Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 08:22

a force de subir les survols aériens ,on finirait par trouver normal de subir les parachutages politiques ,voilà que faute de grive , on nous envoie comme candidate aux élections législatives ,une jeune femme qui n'a rien a voir avec notre territoire ,nous sommes une aire de grand passage pour élus nomades

paris voulait coute que coute présenter un candidat sur la 4° circonscription et absolument une femme ;Sandrine gelot rateau respectueuse de son engagement vis a vis des longjumellois ayant renoncé, voilà qu'une élue parisienne pur jus devient le plan b local  

une parisienne comme candidate sur la 4° circonscription  au nom des républicains

elle  est Vice-présidente du Conseil régional d’Île-de-France chargée de l’Éducation et de la Culture, Conseillère de Paris (LR) , elle a été Vice-présidente du Groupe UMP au Conseil de Paris. Elle a été adjointe au maire du 15e arrondissement de Paris de 2001 à 2014. Elle a été porte-parole.... de Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris en 2014

une parisienne comme candidate sur la 4° circonscription  au nom des républicains

Il est vrai ce n'est plus la 4° circonscription ,c'est kolwezy  ! voilà le troisième parachutage auquel on assiste, dans ce mode d'élection comme si notre territoire était une fille a soldat qu'on peut prendre  sans gêne ,ni scrupules

quand on s'est battu comme nous sommes battus pour faire élire NKM,et qu'un an plus tard ,elle nous annonçait que la mairie de paris avait plus d'intérêt pour elle ,on est un peu amer car on y a cru 

comment peut on décemment être élue a paris y vivre et avoir la figure de marbre de se présenter en Essonne, incroyables élus succombant a une blondeur qui pensent que cela servira notre territoire d'avoir une élue a la région...comme si nous n'avions pas d'élus régionaux comme si un député pouvait siéger partout a la fois ..... 

Nos habitants jugeront mais notre territoire n'est pas un lieu de passage et d'opportunité  politique pour les ambitions de parisiens en mal de circonscription,une pensée pour jeremy martin, adjoint au maire de Longjumeau , a qui on avait promis la place et qui y a cru et qui se retrouve suppléant ,dans l'espoir qu'il fera le boulot et mobilisera ses amis comme c'est un bon petit soldat il le fera  

a tout vous avouer lorsque je vois nkm a la télévision en tant que députée de l'Essonne; cela m'attriste, car c'est la parole trahie  

comment pourra t on dire a nos concitoyens que la vie publique  doit changer et continuer des méthodes éculées

comment prôner le bio et faire venir des élus hors sol  ? 

je remercie les militants républicains  qui m'ont ,déjà, cet après midi adressé un message pour confirmer leur conviction politique mais m'assurer de leur soutien actif  ou tout simplement de leur voix  

je n'ai pas retenu son nom mais cela doit etre quelque chose comme evren

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 12:51

Hier,madame la préfète ,que j'apprécie chaque jour un peu plus et qui n'a pas sa langue de bois ,(ceci explique peut etre cela ),devant un fonctionnaire qui présumait de l'avenir et devant un parterre de maires lui a demandé "et la liste des candidats a la présidentielle vous pouvez nous la donner ?

A l’heure où une chatte n’y retrouverait plus ses petits, où tout est fait pour donner la nausée, je vous avoue ma colère de voir tous ces gens tuer notre république et notre démocratie,

Dans le même temps les maires ont le devoir, je dis bien le devoir de permettre a nos concitoyens d’avoir accès a une diversité de regards sur l’avenir de notre pays :

 

Ca y est, c’est l’heure. Le téléphone et le courrier de la mairie sont inondés de demandes de parrainage puisque comme vous le savez, pour se présenter à la présidence de la république, il faut obtenir 500 signatures d''élus. C’est un garde fou qui peut être compréhensible afin d'éviter le grand n'importe quoi. Il est vrai qu'il serait cacophonique d'avoir 50 ,100 candidats voir plus...le système permet de limiter à 80 le nombre de candidats. De plus, le conseil constitutionnel a institué de nouvelles règles a l'occasion de ce rendez-vous électoral, compliquant les choses pour les candidats.

 

Parrainer c’est faire vivre la démocratie, faire vivre la république et donner une visibilité à la pluralité des opinions

 

Aux premières loges de ce temps de la vie politique, voilà comment je vois les choses. En tant que maires nous avons une seule responsabilité : faire vivre la démocratie, avec cet écueil terrible qui est que "parrainer" revient, dans l'esprit des gens, à soutenir, voir à prêter allégeance.

 

Inutile de vous préciser que je fuis à toutes jambes cette façon de voir et de faire.

 

Beaucoup de ceux qui parrainent le font par pure stratégie politicienne, ils font signe d’allégeance dans un premier temps, ce qui leur permet d’être soutenus ensuite à leur tour, par une formation politique aux législatives. Mais en agissant ainsi, ils deviennent redevables et soumis. Tout ce que je ne suis pas et ne serai jamais.

 

qui seront les candidats a la présidentielles ?

J’ai horreur des écuries électorales où les élus se rangent sous une bannière et approuvent le « chef » de file aveuglément, j’aurais horreur de soutenir, de cautionner moralement quelqu’un et qui le lendemain se révèlerait être un voyou.

Voilà trente ans que je conserve cette liberté d’approuver une idée d’où qu’elle vienne pourvu qu’elle me semble aller dans le sens de l’intérêt général.

 

Dieu sait si j’ai pu me fâcher avec ceux qui n’aiment que les guerres de clan et les clivages partisans.

 

Sans parler des manœuvres autour des enjeux de parrainage : je me souviens de cette élection où Sarkozy faisait faire de la "retape" pour que des maires sans étiquette accordent leur parrainage a... C.Taubira pour affaiblir le candidat socialiste.

 

« C’est un petit candidat, donc ça ne sert à rien de le soutenir »

 

Pour toutes ces raisons, de liberté de conscience, d’acteur politique responsable et respectueux des valeurs de la démocratie qui souhaite entendre différentes voix s’élever, tant qu’elles le font dans le sens de l’intérêt commun, de l’élévation du débat public et du respect des valeurs républicaines, je souhaite apporter mon parrainage à un petit candidat qui me semble avoir des choses à dire, même si je ne partage pas tous les choix politiques qu’il porte:

Alexandre Jardin.

http://www.bleublanczebre.fr

qui seront les candidats a la présidentielles ?
qui seront les candidats a la présidentielles ?

C’est ce qu’on appelle un petit candidat.et s'il arrive a réunir 500 signatures Il ne fera sûrement pas de « gros score » à cette élection mais il est issu d’un mouvement citoyen « sain ».

Pour ce que je sais de lui, il est intègre dans son engagement et ne défend pas d’intérêts politiques autres que ceux qu’il affiche. Je respecte cette façon de faire de la politique.

 

La démocratie et la république ont besoin de candidats atypiques qui sont hors des courants dominants et des partis ,pour apporter une note de fraicheur au milieu de discours formatés et millimétrés

. J’aime cette envie de s’approprier des sujets relatifs à l’intérêt public et au bien commun que tout le monde délaisse pourtant.

 

C’est ainsi que j’ai toujours mené ma vie d’élu depuis 30 ans et ca ne va pas s’arrêter de si tôt.

qui seront les candidats a la présidentielles ?

le délitement de la classe politique a conduit a d'autres époques nos concitoyens a envisager de voter pour Yves montand ou pour coluche ,

j'ai la sensation que nous sommes un peu plus encore dans cette situation et que le vote front national leur semble la seule possibilité pour exprimer leur rejet, alors que ce sont les mêmes ,issus des mêmes écoles avec des méthodes encore plus grossières et une absolue manque de respect pour le droit et la loi

cette signature n'est donc pas un engagement politique aux cotés d'Alexandre jardin mais un choix pour  que le débat ne soit pas réservé a une poignée, c'est aussi une expression de ma liberté

 

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 19:03

je voudrais que vous compreniez ma démarche ,c'est celle d'un démocrate  et celle de quelqu'un qui n'aime pas se faire manipuler ,sur l'affaire fillon ,je n'ai cessé de dire que sa défense était consternante et que je ne la comprenais pas,je n'ai cessé de m'étonner de la rapidité et de la promptitude dans tout ce dossier

je ne suis pas fillonniste mais je n'aime ce a quoi j'assiste ,je n'aime pas lire des amis le comparer a balkany et je n'aime ce spectacle pitoyable

aussi je voudrai apporter ma pierre a votre réflexion et participer a l'éclairage de tout cela car chacun conviendra que soit il a commis une illégalité soit non , et que l'hystérisation depuis des semaines s'appuie sur une culpabilité

alors je vous soumets l'avis d'un expert ,une sommité et que je suis bien placé pour le savoir totalement impartial

c'est long ,c'est technique,mais peut être que nous avons subi le piège de la simplification ,la bfmisation des choses et de la réalité  et si vous n'arrivez pas a lire envoyez un message je vous adresserai le document

comprenons nous bien là où je m'insurge  c'est si effectivement on a instrumentalisé la justice

car contrairement a ce que j'entends ,l'appareil judiciaire doit et peut être critiqué ,il n'est pas hors sol ,et la liberté du doute est même une impérative obligation  bonne lecture aux courageux !

Tandis que l'on achéve la bête
Tandis que l'on achéve la bête
Tandis que l'on achéve la bête
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 07:41

tandis que le chomage prospére,que l'état d'urgence est maintenu,que bien des choses vont mal et qu'il y aurait tant a faire,notre classe politique offre un spectacle minable et indécent donc irresponsable

que la soupe doit être bonne  pensent nos concitoyens pour qu'ils se comportent tous avec aussi peu de dignité

quand on assiste au spectacle actuel de la vie politique, c'est juste nauséeux ,
en fait ce qui me choque ce sont ces gens qui se précipitent a la vitesse de la lumière auprès du candidat que les sondages donnent gagnants et qui,avec la même facilité,se retirent avec plus ou moins d'éclat dès qu'ils sentent le vent tourner ,
non pas que je soutienne fillon dans son acharnement ,je crois qu'il possède un défaut rédhibitoire,c'est un maladroit malchanceux
,je ne suis ni juge ,ni procureur et si la morale est atteinte ,je me refuse a me substituer a la justice quand bien même je suis impressionné par sa célérité et sa capacité a communiquer,
 
en fait que fillon soit innocent ou coupable n'a plus d'importance ,c'est peut etre cela qui est le plus grave et entre nous ,je suis convaincu qu'il n'est pas juridiquement condamnable mais éthiquement en tort
le dégât est fait, grace a une communication de la part du candidat la plus lamentable et la plus indigente qu'il m'ait été donné d'observer ,je suppose que ses conseils sont payés par ses concurrents ou alors eux aussi sont des salaires fictifs
en fait le mal est généralisé : de droite comme de gauche
quand je vois les candidats de la primaire de gauche, la main sur le cœur jurer qu'ils respecteront le résultat puis 15 jours après manquer a leur parole ,
quand je vois des gens passer de fillon a juppe puis a fillon en un temps record puis se raviser
quand je vois melenchon donner des leçons après avoir taquiné les marchés publics en Essonne et fait embaucher sa fille au conseil général
quand je vois bayrou cracher sur macron avant de l'enlacer ,
 
je me dis que tout cela doit inspirer du dégoût a nos concitoyens ,
avoir plus d'ambition pour notre pays que pour soi même me semble devoir être la règle ,et elle n'est respectée par personne
il y a un déficit généralisé de convictions et une hypertrophie d'ambitions personnelles devenues si lisibles par tous qu'elles en sont écœurantes
un peu de dignité ,un peu d'éthique,un peu de convictions

 

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 10:50

la "dynamique" macron est en marche et je vois une idolâtrie ,jamais saine ,apparaître ,elle n'est ni bonne pour ceux qui la vivent ,ni bonne pour le candidat ,un petit manque d'expérience ou de sang froid et le risque est grand que ses mots, ses affirmations  soient déplacées ,inappropriées, a force d'être entouré sans temporisateur de gens qui applaudissent au moindre de ses propos ,il risque de ...péter les plombs ,l'épisode algérien en est un exemple

s'il faut être déterminé ,le doute doit toujours être votre compagnon de marche      

macron commet une faute a l'égard de la démocratie par pure démagogie

m'étant permis dans ces pages ,de critiquer le premier projet du volet social de fillon ,je me sens toute liberté pour vous dire ma consternation a découvrir les mesures financières du projet macron

la baisse de 10 milliards sur les collectivités est ahurissante ,elle révèle deux carences graves chez Emmanuel macron  : une vision ultra parisienne méprisante  voir de banquier de la gestion de nos communes et par ailleurs a l'évidence quelqu'un qui n'y connaît rien dans le domaine

supprimer la taxe d'habitation ...Voilà une proposition bien démagogue, elle contrevient a deux éléments essentiels  :

en proposant cela macron s'oppose au principe fondamental de libre administration des communes, moi qui revendique de ne pas avoir augmenté la taxe d'habitation sur ma commune depuis 28  ans, je ne le fais pas pour le plaisir, mais parce que  c'est un indicateur de gestion de la commune ,

je tremble a l'idée que l'on nous invente une compensation qui lisse les choses et  qui met dans le même sac les rigoureux et les gaspilleurs ,sans évoquer le fait qu'il faut qu'emmanuel macron ne connaisse absolument pas le sujet pour penser que 10 milliards d'euros soient envisageables, car bien entendu ,il ne compensera jamais au niveau de la même somme

mais peut être n'est ce pas l'essentiel ,les impôts locaux ,c'est un lien direct du citoyen avec la gestion de la cité, une responsabilisation a tous les échelons

l'état a déjà permis des exonérations qui font que sur une commune comme janvry qui n'est pas réputée comme pauvre ,trente pour cents des foyers bénéficient déjà de cette exonération

l'impôt local c'est un lien de responsabilité  :sans lui ,chacun pourrait exiger une piscine ,une patinoire ,et des routes refaites une fois par an

chaque habitant ici ,sait qu'une exigence peut avoir une conséquence directe sur ses impôts ,il est d'ailleurs notoire que ,dés que plus "l'assiette " d'impôts s'élargit plus nos concitoyens ont d'exigences

je lis des énormités du genre ,la taxe d'habitation serait injuste car inégale  : c'est le raisonnement qui donne la prime aux mauvais gestionnaires, a ceux qui considèrent qu'augmenter tous les ans est normal, c'est la prime a ceux qui se lancent dans des aventures folles qui ruinent les collectivités ,c'est le moment où les élus sont comptables devant leurs habitants de leurs actes

enfin quand l'état ou monsieur macron disent qu'il compensera cette perte pour les collectivités, chacun sait que ce n'est sérieux voir malhonnête, toutes les soit disants compensations qu' a faite l'état, ont peu a peu baissé sans jamais suivre le montant réel auquel elles auraient du être assumées,

les fameuses dotations qui baissent sont en réalité des compensations par rapport a des responsabilités dont l'état s'est déchargé sur les communes et qu'il n'assume plus

les compensations constituent a la fois une mise sous tutelle des collectivités et une duperie d'état

quand on n'a jamais été élu au suffrage universel, quand on n'a jamais eu a affronter le quotidien financier, mais aussi le quotidien tout court, d'une ville ou d'un village ,il est très facile en technocrate du 7° arrondissement d'oublier tout cela, car on l'ignore

en fait, ce qui me gêne profondément, c'est que cela participe a cette pression généralisée visant a vouloir supprimer les  communes du paysage, avec cette vision totalement fausse qu'elles sont "de trop" que cela ne serait pas "moderne"

je me répète comme je le ferai inlassablement

rien n'est moins cher par habitant en fonctionnement qu'un commune rurale

rien ne met plus le citoyen au cœur des préoccupations que la gestion communale

le peu d'abstention ,pratiquement le plus faible de toutes les consultations électorales prouve que nos concitoyens légitiment et sont attachés a cet échelon de collectivité

étrange que cela celui-là que l'on veuille supprimer a la fois par une vampirisation des compétences, mais aussi ,comme dans le projet macron,  par un hold up financier

macron commet une faute a l'égard de la démocratie par pure démagogie

vendredi dernier, le président des maires ruraux de France nous expliquait que l'état qui verse cette fameuse dotation globale de fonctionnement aux communes en berne absolu ,a fixé des son origine une règle que,j'avoue, j'ignorais

cette dotation par habitant est la moitié quand il s'agit d'une commune rurale ....comme si les habitants de janvry n'avaient les mêmes besoins que les habitants de gif sur Yvette en terme de transports ,de garde petite enfance ,d'école ou d'internet etc....Inégalité de traitement inadmissible qui révèle cette vision d'une France rurale archaique peuplée de paysans avec leurs sabots et qui se nourrissent sur leur ferme

encore une fois une vision ultra parisianiste mais sans doute il y a des réalités que l'on n'enseigne pas a l'éna

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 10:13

tous les dimanches matins depuis qu'une petite fille (devenue grande) nous a proposé de venir  s'occuper des animaux ,il y a un rituel d'installé :

vers dix heures trente ,arrivent dans la cour de la ferme des enfants en courant et des parents qui seraient bien restés tranquillement a la maison

jean francois ou christian, pas moi ,l'autre,sont là ou presque a l'heure ,les sacs de pains les caisses ,de fruits epluchés ,de salade,etc, sont chargés dans le pick up

 tout le monde monte et la tournée commence

dimanche dernier, on a voulu essayer avec ce qui désormais s'appellera la "janvry express"

les dimanches de janvry
les dimanches de janvry
les dimanches de janvry

soyons clairs : il va falloir graisser un peu tout cela et voir du coté des freins s'ils ne sont pas bloqués....il n'empêche que nous sommes partis a bord du bolide qui n'a d'express que son nom

les animaux habitués au pick up n'ont pas réagi comme d'habitude a notre arrivée, mais ils ont vite compris

les dimanches de janvry
les dimanches de janvry
les dimanches de janvry
les dimanches de janvry
les dimanches de janvry

pour être honnête ,le "tour" a été limité et nous n'avons pas envisagé d'aller jusqu'au hameau de la brosse !

en tout cas ,il faudra que  l'"express" soit prêt pour le 24 avril où il nous servira a une opération de nettoyage de printemps

et puis si il donne satisfaction,l'idée de l'utiliser au marché de noel pour ramener les gens des parkings en les ....faisant pédaler

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 15:50
ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DE L ESSONNE

ce vendredi nous avons porté sur les fonds baptismaux l'association des maires ruraux de l'essonne

dépendant de l'association des maires ruraux de France qui rayonne comme son nom l'indique sur tout le pays

quand Yvan lubranesky maire des molieres nous en a parlé j'ai aussitôt validé l'idée

je suis ravi qu'en étant maire d'une  commune ,il ait mesuré le carcan que lui faisait endosser le parti socialiste et l'autre idée de la république que donnent les responsabilités d'un élu local

j'ai beaucoup aimé les propos du président national dont je pourrais faire miens quand bien même a l'époque de la reforme des rythmes scolaires nous nous étions opposés car il était pour et moi contre ,il faut dire que dans son beau village de 350 habitants ,il n'y a plus d'école

en tout cas ,ce qui est sur et ce que je répète depuis des années ,il n'y a rien de moins cher en cout de gestion qu'une commune  rurale ,car les élus y  mettent vraiment la main a la pate et remplacent des personnels rémunérés ,que le niveau des indemnités que touche le maire et les adjoints dégouterait n'importe quel attaché parlementaire enfin et qu'avant tout le système  D est la régle

aussi ces petites communes sont des laboratoires d'idées et d'ingéniosité

ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DE L ESSONNE

la disparition des communes irait dans le "sens de l'histoire" comme le bétonnage de nos communes vécu comme une fatalité qu'il faudrait porter assumer ,accompagner, il n'y a pas de fatalité si ce n'est celle qui vous arrange quant  a l'histoire chacun l''écrit sinon c'est un mouton

a l'heure où des candidats aux présidentielles envisagent de prélever  encore des milliards aux collectivités locales ,je crois, au contraire, que ce sont les communes les plus raisonnables ,les plus économes ,les plus rigoureuses qui doivent être préservées

il serait étonnant que l'on glorifie ces structures avec leurs "cabinets pléthoriques", leurs véhicules de fonctions, leurs frais de bouches et de représentation etc ....au détriment des moines soldats de la république que sont les élus locaux

toujours étonnant de voir comme le pouvoir en place n'aime pas les élus locaux car ils sont libres dans leur parole et dans leurs actes et donc incontrôlables, car ils tirent leur légitimité du seul suffrage universel

il y a une volonté majeure d'éloigner le citoyen de ses élus ,discours permanent de supprimer les communes

,pour les départements on a doublé la taille des cantons ce qui crée l'éloignement mais pas divisé par deux les conseillers départementaux ,ils sont désormais a la merci des partis politiques qui les désigneront, car aucun citoyen considérant la taille de ces cantons ne peut espérer y être élu

on nous parle de diviser par deux le nombre de députés ,l'actualité devrait plutôt conduire a diviser par deux les différentes indemnités versées  que d'éloigner un peu plus le député de ses électeurs en lui affectant un territoire géant

en fait il suffit de regarder là où le citoyen participe activement aux élections comme celles des municipales et l'on trouvera ce que l'on veut supprimer

le taux de participation devrait être le référentiel démocratique des structures où le citoyen se reconnaît et donc qu'il faut garder plutôt que l'inverse

encore une fois citez moi 8 conseillers régionaux alors que vous EN  avez élu plus d'une vingtaine ,citez moi 4 députés européens pour qui vous auriez voté.... Bravo si vous y êtes parvenus ,c'est cette democratie fantome que l'on veut nous imposer

ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DE L ESSONNE

enfin sur cette assemblée générale, chacun a insisté sur le fait que ce n'était pas une concurrence ou un contre pouvoir a l'union des maires des l'Essonne, insistance lourde aussi pour dire que c'était apolitique

je crois que ces affirmations n'auront de sens que dans les actes et dans les faits,et j'y souscris

encore que pour l'association des maires chacun devra reconnaître  qu'un petit contrepouvoir  est bien neccessaire au regard d'un fonctionnement de "beaux messieurs" aux chaussures bien cirées qui témoignent qu'ils ne fréquentent pas la boue de nos campagnes

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 10:14

il est arrivé le temps où le téléphone ,le courrier de la mairie sont inondés de demandes de parrainage puisque pour se présenter a la présidence de la république il faut obtenir  500 signatures d''élus

c'est un garde fou qui peut être compréhensible afin d'éviter le grand n'importe quoi ,mais après tout qui suis je pour juger ?

Il est vrai qu'il serait cacophonique d'avoir 50 ,100 candidats voir plus...le systéme permet de limiter a ...80

le conseil constitutionnel a institué de nouvelles régles a l'occasion de ce rendez vous électoral

c'est un peu long mais cela peut peut être intéresser certains d'entre vous ,après tout ce sont des régles  qui déterminent notre éventail de choix

 

 

 

parrainage des élus pour l'élection présidentielle

Les règles électorales en matière de parrainages ont été modifiées depuis les dernières présidentielles. Les candidats doivent toujours réunir 500 signatures d'élus, mas leurs modalités d'envoi et de publication ont changé. Voici les règles applicables pour les présidentielles 2017.

Envoi et dépôt

Nouveauté en 2017 : les signatures sont directement envoyées au Conseil constitutionnel par les élus signataires. Auparavant, les candidats devaient déposer les signatures recueillies en se rendant au siège du Conseil.

Toutefois, il appartient toujours au Conseil constitutionnel de contrôler la procédure de parrainage.

L'institution édicte ainsi un formulaire de parrainage adressé aux élus dans le courant du mois de février. Les élus signataires doivent le remplir et le renvoyer au Conseil par la Poste. Contrairement aux précédentes élections présidentielles, les candidats n'ont donc plus à déposer physiquement leurs signatures au siège du Conseil.

Publication et anonymat

Jusqu'en 2012, seule une liste de 500 signataires tirés au sort pour chaque candidat était rendue publique. Cette parution avait lieu quelques semaines après le dépôt des parrainages.

Désormais, les parrainages paraissent au fur et à mesure des envois, au minimum deux fois par semaine. Les signatures sont intégralement publiées.

Qui peut signer

Les élus locaux comme nationaux peuvent parrainer un candidat. En pratique, les signatures sont principalement obtenues auprès :

 

Deux conditions supplémentaires s'ajoutent à cette règle :

  • ces signatures doivent provenir d'au moins trente départements ou collectivités d'outre-mer différents ;
  • pas plus d'un dixième des élus signataires ne doit provenir du même département ou de la même collectivité d'outre-mer.
parrainage des élus pour l'élection présidentielle

en tant que maires nous avons donc une seule responsabilité  : faire vivre la démocratie, avec cet écueil terrible est que "parrainer" est associé, dans l'esprit des gens , a soutenir

en caricaturant, c'est  comme si le président de l'assemblée nationale quand il donne la parole a un député serait forcément d'accord avec lui ,ou que dans une réunion publique ,je ne donnerai qu'a ceux avec qui je suis d'accord, le droit a exprimer leur opinion...certains le font mais ce n'est pas bien !

sans parler des manœuvres : je me souviens de cette élection où Sarkozy faisait faire de la "retape" pour que des maires sans étiquette accordent leur parrainage a... taubira pour affaiblir le candidat socialiste

bref nous devrions avoir un rôle de sages ,de reprendre cette formule que l'on attribue a voltaire alors qu'il ne l'a jamais prononcée

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire »

a mes yeux cela a quand même ses limites !

ainsi cette affaire de parrainage est un cas de conscience ,a contrario ,je me félicite que les noms des parrains soient publiés cela relève de la transparence ,pour peu qu'effectivement ,une  plus grande pédagogie soit faite sur la neutralité politique d'un parrainage

on va me dire, ce n'est jamais neutre et chacun sait que certains candidats cumulent plusieurs milliers de signatures comme des promesses de soutien mais aussi comme garantie de "siphonner" les éventuels parrains a d'autres candidats ... 

pour ma part ,quand bien même c'est du seul ressort du maire ,si je devais accorder un parrainage ,j'évoquerai le sujet au conseil municipal car dans "conseiller municipal" ,il y a le mot conseil

en tout cas ,puisque cela ne concerne pas les "poids lourds" de l'election présidentielle ,il faudrait que cela serve a apporter un autre éclairage  au débat ,que cela l'enrichisse quand bien même on sait que les "petits" ont peu la parole, sinon ce serait inutile dans le chaos actuel  

 

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 16:30

on m'a adressé ,cette semaine, un nieme article du républicain de l'Essonne concernant le sictom et je dois vous avouer ma surprise ,car ;a chaque fois, ce journal écrit des trucs sur notre collectivité visiblement sous la dictée de Xavier dugoin ,sans jamais prendre la peine de "recouper" l'information 

cela m'a fait plonger dans ma mémoire d'élu

le républicain de  l'essonne

jeune élu ,le républicain était "notre" journal local de référence ,l'incontournable du jeudi ,et quand on a un peu d'années d'existence ,on a des images qui défilent et des visages aussi  :

loic leguyader ,joli plume et sympathique gaillard avec qui nous avons vecu quelques belles aventures  : il m'avait accompagné en roumanie sur un convoi d'aide humanitaire ,ma maison était une planque relais possible pour un de ses amis, célèbre journaliste, poursuivi par la maffia corse et protégé en permanence par des gardes du corps,car l'homme ne pouvait pas dormir deux nuits consécutives au même endroit  ,nous avons travaillé ensemble après qu'il se soit fait viré pour avoir mis la voiture de service dans un fossé un jour de java trop arrosée ,sang breton ne saurait mentir.....

a l'époque  il y avait une véritable intransigeance quasi protestante dans ce journal, né a la liberation et qui fut distribué gratuitement pour la premiere fous en octobre 1944 a.......CORBEIL

le républicain de  l'essonne

Il y eut eric fourmental tout jeune a l'époque avec un petit coté tintin qui s'est escrimé a faire un republicain des jeunes alors que c'était un journal de vieux et d'élus locaux ,toute une bande de journalistes condamnés a faire "les galettes des rois" les monuments aux morts"

j'en oublie et ils me pardonneront car ils ne liront pas ce billet

ce fut l'époque où je devins conseiller général et donc de passer du "localier" a la caste des "départementaux" et la rencontre avec Graziella riou,la jolie et pas toujours tendre anne rohou ,sylvia maric,restées des amies ,une photo sans rapport mais que j'adore

le républicain de  l'essonne

une époque terrible au conseil général  où, chaque jour, la presse nationale ,liberation ,le canard enchainé ,etc... nous apprenait une "affaire" sur notre institution et où ,en réunion de majorité ,avec un petit sourire méprisant Xavier dugoin ne cessait de dire des "conneries tout cela" malgré une  poignée d'élus qui le sommions de s'expliquer

son plus joli coup a été d'augmenter substantiellement les impôts départementaux et de baisser de 10 % les indemnités des élus a grand renfort de publicité, pour montrer au public que tout le monde se serrait la ceinture ce que nous apprîmes plus tard,c'est que madame dugoin avait été embauchée au cabinet du président pour un salaire substantiel ...

après xaviere tiberi ,sa femme de menage,et une longue liste d'embauches de complaisance,libération nous faisait découvrir les embauches familiales ,du coup, plus une seance publique sans chaine de télévision, plus une journée sans journalites dans les couloirs

Pour Xavier Dugoin, président RPR du conseil général de l'Essonne,

les mises en examen se suivent et se ressemblent cruellement. Mis en cause en décembre dernier pour avoir fait verser plus de 200 000 francs à Xavière Tiberi, épouse du maire de Paris, il vient de recevoir une nouvelle lettre de Chantal Solaro, doyenne des juges d'instruction d'Evry. Cette fois, la magistrate l'a mis en examen pour abus de confiance et détournement de fonds publics: elle le soupçonne d'avoir fait verser des salaires fictifs à sa femme, mise en examen elle aussi pour recel.

Madame Dugoin a été embauchée au cabinet de son mari le 1er mars 1993, sous son nom de jeune fille: Marie-Aline Hugot. Primes comprises, elle percevait près de 24 000 francs par mois pour assurer «le suivi du courrier réservé, les dossiers ayant trait à l'enfance et à la famille, le suivi d'actions et projets sociaux à vocation humanitaire, ainsi qu'un certain nombre de tâches de représentation».

si je vous raconte cela c'est parce que si l'Essonne faisait la une des journaux nationaux au "républicain" le ton était a la ....PRUDENCE chacun aura un peu de mal a trouver la moindre "une" traitant de cela ,

on raconte même que lors de l'annonce dans la presse nationale de l'embauche de madame dugoin sous son nom de jeune fille ,un bureau a été aménagé d'urgence  au 5° étage ,un joli chevalet a été crée a son nom et que le président a sommé la rédaction du républicain de venir faire une photo,

il parait qu'a la rédaction du journal chacun s'y est refusé et pour la "survie de l'entreprise" quelqu'un est monté au Golgotha du 5° étage du conseil général, achever de crucifier la liberté de la presse 

il faut dire qu'au sous sol de ce beau journal ,il y avait une grosse imprimerie qui, pour survivre, devait trouver du boulot a l'extérieur ,il faut dire qu'elle imprimait le "journal du département".......

le républicain de  l'essonne
le républicain de  l'essonne

du jour où avec jean de boishue, Lucien sergent, Laurent beteille, Odile moirin  et Bernard mantienne, nous avons refusé de voter les budgets et fait sécession ,les choses ont changé ,nous étions les parias et les traitres et ce courage politique ,je sais que nous le payons encore 

étrange univers qui se prévaut du gaullisme mais qui ne se souvient que des  préceptes du SAC (service d'action civique pour les plus jeunes )

le républicain de  l'essonne

la majorité au conseil général fut balayée par les "affaires" qui étaient dans la même  proportion que les augmentations d'impots qui avaient été engendrées ,ce fut une période baroque pour le "républicain" vu par la gauche comme un nervis de l'ancien président

si la question d'un journal a dimension départementale peut se poser a proximité de paris, a la fois sur sa capacité a avoir un équilibre financier mais aussi a avoir un contenu identifiant peut se poser,une chose est sure durant toute cette période il a été une école pour nombre de jeunes journalistes qui au gré des avalages de couleuvres  et des restructuration sont allés voir ailleurs 

avec beaucoup j'ai entretenu ,les meilleurs rapports et pour certains c'est encore le cas aujourd'hui, sans doute ,parce que je leur offrais un peu d'oxygéne rieur au milieu de cet océan ,de 'foire a la brocante fort réussie" ,de 'concours de pétanque de l'amitié" et du "repas des anciens en toute convivialité",

je ne me moque pas ,je crois qu'il faut avoir un réel talent pour écrire sur des sujets tels que ceux là en donnant l'impression que c'est de l'actualité

il est sur que le sauveteur du naufrage financier en l'espèce serge Dassault permit une vie sous perfusion mais un contenu en souffrance

le républicain de  l'essonne

ce fut a mes yeux une vraie révolution a bien des points de vue et notamment parce qu'entre le conseil genéral qui tentait de maitriser la chaine telesSonne et sa redaction et serge Dassault qui demandait a ce que les articles passent pour relecture au "rond point" avant publication ,on a pu observer une sorte de fraternité des journalistes locaux se créer,une sorte de résistance fraternelle ,loin d'une concurrence mais de vrais liens qui ,là aussi perdurent

pardon pour toutes les photos volées ...et notamment a Graziella riou mil besos !

le républicain de  l'essonne

quand je dis pour relecture ,c'est un euphémisme ,il m'est arrivé de recevoir de façon confidentielle la version originale et la version "expurgée" avec les excuses du journaliste

car serge Dassault ne s'est pas offert le républicain par passion de la presse libre mais comme un des nombreux outils afin de gagner les élections sénatoriales

un outil a double détente ,non seulement il communiquait ce qu'il voulait comme il le voulait, mais encore ses "amis" politiques savaient qu'il fallait bien se tenir sinon ils seraient "blacklistés"

mon dernier diner  a Corbeil Essonne aux "pinsons" me permit d'assister a ce spectacle terrible d'une quinzaine de conseillers généraux attablés en compagnie de Dassault et en présence du rédacteur en chef de l'époque muni de son petit carnet  et notant les noms que chacun voulait comme "pigiste" dans son secteur....j'ai quitté la table quand ce fut au tour des têtes de journalistes qu'il fallait faire tomber

quant aux sénatoriales ,chaque échéance était une source d'économies puisque ,nous les élus ,nous recevions gratuitement un exemplaire du républicain dans nos boites aux lettres voir deux toutes les semaines  au moins six mois avant le renouvellement ,une sorte de distribution gratuite rappelant sa création

après tout ,pas de raison de condamner la méthode puisque la gauche faisait de même avec ,cette fois de l'argent public ,

tout est dans la nuance entre journal et prospectus 

a l'heure où jean luc melenchon  court après son hologramme ,a propos du républicain ,il n'est pas inutile de se souvenir de la combine qu'ils avaient monté entre eux a des sénatoriales

le républicain de  l'essonne

 

dans "melenchon le plébéien " le bouquin d'allemagna ,on voit bien toute la complicité ambiguë qui lie melenchon et Dassault et qui trouve son origine sur ne manœuvre proposée a Dassault par melenchon a l'occasion des élections sénatoriales

Jean-Luc Mélenchon a manoeuvré pour faire élire le troisième de sa liste, le communiste Bernard Vera, tout en favorisant au passage l’élection de Serge Dassault, candidat sur une liste dissidente de droite. 

« Pour que ma liste fasse trois, il fallait que lui (Dassault) ne descende pas de trop : la seule chose que j’ai faite, c’est un débat avec M. Dassault où il m’a sauté à la gorge, décrit aujourd’hui M. Mélenchon. Il m’a traité de bolchévique et moi de suppôt du capitalisme. »

Les auteurs précisent que ce débat a eu lieu dans les pages du Républicain de l’Essonne, un hebdomadaire qui appartient à l’industriel depuis 2001

Marianne Louis, première fédérale PS de l’époque, dévoile dans le livre sa version des dessous de l’entretien, alors que la liste de Dassault est mal partie. « On appelle alors son cabinet pour leur proposer de ‘repolariser un peu cette affaire’. (…) Dix minutes après, un journaliste du Républicain nous rappelait : ‘Et si on faisait un débat Mélénchon-Dassault ?’

Jean-Luc l’a joué ‘couteau entre les dents’ pour bien faire remonter son principal adversaire. » Les trois candidats – MM. Mélenchon, Dassault, et Vera – sont élus.

le républicain de  l'essonne

le républicain, c'est une sorte de code en morse ,des bips de gens formidables et des trous noirs comme seul le mélange explosif que constitue l'Essonne en est capable

fabien herran, avec son humour un peu british qui m'avait offert une très jolie photo de georges tron car il savait que cela me ferait rire ,Mathilde qui arrivait a janvry avec le sourire ,baya toujours là ,je crois

et bien entendu Béatrice Gendron devenue rédactrice en chef d'une revue nationale et que je continue à porter dans mon cœur parce que c'est une fille formidable,fidéle et intègre et parfois ...cinglée mais gentiment

alors aujourd'hui le républicain est dans un cycle ,où on a l'impression que les rotatives tournent que pour le siredom,comme du temps du conseil général,sans doute est ce lui et certaines collectivités de bons clients  mais jamais je n'en voudrais a robert mendibure car je n'oublierai jamais qu'un jour où les chacals s'y étaient tous mis pour mettre a mal mon honneur ,il m'a téléphoné  pour me dire a quel point tout cela n'était que manipulation et que je m'accroche

 

Pas forcément de promotion canapé au républicain mais un air de désolation avant sa démolition

le républicain de  l'essonne
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 15:59

je connaissais bernard depuis trente ans et sans vouloir transformer ce blog en revue nécrologique ,il me faut vous parler de lui

tout d'abord l'étonnement dans mon immense banque photo de ne trouver que quelques photos de lui  et de plus médiocres ,ce n'est pas le fait du hasard ,la lumi-re n'intéressait pas cet homme, ni les honneurs

il avait le visage long orné d'un collier de barbe qui lui donnait des allures de bucheron jurassien ou du grand nord ,quelque chose de ces mormons américains aussi

bernard jullemier une étoile s'est allumée

cet homme était un passionné de la vie dans son ensemble sans rien e écarter ,il était gourmand des gens et( des aventures humaines ,il était de ces catholiques exemplaires ,ni prêchi précha ,mais la main sur le cœur et l'appétit du bonheur des autres

il a été présent ,je crois a tous mes "cafés du samedi" pendant dix sept ans ,s'excusant en cas d'absence ,par amitié mais surtout parce qu'il avait compris qu'on y parlait vrai et c'est ce qui comptait pour lui

généralement il arrivait avec son tabouret de marcheur et posait son grand corps avec la satisfaction du randonneur qui arrive a l'étape  

si quelqu'un pouvait incarner l'intérêt général hors de tout débat partisan c'est bien lui

a l'église ,j'ai entendu une bien belle messe et des prêtres qui exprimaient un amour et une amitié véritables loin des sermons formatés

certains aurait pu dire qu'il était naïf tant il se refusait a voir le mal chez l'autre, il aurait certainement pu être maire des molieres en son temps mais son altruisme l'écartait des rapports de force

combien d'aventures avons nous montées ensembles et a commencer par les "marches de printemps", baliseurs ,arpenteurs ,repéreurs des parcours dans la discrétion et l'efficacité ,pas une journée du patrimoine qu'il eut manqué

célèbre coup de fourchette qui défiait la diététique ,considérant les quantités englouties par ce grand sec  

enfin soutien indéfectible a toutes les élections et actif dans toutes les campagnes électorales ,de son lit d'hôpital ,il voulait que je lui confirme que les molieres étaient bien dans circonscription

son dernier mail,depuis son lit d'hôpital,  a été pour me demander de ne pas l'oublier dans les invitations a l'inauguration de le déchèterie de briis ...formidable !

alors oui ,Bernard ,il y aura une invitation pour toi et sois sur que ce jour là ,je penserai a toi car tu portais plus d'intérêt même dans ton lit d'hôpital que bien des gens directement concernés

 

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL