Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 00:17
les molieres commune associée au parc naturel régional !

il y a quelques années,quand un certain nombre de communes de notre communauté ont souhaité adhérer au parc naturel régional ,cela a été une guerre haineuse pour tenter de nous en empêcher,une horreur de mauvaise foi et d'ingérence dans l'avenir de nos villages ,dans la  camarilla qui était a la manoeuvre ,il y avait la commune de limours ,celle de briis sous forges et celle des molières

je ne rappelerai pas les arguments consternants ,les manoeuvres scandaleuses,les interventions de ces gens là auprès du conseil régional et du conseil général pour bloquer le processus ,

que n'a t-il pas fallu faire au sein de la communauté de communes pour que nous parvenions a aedhérer et chacun doit être conscient qu'aujourdhui cela nous serait impossible au regard de la représentation des communes qui nous a été imposée

alors oui ,je me réjouis que sensiblement la même équipe punicipale qui s'était liguée contre ce projet aux molières soit revenue sur sa décision si radicale et polticienne

bien sur c'est dommage car elle n'est "que" commune associée ,elle ne beneficie donc pas des subventions et des aides dont nous bénéficions et il faudra attendre quelques années et la révision de la carte et de la charte ,

dommage ,alors que les habitants de cette commune appelaient l'adhésion de leurs voeux,voilà cette collectivité pénalisée par un manque de clairvoyance dont l'adhésion de ce jour est l'aveu assumé

il y a eu quelques rendez vous ratés ,cela en fait partie comme le blocage par les mêmes (limours ,les molieres ) sur une laiison jusqu'a saint remy les chevreuses,le transport par cables qui faisait tant se moquer ces élus, est désormais une évidence pour tout le monde

il y a en essonne au sein du parc naturel une sorte d'ilot central entouré des communes ayant adhéré au parc naturel régional ,voila que l'ilot vient de se retrécir,je me demande ce que pensent les habitants de limours ou de briis sous forges si toutefois on les autorise a penser  

bienheureux sont ils que nous ayons résisté a leurs coups de boutoirs ,il n'y a que les sots qui ne changent pas ,mais c'est terrible quand ceux là si intelligents soient ils, vous entrainent dans leur chute et font la preuve de leur manque de discernement

cela ressemble tellement a ce que je vois faire au sein de la communauté de communes que l'on transforme chaque jour en coquille vide jusqu'au jour où l'on nous expliquera que cela ne sert a rien et qu'il vaut mieux adhérer a une plus grosse intercommunalité

en fait ,avoir des idées ,anticiper l'avenir ,créer une identité ,fédérer les habitants autour de projets cela n'exalte pas tous les élus    

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 17:26
ecole de la démocratie pour éviter le leurre républicain
ecole de la démocratie pour éviter le leurre républicain

voilà un article que beaucoup vont "zapper" en cette période estivale dédiée au soleil ,au pastis,au sable ,a la mer et aux amis sereins  

mais ,après presque trente ans d'observation de la vie publique tant dans nos villages, qu'a des sommets de l'état ,force m'est de constater que nous vivvons un leurre démocratique

lorsque j'ai annoncé mon intention a me présenter aux législatives, quelqu'un qui me veut du bien ,m'a dit "très bien tu te présentes ,mais cela sert a quoi un député ?"

je ferai en son temps une page pédagogique sur le role des parlemenaires, mais cela n'est pas l'objet

cette amie est quelqu'un qui ne manquerait pas un scrutin,qui a fait des études, ,qui a un profond attachement pour la démocratie et la notre en particulier, mais qui depuis 20 ans doit voter a des législatives sans bien savoir a quoi cela sert ,

en fait cette amie n'est pas un cas isolé ,au contraire le cas isolé est celui qui maitrise le role d'un député (certains députés ne le maitrisent pas eux mêmes )

estce le fait du hasard ?

Je n'en suis pas si sur ,pour moi, notre démocratie est un leurre ,et pour qu'un leurre marche ,il faut qu'il ressemble a l'appat et que la proie convoitée soit trompée

notre république et son fonctionnement démocratique est le fondement de notre société ,de notre fonctionnement quotidien

quand  ,l'école dite "de la république" l'enseigne -t_elle sérieusement ?

quand initions nous  nos jeunes pour qu'ils se l'approprient ?

en fait, c'est tout au long de la scolarité qu'il faudrait ,suivant le degré de maturité apprendre a comprendre et a maitriser les rouages qui font qu'un jour,ultime étape ,on met un bulletin de vote dans une urne

il est étrange que la colonne vertébrale de notre société soit a ce point négligée,si j'étais complotiste ,je dirais ce n'est pas un hasard

le principe même de la démocratie voudrait que tout citoyen puisse se presenter devant le suffrage universel et être choisi par ses concitoyens ...

