner c'est prévoir

 nous avons eu droit au spectacle pitoyable d'un executif affolé qui navigue a vue et qui se précipite ,la mine affectée ,d'une scéne de drame a une autre,le compassionnel devenant le seul outil de gouvernance aux yeux de l'opinion publique ,c'est pourquoi entre l'unité nationale de l'attentat de charly et le massacre de nice ,la dégradation de celle-ci s'est faite pour finir par déliter complètement

et c'est bien le risque que nous courrons : a l'instant où nos concitoyens vont considérer que l'action du gouvernement est sans colonne vertébrale et dans l'improvisation, il y aura remise en question des institutions de la république ,perte de crédibilité de l'appareil d'état et cela est bien plus dangereux que toutes les polémiques entre la gauche et la droite

Nous avions eu droit a la boite a outils pour lutter contre le chomage et sa célèbre inversion de courbe , désormais les francais doutent et craignent le bricolage quant a leur securité et plus largement quant a la capacité de prendre mesure de la situation ce qui est sans doute injuste, mais c'est le ressenti qui compte

le spectacle du 14 juillet où le président de la république explique en début de journée que l'état d'urgence il faut savoir en sortir et qui, quelques heures plus tard avec la même certitude annonce qu'il demandera sa prolongation durable en est la parfaite illustration, une perte de la valeur de la parole publique, une image dévastatrice pour lui même ce qui est un détail mais aussi et surtout pour notre démocratie et nos valeurs

Désormais les chiens sont lachés ,les valeurs républicaines vont sauter ,l'autorité de l'état remise en cause ,ce camion qui fauche des vies sur la promenade des anglais ,c'est aussi la faucheuse de la république, on n'hésite plus a siffler le premier ministre mais pas que lui, comme on avait sifflé le président un 14 juillet ,les pulsions morbides prennent le pouvoir

quand le peuple se met a détruire ses idoles par colère ,nul n'est capable de connaitre les limites mais avec une seule certitude est que la dictature est au bout du chemin ,car c'est bien cette responsabilité que vont porter nos élus

ce camion,comme abdelslam quant il est applaudi en rentrant dans ses quartiers a fleury merogis,sont de nature a créé des vocations ,de créer une spirale folle,de voir se lever une cohorte de mal vivants qui vont trouver là un exutoire identitaire a leur mal être,

nul n'est besoin qu'en syrie on prévoit des attentats en france ,désormais l'emballement médiatique,la stupéfaction collective ,l'impact suffisent a conduire des centaines de mal dans leur peau a s'inventer "soldat d'allah" ,martyr d'une foi qu'ils n'ont pas et s'offrir une notoriété qu'hier ,ils auraient recherché dans une émission de téléréalité ,

bien entendu le gouvernement est terrorisé a cette idée et s'arqueboute sur une formule "rassurante" d'attentat terroriste

j'ai le souvenir dans un village a coté du mien que durant des émeutes de banlieue,deux jeunes avaient brulé deux voitures juste pour qu'on parle de leur commune a la télé ,je crains d'observer le même phénomène

le drame bien entendu c'est qu'aucun état d'urgence ne pourra être suffisant ,d'autant plus que la situation peut être durable

valls a raison quand il défie qui que ce soit de faire mieux mais c'est un aveu terrible d'impuissance ,

il a tort ,quand dans l'affolement ,il n'écoute pas, mais c'est un de ses défauts récurrent

quand l'autorité est contestée ,il faut en trouver une autre ,il faut reconstruire les murs de la démocratie,ne pas les laisser d'éffondrer  ,une commission parlementaire a fait des préconisations ,il fallait se ruer dessus, quand bien même on jugerait médiocres ses propositions il ne fallait pas la mépriser

, il faut dans la tempête accueillir tous les marins au bastingage et ne pas les renvoyer dans la coupée,quand on est submergé ce n'est pas le temps de la stratégie électorale ,c'est aussi cela qui insupporte nos concitoyens aussi bien a droite qu'a gauche

et il serait interessant d'analyser qui se tait prudement depuis ce 14 juillet et se met en embuscade

aujourdhui ,demain cela va continuer et s'amplifier depuis le "petit" attentat insupportable comme magnanville jusqu'au massacre de masse ,cela va provoquer l'hystérie,la surenchére  et les solutions extrêmes (on en est déja au lance roquettes !)

cet état d'urgence nous ne sommes pas prêts d'en sortir car aux yeux de l'opinion publique cela semble être le seul symbole d'une sévérité ,d'une réactivité dont il ne croit pas capable l'executif ,totalement démonétisé,une sorte de radeau de sauvetage qui exclut inconscient le controle démocratqiue  

alors oui,je crois qu'il faut être instransigeant ,je crois qu'avant que toutes nos valeurs républicaines soient jetées aux ordures,il y a des luxes dans les principes du politiquement correct que nous ne pouvons plus nous permettre

il faut vider nos prisons de tous les détenus bénéficiant de titres de séjours et qui n'ont pas mérité d'être accueillis en france,ils n'ont pas respecté les lois de la république ,qu'ils retournent d'où ils viennent,

il y a des pays démocratiques où l'on fait payer la "pension" des incarcérés a leurs familles comme l'islande d'autres où l'on rase la maison des terroristes comme israel,

avant d'arriver a ces extrémités, ,puisqu'on nous parle de surpopulation carcérale ,faisons le ménage pour que cette surpopulation ne soit pas une des causes identifiée de la radicalisation

,mobilisons les citoyens ,non pas comme une milice, mais a ne pas tout attendre des services de sécurité du territoire et a être 60 millions de vigies,a être responsables collectivement,adultes  et conscients que tout dépend de chacun de nous ,

enfin je crois que l'immense erreur commise par jacque chirac doit être corrigée ,il faut rétablir le service militaire obligatoire ,car il constitue un filtre ,un scanner national ,le plus efficace lieu de formation pour bien des métiers ,un rappel citoyen de la conscription qui signifie que chaque homme et chaque femme a a sa charge de défendre et protéger la république,le service militaire est le plus grand centre vaccinations mais parfois de desintoxication jamais crée,

enfin il sortait chacun de ses "quartiers ", il provoquait la fameuse mixité sociale et géographique , je ne suis pas dans la nostalgie ,je sais qu'il a été supprimé par le lobby des bobos parisiens qui estimaient que leurs fils n'avaient pas un an a perdre ...

bien entendu ,tout cela demande du temps et beaucoup a été perdu ,mais il faut des mesures immédiates ,on s'apercoit que les décrets d'application de la loi du mois de juin trainent a sortir et puis il faut des mesures sur le long terme

nous sommes a un tournant grave, non pas pour les morts a venir ou passés, mais pour l'avenir de notre pays et si nos élus ne prennent pas la mesure du peu d'importance de leur avenir politique au regard de cela ,si comme d'habitude leur horizon est fait de calculs médiocres et de la prochaine élection alors nous allons a la catastrophe et au coup d'état permanent

le coup d'état d'urgence permanent
Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 18:31
un boss bon a rien N°2

rothenburg lui rappelait le quartier juif de prague qu’il avait visité une fois, des ruelles a voir surgir le golem,un temps arrêté ,un moyen âge si présent qu’il pouvait en être oppressant bien que la ville fut magnifique

il n’aurait pu s’offrir les hôtels douillets du centre ville,ou le confort régnait en maitre ,où le bois était blond ,ciré ,patiné ,les lits profonds et les couettes en duvet d’oie dignes de la tradition bavaroise

il logeait simplement dans un compromis entre la pension de famille et l’hôtel de voyageurs, son statut de locataire pendant deux mois lui avait permis d’obtenir une chambre plutôt spacieuse donnant sur la tauber ,bien sûr, tout y était vétuste, désuet au point que l’on pouvait y trouver du charme, le parquet de chêne ne voyait plus depuis longtemps de paille de fer lui patiner les veines et avait quelque peu noirci ce qui ne l’empêchait pas de craquer, ce qui transformait toute incursion nocturne vers les lieux d’aisance en aventure périlleuse et en information collective

a partir de 21 heures, c’était Ernst qui gardiennait l’entrée, un vieil homme a la barbe irrégulière, aux yeux bleus comme ces lacs de montagne, la peau de ses joues était grêlée de petits grains de beauté qui comme des galets disparaissaient sous l’écume de sa barbe

.Ernst passait sa nuit-là a veiller dans la grande entrée, une cheminée imposante occupait le fond et il y allumait un feu dès 20 h30 s’asseyait dans un fauteuil au rouge passé devenu presque rose ,mâtiné de zones d’usures ,comme des cheveux blancs témoignant de l’âge vénérable, deux coussins devenues galettes étaient venus compenser l’effondrement de l’assise,

Ernst y disparaissait un peu englouti entre les deux accoudoirs ronds ,le regard perdu dans les flammes qui s’agitaient dans l’âtre, posé sur un trépied en fer ,une cafetière en tôle réchauffait sans cesse un boisson sombre que d’aucun aurait pu estimer que cela ressemblait au café et dont il échappait un odeur aigrelette

Friederich était un rares clients, de temps a autres un représentant de commerce passait une nuit et parfois encore une famille en route pour Nuremberg faisait une brève étape nocturne, aussi Ernst avait capitalisé sur ce petit gratte papier si régulier dans ses habitudes et si discret au quotidien

Un jour, il avait désigné du menton, a Friedrich, un tabouret de bois face au fauteuil rouge appuyé contre un montant de la cheminée et tendu une gamelle comme celle des rations de l’armée emplie du liquide noirâtre, une sorte de passage initiatique

Chaque soir qu’il poussait la porte, il avait la sensation qu’ernst avait la nuque plus raide que de normal ,le regard volontairement tourné vers le feu pour ne pas montrer qu’il l’attendait, sans doute ses pas sur le pavé ,l’ombre formée grâce aux réverbères mais nul doute qu’il était guetté

un boss bon a rien N°2
Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 17:39
un boss bon à rien  N°1

encore une fois tout est imaginaire dans cet essai de nouvelle

 

FRIEDeRICH repris Wilhelm strass pour regagner son hôtel, voilà deux mois qu’il faisait ce chemin entre la filature et son logis, il achevait le travail qu’on lui avait commandé : une histoire de cette entreprise familiale crée il y a cent cinquante ans .

Il avait fait sa spécialité de ces sagas qui flattaient le petit fils ou arrière petit fils des créateurs de ces aventures humaines et industrielles. Un compromis permanent entre la réalité, la cruauté parfois et puis de réels succès dus a des visionnaires, a des volontés farouches ou à un opportunisme clairvoyant

Cette épopée industrialo-familiale notabilisait, anoblissait les héritiers souvent avides de reconnaissance, flattait l’égo mais permettait aussi la promotion de l’entreprise, tirées entre 200 et 5000 exemplaires ,ces opuscules assuraient a friederich sa subsistance mais aussi lui permettaient d’emmagasiner bien des tranches de vies , des portraits communs et hors du communs

il réservait tout cela dans de petits carnets pour le jour où il se lancerait dans la grande aventure ,d’écrire pour lui ,pour développer son univers propre pour ne plus servir ,mais se présenter a la lumière

Certes il avait bien ébauché des débuts de romans, comme d’autres taillent dans la jungle une esquisse de chemin, il y revenait parfois, mais les commandes qui lui étaient faites constituaient l’urgence au risque de ne plus être mobilisé que par elles, sans savoir véritablement si cela n’était pas un prétexte pour éviter de se confronter avec lui-même et a la page blanche

Voilà plus de deux mois qu’il alimentait ses poumons avec la poussière des archives de cette petite filature perdue en Bavière et pourtant berceau d’une belle réussite industrielle

deux mois qu’il faisait le chemin entre son petit hôtel et la société, deux mois que ,rat de bibliothèques ,il disparaissait peu a peu dans le paysage ,arrivé a l’hiver ,il avait vu le printemps gagner le combat ,les rues grasses de neige s’éclairer a la lumière des géraniums

 

un boss bon à rien  N°1

Chaque soir avant de regagner sa chambre, il s’arrêtait souper pour un prix modique d’un plat de Kässpätzle …

il aimait à retrouver sa table, celle qu’il avait choisi le premier jour, rassuré qu’il était d’être reconnu par un grand gars moustachu qui astiquait son comptoir tout en distribuant ses bocs débordant d’une bière ambrée et un peu amère

Blotti a sa place, il assistait au spectacle de ces hommes qui parlaient fort en espérant que des femmes a la peau atone accoudées au comptoir les remarquent, peu de femmes en réalité mais celles qui y étaient avaient par leur rareté, un charme que personne ne leur aurait reconnu dans la rue.

Friedrich prenait des notes, souffrait parfois de ce qu’il entendait et de ces piliers de comptoirs qui affichaient la haine de l’autre et surtout de l’étranger, les vieux démons étaient encore jeunes, vivaces, dévorants comme si l’horreur de l’holocauste et des chairs meurtries n’était pas parvenue jusqu’ici

Combien de fois avait-il cherché a puiser au fond de lui-même le courage pour se lever et tenter de faire taire ces torrents de violence, sans jamais le faire par crainte et par certitude que la raison ne vient pas a bout de la bête

Dans ces moment-là , il souffrait des regards qu’il échangeait avec d’autres clients attablés, honteux collectivement de leur silence ,du coup, complicité qu’ils opposaient a l’insupportable

a peine la dernière bouchée avalée ,il payait son écot ,sans s’éterniser ,la nuit avait allumé les réverbères et il emportait avec lui, les odeurs d’huile trop cuite, la fumée du tabac ,et relents de bière renversée, il lui fallait ,a peine dix minutes pour rejoindre son hôtel au bord de la rivière......

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 11:30

c'est sans doute de la prétention mais j'ai envie de vous faire partager une petite "nouvelle" au fur et a mesure que je l'écris ,l'été c'est permis ,on a le temps ou presque ,il est vrai qu'entre les attentats et quelques soucis  ,la torpeur n'est pas compléte

l'autre jour en norvége ,j'ai fait un drole de rêve ,confus et inexplicable pour les autres ,cela m'a donné envie de l'utiliser comme "squelette",pour ce petit morceau d'écriture inachevé dont je ne sais où il nous conduira

j'ai eu envie de lui donner pour cadre rothenburg ,cette magnfique ville d'allemagne où j'ai passé deux soirées avec des amis pleines de rires et d'anecdotes,un très joli souvenir  ,je rêve de retourner a rothenburg ,tant cette ville a du charme mais c'est loin ....

flanerie estivale

aussi ,aucune similtude avec des lieux ou des personnes ne saurait être recherchée ,juste le plaisir (peut être) d'un partage onirique durant l'été

,la suppression de la possibilité de faire des commentaires m'a débarrassé d'un ou deux malfaisants blessants et haineux mais m'a privé de vos retours ,je rappelle que sur ce blog il est toujours possible d'envoyer des messages privés et pour certains il y a facebook , c'est toujours rassurant d'avoir des signes d'encouragements si ils sont justifiés ,et qui me poussent a m'attabler devant mon clavier

demain donc, premier épisode de "un boss bon a rien"

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 08:54

Au fur et a mesure que le  fil de l'actualité se déroule voilà que la personnalité de l'assassin de la promenade des anglais révèle une personnalité bien éloignée de l'islamisme radical ,un testoronné aux produits dopants obsédé de sexe ,de muscles, buveur d'alcool et mangeur de rillettes ....alors si dans ce baroud d'horreur il a voulu s'identifier a l'image mortifère de daesh ,il sera diffcile de trouver le moindre code de l'islamisme radical dans sa vie et doncil va falloir assumer que ce n'est pas daesh en réalité ,juste un dingue  

il est la plus terrible démonstration que tous ces cinglés instrumentalisent une religion pour résoudre leur mal être et que la religion n'y est pour rien

nice et si ce n'était que l'oeuvre d'un malade ? l'état serait alors coupable

ce qui nous interpelle certainement tous ,c'est ce titre de séjour car ,si je me révolte contre toute position extrême et tout amalgame qui me font horreur ,il est une certitude en moi : un invité qui se tient mal a la maison, je le reconduis a la porte de mon domicile

quand nous découvrons que cet "homme" a été condamné pour violences,qu'il a eu six mois de prison pour avoir massacré a coup de palettes un automobiliste sur un probléme de circulation ,on se dit qu'un titre de séjour devrait se transformer en titre de retour,que notre société a assez de délinquants locaux pour ne pas avoir a en assumer d'autres

j'entends les critiques qui peuvent être formulées mais là,sincérement,il ne s'agit ni racisme ,ni de xénophobie mais d'un message clair qu'il faut adresser a toute personne détenant un titre de séjour,c'est adire qui demande  a vivre avec nous en france  : cette idée qu'ils viennent enrichir notre diversité ,construire notre pays mais que toute rupture du contrat républicain serait fatale

un titre de séjour doit être retiré et l'individu reconduit a la frontière dès qu'il devient violent avec sa femme,avec les autres ,des qu'il vole ,dès qu'il envoie les signes qu'il ne respecte pas nos régles républicaines

on est bien loin de la déchéance de nationalité ,d'ailleurs cela ne concerne pas la même catégorie de personnes ,on est a mes yeux dans le bon sens

je serai d'ailleurs curieux de savoir si ce dispositif legislatif n'existe pas déja ,car il semble ...Normal

je serai aussi curieux de connaitre le nombre de personnes actuellement emprisonnées bénéficiant d'un titre de séjour,car si bien évidement ils doivent subir leur peine ,a la sortie ils devraient être reconduits a la frontière

 

ps après la rédaction de ce post,daesh a revendiqué cet attentat  ,les autorités se rassurent  en soulignant qu'il s'agit bien d'un acte terroriste comme un aveu qu'il serait terrorisant que cela ne le soit pas,et au fond sincérement ,un individu fragile qui se "radicalise" très rapidement ,en ...dix jours ,cela ressemble a ces cretins qui dessinent des croix gammées sur les cimetières,

en aucun cas daesh n'a planifié et organisé cet attentat ,il y a juste un malade qui a passé trois coups de fils pour contacter des islamistes et leur dire ce qu'il allait faire ,encore une fois ,si son titre de séjour lui avait été retiré après ses actes de délinquance ce drame n'aurait pas eu lieu et daesh n'est qu'un prétexte pour un malade

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 14:12

je ne sais pas si je suis révolté par nature ou si certains m'en donnent le prétexte,a voir et a lire les réactions de la plupart des élus et des responsables politiques ,j'ai envie de tout éteindre et de m'occupper des fleurs de mon jardin

la chronique annoncée du précipice inéluctable est en marche,il y a eu l'épisode charly ,sur le théme union sacré ,puis le bataclan où cela a commencé a tanguer ,voilà que nice permet a toutes les démagogies,,les pulsions primitives de s'exprimer librement et pourtant ...

chacun savait que cela recommencerait,

chacun savait qu'il y avait des risques majeurs sur l'euro

,chacun savait que l'état d'urgence n'était pas l'alpha et l'oméga de la sécurité ,

chacun voulait pour sa propre ville ,pour ses propres manifestations un peu de souplesse a l'égard de l'état d'urgence ,mais surtout surtout personne ne doit sembler surpris ,et surtout pire encore personne ne doit tomber dans le piège des terroristes qui consiste a rechercher un coupable dans le gouvernement ou les forces de l'ordre  

qui peut empecher un individu non fiché de prendre un camion et de foncer dans la foule ? personne ,

se lancer dans des polémiques sur le sujet est nauséeux et impudique ,ceux qui le font doivent prendre garde du jour où ils accéderont aux responsabilités

ceux qui ont des solutions "tarte a la créme" et liberticides doivent se pencher sur des pays démocratiques qui subissent cela depuis des années dans la quasi indifférence générale comme israel : les bombes,les gens rafalés aux terrasses des bistrots ,les vehicules fous  ils connaissent cela par coeur

a bien y regarder quand cela arrive en israel cela n'émeut pas grand monde ,désormais nous ,francais ,nous allons devoir nous habituer ,jamais nous féliciter comme le gouvernement l'a fait d'une période de calme car la preuve est là ,elle précède la tempête

nice ou le précipice
nice ou le précipice

que personne ne mente !  il y aura encore des attentats ,encore des massacres ,il y aura des arrestations et des tentatives qui échoueront grace a la police ,

mais le cancer est installé et les pitoyables chimiothérapies proposés ici et là ne servent que leurs prescripteurs ,

nous avons été ,charly,bataclan ,bruxelles ,nous sommes nice et demain montpellier ,lyon ,saint tropez ou plougastel ,dire autre chose serait tricher ,instrumentaliser politiquement la terreur,faire de la mort son terreau politique personnel

il y a des apprentis sorciers qui vous proposent des solutions a "l'éradication de la radicalisation"  depuis les comptoirs de bistrots jusqu'aux plus hautes instances de l'état,avec la même conviction dans le ton et cela me lamente ,car je sens la terre disparaitre sous nos pieds ,je sens les pulsions les plus primitives prendre le pas sur la raison

oui,nous sommes en guerre ,la plus sale qui soit ,la plus destabilisante pour une démocratie car l'ennemi est sans visage ,sans uniforme ,ne respecte aucune des régles ni de la guerre ni de la paix,il est protéiforme,incontrolable et ne saura jamais signer d'armistice

le courage des élus serait d'expliquer qu'il va falloir vivre ou mourrir avec ,comme un cancer en perpétuelle récidive ,

il faudra que les élus qui veulent tirer un feu d'artifice assument ce risque et que les citoyens qui souhaitent y assister sachent que c'est possible ,qu'il ne faudra pas aller chercher ailleurs de coupable que dans l'homme qui tout a coup se léve et tire dans la foule

je l'ai déja écrit et au risque de heurter encore ,chaque jour je prend ma voiture et je cours le risque qui provoque plus de 4000 morts par an des terroristes du volant ,j'assume de prendre le risque

si nous glissions dans la pente de la recherche de responsabilité ,non seulement les morts continueraient mais nous nous déchirerions définitvement entre nous

alors oui ,je crois que chaun de nous doit être une sentinelle,ne pas attendre qu'un état providence le protége mais qu'il soit actif et réactif a ce qui se passe autour de lui,

je ne dis pas de nous transformer en vigiles mais en vigies,non pas d'envoyer des lettres anonymes a la kommandantur  mais d'avoir une empathie collective ,une solidarité nationale qui fasse de chacun de nous, des yeux ,une bouche ,un bouclier,redevenir les soldats de la conscription de valmy qui n'attendent personne quand la républque est en danger

je n'invite pas a la milice mais a être ce que nous sommes, mais enfin attentifs aux autres et a ce qui nous entoure,  a sortir de ce cocon qui nous irresponsabilise

ceci ne résoudra  pas les drames a venir mais nous conduira a en éviter et a ne pas nous déchirer dans des solutions plus glauques les unes que  les autres car je vous le dis un jour ,demain ,ce soir ,deja peut être, on nous invitera  a jeter les arabes a la mer et ce jour là je ne serai plus francais

 

 

  

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 20:02

c'est vrai que les bras nous en tombent ,il y avait eu ce conseiller de l'elysée chassé de l'oLympe après que l'on eut appris qu'il faisAit payé fort cher un cireur de chaussures ...ce bannissement était le  symbole du serieux de notre président ,de l'absence de folies financières,certes il y avait ces quelques indices comme les allers et retour en avion au frais du contribuable pour aller voter a tulle,alors des contre feux avaient été allumés et l4on avait parlé des deplaclements de sarkozy

bien sur il y avait  eul'épisode pathétique du président a scooter courrant après sa maitresse dans la bien nommée rue du cirque ,après dsk  au carlton,voilà l'actrice maitresse et la maitresse en titre a l'hopital écrivant un pamphlet ravageur .... 

l'homme dont l'ennemi est la finance aime les avions ,les starlettes et le bon vin accompagné de bonne chair dans tous le sens ,ces tendances gauloises lui seraient pardonnées si nousn'étions pas en échec sur toute la ligne ,s'il ne trahissait pas a chaque mot prononcé les affirmations précedentes,s'il ne méprisait pas avec souveraineté les gens qui l'ont élu

ce president plein d'empathie pour la france qui souffre vient de lui asséner un gifle supplémentaire par le mépris de l'argent public dont il témoigne ,le salaire de son coiffeur personnel a presque 10 000 euros par moi pres de 500 000 euros pour la durée du mandat donne la nausée ,tant mieux pour ce bougre mais quel irrespect de  l'argent public ,des valeurs fondamentales

comment expliquer a qui que ce soit qu'avec ses trois poils sur le caillou ,il soit si impotent ou si potent ? qu'il  soit incapable de se filer lui_même un coup de peigne qu'il faille 24/24 heures a ses cotés un figaro ? c'est juste consternant .

nous avions un coiffeur qui de temps a autres disparaissait du salon, emporté par une rolls royce afin de rafraichir les cheveux du président de l'opep,le prince althani ,je ne sais pas les gratifications qui lui étaient remises mais beaucoup moins pour le president de l'opep que le president socialiste de la république francaise !

on pourrait en rire et se dire que si sa copieuse capillarité le justifiait comme pour d'autres

après le president a poil ,le président au poil
après le president a poil ,le président au poil
après le president a poil ,le président au poil

franchement il a matière a se faire des cheveux mais pas a dilapider l'argent de la république avec une telle nonchalance ,si dans ce mandat on eut pu espérer une dépense de représentation a faire c'eut été de payer a plein temps un noueur de cravate et un tailleur apte a lui tailler  des costumes a géométrie variable selon les variations de son embonpoint car de ce point de vue là, c'est colombo qui a représenté l'élégance et la mode de la france dans le monde   

après le president a poil ,le président au poil
après le president a poil ,le président au poil

ce benêt ,1 ° a un concours de circonstaces electorales réalise t il l'effet que cela fait d'entendre expliquer par l'elysée que 10 000  euros par mois cela se justifie pour être 24h/24 disponible pour donner u n coup de peigne a un mec a moitié chauve ?

vous imaginez ce que ressentent les infirmières dans les hopitaux ? nos soldats qui se font sauter la tête au mali ? Nos policiers depuis l'état d'urgence et l euro ,la liste est immense et en régle générale tous les mecs qui bossent

qu'aurait dit la gauche si cela avait été sarkozy ? il eut été légitimement conspué

ces gens là creusent la tombe de la démocratie en la détournant en royauté parlementaire ,ce coup de ciseau dans le contrat républicain est bien plus ravageur qu'il n'y parait

prions qu'a coups d'indécences de Ce genre madame lepen ne fasse pas plus de  49,3%  

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 13:23

pas de connexion internet depuis 4 jours merci orange d'une inefficacité consternante,juste pour rire : ils sont allés réparer chez ma voisine  du coup quand mon telephone sonne c'est en réalité la voisine que l'on appelle ...quant a mon numéro il adisparu dans les limbes internet avec ...mais ils ne vont pas tarder a remettre les bonnes connections .....

Des bleus au blues ,des bleus a l'ame du blues aux larmes

Vous avouerai je que ce dimanche soir, je n’étais pas devant mon poste de télévision ou dans une fan zone ?

Non, je goutais la beauté et la sérénité des lieux qui m’entourent,

en fait je ne supportais plus d’allumer la télé et de n’entendre plus parler que de ce match avec les mêmes images en boucle, la maman de tel joueur ,ma nourrice de tel autre… une incroyable imagination médiatique pour arriver a ne parler 24 heures sur 24 que de cela ,une saturation d’images et de commentaires comme si le reste de la vie s’était arrêtée

 

Il faut raison garder et chacun semble avoir oublié que c’est un jeu, en en faisant un enjeu national chacun a commis une coupable erreur, le président de république lui-même voyait une clé de sa …Réélection !

On ne joue pas la nation et son unité sur un coup de dés

Etre français, agiter un drapeau, c’est tout autre chose, c’est revendiquer les valeurs de notre république, être l’enfant des soldats de Valmy et louise Michel,héritiers de zola ,voltaire,victor hugo et victor schoelcher,pas forcément zidane,platini,griezman,matuidi,giroud et les autres

 Vous avouerai -je que j’ai regardé les dix dernières minutes, car bien évidement quoique l’on en pense ce résultat allait impacter notre pays

, tout avait été fait pour cela, il ne faut pas désespérer une nation, ni jouer sur ses pulsions primitives sans craindre le résultat

Il faut retenir la leçon islandaise, micro nation qui a fêté la défaite comme ses victoires, car sa présence a l’euro n’était pas une divine surprise mais juste le reflet d’une nation qui n’a pas besoin qu’un ballon roule dans des filets pour se sentir une et indivisible,

Le succès islandais est le reflet d’un peuple et ce n’est pas son équipe de foot qui le fonde.

L’échec français est bien là, celui d’avoir besoin de 11 personnes sur une pelouse pour nous reconnaitre français et partageant des valeurs

C’est pourquoi les joueurs islandais battus ont été reçus en triomphe et en héros, dans leur pays tandis que l’équipe de France enfermée dans un hôtel de luxe qui n’a pas démérité ne bénéficie d’aucun supporter aux abords des lieux pour les remercier de ce qu’ils ont fait vivre a des millions de français, c’est ce que j’appelle avoir fait d’un jeu un enjeu

Des bleus au blues ,des bleus a l'ame du blues aux larmes

Quand l’essentiel n’est pas de participer ,alors l’argent, le pouvoir et beaucoup de sentiments négatifs peuvent se mêler si tout a coup l’essentiel est de gagner

Moi, ce matin j’ai une pensée pour tous les copains portugais, pour ces « dames de ménage »,pour tous ces mecs aux mains calleuses qui construisent la France depuis 40 ans ,pour la jeune génération qui a un pied en France mais qui danse en portugais ,ces bosseurs invétérés, ces bâtisseurs de fortunes et de murs sans fins ,qui n’ont perdu aucuns fondamentaux ,qui n’ont pas perdu la mémoire, ni celle des origines ,ni celle de la faim ni celle de la solidarité ,

Ces fidèles qui viennent chaque année au marché de noel me dirent qu’ils n’oublient pas, ces gens qui n’ont rien perdu des bonheurs simples,

alors si cette victoire peut nourrir leur fierté et constituer un signe que leur courage individuel est aussi collectif, et bien j’en suis heureux

Tous ces matchs ressemblent a des tragédies grecques, celui-là constitue une formidable leçon : voilà un pays qui croyait en son homme providentiel, en celui qui les conduirait a la victoire, un dieu du stade a la plastique parfaite et dont le jeu personnel et le talent feraient la différence …..

Comme il est confortable d’espérer en l’homme providentiel plutôt que rassembler ses propres forces plutôt que de croire en soi_même ….

et puis voilà le corps du demi dieu a terre et la formidable démonstration du choix que pouvait avoir ses co équipiers : être battus par la perte irremplaçable ou mesurer combien collectivement on peut soulever des montagnes

combien 11 hommes valent mieux qu’un , et dans le même temps voilà que Ronaldo vient de mesurer, depuis hier soir, combien le mental est plus important que tout

il a mieux joué et fait gagner son équipe plus surement sur le banc de touche que durant tous les matchs précédents où il courrait après la gloire sur la pelouse,

je suis sûr que ce n’est plus le même homme qui a quitté le stade hier soir, non pas parce qu’il tenait la coupe ,mais parce qu’il a du comprendre ce qui différencie un champion d’un bon joueur

J’arrête là, mais je me réjouis que l’univers français cesse de tourner autour d’un ballon qui est distillé comme une drogue qui lobotomise la lucidité, au lieu d’être un plaisir

La France s’est arrêtée, même les maillots jaunes du tour de France sont pratiquement passés a la trappe, hollande aurait pu se balader en scooter que cela serait passé sous silence, on aurait pu lâcher dsk dans n’importe quel couloir d’hôtel , et bien évidement je ne vous ferai pas le bilan du nombre de morts en Syrie et Irak durant l’euro ,le tir au but y a été beaucoup plus efficace qu’au stade de France

Enfin pas longtemps a attendre il y a les jeux olympiques et dans deux ans la coupe du monde football, on a tous hâte !

a tous les fans ,ne soyez pas déçus ,je l’ai été aussi, l’objectif était qu’ils arrivent en demi-finale ,ils ont dépassé les espoirs, grâce a un collectif plutôt qu’une addition d’égos, solistes et cela aussi c’est la substantifique moelle qu’il faut tirer de ce jeu

Et puis, moi qui n’y connait rien j’observe que tous ces joueurs « nationalisés » jouent qui, en Espagne, qui, en Allemagne, qui, en Angleterre, qui, a Lille ou a Macon ,et un peu partout en France bref l’Europe existe au quotidien ,et c’est elle qui a gagné hier soir

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 15:48

ca y est ils sont là ,les fous furieux et surtout les folles furieuses se sont déchainés pour préparer la maison,un sentiment intraductible de voir des connus et des inconnus arriver les bras chargés

un sentiment formidable a ce que l'on touche du doigt d'humanité ,de solidarité joyeuse simple et sans emphase

cette nuit ,il faisait chaud ,je pensais a leur arrivée ,moi loin dans le sud et absent de ces moments d'émotions vraies ,je crois au destin ,je crois qu'il y a  rarement de hasard dans les moments importants

,cette maison qu'il fallait que je loue car j'ai tout simplement besoin de revenus et dont je ne m'occuppais pas ,cette remise toujours au lendemain pour la remettre d'aplomb ,pous la rendre visitable ,tout cela ne pouvait pas attendre mais attendait néanmoins : le destin avait mis le couvercle

et puis en 48 heures sans choix, mais comme une évidence ,d'oublier les loyers au profit de la fraternité et puis surtout et avant tout d'un regard ,d'un mot, des gens extraordinaires qui me suppléent, encore mieux que je n'aurais pu faire,qui prennent en main les choses au coeur a coeur et bien évidement le cadeau est là.la chaine se tend avec des anneaux solides et formidables  

j'arrive a un age ,je traverse une période où il est question d'heritages ,de succession,alors forcément on se dit que c'est bon aussi  pour soi et qu'il faut des héritiers ,faire des "donations",surtout ne pas se croire éternel

tendre des flambeaux car la flamme est plus importante que soi même et qu'il ne faut pas qu'elle meure

ceci est bon dans la vie privée, comme dans l'action publique et seuls ceux qui ont plus d'ambition pour la communauté que pour eux mêmes y pensent avec anxiété

c'est pourquoi,sans la moindre prétention, quand cela se fait, presque sans moi,sans mon aiguillon et que  c'est si bien, voir mieux ,c'est comme si je me disais  "je peux mourrir en paix" attention ce n'est pas triste ,c'est magnifique !

 depuis 30 ans nous avons vécu bien des aventures,cet acceuil est une nouvelle  piéce du puzzle

 

ils sont là, 5 syriens a la maison,n'en faisons pas un plat ,mais goutons a ce je ne sais quoi
ils sont là, 5 syriens a la maison,n'en faisons pas un plat ,mais goutons a ce je ne sais quoi

merci aux zizas formidables,a gigi,a raymonde,a nanou,a anne marie,a sabrina  ,a sonia ,a nadia ,a marie ,a louiseline,a jean pol,jean francois ,jerome johan ,christian (pas moi),olivier  ,j'en oublie plein  !

merci a tous ceux qui ont fourni lits matelas ,mobilier ,machine a laver , machine a café  tasses ,assiettes ,draps jouets etc...

merci a celle qui est arrivée les bras chargés de l'épicerie de base ..la liste est énorme

une extrait de ce que nous écrit isabelle des formidables  zizas qui ont piloté cela en mon absence

 Nos nouveaux amis syriens sont bien arrivés ce matin. Ils avaient des étoiles plein les yeux en découvrant les lieux avec des morceaux de vous tous un peu partout.

Ils nous demandent de vous remercier…

Les enfants comprennent et parlent français mais les parents vont avoir besoin de cours même s’ils comprennent beaucoup de choses.

Hiba et Akram sont arrivés en France il y a presqu’un an maintenant avec leur trois enfants qui ont pu être un peu scolarisés.

Ils ont fui leur pays en avion et ont atterri dans le sud, déracinés.

Depuis c’est un peu le parcours du combattant et ils arrivent chez nous car la soeur d’Hiba est à Limours avec son mari, Omar.

Les enfants rêvent de faire du vélo alors si vous avez ça dans un garage, n’hésitez pas à leur apporter!

Un énorme merci à tous pour cette vague de générosité,    

ils sont là, 5 syriens a la maison,n'en faisons pas un plat ,mais goutons a ce je ne sais quoi
ils sont là, 5 syriens a la maison,n'en faisons pas un plat ,mais goutons a ce je ne sais quoi
ils sont là, 5 syriens a la maison,n'en faisons pas un plat ,mais goutons a ce je ne sais quoi

merci pour les fleurs ,ma mère ,là haut doit être fière comme moi de ce village hors du commun ,chacun soyons les petits poucets, posons notre petite pierre et tracons ce chemin de lumières

deux enfants pour l'école de janvry c'est aussi un clin d'oeil du destin a l'heure où les effectifs tangeantaient la ligne rouge ou jaune comme vous voudrez

et puis que voulez vous,il y a des jours où  on a l'impression qu'il y a un bout du jardin d'eden qui est tombé chez nous,même les animaux ont souhaité la  bienvenue  

ils sont là, 5 syriens a la maison,n'en faisons pas un plat ,mais goutons a ce je ne sais quoi
ils sont là, 5 syriens a la maison,n'en faisons pas un plat ,mais goutons a ce je ne sais quoi
Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL