Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 09:04
chroniques d'eternation a taradeau suite 4

la nuit, je me lève doucement hors de ma couche et je me glisse dans  l'eau de la piscine  sans faire de bruit pour ne pas réveiller la maisonnée

,le ciel étoilé incroyable en fait la plus belle baignoire du monde ! il y a des instants que l'on aimerait faire durer éternellement, la chance ,parfois,m'organise un feu d'artifice avecune étoile filante

,j'ai lu hier ,"le hasard ,c'est dieu qui passe incognito"

n'ayantt pas fait de grandes études,considérant nos philosophes contemporains comme des théoriciens de la vie, mais pas des praticiens,comme ces gens qui qui disséquent une grenouille et qui n'y voient que des organes,je ne sais pas définir ce qui me rend si heureux dans certaines circonstances,

a chaque fois j'utilise le même mot "juste" ,une situation,un rapport humain,une construction qui me semblent justes et donc totalement satisfaisantes

ce sont parfois pour ne pas dire tres souvent des petits riens,en tout cas aux yeux des autres 

chroniques d'eternation a taradeau suite 4

pierrot qui arrive chargé comme un baudet des legumes de son jardin ,des tomates a l'iamge de la générosité tranquille de cette famille

énormes,joufflues,rouges de soleil,je ne crois pas que l'on puisse obtenir un tel résultat en étant aigri ,égoiste et jaloux,pierrot avce son panier de raisin cardinal qui sacrifie deux rangs de vignes pour offrir du raisin aux amis

imaginez entre les moment où il a retourné la terre de son "jardin" où il a choisi ses plants,pincé les tomates,arrosé quotidiennement ,desherbé ,sarclé et puis l'instant où il ceuille rempli son panier ,juste (jsute) pour le monter sur la colinne et l'offrir a ses amis ,formidable non ? tout cela pour ce bonheur de faire plaisir ,de nourrir comme le pelican ,de lire une fraction de seconde dans nos regards le plaisir qu'il nous procure

luc que j'appelle pour un petit pépin et qui dit oui,sans la moindre seconde d'hesitation

et puis des trucs idiots cette personne que je ne connais que sur facebook du fait d'un combat collectif contre la reforme des rythmes scolaires qui découvre que je suis passé a tourtour,lieu de son enfance et peut être terre de ses morts et qui me demande d'aller y déposer une rose

et moi,je me dis qu'il y a tellement d'émotion dans cette demande ,tellement d'amour pour un défunt et pour une page d'histoire de cette famille que je me sens en devoir d'être le messager,j'ai déja vous écrire que depuis que je suis enfant j'ai la sensation que nous sommes peut etresur terre ,juste (juste) pour qu'un jour ,a un endroit précis nous tenions la porte a quelu'un avec l'impérative contrainte d'être attentifs pour ne pas rater cet instant là

alors hier ,en allant voir amaury qui y vendait ses petits pots ,j'ai accompli ce voeu avec beaucoup de bonheur,me sentant juste vis a vis de cette famille inconnue d'internet  qui par sa requête avait humanisé la toile

chroniques d'eternation a taradeau suite 4

mardi, nous sommes "montés" a montfort sur argens voir un "cabanon" qu'une habitante près de janvry posséde et qu'elle doit vouloir céder ,juste une carte ign et un point violet dans le massif boisé,un hectare de broussailles en restanques,une source disparue et un bassin

des descriptifs qui me font rêver

idéal quand nous devrons prendre le maquis face aux hordes du front national et peut être plus simplement une tannière pour écrire....

après 2 km de piste qui detruirait toute voiture citadine et qui laissera des griffures ineffacables sur la carrosserie de la mienne,nous avons atteint le cabanon ...

chroniques d'eternation a taradeau suite 4

une rotissoire a poulets idéale  en cas d'incendie de forets !

mais ,mais, tellement porteur de rêves de robinson...on verra bien

,il faudrait être si riche pour en faire quelque chose de possible...la page n'est pas tournée

Ici les jours s'écoulent doucement ,

mes batteries rechargées me conduisent a me revolter ou a protester sur ce blog,j'ai acheté hier un tres joli de panneau de bois  pour dire non a la reforme des rythmes scolaires une fois peint en jaune, que j'accrocherai a l'arrière du van des "filles" pour le retour

 ainsi qui feront des photos d'elles sur la route auront droit a notre message,le maire de carnoules souhaite me voir,je dejeune avec celine favre dimanche et avec laurence anselmet a cotignac

,il sera ,sans doute ,question de la manifestation nationale qu'il faut organiser le 6 septembre,avec l'espoir,le voeu ,la prière d'obtenir de chacun qu'il vienne et qu'il prenne conscience que ce qui compte c'est de gagner et de faire front commun mais je vous en parlerai plus longuement bientot

les chats,le chien et les dromadaires passent une belle année,je croise les doigts,ils ont des comportements et des proximités jamais observées auparavant

la sensation que ces animaux se sentent bien dans leur peau et en sécurité
la sensation que ces animaux se sentent bien dans leur peau et en sécurité
la sensation que ces animaux se sentent bien dans leur peau et en sécurité

la sensation que ces animaux se sentent bien dans leur peau et en sécurité

demain sandrine et philippe nous rejoignent pour une halte rapide,un vrai plaisir,

samedi, jacki nous monte la récolte d'hule d'olive de l'année,

,je vais demander a pierrot de me planter quelques oliviers supplementaires car il faut terminer les alignements

namir m'a appelé, en septembre ,il me dépose un "monsieur" pour mes "filles" ,j'ai envie d'être grand père !

le soleil se lève et met de l 'or dans les arbres et l'on se demande pourquoi les hommes aiment tellement a guerre

chroniques d'eternation a taradeau suite 4
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 16:37
la lendemaine ,les lendemains qui déchantent  ?

Et voilà que l’on me reparle de la lendemaine, institution accueillant des personnes atteintes d’autisme

Ceux qui suivent ce blog,se souviennent de ce beau projet proposé par la famille chastenet

,chacun se souvient combien la communauté de communes et la commune des molieres se sont engagées financièrement et moralement pour que ce projet aboutisse

Et puis on se souviendra que ,peu a peu ,les masques sont tombés, manipulations morales, manigances politiques et tout a coup beaucoup de tristesse

La vie publique m’a appris que les plus gros scandales viennent des projets les plus indiscutables,

combien des fois la construction d’une caserne de pompiers ,d’un hôpital, d’un collège ,d’un lycée ,de logements très sociaux ont donné lieu a des pratiques » étonnantes »

La maison départementale des personnes handicapées en Essonne est un scandale permanent depuis des années tant au point de vue de son cout ,de son fonctionnement et de son inefficacité, tous les responsables vous le confient a voix basse, innombrables sont les personnes handicapés qui vous parleront des délais et de l’aberration de son fonctionnement ,mais personne ,personne ,officiellement pour prendre le taureau par les cornes

,personne pour dire que le « bébé » de Jérôme Guedj, président du conseil général et grand joueur de scrabble est un naufrage et un désastre

Comme pour les rythmes scolaires ,il n’y a pas pire erreur que de ne pas reconnaitre une erreur, mais le courage d’affronter un échec est l’apanage de peu de gens

Il suffit d’avoir obtenu de l’argent public, d’avoir fait inaugurer par un ministre, d’avoir associé les « autorités » pour que la loi du silence s’installe, tabou de parler de disfonctionnements dans une institution, sacrilège au regard de la pénurie des institutions de mettre le moindre doute sur celles qui existent

après, il en faut, désormais ,beaucoup pour que la moindre remise en question puisse se faire ,

l’ensemble de la chaine des décideurs se retrouvant complices et surtout refusant qu’ils ont pu se laisser entrainer dans une manipulation

Pour la lendemaine ,j’observe que tout ne semble pas aller pour le mieux :valse de directeurs,deux departs dans l'année, démission de médecin, cadre en vacances, cadre licenciés, plus de cadre dans l’institution durant les vacances,personnel qui quitte les lieux d'autres qui sont remerciés

,une structure qui vit le syndrome que tous professionnels du handicap dénoncent comme le piège le plus fatal ,celui d’une direction passionnelle ,sans distance, sans objectivité parce que dirigée par des parents de résident

la lendemaine ,les lendemains qui déchantent  ?

que chacun se rassure bien que ce blog soit tres lu par nos instituttions,la prefecture et d'autres,personne n'ira vérifier ce que j'écris ,personne ne voudra savoir,l'agence regionale de santé,le conseil général  et tous ceux qui ont été instrumentalisés se garderont bien de s'interroger  

je serai ravi que tout cela ne soit du qu' a des accidents de démarrage,car comme dans les dossiers que j'evoquais précedement l'objet même est indiscutable,mais la dupliciité et les manipulations que j'ai connues me laissent a penser que les plaintes qui nous arrivent sont loin d'être les dernières,au moins nos autorités n'auront pas le droit de feindre la surprise

 

la lendemaine ,les lendemains qui déchantent  ?
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 18:28

J’avais un ami qui était passionné de saut d’obstacles, il avait un « piquet » de chevaux qu’il travaillait avec passion

parmi tous ces chevaux, il y en avait qui sortait du lot : une belle capacité a caracoler quand il passait devant les tribunes, a couler son regard vers le public et d’en faire son allié ,pour ne pas dire son ami, une aisance et un charme particulier,

si cet équidé avait été un humain on aurait dit qu’il avait du charisme

Ce cheval était le champion absolu des éliminatoires, a chaque étape, il rendait plusieurs secondes, dans un parcours sans faute et laissait ses concurrents dépités, renvoyés au box

il avait son style bien a lui pas toujours orthodoxe, il était plus petit que les chevaux de concours habituels mais a chaque fois « cela passait »

a chaque fois mon ami éleveur se disait « cette fois ci, c’est la bonne »

a chaque fois, il essayait d’oublier les autres chevaux qu’il avait écarté, certain d’avoir devant lui, le gagnant Sauf que, sauf que, arrivé le jour de l’épreuve finale, a l’instant où il fallait conclure ou il fallait tout donner, notre champion allait systématiquement « au refus »,

a chaque fois il faisait un pas de côté et se refusait à sauter l’obstacle ou à l’affronter comme vous voudrez

Mon ami éleveur en souffrit beaucoup, le reste de ses chevaux partirent a l’encan, tentant désespérément de copier celui qui aurait pu, qui aurait du, mais qui avait toujours renoncé

Ce cheval conserva dans l’ esprit des parieurs toute leur sympathie et même aux yeux des écuries concurrentes pas mal d’amitiés, il leur avait permis bien souvent de gagner par défaut,

au sein de sa propre écurie, cela resta un mythe, comme une sorte de Poulidor des champs de course, nul ne sut vraiment ce qui le bloquait a l’instant suprême

 pas le dopage en tout cas,

les calculs ? peut-être,

le refus d’être englouti corps et âme dans un combat ?

sans doute quelque chose de plus profond mais qui poussa a la ruine l’écurie de mon ami

En vous écrivant cela ,je commets un crime de lèse-majesté,un sacril ége que  l'on me reprochera publiquement  ,je franchis un tabou au sein de ma famille politique mais l’autre jour en découvrant cette photo dans un magazine « people » ,je me suis d’abord réjoui, de voir jean louis borloo faisant trempette a saint tropez,

réjoui car son entourage nous ‘’l’avait décrit a une certaine dernière extrémité

jean louis borloo,cheval de troie,ou mauvais cheval  ?

et puis et puis, quelques images me sont revenues,

ce mois de la septembre a la grande motte,où il nous annonçait sa candidature a la présidence de la république, considérant qu’une formation qui ne présentait pas de candidat a la législature suprême n’avait pas de raisons d’exister et invitant Hervé Morin a le soutenir a se placer derrière lui,

je me souviendrais de son renoncement dans des conditions obscures, ayant crée ainsi toutes les conditions pour que sa famille politique soit absente du débat ,abandonnée a marée basse

et puis la mairie de paris, avec une majorité favorable a sa candidature avec un électorat favorable a un profil un peu bobo comme le sien 

et puis ,a nouveau, son renoncement,

et puis la fondation de l’udi ,le rapprochement avec bayrou et au moment de mener la bataille des européennes ,des municipales ,et que la formation, qui lui a accordé sa confiance, soit en ordre de marche pour la présidentielle,sa démission

 cette maladie qui le saisit, le fait quitter le navire pour accoster au mois d’aout une plage tropézienne etm la direction d’un club de foot

Encore une fois je me réjouis de cette santé retrouvée, mais la sensation qu’il y a une renonciation récurrente et destructive au bord du dilettantisme irresponsable

a entendre tous les dirigeants de l’udi ,mes amis les premiers, psalmodier son nom et son souvenir, j’ai un petit quelque chose en travers de la gorge qu’aucun verre de whisky ne saurait faire passer

Une pensée pour la santé de Pompidou ou de Theodore Roosevelt ,une pensée pour la santé de Mitterrand quelles que soient nos divergences d’opinions, servir et non se servir ,placer son égo ou son confort un peu endessous de l’ambition que l’on a pour la France ou pour la formation que l’on défend telle est l’impérative obligation d’un homme d’état ou qui aspire a l’être

mais tout cela combien le pensent  ?,combien n'oseront jamais le dire et condamneront avec a plus grande fermeté mes propos ?

je sais ,en tout cas que les membres de ma tribu ne me mettront pas au pilory

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 08:28

pendant 25 ans ,j'ai été un élu non incrit,les renseignements généraux s'enervaient a vouloir me coller une étiquette,les gens de gauche me traitaient de réactionnaire et les gens de droite me qualifiaient de taupe de gauche

j'étais une sorte de trappeur ,comme je me les imagine,solitaire plutot chanceux qui faisait de belles captures

,un trappeur qui essayait desesperement a réunir les autres trappeurs solitaires comme lui de ce coin de territoire,tout allait bien jusqu'a l'ouverture de la chasse où chacun s'égayait et n'hesitait pas a piller son voisin

durant ces années ,plutot heureuses et riches de succés,,j'ai croisé régulièrement les membres d'une tribu "udf a l'époque,nouveau centre aujourdhui"

,plusieurs fois je suis allé sous leur tente ,plusieurs fois ils sont venus la planter pres de moi,bien des fois ,nous avons partagé ,mangé et bu ensembles

,ils s'appelaient philippe benassaya,jean marie vilain,jean christophe nomine,puis nicolas roughol,guillaume epry,eric thebault  etc...cette tribu avait souffert , question trophés et fourrures ,c'était un peu peau de lapin  

un jour ,j'ai considéré que je n'avais plus rien a prouver comme trappeur,que depuis des années,seul ou plutot avec mes amis,nous avions fait la démonstration qu'il y avait peut etre une autre facon de faire de la politique.

ce jour là ,le destin m'imposait une pause,alors plutot que de continuer a courrir ,je suis allé rejoindre la tribu 'nouveau centre" ,rejoindre ce cercle sous la tente

c'est une tribu,pleine de defaut dans le monde des chasseurs ,ce sont plutot des laboureurs,ils ont un défaut qui pour moi est une qualité ,ils n'ont pas "la haine",ils n'ont pas de ces ambitions dévorantes qui ,chez d'autres, font renier les convictions et les amitiés, alors,bien sur,dans ce mode hyper violent ,on les trouve mous,moi,je les trouve éminement respectables,si la determination est un qualité indispensable ,elle ne doit être ni aveugle ni egocentrique,alors c'est vrai que les mebres de cette trbu sont parfois desarconnés par la brutalité et l'inelegance des tribus voisines

ils ont eu eux aussi ,parmi eux ,un dirigeant ,petit,nerveux,incisif sans scrupules affamé de pouvoir,,ils avait levé d'autres tribus pour prendre le pouvoir mais rien n'y a fait ,ils l'ont reconduit  hors du cercle

,j'ai assisté a ce même genre de scéne en essonne,où des ambitieux sans scrupules et sans convictions ont tenté de s'installer dans le cercle,tous ont été invités calmement ,serienement  a se retirer

ces laboureurs sont rassurants sur  une certaine conception de la politique,du sens de l'honneur et de l'engagement,sur la convivialité,la solidarité,la sincérité

je ne sais pas si nous gagnerons de grands territoires,je suis sur que la seule conquête possible est celle du coeur ,le reste vient ensuite

la tribu essonnienne du nouveau centre me va vraiment bien,au nveau national ,c'est un grand bonheur de cotoyer hervé morin,un vrai ,un mec bien,ce n'est pas le grand mogol qui mettra  genoux le monde mais après tout qu'attendons nous citoyens ? des vrais ? ou des retords ?

enrichissement permanent que d'échanger avec jean marie cavada ou charles de courson

alors si certains se demandent ce que je fais au noveau centre,c'est juste cela ,partager des convictions sereines,tolérantes mais  déterminées,joyeusement,amicalement  sans concurrence ni culte d'égos,c'est cette alchimie qui me parait neccessaire pour préparer un avenir rendu incertain par tous ceux qui confondent pouvoir et pouvoir de faire

il m'est déja arrivé de vous inviter a rejondre cette tribu ,non pas par prosélytisme mais parce que je crois qu'il faut préparer cet avenir et qu'il est parfois neccessaire de sortir du bois ,de se reconnaitre entre républicains et d'affirmer collectivement des valeurs et un regard partagé sur les gesticulations politiciennes 

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 15:12

le temps d'étire ou se contracte,là bas a paris ,a marseille, a carnoues et mondevazan,on s'inquiéte sur la rentrée ,comment va t on aborder ce bras  de force avec l'éducation nationale ,je recois des appels,je fais quelques réponses avec la certitude qu'avant le 15 aout voir le 20 rien de sérieux n'est envisageable

il nous faudra peut etre essayer de mobiliser toutes les forces vives,encore vivantes et non soumises,que chacun oublie ses rancoeurs et ses égos et que l'on rasssemble largement

caseneuve qui serait ministre de l'intérieur, me dit on; est venu,samedi, avec la presse sur le territoire de la commune de janvry,sans prévenir et en remplacement du premier ministre,

décidement en essonne que ce soit le préfet ou le ministre, les régles républicaines se perdent,perrsonnellement quand je vais au ministère de l'education nationale avec mes dromadaires ,je préviens et je conviens d'être plutot froidement recu par les crs

probablement que ce ministre a craint une taquinerie....

Ici ,j'essaie de me mettre a ma table de travail et d'écrire quelques lignes quotidiennes de mon petit roman ,c'est difficile ,sans doute la bechamel qui me sert de cerveau

l'autre jour j'ai pris cette photo

chroniques d'éternation a taradeau suite 3

il y avait tellement de belles choses en cet instant ,la vue sublime depuis le village de tourtour,le village dans le ciel

la lumière magnifique,ce banc qu'une administration intelligente a installé là et puis ce couple avec chacun son chapeau de paille,depuis le bonheur est dans le pré ,a la simple tendresse,depuis la contemplation de la beauté a la capacité qu'a l'homme de savoir ,parfois ,s'emerveiller,sentiment de plénitude joyeuse

je pourrais vous raconter milles chemins qui ont conduit ces deux êtres a venir s'asseoir là en cet fin d'après midi  cote a cote ,pas au milieu mais calé l'un a l'autre

les amoureux qui se becotent sur le bancs pubics...en fait le banc est l'accessoire de l'attente,du temps ,de la rencontreil est ignoré de l'homme préssé si ce n'est pour relacer ses chaussures,il acceuille,suivant les heures ,les amoureux,qui s'attendent et se rejoignent,les mamans  ou les nounous dans les squares,les personnes agées venues papoter ,voir le "monde" ou papoter

le banc est un objet de plaisir ,de loisir,il permet de lire au soleil,il est public mais aussi commun,ainsi chacun tolerera ou esperera le partager,

tres loin de la chaise individualiste qui souvent vous protége en s'accompagnant  d'une table et vous isole ,le banc vous ouvre au monde

je vous ai déja parlé du  "banc des vieux" que j'adore au marché de salerne et qui participe a mes délices ,il suffit de prendre un journal et de faire semblant de le consulter en s'installant stratégiquement derrière le banc des vieux pour retrouver pagnol,fernand sardou,fernandel et les autres  

 

chroniques d'éternation a taradeau suite 3

les touristes aux formes avantatgeuses,sont deshabillées,commentées,comme un dimanche aux courses

,les épouses a la maison sont respectées mais sont forcément des dragons e tles enfants sont d'adorables minots qui ressemblent a leur grand père

le maire est un feignant et le policier municipal un incapable

Moi même sur mon "ile",j'ai mon banc,le soir après le diner ,on s'y retrouve  "entre hommes" et ce sont des moments importants où l'on donne du temps au temps,où la voute celeste invite a regarder et penser plus large,ce banc là depuis 15 ans a partagé bien des confidences ,des projets ,des idées,des soufrances et des joies il nous a facilité les échanges bien mieux qu'aucun  canapé en cuir ou "bain de soleil" de luxe,il a toujours donné du temps au temps

quand on a la sensation d'avoir été "au bout" de ce qu'il fallait dire ou de ce que l'on pouvait dire ,quand on a senti que le sujet avait été assez approndi ,alors on se glisse dans l'onde et l'on rejoint la maison a la nage  ,une sorte de sas vers le monde réel   

chroniques d'éternation a taradeau suite 3

je ne refermerai pas cette chronique sans pousser un coup de gueule ou en tout cas souligner l'absurdité et la contradiction des hommes

voilà une magnifique et gigantesque salière,vendue dans de ces magasins qui vous promettent la santé par l'alimentation etc....

outre que ce bel objet est un dérivé du pétrole,voilà qu'il referme du sel ...mais as n'importe quel sel ...du sel de l'himalaya ! je pense a cette école que nous essayons d'aider a daremsalah,je pense a la pauvreté du peuple tibetain ,a son oppression,je pense a nos marais salan ,a guérande ,aces milliersde kilometres de cote francaise et atous les discours sur le bilan carbone et je me dis que ce sel venu d'himalaya est surréaliste

j'imagine qu'un imporateur chinois doit y trouver son bonheur et que l'on peut trouver de la frivolité dans le sel puisque n'importe quel supermarché en vend

je vous laisse un peu de cuisine a préparer

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 10:10

a chaque catastrophe ,a chaque attentat ,il ressort les théories "du complot" de ce que l'on veut pas nous dire,de ce que l'on voudrait nous cacher,nous plongeons avec délice dans ces faces "cachées" que le pouvoir voudrait nous dissimuler

le crash de l'avion d'air algerie n'échappe pas a la régle,outre le one man show presidentiel qui tour a tour a endossé le costume de journaliste ,de psychologue pour cellule de crises et de juge d'instruction au point de nous parler  a quatre ou cinq  reprises a travers des conferences de presse du sujet ,bien plus que des milliers de chomeurs supplementaires du mois de juin

en fait en specialiste personnel des crashs ,il semble se complaire dans ce role de snoopy,jusqu'a l'indécece mais là n'est pas le sujet

en fait ,en observateur moyen, sans technicité ,sans maitrise du sujet ,avec l'oeil du candide je ne comprends rien  

air algerie,je voulais partager mon étonnement
air algerie,je voulais partager mon étonnement

j'aimerai que l'on me réponde a ces questions de beotien

dans ma vie ,malhereusement,j'ai vu les images du crash de saulx les chartreux,,du crash de roissy,de la destruction du concorde et ainsi de suite...

a chaque fois des debris d'appareil ,des valises,des poupées ,des vetements jonchant le sol ,toutes ses matières molles qui résistent a une déflagration,je me souviens avec horreur des pilleurs qui s'étaient précipités a roissy pour "récupérer"

là rien mais vraiment rien ,les journalistes passant inlassablement les mêmes photos de "tous petits bouts de ferraille"n'ayant rien a se mettre sous l'objectif,le metal ,les tonnes de ferraille d'un avion volatilisées,

,a mes yeux quelque chse ne va pas ,je ne comprends pas que des matières dures et des matières molles aient toutes été pulvérisées,je ne concois pas que soit la tête de l'avion ou la queue ne subsistent pas ,

quand je regarde les photos je ne peux pas croire un instant que l'appareil soit enfoui dans le sol comme on nous l'a d'abord expliquét

air algerie,je voulais partager mon étonnement

aussi  étrange a mes yeux ,le temps mis par l'algerie et par la france pour annoncer la disparition d'un avion qui,de facto ,s'il n'arrive a destination,souléve un probléme

dont l'annonce de la dispartion  ne saurait être retardée autant de temps,au point que ce sont les burkinabé qui l'ont annoncé bien avant tout le monde et qui  ont trouvé le lieu de la catastrophe

tout aussi mystérieux pour moi,le silence radio de l'algérie ,voilà un pays ,d'habitude frileux sur ses prerogatives,on le voit sur l'assassinat des moines de tiberine,qui voit un avion ,des pilotes, des ressortissants disparaitrent dans un crash et qui laisse la  france gérer le dossier ,rapatrier tous les corps en france et mener l'instruction judiciaire...

en fait ,on m'eclairera certainement,mais malgré le fait que moins de la moitié des morts soit de nationalité francaise,quelle autorité a la france pour piloter le dossier ?

on pourrait me répondre le savoir faire ,la technicité ,mais chacun admettra qu'il est étrange ,la aussi,que des pays abandonnent totalement leur droit régalien sans coup férir et s'enferment dans un curieux silence sans même souhaiter paraitre comme partenaire de plein exercice

voilà donc un crash bien utile au président pour paraitre et donner l'impression qu'il est empathique ,qui permet d'oublier les crashs sociaux et économiques mais qui en lui même me semble nimbé de mystéres,

soit par pur calcul politicien  la france a souhaité s'emparer du dossier,soit comme dit la vielle expression "on ne nous dit pas tout" 

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 09:56

quel sentiment étonnant de se lever le matin et de se dire "pas d'emploi du temps,pas de réunion",le dixiéme de seconde précedent le corps et l'esprit étaient en alerte d'un oubli et l'instant d'après, ils  se relachent en pensant aux fleurs a arroser ou aux dromadaires a nourrir

Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Chroniques d'éternation a taradeau suite 2

le matin a la fraiche,c'est un moment delicieux que de les arroser "a l'oeil" au feeling,celle ci a besoin de plus d'eau que celle là,celle là je ne l'iame pas et elle le sent

cette idée que l'on puisse être en empathie avec les plantes,avec les animaux avec tout ce qui nous entoure en fait,l'idée qu'il nous arrive parfois d'oublier d'écouter ou de regarder

les "filles" sont heureuses et moi cela me fait du bien de les avoir avec moi et de m'en occupper tous les jours,touchant de surprendre dans la frondaison un regard qui vous guette,de les vois arriver au "galop" quand je les appelle,moment particulier que celui de la douche,rite que j'ai inventé un jour et qu'elles adorent

Chroniques d'éternation a taradeau suite 2

ce n'est pas la première fois que je photographie cet olivier au lever du soleil quand l'est s'embrase,mais je le trouve magique,a la fois arbre de vie,buisson ardent ,fragile aérien et éternel

les promesses de l'aube est sans doute une des plus jolies formules qui soient ,quand la lumière  chasse les ombres ou les souligne  

Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Chroniques d'éternation a taradeau suite 2

j'ai repris mon écriture poussive de ce petit essai que j'essaie de commettre,encore hier, j'ai mesuré la force des mots : on me dit qu'a la communauté de communes ,on a donné l'ordre d'effacer sur le site internet et ailleurs toute trace de mon passage,tous les editoriaux qui pourraient subsister

c'est un bel hommage,un aveu de faiblesse ,deja, ce president m'interdisait de parole sur sa commune,témoignant ainsi combien il craignait mes mots,

combien les idées valent bien des canons et des bombardements

comme dans le poeme de Kipling je vois reduire le travail patient de nombreuses années,cela me peine et me réjouit,

cela me réjouit  ainsi les citoyens éclairés mesureront les différences d'humanité

cela me peine car je devine quelques amis assister a cela dans un silence complice,contrairement a l'opinion proférée,l'honneur ou le deshonneur ne sont pas,j'espère, une question d'indemnités percues,mais d'absence de conviction face a la soumission au pouvoir

le refus de la fatalité,l'esprit de résistance,une certaine idée de l'ethique sont des chemins inconfortables,ils ne constituent pas la voie royale des honneurs ou du pouvoir mais permettent de gouter l'aube avec délice

ils permettent que la plume ne tremble pas car elle est une épée que l'on peut tenir fermement dans la main quand celle ci n'est pas encombrée par quelque bourse ou pauvre "baton de maréchal" 

mais de tout cela j'en parlerai a la rentrée,vous connaissez l'histoire de la grenouille ?

si vous prenez une grenouille et que vous essayez de la mettre dans une casserole d'eau bouillante,d'abord vous êtes un personnage odieux et elle fera tout pour s'échapper

,a contrario si vous prenez une grenouille et que vous la mettez dans une casserole d'eau froide,il n'y aura pas de probleme ,si vous allumez le feu doucement sous la casserole ,vous redevenez odieux, mais la grenouille se laissera cuire sans résister

ainsi a coup de petites mesures insignifiantes qui individuellemnt ne méritent pas de créer un conflit, on peut aboutir a des résultats terribles,par petites touches 

comparaison n'est pas raison mais les premières mesures antisémites du gouvernement pétain ,ne "mangeaient pas de pain " devoir s'inscrire la mairie pour donner son nom ,son adresse,la composition de sa famille,devoir lister ses biens ou son electromenager  etc....

ainsi, au delà de la rigidité,je crois qu'il faut être en alerte et ne rien banaliser,apprendre a dire non et ne pas se soumettre, car la vie prouve que rien n'est anodin

je vois le comportement des élus a propos des rythmes scolaires et j'en suis instruit : aucun ne souhaitait cette réforme,chacun ,a sa manière, m'a témoigné qu'il souhaitait que notre combat prospère, jusqu'a un des plus hauts dignitaires du parti socialiste ! 

mais combien sont ils  sortis de la tranchée ?

combien n'ont pas rendu les armes ?

il est évident que si tous les maires de france qui ,aujourdhui, sont convaincus qu'on leur fait commettre une absurdité ruineuse et inutile disaient non solidairement et fermement ,cette réforme serait enterrée a l'instant ,mais....l'esprit de résistance ...le bon sens ...le courage...

quelle étrangeté que d'admettre de commettre une erreur par soumission parce que ce sont les ordres.....

mais alors,si certains,, ici acceptent,sans protester , la censure,ou là de mettre en place des decrets  irresponsables ,alors qu'ils ne "risquent" rien , quand deferleront les hordes bleues marines ,que feront ils ?

Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Chroniques d'éternation a taradeau suite 2

nous allons vivre une belle année,riches de rebondissements,

claude nous prepare une soirée René Char dont je me réjouis d'avance

j'hesite a fêter mes 60 ans sur le lac inlé en birmanie,,sur l'amazone peruvienne ou au costa rica

,il nous faut un spectacle a janvry pour le mois de juin auquel je dois m'atteler,

nous arriverons a la rentrée au bout de notre combat sur les rythmes scolaires comme des guerriers sur un champ de bataille, derniers résistants rompus, épuisés, et j'espère victorieux

des le retour,un masse de manifestations pour la fin aout et le mois de septembre,

quel général disait a sa monture "trembles carcasse car si tu savais où je te mène, tu tremblerais plus encore"

la vie est magnifique ,une patisserie pleine de gourmandises,elle n'est que le regard qu'on lui porte

Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 16:47
qui défilera pour protester contre le massacre des chretiens irakiens ?

a quelques heures de la manifestion "pro-palestinienne",n'est il pas utile d'avoir une pensée pour les "nazaréens" de mossoul ?

chretiens massacrés,forcés a conjurer leur religion,ayant le statut de citoyen de seconde zone ? de trente cinq mille a mossoul le 1 juin ,il n'en reste plus q'une poignée...je n'opposerai un massacre a un autre

,merci a l'opinion publique d'avoir oublié les jeunes filles enlevées par bokoaram ,merci d'avoir ce politiquement correct,ce manichéisme étrange ,cette selection a la source des indignations

avons nous deja acquis dans notre inconscient qu'il y aurait deux islam?

un fait de tolerance qui a produit l'algebre,la chimie,la tolerance  comme dans la periode faste du royaume de cordoue et un autre pour lequel on détourne les yeux avec gêne qui égorge,violente,lapide, excise et considére tout étranger comme un un infidéle voué a être massacré pour la plus grande gloire d'allah ?

c'est bien notre acceptation de ne pas célébrer l'un et de ne pas condamner sans limite l'autre qui nous entrainent dans une ambiguité vis a vis de l'islam

ce mot islam ,islamiste qui est apparu dans notre vocabulaire quotidien en quelques années

c'est cette ambiguité qui fait que nous allons regarder de plus en plus des citoyens  francais avec inquiétude

c'est cette ambiguité qui conduit a voir fleurir les bourkas pour les femmes et les djellabahs pour les hommes dans les rues de sarcelles ,des ulis ou de barbes

cet habillement identitaire marque lui aussi les divisions de notre société ,le refus de faire de la croyance un acte intime dans une société que l'on souhaite multi confessionnelle et tolerante mais de le tranformer en geste politique,en signe clivant,differenciant, voir provocateur

c'est bien notre carence identitaire nationale,le recul des valeurs des droits de l'homme qui permettent une instrumentalisation des droits republicains pour en faire des instruments de propagande,car ,de fait ,au nom ,soit disant , des droits de l'homme et des libertés,c'est le fanatisme qui prospère

a quand une manifestation géante pour les chrétiens en plein holocauste en irak ?

ces nazaréens qui voient leurs maisons marquées d'un grand N ,qui se voient taxés pour cause de croyance,puis condamnés soit a l'exil soit a la mort ,cela ne vous rappelle t il pas d'autres temps et nos mêmes silences ?

vous pouvez attendre pour la manifestation ,car la chretienté n'est pas un refuge pour une quête identitaire,l'indignation et la révolte contre les massacres dépend de seulement de l'instrumentalisation que l'on pourra en faire

ces deux crétins sur la photo,sont ,a peu près incapables de situer sur la carte la palestine et encore moins capables de dessinner la bande de Gaza.

Quand j'avais 15 ans ,en 1968 ,je defilai pour" liberer mes camarades"  je ne savais pas tres bien qui ils étaient et ce qui leur était reproché mais je defilais avec ardeur mais sans violence 

chacun concoit que s'il est des personnes sincéres  concernées dans leur chair et dans leur conscience  parce qui se passe au moyen orient ,chacun comprendra aussi que ce qui se passe a Paris n'a aucun rapport

que cela creuse la tombe de notre démocratie ,nourrit toutes les pulsions bleues marine,et confirmera a ceux qui en doutaient encore que la loi sur le vote des étrangers aura quelques difficulté a être adoptée

qui défilera pour protester contre le massacre des chretiens irakiens ?

une manifestation doit avoir lieu a paris,a n'en pas douter,tout devrait se passer bien ,pour faire la demonstration que c'est l'état francais ,la république francaise qui opprime quand elle interdit une manifestation,qu'elle est responsable des pillages pour ne pas avoir autorisé....

a ce titre ,je souris quand je decouvre durant la manifestation interdite des élus de gauche,maires de leur commune présents

moi qui suis voué aux gémonies car je suis un "insurectionnel" qui ne respecte pas un decret ,là pour le coup voilà des élus de gauche qui par leur presence cautionnent une manifestation interdite et qui sont donc responsables moralement de ses debordements et un joli silence radio de la part de leurs amis et d'une belle partie de la presse

,preuve encore que le politiquement correct a de beaux jours devant lui.personnellement je ne saurais être dans un defilé où l'on brule le drapeau francais

quand a ce qui se passe en israel ,je suis extrement gêné , insupportable l'idée que des enfants subissent des bombardements,mais que l'on me confirme aussi que le hamas n'installe pas ces quartiers dans les hopitaux,que l'on me confirme que, comme lors de  la première intifada,  on ne met pas des enfants au premier rang de la manifestation en bouclier humain,car un enfant mort ,c'est bon pour la presse et l'opinion internatonale

que l'on me dise quelle serait notre reaction, si chaque jour, venus de suisse nous recevions de roquettes sur grenoble ,lyon,ou besancon, si chaque jour des maisons étaient touchées ? si chaque jour il fallait déployer des moyens déments pour sauver des vies civiles ?

pas des cibles militaires,non des ecoles ,de simples maisons ,et cela chaque jour que dieu fait ,une sorte de provocation a la violence et uniquement cela car une roquette ne resoudra jamais un conflit,

une roquette c'est juste un message aveugle de haine,ces centaines de roquettes  lancées ainsi ressemblent aux pierres des manifestants,faites pour blesser ,pour provoquer pour que l'autorité sorte de ses gonds et que l'on puisse crier a la violence policière  

imaginons le quotidien de civils israeliens qui tous les jours descendent aux abris victimes de tirs totalement aveugles ,d'une roquette juste faite pour tuer du juif,imaginez que cela soit votre enfant qui échappe a un tir sur la route de l'ecole a asdhod ou tel aviv   ?   mais cela c'est un détail

je n'excuse rien, mais je condamne tous ceux qui contribuent par la haine ,a la violence et la perversité a entretenir le feu sous le chaudron ,tous ceux qui ,en france, comme là bas ne puisent leur existence que dans le conflit et qui disparaitraient aux oubliettes le jour de la paix 

quand le parti comuniste supprimera de son adn son antisemtisme latent ,peut etre encadrera t il une manifestation contre le massacre des chretiens d'irak ou du nigeria ,definitivement aux yeux de certains il y a de bons morts et puis il ya des morts sans interet car ils ne servent pas la cause   

 

 

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 12:33

je me souviendrais toujours de ce lundi d'octobre de 1999 ,pluvieux et gris de retour d'un voyage "musclé" au guatemala,où j'ai monté pour la première fois ,le chemin de la colinne a Taradeau

au milieu d'un ciel de plomb,sur ce plateau qui semblait perdu, cette maison a la facade couleur béton, ensérrée dans les pins,étouffée dans les arbres,la "tablette" faisait figure 'un bucher en préparation ,les pins immenses et sérrés formant des fagots

quelque fois dans ma vie des lieux ou des maisons m'ont parlé

,le souvenir d'un sentier menant a jerusalem  qui m'a pris a  l'estomac

,ce monastère en créte où dans le réfectoire ,les larmes me sont venues et puis, cette maison bien moche dans le haut var

a peine rentré,en parcourant ces couloirs sinistres aux porte en "verre cathedrale" hideuses,elle m'apparut tel qu'elle serait,telle qu'elle est aujourdhui,comment la chrysalide se ferait papillon

c'est une maison de paix désormais,on reconnait ces maisons dans les yeux des chats

 

chronique d'éternation a taradeau suite 1
chronique d'éternation a taradeau suite 1
chronique d'éternation a taradeau suite 1

la petite nouvelle qui ne connaissait pas les lieux ,se les ait appropprié des son arrivée ,levées toutes nos inquietudes,

les dromadaires ont retrouvé leur terrain et leur douche quotidienne est un joli moment

quand j'observe les oliviers chargés de fruits,les chênes truffiers qui abordent leur deuxiéme année,je garde en memoire ,ce premier jour où j'ai rencontré pierrot ,silhouette massive et solide

,nous avons marché longuement sur le terrain ,parlé des arbres "minables" que j'aurai interet a couper,de la mairie ,de la vigne ,de la cooperative,des feux de forêts

,étonnante notion que l'on peut faire des rencontres et tisser des amitiés quels que soient nos parcours ,nos origines pourvu que l'on partage les fondamentaux

cette "ile" dans la verdure n'aurait pas existé sans jeannine et pierrot ,sans leur présence attentive,sans leur envie de nous vouloir du bien,elle n'aurait pas résisté aux fuites,aux coupures d'electricité,aux orages etc...la colinne ne serait pas ce qu'elle ait sans pierrot qui l'a façonnée,plantée ,modelée

il est des rencontres qui participent au destin  

dans 6 ou 7 ans une promesse de truffes.....

dans 6 ou 7 ans une promesse de truffes.....

souvenir de justin creusant et se battant avec le sol pierreux pour planter "son" arbre,des heures de labeurs ,d'acharnement,de sueur,désormais l'arbre est magnifique,nous le regardons en levant les yeux et justin lui,le regarde de la haut

chronique d'éternation a taradeau suite 1

le temps bat plus lentement pour finir par être hors du temps

,il bat au rythme des fleurs que l'on arrose ,des animaux impatients de leur pitance,des amis qui arrivent ou repartent ,de ces pages d'écriture dans lequelles il va me permettre de me plonger ,que l'on ne s'y trompe pas ,ce sont des batteries qui se rechargent,de l'energie vitale qui s'engrange

cette année fut étrange pour moi,aussi contradictoire que possible ,celle des plus beaux combats,des moments intenses,des rencontres formidables,celle aussi de passer la main sans le désirer et voir reduit a neant des années de travail,avec pour seul sentiment dominant l'idée que ce spectacle destructeur témoigne de ce que peut construire un homme et combien tout est fragile,précaire comme notre civilisation

une année, où je me surprends mais cela c'est une autre affaire

chronique d'éternation a taradeau suite 1
chronique d'éternation a taradeau suite 1
chronique d'éternation a taradeau suite 1

j'arrête là, pour aujourdhui , ces chroniques sans queue ni tête

,cet après midi j'ai filé au thoronet faire decouvrir ce monastère a francis et annemarie comme un garnement entraine ses amis vers une belle surprise

,je terminerai donc par une citation de bernard de clairvaux

"crois-en mon experience,tu trouveras quelque chose de plus dans les bois que dans les livres

les arbres et les rochers t'enseignent ce que tu ne peux apprendre d'aucun maitre"

 je vous embrasse

chronique d'éternation a taradeau suite 1
chronique d'éternation a taradeau suite 1
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 21:18

les habitués de ce blog savent que j'assimile eternation a hibernation ,deux sequences entre les instants essentiels de la vie de l'humanité : l'automne et le printemps

l'été ,j'eterne donc dans le sud depuis des années avec la troupe

,l'occasion de vacance de l'esprit,de repos, de sommeil et d'ecrire ce que je n'ai pas le temps d'écrire le reste de l'année

comme je suis un gourand prétentieux,j'ai mis en route deux espèces de romans et chaque annéee ,je tente de leur arjouter un paragraphe,certain de mes amis m'invitent a continuer mais c'est par compassion,je pense

en attendant,voilà les baluchons posés

,les "filles" ont retrouvé leurs quartiers d'été et cotoient les sangliers avec une belle indifference et le comportement hautain et meprisant dont sont seuls capables les camelidés en general et edouard balladur en particulier 

chroniques d'eternation a taradeau

il y a un veritable plaisir ici,c'est le regard des gens ,et de sentir qu'ils vous veulent du bien,qu'ils ont compris cet  indicible que j'essaye de faire passer

ici je ne suis pas, maire "élu" ou je ne sais que potentat auquel il faudrait faire allégeance

quoi de plus anodin et de plus gentil après plus de 900 km qu'une main connue soit venue vous ouvrir le portail pour que vous n'ayez pas a le faire ?

grimper la cote ardue qui mene a la colinne et trouver sa maison installée ,les objets sortis et disposés a leur place ,pour vous éviter ce travail ?

merci lauric

voir arriver pierrot avec un panier de legumes de son jardin ,histoire de souhaiter la bienvenue avec les fruits de la terre et de son labeur 

chroniques d'eternation a taradeau

descendre le soir diner le soir aux "delices de taradeau" sans avoir eu besoin de donner son nom  au téléphone,,reconnu a la voix et être reçu par une grande embrassade

un de ces restos comme je les aime qui n'a pas besoin du label "fait a la maison",une cuisine familiale,généreuse,et attendrissante

panier génereux de fruits du soleil achetés chez galliano ,le maire du village qui m'acceuille lui aussi avec un bon sourire ,pierrot ne l'aime pas trop, mais avec moi ,il est agréable et chaleureux et puis il me confirme que cette réforme des rythmes c'est une connerie !

croisé aymé sur son tracteur qui me prête une clé pour ouvrir l'eau et qui me confie que la première fois que son locataire du gite lui avait dit avoir vu passer un chameau ,aymé lui avait dit un cheval ! et devant l'insistance du locataire ,il avait mis cela sur le compte du magnifique rosé si frais qui se cultive dans la région

depuis les "filles" sont connues et chacun prend de leurs nouvelles

mardi prochain,d luc mon veterinaire croqueur de pommes passe a la maison ,a sa clinique aussi pas e besoin de grandes presentations pour sentir un torrent de gentillesse au téléphone et des nouvelles de dentzel,

rendez vous raté jessica son assistante est en villégiature en essonne....

dans les jours prochains ,passage obligé chez laurence la poissonniere du "merou" de lorgues ,une etampoise devenue plus sud que sud et qui sert le meilleur poisson de la cote avec la aussi une immense gentillesse qui donne envie de pousser la porte de son échoppe

 je commence a fleurir la maison ,c'est un de mes instants heureux que d'imaginer les couleurs pour cette année 

chroniques d'eternation a taradeau
chroniques d'eternation a taradeau

Laurence et eric d'entrecasteaux doivent passer a la masion,francis et annemarie ont annoncé leur venue,sandrine viendra peut etre faire coucou et tous les potes ,un équilibre a trouver entre neccessaire repos et envie de partages

il faut quelques jours pour trouver ses marques,s'asseoir et boire tranquillement une menthe a l'eau clin d'oeil au bar de la plage de janvry

 

chroniques d'eternation a taradeau

a savoir s'arrêter et regarder le ciel qui nous reserve des feux de 14 juillet au quotidien

chroniques d'eternation a taradeau
chroniques d'eternation a taradeau
chroniques d'eternation a taradeau
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article