moi,charles dupont ,vigneron de l'herault,magasinier a bondy ,ou représentant a mouscron ,je souhaite me présenter a la députation voir a l'élection présidentielle.....impossible,la démocratie ne le permet pas,en théorie oui mais en pratique non  

et je n'évoque pas là les élections a scrutin de listes que les députés et sénateurs ont ratifié qui permettent que l'on puisse se choisir entre soi et que le citoyen assiste au spectacle comme a un match de football

en fait ,il y a des selectionneurs ,des entraineurs ,des arbitres ,mais ceux qui payent cela n'ont pas le droit de fouler la pelouse

nous allons voter pour un président de la république qui d'entre vous pense qu'il va choisir ?

en fait ,vous aurez le choix dans un panel choisi par d'autres

on a même inventer un nouveau leurre dénommé primaires,cela amuse le bon peuple et cela meuble des périodes pré electorales qui ne trompent plus personne

croyez vous que charles dupont pourrait se présenter aux primaires ?

bien sur que non

un quota de parlementaires est neccessaire pour faire parti du casting dont nous serons certains tous les heureux "élus" seront sortis de l'éna ou de polytechnique,il peut y avoir un hec, mais il sert d'alibi

Ne voyez pas un réquisitoire populiste contre l'ecole nationale d'administration,mais c'est un de nos philtres démocratiques ,si charles dupont n'a pas fait l'éna, ses chances d'accéder a une responsabilité s'amenuisent  a telle preuve  que durant ces dernières decennies trois présidents, sept Premiers Ministres, d'innombrables  ministres,  sont issus de cette école ,c'est dire aussi si ,au delà du philtre ,il y a aussi un formatage de l'approche républicaine,une pensée unique ,une approche unique et élitiste  

en réalité ,l'absence de maitrise par nos citoyens des fonctionnements et des régles de notre république permet que nous n'ayons pas le choix ,que nous ne votions pas pour le plus compétent ,mais pour un individu issu d'un tout petit cercle qui a ses propres régles et nous n'avons pas le choix

durant ces trentes ans de mandats combien ai-je vu d'élus qui n'ont jamais rien réussi ,continuer a être élus brillament ?

ce n'est pas leur contribution a améliorer le quotidien deleur concitoyen mais bien leur réelection

La fadeur est un gage de longévité dans une république où le citoyen ne juge pas sur un bilan ,car on ne l'a pas conduit a cette logique

on ne cultive pas le risque, mais au contraire le principe de précaution,c'est une république qui interdit les christophe colomb,les créatifs seront définitivement des "originaux" voir des hurluberlus  

combien de parlementaires ai-je vu retrouver, des le premier tour, leur siège alors qu'ls ne mettent jamais les pieds a l'assemblée ?

 mais qu'avec un certains cynisme et calcul  ils flattent un électeur local qui ne sachant pas pourquoi ils l'ont élu,se contente d'une tape dans le dos ,d'une contravention sautée ,ou d'un courrier appuyée pour le logement de sa fille

Je connais le maire d'une commune qui quand il a fait le projet d'être élu a la tête de la mairie ,n'est pas allé voir les habitants, mais a fait le tour de tout ce que l'essonne comptait de parlementaires et de décideurs ,il voulait faire partie du cercle ,et cela lui a réussi et lui réussit encore  

pour avoir été dans le cercle intime de quelques" puissants" ,je me souviens de ce patron du cac 40 qui dinait a la table de ce personnage connu et qui lui demande tranquillement : "dans le prochain gouvernement quel ministère veux tu ?" ce n'était pas une question "dis moi tes rêves" mais "dis moi celui que tu veux et cela sera fait" .... 

nous avons les élus que nous méritons, parce que nous n'avons pas conscience de la mission qu'ils devraient remplir ,parce qu'ils ne nous doivent pas leur poste, mais aux instances qui les ont désigné a la candidature ,

enfin parce qu'il y a une immense perversion d'installée  : les priviléges dont certains élus bénéficient  semblent insupportables  a nos concitoyens mais cela ne les empêche pas d'en rêver et quand on commence a rêver de quelque chose,la condamnation quitte le champ de l'éthique pour passer dans celui de la jalousie

nos élus continueront a être corrompus car nombre de nos concitoyens rêvent de l'être.....je vous sens choqué ...en fait payer au Noir de travaux ,une femme de ménage ,se faire payer au noir est une pratique plus que courante,tellement banale que peu de gens y voIent la moindre immoralité voir même une réaction contre un état qui nous assomme d'impots et pourtant c'est détourner la loi pour son profit personnel

,vous allez dire que je m'égare et pourtant j'ai le préssentiment que nous vivons un systéme pyramidale de petits arrangements individuels et de grandes indignations collectives

alors oui ,je le pense ,nous sommes un des plus vieilles démocraties du monde mais nous avons oublié nos fondamentaux ,nous avons désacralisé les valeurs qui sont l'os avce la chair républicaine autour

ceci explique pourquoi nous sommes si faibles et si fragiles ,la revendication des droits et l'oubli des devoirs est devenue un sport collectif

que faudra t il pour retrouver ce socle ?

le bac a sable de nos élites va s'appeler les primaires et tout cela me parait prendre un mauvais chemin car nos concitoyens s'ils se moquent du bilan de leurs élus ,croient encore moins en leurs programmes et donc c'est mot conviction dont notre démocratie fait le deuil et sans convictions...que reste  t  il ? 

alors oui l'école de la républque doit avoir pour mission d'informer nos enfants et les electeurs pour ne pas voter pour des chiméres mais pour devenir adultes politiquement  et avoir une vraie conscience collective de ce qu'est une nation

sinon...

    

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 18:35
jeux olympiques programmés ,foire de lille annulée

en dehors d'aller danser la samba avec anne hidalgo au brésil ,quelle schizophrénie chez notre président ! 

,,le voilà en représentant de commerce ,lourd de plusieurs centaines de morts dus a des attentats terroristes cette année qui va arriver avec sa chemise a fleurs expliquer aux dirigeants du comité olympiques que la france et paris c'est formidable pour organiser des jeux .... 

comment  fait on pour garder la figure et la conviction quand on est le dirigeant d'un pays en état d'urgence,qui s'affirme en état de guerre  ,qui fait appel aux réservistes pour essayer d'assurer une petite sécurité au quotidien, pour affirmer que "tout va très ien" et que en 2024 le probléme sera réglé ?

en fait ,"tout va très bien" ,ou "cela va mieux" font partie des sourat de francois hollande

,"l'économie du pays va mieux" c'est pourquoi des les jours suivants,de cette déclaration, on nous annoncé une croissance zéro,un chomage a la hausse et un déficit commercial qui se creuse ,cela va mieux que....demain ,probablement

 cela dépasse toutes les notions d'optimisme et en tout cas une réelle volonté de déni de réalité ,dont personne ne peut se réjouir

alors le même qui trouve que son pays remonte la pente en prenant un sous marin ,affirme que tout ira bien pour la sécurité de milliers d'athlétes et de spectateurs et qu'il disposera ,sans doute de moyens supérieurs a aujourdhui en terme de police ,d'armée et de gendarmerie pour assurer des jeux qui ne virent pas au drame comme a munich lors de jeux olympiques

qui ,au sein du cio ,risquera le coup  ?

,a l'instant même où une des socialistes les plus puissante de france qui a été au gouvernment sous mitterrand annule la plus vieille foire de france ,sous prétexte que la sécurité ne peut pas être assurée ?

si martine aubry avait voulu clouer aux anneaux olympiques notre bon francois patelin,elle n'aurait pas fait mieux

on annule une braderie  que seule, depuis des siécles, la guerre 39/45 avait interrompu mais on  va affirmer aux dirigeants du monde entier que d'ici 2024 le probléme sera réglé...

pas simple ,encore une fois,- pas de chance pour le président ,mais fondamentalement estce raisonnable  de se dire qu'avec ce que nous  vivons depuis un an ,il est responsable de se mettre des oeillères et de ne pas assumer la situation,c'est a mes yeux a l'image du reste

je ne sais pas si pour l'économie francaise ,les jeux seraient bons pour la france ,

si nous avons la capacité d'assumer la conséquence des installations et des réalisations neccessaires 

si celles ci se feraient a coup d'arbitrages au dépens des besoins quotidiens de nos concitoyens ,

ce que je sais c'est qu'un pays qui annule une foire a la brocante,fut elle la braderie  de lille, par crainte d'attentats ne peut oser postuler pour accueillir les jeux olympiques

jeux olympiques programmés ,foire de lille annulée
Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 14:39
bar de la plage de janvry en plein été

voici passé le cap du premier mois de fonctionnement du "bar de la plage" avec un chiffre qui dit tout : plus de 1260 adhérents  ! c'est dire que nous sommes une station balnéaire dont la population a doublé !

tout se passe bien ,l'agence régionale de santé vient controler régulièrement la qualité de l'eau et durant tout le mois de juillet notre coach sportif et médiatique nicolas bialas est venu bénévolement, en habitant de janvry, animer des cours de sport sur la plage ,merci a lui et au nom des fesses et abdominaux désormais musclés

bar de la plage de janvry en plein été

le bar de la plage ,répétons le c'est une piscine, des cocotiers et des oliviers ,des fleurs ,des transats ,des tables et des chaise ,des pergolas ,une musique douce,des tables de ping pong ,un bar et des boissons fraiches qui font de janvry une oasis particulière durant l'été

que l'on soient clairs ,tout cela est rustique ,simple ,bon enfant ,pas de gigantesques moyens dépensés pas de déficit ou dépense prévus pour la collectivité non plus ,une gestion simple et humaine  qui porte ses fruits depuis 18 ans et qui atteint son but rendre les enfants heureux et pas qu'eux !

bar de la plage de janvry en plein été

nos  deux gites recoivent quotidiennement des gens venus de toute l'europe et c'est bonheur de lire les commentaires qu'ils font sur nos installations et sur notre village

~~« Nous avons passé une nuit dans l'Isba des bois, sur la route du retour de nos vacances. Nous sommes arrivés, fatigués après 10h de route ! Nous avons été accueillis de façon charmante dans la cour d'une belle ferme, transformée pour l'été en plage !!!! Incroyable ! Nous avons mangé un très bon barbecue, les pieds dans le sable, sous un parasol ! Ce village est extraordinaire, ou, devrait-on dire, ses habitants ! Il vaut le détour ! Nous avons ensuite découvert notre logement, l'Isba des bois, une cabane absolument charmante, dans le parc animalier. Décoration intérieure magnifique, toute en bois, éclairage soigné, et salle de bain luxueuse. Le matin, avant de reprendre la route, petite balade avec notre fille dans le parc animalier. Une halte un peu magique, qui nous laisse un goût de trop peu...nous reviendrons ! Merci pour l'accueil, les sourires, et les croissants, miel, confiture maison, café, thé (alors que le petit déjeuner n'était pas compris). On s'est senti gâtés !

 

désormais notre village avec ses animations comme le marché de noel ,la plage ,janvoriaz quand il fait froid ,le parc animalier etc...est un lieu ...touristique !

avec une capacité hotelière de plus 20 lits sur la commune ,ses points de restaurations qui peuvent absorber 160/180 personnes le samedi par exemple ,nous ne sommes pas ridicules ,tout cela se fait sans qu'aucune autorité regionale ,départementale ou du parc ne nous ait accompagné ,mais tout a fait naturellement

une sorte de develloppement durable qui justifie notre positionnement quant a une urbanisation mesurée pour ne pas dire limitée ,un parc de location communal qui représente une recette , aujourdhui 30 % des impots locaux ,c'est dire que ce n'est pas juste pour le plaisir mais que c'est bon pour les contribuables janvryssois qui n'ont pas vu leurs impots augmenter depuis 1989 soit 27 ans !

e

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 15:45

conifrmation que cette "nouvelle de l'été" ne vous attire pas au vu du peu d'approbations et donc ,je vous livre un dernier épisode et arrêterait là

UN BOSS BON A  RIEN : dernier extrait

La filature ronronnait, si la plupart du temps c’étaient des femmes sur les métiers et les machines comme dans une sorte de caricature, les hommes formaient la majorité de l’encadrement et n’occupaient de places subalternes que dans les postes liés à la mécanique et à la maintenance

Un monde étrange de regards comme hypnotisés par l’ouvrage, aux gestes automatiques, il pouvait se passer le plus grand remue-ménage a trois pas des opératrices, leurs nuques semblaient figées et le regard de cire ne lâchant pas l’ouvrage ; ici, point de rire et sans le bruit des machines, c’eut été proche d’une atmosphère monacale, des visages sévères de femmes de tous âges

Célibataire ,malgré lui, Dietrich ne pouvait s’empêcher d’observer du coin de l’œil ces femmes, comme soumises a la machine a guetter la beauté ,la fragilité, la détresse ,bien sûr il y avait quelques visages charmants qu’il s’imposait d’éviter de regarder avec trop d’insistance mais il y avait surtout une sorte d’ange au fond de l’atelier comme bannie par les autres qui contrairement à toutes souriait en permanence, non pas à ses collègues ou aux hommes souvent à ses côtés mais a ce qu’elle faisait ,ou ce qu’elle pensait ,elle souriait de l’intérieur ,son corps souriait et éclairait le lieu, brisant la blancheur des néons dans un halo surnaturel

Les remarques grasses et vulgaires a son sujet des contremaitres lui avaient au moins appris son prénom Helena

Combien de fois ce mois dernier friederich s’était-il interdit de la guetter a l’arrêt des machines lorsque qu’avec la sonnette bourdonnante, les machines cessaient leur va et vient et que chacune semblait sortir d’une torpeur extatique lorsque des rires fusaient et qu’elles filaient toutes vers les vestiaires ,accrocher leurs blouses ,enfiler leur manteau et que le grand porche semblaient les souffler dans la rue les dispersant ,comme des ombres

Oui Friederich se serait bien glissé dans les pas d’Helena ,il aurait aimé entendre sa voix ,savoir si elle riait,si elle avait le timbre joyeux qu’il lui devinait, ,qui étaient les siens et si un homme l’attendait dans un de ces logements hors de la ville a la portée des bourses des ouvriers,

jamais il n’oserait, la vie ne lui avait pas appris cette audace, il se contentait de voler son image ,de la décrire dans son petit carnet, de laisser vagabonder son imagination et de laisser entrouverte la porte de son petit bureau dans l’espoir de la voir passer

Un soir traversant la place principale ,il vit un couple attablé dans une de ces auberges si chaleureuses ,il les vit a travers la fenetre a petits carreaux, ourlée d’un rideau de belle cotonnade ,ces deux-là avaient les yeux qui brillaient ,tendus l’un vers l’autre, retenus comme par un fil invisible ,ils parlaient, riaient, hochaient de la tête ,une danse nuptiale ,un ballet amoureux tout en effleurements, comme ces algues qui dansent un tango lascif incessant au fond de l’océan au gré du courant et des vagues

Il se mit a rêver qu’un jour il inviterait helena dans cette auberge et durant des heures se raconta son attente ,son arrivée ,ses pudeurs et ses silences ,jusqu’au moindre détail il distilla ces instants incroyables qu’il pourrait vivre si …il osait oser

UN BOSS BON A  RIEN : dernier extrait

Ce soir là encore ce n’est pas Helena qu’il retrouva mais Ernst, avril s’était mis a gifler les façades des maisons de rafales de vent et de pluie teintées de grêle, chacun courait pour se mettre a l’abri, lui n’avait pas prévu et se retrouva trempé en poussant la porte de la pension, il lui sembla qu’Ernst avait deviné et que la flambée était plus forte dans l’âtre et crépitait de belle manière

Frederich lui parla de l’atelier ,des ouvrières, il était tenté de parler d’helena ,mais s’en dispensa ,il lui décrivit toutes ces femmes au travail ,,solides ,grandes ,charpentées ,il rit en lui disant que dans d’autres régions c’était plus souvent de la main d’œuvre étrangère qu’on voyait attelée a ce genre de taches ,mais qu’a la filature ,c’était plutôt des gens du cru qui étaeint a la tache

Ernst écoutait ,son regard semblait parcourir toute la pièce puis se dissoudre dans le néant pour resurgir ,Frederich estima que son babillage l’ennuyait jusqu’à ce que ernst ne se redresse,prenne une inspiration, comme un homme qui va se jeter dans le vide et lui demande :

Estce que l’expression « fontaine de vie » vous dit quelque chose ?

La gorge de Frederick s’assécha en un instant ,il espérait ne pas avoir compris

- lebensborn ? vous vous voulez dire lebensborn ?

Ernst approuva de la tête ne le quittant plus des yeux, guettant la moindre de ses réactions

- je sais qu’Himmler a crée en 1935 ,la première « maternité »,le premier "haras" pour êtres humains blonds au yeux bleus  pas très loin d’ici a steinhoring

Ernst secoua négativement la tête ,

- steinhoring n’était qu’un leurre ,un lieu pour montrer aux visiteurs ce qu’ils devaient voir,c’est ici que tout se passait ,c’est ici qu’a été créé la première « fabrique » de vrais aryens ,tandis que nos vétérinaires s’acharnaient a recréer des animaux de races germaniques .l’auroch par exemple ,ici on recréait une « race pure » C’est dans cette maison que sollman et ebner dormaient quand ils visitaient le lebensborn secret de rothenburg,car il ne fallait pas qu’on les voit dans les beaux hotels du centre

Frederich ignorait qui étaient ces hommes ,mais la crainte que ces noms semblaient inspirer a son interlocuteur suffisait a lui laisser penser qu’il s’agissaient de chefs bien puissants

Il se demanda quel age avait cet homme pour avoir connu cet époque, comme si ernst avait suivi le cheminement de sa pensée ,il eut un sourire triste

-j’avais seize ans,je regardais avec admiration, ces hommes en uniforme ,ces voitures étincelantes ,ces drapeaux partout et beaucoup de mes amis s’enrolaient dans les jeunesses admiratives du furher,les hitlerjugend ,moi je rêvais devant leur couteau marqué « sang et honneur » gravé d’une croix gammée

Mes parents me l’ont interdit et le docteur ,samuel bruckner ,c’était son nom avait fait un certificat médical de faiblesse cardiaque pour pouvoir répondre aux invites permanentes que mes parents subissaient afin que je rejoigne les rangs, mais cela c’était avant la guerre ,avant que le docteur ne soit emmené et avant que le furher réquisitionne tous les hommes même les jeunes

j’ai été envoyé en normandie et puis retour sur l’Allemagne, on encadrait  des momes, nous les « vieux », a qui on avait dit de défendre les rues de berlin

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 12:39

comme tous les titulaires d'un compte facebook je recois des invitations a devenir "amis" avec de jeunes femmes  

,dois je vous avouer que je trouve les réseaux sociaux comme une vraie révolution ?

je leur trouve une formidable utilité avec des travers comme toute  chose ,

mais il faut se souvenir combien c'est un formidable outil qui manquait a nombreuses de nos actions il n'y a ne serait ce que 10 ans

j'en reviens a mes "amies" ,comme tout homme sur facebook ,je recois des invitations de jeunes et de moins jeunes lolitas qui témoignent que la terre est peuplée de jolies filles ,

quand nous n'avons aucun "ami commun" le probléme ne se pose pas

,quand la photo est par trop suggestive non plus d'ailleurs

,quand tout a coup un ami a accepté l'invitation soit je souris ,soit je m'interroge car ,après tout,on a le droit d'être jolie sans que cela ne devienne un critére discriminant,

enfin quand elle commence a additionner les amis  communs,il faut regarder de plus près ...enfin je me comprends,

et lorsque certaines de ces inviattions ont une amie commune  feminine et respectable ,cela m'interpelle

donc pardon ,a celles a qui je n'ai pas répondu par prudence excessive

j'imagine que pour les femmes titulaires d'un compte elles doivent recevoir des photos d'éphébes bronzés

une pensée attendrie  pour tous les hommes a  la fois dupes et suicidaires

micro florilége  

mes "amies" sur facebook
mes "amies" sur facebook
mes "amies" sur facebook
mes "amies" sur facebook
mes "amies" sur facebook
mes "amies" sur facebook

bon ce matin j'ai craqué ,non pas par perversité mais parce que sans nul doute   cette invitation est sans ambiguité et même si nous ne partageons que peu d'amis ,cela me va quand même !

mes "amies" sur facebook
Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 16:02

voici la suite,la bousculade des évenements ,rendait inconvenant de continuer comme si de rien n'était

par ailleurs ,je n'ai pas la sensation que ce feuileton vous amuse et si cela ne vous amuse pas ....

UN BOSS BON A RIEN : N°3

 En quelques jours le rituel s’était installé, il se servait une ration de breuvage dans la cafetière et quand c’était samedi soir, Ernst y rajoutait une dose d’alcool blanc distillé, entre prune et cerise qu’il lui aurait été formellement impossible de boire pure

le vieil homme parlait de façon saccadée ,parfois brutale ce qui le déstabilisait et il mit du temps a comprendre qu’il ne fallait donner d’importance a ce phrasé si particulier

Les premiers jours c’est autour de la filature que se nourrit leur conversation, en mitraillette péremptoire ,la mémoire ressortait bien des faits qu’aucune archive ne recelait ,l’homme avait tout connu y compris la guerre dont l’évocation éteignait la braise de ses yeux, le faisait disparaitre un peu plus dans son fauteuil

il lui jura qu’il se souvenait comme si c’était hier, de ces berlinois en chemises sombres qui avaient envahi l’hôtel ,bien avant la guerre, et qui avaient par leurs commandes assuré l’avenir de la filature pendant des années ,des hommes bruyants ,gesticulants ,cassants, accompagnés des dessinateurs de modes

Friedrich s’était promis de fouiller un peu plus et de confirmer si, effectivement, une commande massive et durable était une des clés du succès florissant de la filature

,ce qui l’impressionnait c’était cette sorte de pointillisme mental qui par touches, par taches lui révélait des décors ,des rapports humains

a la lumière des flammes c’est Rothenburg qui revivait ,l’histoire qui se dessinait en ombre chinoise dans le crépitement du bois

il arrivait un moment où Ernst s’arrêtait comme épuisé, pompé ,vidé ,comme si ce qu’il avait a dire pour aujourd’hui était terminé ,comme s’il fallait recharger des batteries mentales ,il plongeait dans une sorte de mélancolie ,après un temps respectueux frederich se levait ,remerciait, saluait et montait l’escalier

ces plages hors du temps près de l’âtre duraient parfois deux heures, parfois plus et il fallait qu’il se précipite sur son petit carnet pour tout noter et en oublier le moins possible ,

dès que les jours furent meilleurs ,il prit l’habitude ,d’ouvrir la fenêtre malgré la fraicheur ,pour entendre gronder la rivière tauber en contrebas, plus ce dialogue teinté de monologue durait, plus il avait hâte que la journée se termine afin de poursuivre cette exploration temporelle

désormais il emportait de l’estaminet des kasspatzle qu’Ernst engloutissait sans cacher son plaisir, les soirées succédaient aux soirées ,sans que jamais ne fut évoquée l’enfance d’Ernst tout juste des anecdotes sur les chevaux de traits sur lesquels sont grand père le hissait et aussi la période de disette des années 30 où,enfant il courrait cueillir en forêt tout ce qu’il était possible de manger, où son père comme tous les hommes du village braconnait ,où l’avenir était gris comme la suie et où seule la filature nourrissait la population

Une seule fois, il évoqua les juifs de cette époque, pour lui expliquer qu’a Rothenburg, il n’y en avait pas

UN BOSS BON A RIEN : N°3
Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 18:13

désormais en tant que président de la fédération du nouveau centre en essonne mais au préalable a titre individuel ,j'ai pris l'habitude d'organiser des diners rencontres entre des élus de terrain et des personnalités marquantes du département ou d'ailleurs, pourvu que la parole soit libre et sans protocole

par le passé plusieurs préfets,par exemple, ont joué le jeu de la proximité en rencontrant des acteurs locaux qui'ils ne croisent pas habituellement, mais qui font l'essonne, mais aussi des citoyens engagés et attachés a la vie publique

un diner sans tralala dont on oublie rapidement ce qu'il y a dans l'assiette parce que ce qui compte ce sont les échanges sans langue de bois

en avril, francois durovray,president du conseil départemental était venu ainsi plancher en toute simplicité,pour une soirée humaine et enrichissante  ,en octobre, c'est un ministre qui a accepté l'invitation mais, en septembre hasard du calendrier ,c'est monseigneur dubost evêque d'evry, qui s'y colle   

nous avions passé ensemble une journée formidable où je lui avais fait découvrir les ruines du plessis saint thibaud
nous avions passé ensemble une journée formidable où je lui avais fait découvrir les ruines du plessis saint thibaud
nous avions passé ensemble une journée formidable où je lui avais fait découvrir les ruines du plessis saint thibaud

nous avions passé ensemble une journée formidable où je lui avais fait découvrir les ruines du plessis saint thibaud

j'aime beaucoup cet homme,dont la bienveillance n'est pas benête ,et puis dans les circonstances actuelles ,je dois dire que je suis assez fier du discours de la communauté catholique et de ses représentants,si parfois j'ai des gênes quant a certaines positions ,en ces temps diffciles ,elle fait la différence dans les propos et la hauteur de vue

j'avais eu la même sensation a jerusalem où j'avais trouvé que le seul quartier qui respirait la joie de vivre était celui des catholiques,ce n'est pas faire injure aux autres ,mais la foi en l'autre et en l'avenir cela se partage aussi dans la lumière et non dans l'obscurantisme

j'aime les choses qui ont du sens ,cette soirée en aura et puis michel dubost a accepté si sponténament cette invite que c'est un plaisir redoublé

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 10:03

les étés se suivent mais ne se ressemblent jamais ,on se dit que, dans la même maison, avec les mêmes animaux, sous un un même soleil ,c'est comme rentrer dans ses chaussons et pourtant ce n'est jamais le cas et j'aborde cette parenthése attendue de façon différente a chaque fois

sans doute ,les évenments extérieurs y participent et ces gifles permanentes de l'actualité y contribuent,les appels qui vous tirent de la léthargie et qui vous rappellent a l'ordre sur le désordre qui s'installe

enfin et pourquoi le cacher ,ma candidature aux législatives qui est un gros morceau,mais surtout une candidature a une élection qui n'a jamais suscité autant de messages ,jamais je n'ai reçu autant d'encouragements de connus mais aussi d'nconnus ,j'aimerai qu'ils soient tous de la 4°circonscription !

en tout cas cela révèle que les gens ont besoin d'autre chose que la soupe formatée et qu'ils mesurent a quel point il y a besoin d'urgence d'un coup de pied démocratique dans la fourmillière,de briser le politiquement correct parisianiste au profit du bon sens tout simplement  

en tout cas hyper touchant l'espoir que certains fondent en moi,pas sur de le mériter a ce point

peut être tout simplement parce que ,au milieu ,des massacres ,des ministres qui se prennent les pieds dans le tapis et qui instrumentalisent l'appareil d'état ,en ttout cas j'ai besoin de chacun dans cette aventure folle ,n'hésitez pas a me faire signe pour que nous nous retrouvions ,car je ne suis qu'un petit artisan dont les appareils politiques se méfient ,peut être a juste titre .... 

moi j'ai envie de vous montrer mes fleurs,ces copines avec qui j'ai un rendez vous chaque matin pour boire un coup,et que je vois grandir ou souffrir parfois tout au long de la journée et dont je découvre a l'aube le feu d'artifice qu'elles m'ont préparé durant la nuit

tout simplement parce que le maitre mot de la vie doit être humanité et ne pas en faire un vain mot   

flower power
flower power
flower power
flower power
flower power
flower power
flower power

cette année ,j'ai ma préférée ,mon "amoureuse",la première qui m'apparait le matin

flower power

cette année,aussi, coquin le chat a vécu une véritable mutation,ce chat sauvage normalement inapprochable est devenu un autre, restant en permanence dans notre périmétre ,et capable même d'accepter les calins ! il confére une sérénité que seuls les animaux sont capables de donner  

flower power

qu'elles tombent en cascade ou qu'elles luttent contre la pesanteur ,il y a une incroyable intelligence ,force,vitalité dans les plantes et comme vous me considérez comme fêlé mais aussi une sensibilité,stupefiant de voir une grimpante dévellopper soit des crochets ,des amarres soit des ventouses suivant le type de surface a laquelle elle doit s'accrocher,il y a celles avec qui "j'accroche" tout de suite et celles pour lesquelles je n'ai pas de "sympathie" et je crois que mot est exact

i

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL
27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 10:20

le père hamel vient de rejoindre les moines de tibirerine,je l'ai écrit ,il y a quelues jours,a chaque jour son nouvel attentat et a chaque jour une surenchére terrible ,bien sur la peine de mort,bien sur les camps ,demain l'autorisation de la torture

ce n'est pas un prêtre que l'on égorge
ce n'est pas un prêtre que l'on égorge

la peur rend bête,la peur rend fou,irrationnel  et envoie les moutons dans un précipice ,nous courrons le risque majeur d'être des moutons ,de sacrifier notre société a l'autel de l'instinct primaire

les francais ont peur ? c'est un mot inclus dans le mot terrorisme ,terreur et ce n'est pas fini et nos hommes politiques vont courrir après le mistigri de la solution miracle tandis que chaque jour,dans la rue ,dans les cours d'immeubles ,au travail, le cancer va s'installer et toute personne ayant la moindre allure orientale sera scrutée ,suspectée ,écartée jusqu'au jour où aura lieu un dérapage ,un lynchage ,une bavure qui mettra définitivement le feu

voici venu le temps venu du risque de "ratonnades" et des banlieues qui s'enflamment

il n'y a pas de guerre de religions ,les chrétiens n'ont pas  déclaré la guerre aux musulmans ,il n'y a pas encore de racisme insupportable,il y a des connards qui instrumentalisent nos faiblesses et nos failles pour déclencher le feu

pitié que les musulmans de france se lèvent et condamnent brutalement !

pitié qu'ils soient les premiers a faire leur propre police au sein de leur communauté ,qu'ils soient intransigeants ,c'est une question de vie ou de mort

bien sur que le risque de guerre civile existe ,bien sur  que des banlieues prêtent a s'enflammer pour un dealer maltraité ne rêvent pour certains que du chaos et du non droit

bien sur que tous ceux qui font leur terreau sur l'amertume,la jalousie ,le racisme et la crainte de l'étranger osent risquer notre pays sur le tapis vert de leur morbidité  

ce n'est un prêtre que ces salopards ont égorgé mais bien notre société ,bien notre avenir,ils veulent que nous nous entretuions et je crains qu'ils n'y parviennent  

alors oui ,il faut s'arquebouter sur  la liberté ,l'égalité et la fraternité,ceux qui pensent que ce ne  sont que des mots nous condamnent  

260 morts atroces en un an ,c'est une horreur pour leurs familles ,leurs proches pour notre conception de la vie mais ce n'est rien au regard de ce qui nous attend si nous ne prenons pas concience des jours sombres qui nous attendent si nous ne réagissons pas en républicains ,en démocrates ,si nous ne restons pas amarrés a nos valeurs

260 morts ce n'est rien au regard du nombre d'accidents de la route et pardon de cette comparaison insupportable si nous ne gardons pas une distance dououreuse,nous allons droit a l'horreur

ces gens là veulent que la haine se develloppe ,que nous nous entredéchirions,il rêvent de tous les slogans anti arabes qui pourront être proférer car ils nourriront leurs rangs 

alors oui ,il va falloir que nous tous,nous puissions démontrer que notre société ,notre culture ,notre démocratie sont  assez solides,pour resister ensembles a cela ,que nous soyons capables de bannir tous les communautarismes pour creer un front du refus avant que la haine et la violence ne s'installent

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL