Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 16:46

Quelqu'un me disait l'autre jour que je ne profitais pas assez de l'instant et qu'a peine une manifestation  était en cours que mon esprit était déja consacré a la suivante,

c'est possible comme les chevaux d'obstacles ,il faut savoir anticiper

,mais je n'aurais pas aimé refermer le livre d'images de la mediévale de janvry sans publier queqiues photos de ce "petrole" janvryssois,l'energie nucleaire de notre village : les bénévoles mais dans le vrai sens 'les gens qui veulent le bien,les gens qui vous veulent du bien

alors bien sur ,ils ne sont pas tous en photo,bien sur j'aurais les gros yeux parce qu'il va en manquer fatalement,c'est la faute aux photographes !

je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi
je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi

je ne sais pas qui est ce beau garcon mais il doit avoir unepere tres beau aussi

médievale de janvry avant de refermer le livre d'images

certains pourraient trouver lassant ce défilé de ortraits mais je les confie a la mémoire d'intrenet comme des de jolis instants de bonheurs partagés

médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images

en fait c'était tres chouette

médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
médievale de janvry avant de refermer le livre d'images
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:16

l'autre jour a l'interpellation d'un deputé de la loire a l'assemblée nationale ,on a vu benoit Hamon se declarer scandalisé qu'un député puisse cautionner une gréve de la faim,ce que d'ailleurs ce député ne faisait pas ,il alertait seulement benoit hamon qui du haut de son ministère et du 7° arrondissement se fout du peuple et de ses élus comme de sa première carte au parti socialiste

alors devant cette condamnation brutale ,j'ai essayé de faire fonctionner ma petite mémoire,j'ai un peu fouillé et je me suis rendu compte qu'il y a des indignations a géométrie varianble ,qu'il y a des greves de la faim respectables qui ont même fait se deplacer le banc et l'arrière banc du parti socialiste

souvenez vous

 

Il est décidé à "aller jusqu'au bout". Le maire écologiste de Sevran, Stéphane Gatignon, poursuivait, lundi 12 novembre, sa grève de la faim devant l'Assemblée nationale, commencée vendredi pour obtenir de meilleures dotations pour les villes pauvres et en particulier la sienne, l'une des plus défavorisées de France Manuel Valls, le ministre de l'intérieur, Claude Bartolone, le président de l'Assemblée et Elisabeth Guigou, députée de Seine-Saint-Denis, sont venus lui rendre visite, en disant comprendre son "combat" pour les communes pauvres. La ministre pour la réforme de l'Etat, Marylise Lebranchu, a quant à elle indiqué qu'elle présentera mardi une proposition pour renforcer la DSU

ainsi quand le maire de sevran fait grève pour de l'argent cela semble tout a coup honorable,admirable ,cela conduit a ,immédiatement,deposer une proposition a l'assemblée nationale ...cela ne vous revulse  t il pas ?

où était il le prefet ou la prefete pour menacer le maire de sevran,

ou était elle la prefete interdisant de securiser l'environnement du greviste comme a saint medard  ?

ou est il manuel valls qui  pour le maire de sevran :

~~Samedi matin, il a reçu la visite du ministre de l'Intérieur. Manuel Valls a indiqué soutenir l'action du maire, «un combat courageux», a-t-il dit. Manuel Valls «a dit qu'il allait essayer de faire passer des messages au niveau du gouvernement et de l'Assemblée», a déclaré Stéphane Gatignon après s'être entretenu avec le ministre.

c'est vrai que l'argent pour une commune ,c'est plus important qu'une reforme qui touche  des millions d'enfants et une famille,la santé d'un maire de gauche c'est quand même plus préoccuppant que la santé d'une petite mairesse d'un village perdu du forez

j'ai honte de cette inegalité de traitement ,de cet absence de respect ,cette caste de politiques qui creusent notre tombe democratique

en fait ,a la lecture de ces articles,je suis en colére,tres en colére,on va nous faire perdre le respect républicain et sortir de nos gonds ,ce sont des tartuffes qui ne méritent que des bonnets rouges

gréve de la faim d'evelyne Flacher ,mais où est donc Manuel Valls ?
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 15:23
5° jour de grève de la faim pour evelyne Flacher

Voilà 5 jours que evelyne flacher maire de saint medard en forez a céssé de s'alimenter,sa détermination reste entière "je partirai sur une civière ,si l'on ne veut pas m'entendre"

déja celine fabre notre enseignante du var et celèbre gilet jaune a été hospitalisée avec un pouls tres bas ,ainsi qu'une tension catastrophique,courageuse combattante 

après le grand rassemblement de jeudi soir où des centaines de personnes sont venues dans ce petit village lui apporter leur soutien,je pensais qu'elle cederait aux injonctions et mettrait fin a cette descente douloureuse mais c'était mal connaitre le caractére trempé dans l'acier de ce bout de femme qui pourrait donner des leçons a bein des "hommes"

ce matin le sous prefet et un représentant de l'ademie se sont déplacés pour lui parler du "cas de saint medard" a croire que ces gens n'ont rien compris ,les femmes sont des mères iuniverselles,celle là est uen maire nationale !

elle a expliqué que ce n'était pas le acs de saint medard mais de toutes les communes qui s'opposaient a cette chianlit annoncée

il lui a été répondu que sur la loire seules quelques communes étaient opposées et que les autres avaient repondu et donné leurs emplois du temps ,evelyne a donc proposé que pour les communes réfractaires le report soit accepté

"vous n'y pensez pas si nous acceptons pour celles là ,toutes les autres nous demandeons aussi le report !" lui a répondu le sous prefet ,

démonstration ,monsieur le préfet que si des communes se sont soumises aucune ne l'a fait avec bonheur mais sous la pression, et les menaces

ces beaux messieurs et ces belles dames sont repartis mécontents....

quant a evelyne ,elle a maigri et fait de l'hypertension

un élu socialiste très ,très haut placé me confiait l'autre jour

"christian ,tu ne comprends pas ,benot Hamon est un homme d'appareil,un politique a 1000% votre opposition a la réforme ,il n'a pas un neurone dans son cerveau qui peut penser que vous êtes de bonne foi,pour lui ,tout est clivage droite /gauche et s'il y a des élus de gauche qui s'attaquent a la réforme ,ce sont des renégats,l'idée même d'admettre qu'il est dans l'erreur est inadmissible,c'est un ayatollah"

s'il fallait parler politique ,il faudra que benoit hamon combien d'enseignants ,de parents d'eleves ,d'elus  qui votaient traidtionnellement a gauche cont constrenés de cette obstination,de ce refus au dialogue,de ce merpis de la democratie participative que l'on nous vantait et que le cout électoral de ce fanatisme est colossal

en attendant,nos pensées vont vers evelyne,benoit hamon est indigne d'élus telle qu'elle et elle ne peut pas remettre son sort et sa santé entre les mains de ce petit apparatchik

 

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 09:53

voici l'avant projet de memoire en reponse que nous allons fournir en conseil d'état ,mon impatience voudrait rajouter bien des points mais je salue la rigueur et le factuel du document fourni par notre cabinet conseil,puisque le ministre et le gouvernement sont arqueboutés dans une position purement ideologique du refus de ceder au bonsens coute que coute  et s'accrochent a des arguments surrealistes sur le bien être de l'enfant cotredits par toutes les réalités

si la voix de la democratie n'est pas écoutée c'est doc la voie juridique que nous emprumptons


PIWNICA & MOLINIE Avocat au Conseil d'Etat et à la Cour de Cassation 62 boulevard de Courcelles 75017 PARIS

 CONSEIL D’ETAT SECTION DU CONTENTIEUX MEMOIRE EN REPLIQUE POUR :

La commune de Janvry S.C.P. PIWNICA - MOLINIE à l’appui de la requête n° 375.828 Le mémoire en défense déposé par le ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche appelle les mises au point suivantes de la part de la commune de Janvry, exposante.

I.- Le ministre soutient tout d’abord que le décret attaqué n’aurait pas pour effet d’imposer aux communes une charge financière obligatoire nouvelle dès lors qu’il ne modifie le volume horaire global d’enseignement dû aux élèves ni sur la semaine ni sur l’année. L’argument ne prospérera pas. La compétence scolaire obligatoire est composée d’une « compétence école », qui porte sur l’entretien des bâtiments appartenant à la municipalité et d’une compétence « service école », qui porte sur la gestion du personnel devant intervenir dans les écoles (en particulier les agents spécialisés des écoles maternelles, les ATSEM). Or, si une commune ne dispose pas de locaux d’accueil suffisants, elle va se trouver contrainte, par l’application de la réforme des rythmes scolaires, d’organiser l’accueil postscolaire à partir de 16 h dans les salles de classe ce qui, de fait, va l’obliger à supporter des dépenses supplémentaires en termes de personnel, d’assurance et de sécurité qui présentent un caractère obligatoire en tant qu’elles se rattachent à la « compétence école ». De la même manière, il n’est pas contestable que les ATSEM vont voir leur situation modifiée par la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, notamment dans la mesure où ils vont être contraints de travailler le mercredi matin, ce qui va se traduire par une augmentation des frais de personnel, en particulier en raison de l’obligation pour les communes de prendre en charge des heures supplémentaires qui se rattacheront à la compétence obligatoire dite « service école ». C’est dans ces conditions vainement que le ministre soutient que la circonstance que le nombre d’heures de scolarité n’a pas été modifié par le décret litigieux interdirait de considérer que la mise en place de la réforme des rythmes scolaires impose aux communes une charge financière obligatoire nouvelle. II.- Le ministre soutient également que l’organisation d’activités périscolaires demeure une compétence facultative des collectivités territoriales, de sorte qu’elle n’impliquerait aucune compensation de la part de l’Etat. L’argument n’est pas davantage fondé que le précédent. Si les activités périscolaires relèvent effectivement d’une compétence facultative des communes, la réforme des rythmes scolaires va avoir pour effet d’accroître mécaniquement les heures périscolaires devant être organisées et financées par les communes. Or, il ne serait pas envisageable pour une commune qui disposait d’un service d’accueil périscolaire à partir de 16 h 30 de faire disparaître ce service ou de ne rien proposer aux parents entre 16 h et 16 h 30. Il en résulte, mécaniquement, que la réduction des heures de cours va induire une augmentation du nombre d’heures d’accueil périscolaire, et donc une augmentation des coûts induits (en termes de ressources humaines, de gestion des enfants, de facturation…).

Il n’est dans ces conditions pas contestable que la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires induit un transfert de charges aux communes. Il est versé à cet égard aux débats un extrait du site du ministère de l’éducation nationale, qui fait apparaître que l’Etat informe d’ores et déjà le public que la commune exposante organisera à compter de la rentrée scolaire de septembre 2014 des activités périscolaires à partir de 16h00 (prod. 1).

Or, la commune n’ayant pas décidé de mettre en place de telles activités, cette publication démontre que l’Etat considère que les communes vont se trouver dans l’obligation d’organiser des activités périscolaires dès la fin des cours.

En outre, un nombre important de communes ont été contraintes de faire adopter par leur conseil municipal une délibération fixant les nouveaux tarifs pour les activités périscolaires réalisées sur le temps libéré après les cours. Or, l’Etat a précisé que, si les communes étaient libres de fixer ces tarifs, il convenait, afin qu’ils ne présentent pas un caractère discriminatoire envers les familles les plus démunies, qu’ils tiennent compte des ressources des familles. Il apparaît ainsi que les nouveaux tarifs que les communes vont devoir adopter sont contraints par l’Etat, qui leur impose un transfert de charges en ne les laissant pas maîtres de l’équilibre financier, en méconnaissance du principe de libre administration des collectivités territoriales.

Le ministre croit devoir ajouter qu’il ne serait « pas inutile » de rappeler que les collectivités territoriales bénéficient d’une aide au financement des activités périscolaires par le biais des caisses d’allocations familiales et de la mutualité sociale agricole. Il omet, ce faisant, de préciser que les subventions qu’il évoque sont subordonnées au respect du taux d’encadrement légal (1 adulte pour 14 enfants ou 1 adulte pour 18 enfants). Or, il sera impossible pour une majorité de communes d’assurer le recrutement nécessaire pour garantir le respect du taux d’encadrement légal, et ce d’autant que le recrutement d’animateurs pour une durée de trente minutes par jour coûterait aux communes une somme d’un montant bien plus important que celui des subventions versées par les caisses d’allocations familiales et la mutualité sociale agricole. C’est sans doute pour cette raison que le ministre de l’éducation a autorisé l’ensemble des communes guyanaises à reporter d’un an la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, créant ainsi une inégalité de traitement entre les communes injustifiable.

L’argumentation développée par le ministre ne pourra dans ces conditions qu’être écartée.

III.- Le ministre chargé de l’éducation demeure par ailleurs taisant sur le moyen soulevé par la commune exposante tiré de ce que l’illégalité du décret litigieux résulte de ce qu’il ne prévoit pas la nature des accompagnements et des structures particulières indispensables que les communes devront mettre en place pour assurer la scolarisation des enfants handicapés. Il sera à cet égard rappelé que lorsque la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) décide la scolarisation d’un enfant porteur d’un handicap en milieu ordinaire, il est orienté vers une école, et en général vers une classe pour l’inclusion scolaire (CLIS) par une commission d’orientation de l’éducation nationale, sans que le maire de la commune de résidence en soit informé, et ceci même si une CLIS existe dans la commune. Ce mécanisme a pour effet d’interdire l’inscription de l’enfant handicapé sur la liste des enfants soumis à l’obligation de scolarisation que le maire doit tenir et de permettre d’affecter l’enfant dans un établissement distinct de celui qu’il devrait fréquenter par application des critères géographiques. Dans une telle situation, l’enfant concerné n’a pas la possibilité de bénéficier des services développés par sa commune de résidence, financés par les impôts acquittés par ses parents. Or, le décret litigieux ne prévoit aucune mesure permettant aux enfants handicapés affectés dans une CLIS lointaine et transportés au moyen de transports scolaires spécifiques de bénéficier des activités périscolaires de leur commune de résidence.

En outre, les transports étant organisés afin d’être alignés sur les horaires du temps scolaire, les enfants handicapés ne peuvent participer aux activités périscolaires dans la commune d’accueil.

Dans la mesure où il ne contient aucune disposition permettant de régler la situation des enfants handicapés et de remédier à ces difficultés, le décret du 24 janvier 2013 est entaché d’illégalité, de sorte que le Premier ministre a commis une erreur de droit et a méconnu les dispositions des articles 16-1 de la loi du 12 avril 2000 en refusant de l’abroger.

IV.- C’est encore en commettant une erreur de droit et en méconnaissant les dispositions de l’article 16-1 de la loi du 12 avril 2000 que le Premier ministre a refusé d’abroger le décret du 24 janvier 2013 alors qu’il méconnaît les règles gouvernant les établissements recevant du public (ERP). Par application des dispositions du code de la construction et de l’habitation, une école constitue un établissement recevant du public qui doit avoir, en tant que tel, un exploitant, lequel est chargé de missions de sécurité à l’égard du public. Dans toutes les écoles publiques communales, puisque le bâtiment est mis à la disposition de l’éducation nationale par la commune, c’est le directeur ou la directrice de l’école qui est l’exploitant de l’ERP et qui, à ce titre, signe le procès-verbal de la commission communale de sécurité réunie par le maire pour instruire une demande d’autorisation de recevoir du public. Dans ce procès-verbal, le directeur ou la directrice atteste de la conformité des installations techniques et de la formation de tous les personnels de l’ERP aux procédures d’alerte, de lutte contre l’incendie et d’évacuation du public. Cette attestation est sans réserve, en particulier sans horaires et sans calendrier, de sorte qu’elle est valable en permanence, pour toute la journée et tous les jours, pendant trois ans. Or, en mettant en place un temps périscolaire, dont on ne sait s’il constitue un temps de restauration, de garderie ou d’activités complémentaires au temps de formation défini par le code de l’éducation, le décret litigieux institue une exploitation des ERP sans exploitant. Une telle omission est de nature à entacher le décret litigieux d’illégalité, de sorte que la décision attaquée ne pourra qu’être annulée.

V.- Enfin, la commune exposante verse aux débats, afin de démontrer le bien-fondé de son argumentation, un document établissant que, pour ce qui concerne la commune de Mennecy, la mise en place de la réforme des rythmes scolaires mettra à la charge de la commune des dépenses obligatoires qui ne seront pas compensées (prod. 2). La décision attaquée ne pourra qu’être annulée.

PAR CES MOTIFS et tous autres à produire, déduire ou suppléer, d'office s’il échet, la commune exposante persiste dans les conclusions de sa requête, avec toutes conséquences de droit.

PIWNICA & MOLINIE Avocat au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation

PRODUCTIONS 1. Extrait du site internet du ministère de l’éducation nationale 2. Document concernant les dépenses obligatoires de la commune de Mennecy

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 15:17

je reviens de saint médard  après avoir passé la soirée en compagnie de tres nombreux maires et députés locaux pour cette première journée de grève de la faim entamée par evelyne Flacher le maire et celine Fabre notre enseignante de toulon ,célèbre parmi les "gilets  jaunes"

avant même que céline n'entame cette démarche ,elle pouvait inquiéter n'importe qui car elle est naturellement mince  voir maigre ,de plus son combat depuis des mois contre cette réforme l'a déja épuisé,il ne faudrait pas que cela l'achève

"nous ne partirons que sur une civière" affirmait hier soir evelyne

ce matin en les quittant j'avis une boule a la gorge car ces deux petits bouts de bonnes femmes semblent totalement déterminées et que l'état en les méprisant comme il le fait porte une grande responsabilité

hier soir ,j'ai assisté a une conversation téléphonique entre la prèféte et evelyne Flacher qui m'a laissé pantois : quelle pression subissent ces représentants de l'état pour oser se permettre de tels propos a l'égard d'une élue  :

,des dérapages du genre :,vous n'assumez pas vos fonctions ,vous les ignorez

donneur de leçons  : "madame vous êtes une représentante de l'état,appliquez la loi  " "non madame le prèfète,je suis d'abord une élue du peuple et ce n'est pas une loi,cette reforme n'a pas été soumise a la représentation nationale,malgré qu'elle bouleverse l'économie descommunes ,la vie des parents d'eleves et des enseignants "

la préfète "madame les gens qui vous rejoignent sont douteux,faites attention a tous ces gens qui instrumentalisent ce combat ..." on aurait cru entendre du hamon dans le texte

la préfète  "ma porte vous est ouverte et nous pouvons traiter le cas de saint medard " evelyne Flcaher " si ce n'était que le cas de saint medard ,je m'en réjouirais,mais ce sont des milliers de cas en france et je ne mène pas cette action pour ma seule commune mais pour les  4000 maires qui ont affirmé leur opposition et pour tous ceux qui subisssent en espérant que le conseil d'état nous donne raison " et "ma porte vous est aussi ouverte ,si vous craignez la presence de la presse ,c'est curieux car d'habitude en cas d'occuppation d'usine cela ne vous gêne pas"

 

evelyne Flacher a été remarquable de precision,de clarté et de determination,nous nous connaissions peu ,je suis très heureux de m'être déplacé et de la connaitre mieux dans cette fraternité de combattants

si tous les maires pouvaient être ainsi ce décret serait déja abrogé  

evelyne flacher et celine fabre a saint medard en forez ,la grève de la faim qui m'inquiéte

en quittant saint medard ,je me suis dit que j'allais revenir tres vite,qu'il se joue ici un drame que certains ne mesurent pas,que ces deux là sont totalement déterminées

l'idée que pour faire plaisir a taubira, hamon ait reporté la reforme des rythmes scolaires pour toutes les communes de guyane qui le demanderaient sous des pretextees rejetés en metropoloe,

qu' a belle ile en mer la reforme ne sera pas mise en place

qu'a nouméa on n'ne parle même plus ,

en fait qu'on soit dans une totale inégalité de traitement républicaine est totalement insupportable ,

ce decret est le fait du prince,on l'impose  a  géometrie variable et cela renforce nos deux rebelles comme notre propre détermination

les motifs officiels du decret peillon n'existent plus  il ne reste plus que l'obstination politicienne et ces deux femmes vont mettre le santé en danger pour le crier et le denoncer au nom d'une certaine idée qu'elles se font de notre démocratie,

je recois des appels, comme pour les irlandais, de gens ,d'élus ,de parents d'élèves qui me disent ,"si elles sont évacuées par les pompiers ,nous sommes prêts a les remplacer,il ne faut rien lacher" 

leur hospitalisation ne mettra donc fin a cette situation et cela me terrifie

quand les élus de gauche comprendront-ils qu'il n'y a pas pire erreur  que de ne pas reconnaitre une erreur? que parmi ces femmes ,il y en a qui ont voté pour eux ? et qu'ils désespèrent  la démocratie,que dans la file initerrompue de gens venant signer la pétition de soutien ,la colère est grande,l'ulcération,le rejet des "politiques" et cela me fat du mal a ma france  

alors faites circuler ,mobilisez dans cette course contre la montre


http://cpefclrdrs.blogspot.fr/2014/06/rythmes-scolaires-soutenez-la-greve-de.html

 

evelyne flacher et celine fabre a saint medard en forez ,la grève de la faim qui m'inquiéte
evelyne flacher et celine fabre a saint medard en forez ,la grève de la faim qui m'inquiéte
evelyne flacher et celine fabre a saint medard en forez ,la grève de la faim qui m'inquiéte
evelyne flacher et celine fabre a saint medard en forez ,la grève de la faim qui m'inquiéte
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 20:21

certains s'étonnent que depuis des mois maintenant ,un courageux anonyme sous de multiples pseudos ait cessé de mettre commentaires agressifs et souvent diffamants a mon égard sur ce blog,comme ces années où l'on s'etonne qu'il n'y ait pas mouches ou de moustiques

etonne ,étonné la liste est longue des pseudos que ce rat endossait pour cracher son venin,il y a quelques mois ,il a dépassé la dose prescrite  en diffamant réellement

Du coup ,j'ai porté plainte et notre cagoulard anonyme a été identfié...des que la loi me le permettra ,je publierai sa photo que je garde au chaud depuis des semaines

en réalité la justice est ennuyée car il s'agit d'un élu local bien connu qui croyait être protégé par l'anonymat et du coup le procureur est bien embêté  

,il y en a qui mettent un casque et prennent un scooter pour aller voir leur maitresse,celui-là a cru lui aussi qu'une cagoule suffisait

il faudra que je vous prépare un colector de ses commentaires ahurissants le jour où je pourrai officiellement publier son nom,il faut bien que les gens découvrent la personnalité des personnes pour qui ils votent

 

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 17:43

il y a six jours  ,nous preparions la fête mediévale avec une cour qui samedi allait ressembler a cela

janvry changement a vue

des lundi les engins sont entrés dans la danse ,les bénévoles ont ramassé plié,les employés communaux se sont défoncés ,enlevés,les décors,retiré le gravier de la cour,disparus les chalets,les tables les chaises 

le ballet des camions apportant les 250 tonnes de sable,les bulls se glissant entre les tas pour les étaler ,les lisser,en faire une immense plateforme

les oliviers ,les palmiers ,les cocotiers sont arrivés et ont été placés

sortie la piscine de son sarcophage hivernal ,les tables et les chaises de jardin,les "bains de soleil" ,commandées les gaufres et les glaces,stockées les boissons fraiches,renouvelées les raquettes de ping pong et gilet de sauvetage pour les petits,sens dessus dessous la table des gaulois pour absorber le choc de l'été,

montées les tentes ,les pergolas,installées les fleurs,le bar ,les filets de pêche

en fait samedi dernier c'était la fête médievale mais cela c'était avant

,5 jours après c'est cela  

janvry changement a vue
janvry changement a vue

bien sur, ce n'est pas terminé ,tout n'est pas en place nous n'ouvrons la plage que mercredi prochain pour deux mois

a ceux qui ne connaissent pas encore ,l'acces a la plage de janvry et a sa piscine ,cela coute 3 euros pour les..... deux mois

,atmosphére détendue,tables de ping pong ,musique douce,et boissons a un prix raisonnable,

un défi janvryssois,la plupart des plages éphèmères sur le departement ont disparu,et n'ont existé que quelques temps

nous la faisons vivre depuis  17 ans ,bien avant "paris plage",et nous sommes sur les deux mois d'été,sept jours sur sept de 11 heures a 19 heures ,mais j'aurais l'occasion d'y revenir

janvry changement a vue
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 08:08

tandis que certains élus cédent aux pressions intolérables et que l'education nationale tente de monter les parents contre les communes , il y a des élus qui ont décidé de resister ,le mercredi 3 septembre un mouvement de boycott de la rentrée se généralise sur toute la france ,en Essonne des communes  comme viry chatillon,yerres ,montgeron ,vigneux ,savigny sur orge etc qui ne sont pas des bourgades l'ont déja annoncé ,

la rentrée autoritaire de mr Hamon sera la pire rentrée de ces dernières decennies

pour ma part ,lundi, je serai aux cotés d'evelyne flacher maire de saint medar'd en forez pour la soutenir,elle a, en effet ,confirmé son choix d'entamer une grève de la faim ,elle devrait être rejointe dans sa mairie pour partager ce jeune protestataire par une enseignante,gilet jaune et célèbre dans le sud de la France

evelyne lance un appel par son exemple aux maires ,un appel a la résistance ,au courage a la determination

voici le communiqué qu'elle vient de faire paraitre

~~ COMMUNIQUE DE PRESSE

Ce message s’adresse à toute personne en désaccord avec la réforme scolaire telle que celle proposée aujourd’hui et qui souhaite plus de démocratie : soit les élus, parents d’élèves, enseignants, spécialistes de l’enfance… Nous sommes pour une refonte de l’école primaire prenant en compte les rythmes de nos enfants, leur bien-être, le coût (650 millions pour l’Etat et 1 milliard pour les collectivités territoriales), la sécurité… Une réforme juste, identique à tout le monde (privé, public, urbain, ruraux, riches, pauvres). Depuis 1 an, nous tentons de nous faire entendre par le gouvernement pour dialoguer en respectant les voies judiciaires.

La réponse faite est la surdité, l’irrespect, l’interdiction d’accès aux médias nationaux.

Depuis 5 mois, le Conseil d’Etat n’a toujours pas statué sur nos recours.

Sommes-nous en dictature ou au pays des Droits de l’Homme ?

Face à cela, le gouvernement fait l’autruche en jouant le montre et avec d’es menaces violentes infondées juridiques. (Pour les élus : amendes, suspension…)

Je me vois donc, moi femme, élue de la république, contrainte de faire la grève de la faim pour que l’on nous entende. Messieurs HOLLANDE, HAMON en êtes-vous flattés ?

J’appelle tous les élus à nous rejoindre en votant d’urgence la dernière délibération qui permet aux maires de fixer les horaires de l’école publique et lui donne le droit d’assigner l’Inspection Académique au Tribunal Administratif en cas de non-respect de ces horaires.

Cette délibération est légale car basée sur la loi.

J’en appelle à toutes personnes qui le souhaitent à nous soutenir par signature sur internet. Ou à nous faire le plaisir de sa visite.

Nos revendications, bien légitimes, sont les suivantes :

- Que le Conseil d’Etat rende son verdict sur nos recours

- Prise en compte, par voie juridique, de notre dernière délibération.

- Un face à face sur les chaînes nationales entre Mr HAMON, Mr SCHOETTL (que vous connaissez, et moi-même. Attention qu’il ne mente pas lors de ce débat et qu’il soit enfin respectueux des élus de la République.

- Que nous ayons libre accès à tous les médias nationaux jusqu’à la fin.

- Enfin, que l’on retravaille ensemble ce projet avec des élus (urbains et ruraux), des parents d’élèves, des enseignants, des professionnels de la santé des enfants (dont Mme LECOMTE) et vous.

Enfin Messieurs HOLLANDE et HAMON, votre immunité n’est pas éternelle. Sachez que vous serez attaqué pour NON ASSISTANCE EN PERSONNE EN DANGER si je viens à décéder ou à garder des séquelles.

A compter du 2 juillet, un cabinet d’avocat réputé sera mandaté notamment par ma famille, amis, et des élus de la république ou autres.

Ce n’est pas la première fois que l’Etat sera assigné en justice et perdra. A vous de jouer Messieurs !!!

Le Maire de Saint-Médard en Forez Evelyne Flacher


r

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 16:57

J'ai déja du vous l'écrire mais quand j'étais môme je me souviens comme si c'était hier ,du jour où je feuilletais un "paris-match' qui décrivais les fêtes de persépolis  voulues par shah en iran

Fête incroyable de munificence,rechercheée,avec des décors et une sequencage incroyable

,ce n'étaient pas les ors ou les invités prestigieux qui m'avaient frappé, mais cette idée de ces hommes et de ces femmes qui depuis des mois voir plus d'une année ,avaient conçu le projet,ces magiciens de l'ombre qui avaient pensé aux décors ,au déroulement ,aux effets speciaux,qui avaient été acteurs  plutot que spectateurs

L'idée que des gens ,des mois durant avaient imaginé les ingrédients de l'émotion qu'ils allaient procurer

janvry n'est pas téhéran  ! et nos fêtes ne feront jamais palir l'aura de persépolis ! mais je crois réaliser cette quête en partant d'une idée ,en la construisant avec les copains

L'idée un peu mégalo qu'ils nous feront la confiance et l'amitié de nous suivre sur les chemins que nous imaginons

la fête médievale que nous venons de vivre fait parti où notre capacité d'emerveillement reste intacte avec l'imperieuse pulsion a vouloir la faire partager

Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement

bien sur cette fête était une première ,pleine de défauts ,d'oublis,de maladresses,mais il ya avait déja ce bonheur de vivre  qui est l'ingredient indispensable

quelle fierté de voir le village réuni autour du barbecue géant ,unique ,hors de l'ordinaire,ce sentiment que l'idée se concrétise ,que la tribu est là

Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement

les vallants gaulois et gauloises cuisant grillant retournant la viande ,malgré la temperature et la chaleur des braises

souvenir des cotes de boeuf grillées le dimanche midi ,dont le format était proportionné au grill

gaulois émigré enchainé a son banc de travail
gaulois émigré enchainé a son banc de travail
gaulois émigré enchainé a son banc de travail

gaulois émigré enchainé a son banc de travail

j'ai beaucoup embrassé durant ces deux jours ,mais a la facon de ronsard ,plutot a la paysanne et ,elles n'avaient pas forcémlent l'haleine espérée

Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement

si au camp du dragon noir a l'est du villahge l'artillerie a donné du canon ,au camp du dragon rouge ce sont les fauconniers qui nous donné une démonstration éblouissante

Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement

apres les agapes de ce 21 juin,après moultes viandes ,patés et viandes fumées ingurgités,des engins venus du 20° siecle appelés "petit trains" ont conduit unbe partie des personnes sur les terres des feux

et d'abord du cracheur de feu,qui fut moulte long et prolixe et que j'aime bien en photo

Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement

puis le sorcier daniel fit un de ces  feux qui éclairent le ciel et saissisent l'ame,un feu magnfique ,inimaginable dans un village

Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement
Janvry ou la capacité d'emerveillement

mon égo est particulierement satisfait de cette photo : on y distingue difficilement ma beauté singulière et c'est tant mieux mais le tout est spectaculaire jusqu'a cette épée de dark vador que l'on croit deviner

Janvry ou la capacité d'emerveillement

il manque  plein de photos celle des cavaliers, celles des enfants joutant,celles de ben et seb et de leurs gueux ,celles des artilleurs ,celles des litres d'hypocrace et des 85 poulets gigots et autres poulardes

il y a la photo des amis qui assurent la sécurité et la circulation pour que chacun y prenne du plaisir

et c'est par eux que je suis heureux de refermer ce livre d'images avec une pensée pour celui qui la première fois a franchi la cour de la ferme et nous a présenté sa "bande " 

Janvry ou la capacité d'emerveillement
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 15:28

~~ Le ministre de l'éducation, Benoît Hamon, est d'accord pour accorder des dérogations aux communes de Guyane qui ne peuvent pas appliquer la réforme des rythmes scolaires à la rentrée de septembre, en raison de problèmes de restauration scolaire ou de transport.

devinette,

pourquoi le département de guyane peut il bénéficier de derogations systématiques et obtenir le report de cette réforme dont aucune commune francaise ne veut ?

1 -parce que Hamon considére que la guyane ce n'est pas tout a fait la france,que l'école de la république "la bas" ce n'est pas la même chose avec un petit arrière gout colonialiste ,"le bonheur des enfants" n'aurait donc pas la même en urgence en guyane qu'en france.....la passion pour l'avenir des enfants dont il témoigne ne franchi pas l'océan ....

2-hamon est copain comme cochon avec taubira ,ils partagent les mêmes ideologies ,elle lui a expliqué que là bas c'était electoralement des conneries et qu'il fallait oublier

Rythmes scolaires :les ayatollahs poussent un maire a une grève de la faim

cette amitie  est peut être celle qui a permis a benoit hamon d'affirmer que les maires réfractaires seront condamnées

,oubliant avec nonchalance la séparations des pouvoirs mais comme il est copain avec la ministre et que cela ne touchera pas les maires guyannais ...la chasse est ouverte et notre robespierre peut faire graisser sa guillotine

nous avons tous les ingredients de la propagande des régimes totalitaires :

un matraquage permanent sur tous les médias,

des courriers adréssés directement aux parents pour caricaturer les élus refractaires et imposer une pensée unique

desormais un site internet pour donner les horaires des ecoles ce qui est une prermière dans l''école de la république

et puis la menace de condamnation de suspensions,

 

,les "agents" de l'état contraints d'avoir un comportement comme on 'n'en avait jamais observé

on accorde ce qu'on veut aux amis politiquers comme en guyane ou ailleurs ,on stig'matise les 4000 élus qui ont dit que l'on marchait la tête a l'envers et l 'on se moque que les gosses aient des rythmes stupides ,que les parents doivent payer et que les communes se demandent comment elles pourraient gérer une telle chianlit

,les nervis sont sur le terrain ,les ayatollahs ont emis leur fatwa decret ,elle doit s'appliquer même si les rythmes qui étaient au coeur du sujet n'existent plus ,même si 90 % des maires sont accablés,des parents d'éleves ulcérés et que les enseignants demandent d'arrêter le massacre

Rythmes scolaires :les ayatollahs poussent un maire a une grève de la faim

Benoit affirme "c'est mieux pour les enfants" même si les chronobiologistes comme claire lecomte disent oui mais pas cette demi mesure que vous proposez

,il n'y connait rien mais ,tous ceux qui s'opposent sont des énnemis qu'il faut briser ,il détient la verité et ce n'est pas le bon sens qui le fera céder ,

il aurait condamné gallilée pour sa folie de terre qui aurait été ronde ,comme un grand subversif hostile au pouvoir en place

cette pression inadmissible ,cette absence d'écoute ,ce fanatisme idéologique qui transforme tout contradicteur en adversaire politique a abattre sans pitié vinne de conduire une élue de la république ,maire de la commune de saint medard en forez a prendre une décision grave

des lundi prochain ,evelyne flachez entamera une gréve de la faim pour témoigner que c'est a ses yeux la dernière extrémité pour qu'on l'entende,elle ne detruira pas des portiques sur les autoroutes, elle ne mettra pas le feu a des pneus,elle ne cassera pas des vitrines,elle ne ettra pas a sac la prefecture mais elle met juste sa santé en danger devant une telle violence obstinée

lundi, j'irais la rejoindre pres de saint étienne ,a sa demande pour la soutenir,pour lui témoigner mon respect quand bien des maires se défilent, face a la brutalité des procédures

Rythmes scolaires :les ayatollahs poussent un maire a une grève de la faim

chacun doit comprendre que si cette réforme était pour le bien être des enfants ,si tout se passait bien ,nous ne subirions pas un tel déferlement de communication avec un ministre qui passe plus de temps sur les plateaux de télévision qu'au ministére, avec des fonctionnaires harcélés pour obtenir des "résultats" sur le terrain

cette première grève de la faim est consternante et révélatrice ,elle est le premice de bien des réactions passionnelles car quand la raison est sourde tout peut arriver

notre ministre qui nous a expliqué que l'avenir de nos enfants passait par des rythmes equilibrés a fait exploser ce concept par son assouplissement

depuis des semaines il explique a longeur de micros que le periscolaire n'est pas obligatoire en oubliant qu'il faudra bien garder les enfants jusqu'a ce que leurs parents rentrent du travail,

pas obligatoires et donc que les maires cessent de pialler mais curieusement sur le fameux site ministériel ,les horaires du periscoliare sont specifiés et je vous assure qu'a janvry nous n'avons rien fourni

depuis des mois ,il ose dire que cela ne coutera rien aux communes tout en agitant un billet de 50 euros,tout en oubliant de dire que ses amis poltiques comme le maire de lyon se préparent a faire payer chèrement  les parents d'élèves  pour financer cette lubie

ces gens mentent depuis des mois ,hamon regarde la france droit dans les yeux pour imposer son décret et il ment comme cahuzac a menti devant la représentation nationale

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article