Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 00:28
Un atelier plutôt intéressant sur les problématiques de l'emploi,au canada,du fait du vieillissement de la population ce sont plus de 700 000 emplois disponibles qui vont apparaître,aujourd'hui,ils sont en plein emploi,et ce sont les métiers classiques de la restauration et du bâtiment qui ne trouvent pas a recruter.
En rentrant,je demanderai aux services de la communauté de communes de se pencher sur cette offre qui appelle de la mobilité mais qui est génératrice d'expérience.


coucher de soleil sur québec...avec mon portable !
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 18:31
Première réunion plénière de cette rencontre franco-canadienne.
Hier soir,déploiement de force mais aussi d'argent public de la région aquitaine dont le président Alain Rousset a fait carrément déplacer le ballet de biarritz pour donner une représentation au grand théâtre de québec,bonjour la dépense !
Ce premier contact est purement subjectif,mais je trouve que nos "cousins" ont un regard plus frais,moins politisé et,a tout le dire, plus sain.
je garderai cette expression canadienne concernant tous les niveaux de structures politiques et des "couches" d'élus.
A propos de nous ,élus locaux ,présents sur le terrain,ils disent "vous avez le derrière plus près du pied du citoyen".
Cet après midi,un des ateliers parlera emploi,dialogue difficile quand on sait qu'au canada ,ils sont en pleine emploi et qu'il leur manque beaucoup de main d'oeuvre....Une vraie piste pour nos propres demandeurs d'emplois.
les échanges de savoir faire entre la région bordelaise et le Québec dans les éco-filieres et notament sur la construction bois,échanges intéressants sur le savoir faire canadien sur le bois mais en contre partie le savoir faire français sur l'architecture ou,curieusement la haute qualité environnementale.
La semaine prochaine ,le président de la république vient a Québec,la grande déception du maire de Québec mais aussi du portier de l'hôtel ....c'est  que Carla ne l'accompagnera pas !
Partager cet article
Repost0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 11:33

Lundi,en fin d'après midi,l'état a donc fait appel de la décision du tribunal administratif qui le condamnait a verser près d'un million et demi d'euros au sitreva.
Cet appel n'est pas suspensif,il devra donc payer les sommes dues.
Avoir attendu,le dernier moment,le dernier jour est tout a fait étonnant,je m'interroge sur ce qu'ils attendaient vraiment .
Cette décision de faire appel au regard des motivations du tribunal administratif est plutot risquée de leur part,la qualification de faute grave" et le caractère avéré de ces fautes ne laisse aucun doute sur les conséquences de l'appelsi ce n'est que le sitreva,s'il fait le choix d'être bien défendu,peut réclamer une somme supérieure,ce qui serait fondé puisque les différents rapports de la cour régionale des comptes ont des évaluations dues au comptable du trésor,bien supérieures.
Alors,pourquoi l'état prend il ce risque ?
D'une manière générale,on peut penser que cela lui évite de subir dans d'autres affaires la jurisprudence que nous avons crée et qui aura des conséquences partout sur le territoire.
J'espère que le soudain refus des élus de rambouillet a réclamer les sommes,n'étaient pas inspiré par une information que nous n'avions pas et que cela ne révèle pas une gestion parallèle des affaires du sitreva.

au hasard d'interventions en public ou en privé,je découvre que ce blog est lu par beaucoup de gens et,entre autre,mes plus chers "amis",je profite de la présente pour leur signifier qu'il est dans ma nature de taper comme un sourd lorsque je constate que l'intérêt public est pris en otage soit pour des intérêts partisans soit pour des intérêts privés et que j'ai la chance immense de partager ce chemin avec bon nombre de personnes,aussi quelque soit les tentatives on ne me fera pas taire.A chaque fois que l'on essaiera de m'"éliminer" cela constituera une preuve de plus que je dérange les "petites affaires"

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 00:31
a peine arrivé,l'essonne me manque déjà et pourtant il y a beaucoup d'essonniens a Québec aujourd'hui, a commencer par Michel berson que j'accompagne et claire robillard vice présidente du conseil général, mais aussi Yves tavernier,ancien maire de dourdan,conseiller régional,marie pierre digard 1° adjointe d'orsay,conseillère régionale et présidente de l'arene.Tout ce beau monde vient parler environnement et coopération décentralisée.
pour ma part,j'essaierai d'une manière ou d'une autre d'en faire le compte-rendu.
dans l'avion,il a beaucoup été question de ce courrier du président du conseil régional qui nous a écrit,il y a dix jours, pour dire que le périmètre du parc naturel était immuable et qui quelques jours après,rajoute subrepticement la commune de bures sur yvette.je suis ravi que bures nous rejoigne mais je trouve scandaleux que gometz le chatel soit exclu alors qu'il va ,de facto, se trouver enclavé !
comme quoi,huchon avait besoindes voix du modem pour voter son sdrif mais que les socialistes de gometz eux ne sont pas intervenus.Consternant marchandage sur un sujet ou la qualité environnementale ou patrimoniale devraient être le motif de selection.Cela n'en restera pas là.la manoeuvre est grossière et injurieuse pour les communes qui ont souhaité adhérer au parc et a qui on a fermé la porte.
Partager cet article
Repost0
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 18:42

pierre mazeaud
"un monument" qui fasciné la salle

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 12:50


plutôt fier que cela soit janvry,commune de 630 habitants qui relève le défi de sauver l'honneur et qui fête dignement notre république.Car ,a ma connaissance,aucune autre commune ou ville en france n'organise de grosse manifestation : passablement étonnant.
au moins deux ministres ,des sénateurs, des députés ,conseillers généraux ,maires elus locaux,des personnalités formidables comme Pierre mazeaud ou didier maus et surtout plein de gens "normaux" qui se reconnaissent dans cette démarche et cela c'est peut etre le plus interressant.Pour le diner,déja 220 personnes inscrites,la clôture irrémédiable est jeudi.
demandez le programme ! :
A partir de 14h30 et durant toute la journée :

 

                   Exposition sur le référendum 1958 en illustrations

                            Affiches, documentations,

                            La République à travers les timbres

                            Une reproduction authentique de la Constitution             

         Objets historiques mis à disposition par l’Assemblée   Nationale

                            Rassemblement de très nombreuses Mariannes venues de                          toute l’Essonne.          

 

 

17 h15    Cérémonie au monument aux morts.avec la fanfare ou plutiot l'harmonie locale,les pompiers,la marseillaise.

 

18 h Réunion/débat autour de la V°   République                                        

En présence de Monsieur Didier Maus, Président émérite de l’association Française du Droit constitutionnel,

                   De Monsieur Thierry Mandon, Président délégué du Conseil                     Général de l’Essonne,

                   De Monsieur Nicolas Dupont-Aignan, Député de l’Essonne,

                   de Monsieur Roger Karoutchi, secrétaire d’Etat                                          chargé des relations avec le Parlement.

 

20h30         Dîner Républicain (sous réserve d’inscription)

                   Sous la présidence de Monsieur Pierre Mazeaud, ancien

                   Président   du Conseil Constitutionnel, Président de la Fondation      Charlesde Gaulle et de Madame Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d’Etat chargée de l’écologie.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 23:17

Après un combat exceptionnel, nous avons gagné notre recours contre l'état,celui-ci a été condamné pour faute lourde,a nous verser pres de 1,5 millions d'euros !Ce jugement du tribunal administratif est tellement exemplaire qu'il a fait le tour de France.J'ai un immense respect pour les fonctionnaires qui se voient condamnés comme s'ils avaient mal fait leur travail,alors qu'ils ont eu le seul  tort de se soumettre aux pressions.

Si l'état fait appel,celui-ci n'est pas suspensif,cela veut dire qu'il devra payer quand même. Dans quelques années,un nouveau jugement interviendra,jugement qui pourrait condamner encore plus lourdement l'état,au regard des attendus du premier jugement.

Au début septembre,j'ai demandé instament que la somme due soit réclamée,ce que les trois autres présidents de syndicats primaires ont convenu....et puis il s'est passé plus de trois semaines pour que l'on calcule  le montant exact. La commission des finances a validé celui-ci, une nouvelle réunion des présidents a fait de même,un bureau du sitreva a confirmé le tout :  tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles......
Et puis,hier soir,les élus de rambouillet touchés par je ne sais quelle grâce,inspirés par je ne sais quoi ou qui ...ont estimé qu'il n'y avait pas d'urgence, que cette réclamation pouvait attendre un autre comité syndical !
Quand bien même il y aurait un risque juridique de perdre en appel,ce qui serait stupéfiant,celui-ci aura lieu au moins dans trois ou quatre ans. Pendant ce temps là ,cette somme permettra de rembourser des emprumpts et de baisser la pression fiscale.quitte a provisionner peu  a peu le risque a l'approche du jugement d'appel.
c'est donc, a notre stupéfaction, qu'a l'unanimité les élus de rambouillet ont voté contre le fait de réclamer au plus vite les sommes qui nous sont dues par l'état.

Ces gens me font peur,car nous ne partageons définitivement pas les memes valeurs et ils n'ont tiré aucune leçon du passé.Le contribuable est une donnée marginale et ,bien entendu, nous n'en serions jamais arrivés a ce resultat,si nous n'avions pas pris notre destin en main.

La délibération est donc quand meme passée grace au vote de tous les délégués des trois autres syndicats ou presque..... il s'est trouvé deux délégués du sictom du hurepoix pour soutenir la position de rambouillet en la personne des deux délégués de la commune de briis/forges ! une sorte de solidarité entre sénateurs sans doute !

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 18:33
il y a quelques jours une commission du sitreva visitait  l'usine d'incinération de ouarville,le portable d'un des élus se met a sonner : "Gérard larcher vient de remporter la primaire au sein de l'ump et accédera donc au perchoir du sénat"
immédiatement,Claude Grange,directeur de l'usine,gérée par  valoryele,filiale de novergie ,filiale de sita, filiale de suez étouffe de joie et propose aux élus présents de fêter cela immédiatement au champagne...c'est si touchant l'amitié.
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 22:56

Les élus du département viennent d’être rendus destinataires d’un dvd « ESSONNE TERRE PROMISE », un film réalisé par l’association des gens du voyage et financé par l’état, le conseil régional et conseil général, diffusé si largement et avec bien peu  de précautions dans la dépense puisque je l’ai déjà reçu trois fois….

Des que l’on parle de gens du voyage, on marche sur des œufs, car a la moindre mauvaise virgule dans une phrase, on vous taxera de raciste. Il n’est qu’à lire mon blog pour comprendre que tout m’interdit de l’être. Cela n’empêche que la prudence s’impose, par contre, je refuse ce terrorisme intellectuel qui interdit la moindre opinion, au nom, a nouveau, du politiquement correct.

Revenons a cet envoi : sur la couverture, en dessous du titre indiqué, une carte de l’Essonne, mosaïquée de photos de « gens de du voyage », du moins, on le suppose.

J’aimerai ne me préoccuper à l’instant de ce que ce titre et cette couverture portent comme message.

 Dans le titre, c’est le terme « terre promise » qui a une signification forte, porteuse de souffrances et de croyances, elle appartient toute entière au peuple juif.

Donnez ce titre n’est donc pas anodin, elle assimile le peuple tzigane au peuple juif et l’Essonne a la Palestine ! Certains pourraient me rétorquer que j’exagère et que c’est au premier degré. Ce qui serait pire, si possible, car cela serait considérer notre département comme une terre promise a une communauté. Cette expression serait alors formidablement maladroite.

Quel maire lorsqu’il  a tenté une fois d’empêcher une occupation sauvage, ne s’est pas fait traité de nazi ?

 Combien de fois ai-je entendu avec indignation « vous auriez préféré que nous finissions tous dans les fours ! » Ce chantage a l’histoire, cet amalgame odieux que certains font des élus avec les brutes hitlériennes résonne dans le titre de ce dvd. Je crois en la force des mots, le choix qui a été fait n’est pas le fait du hasard et il m’interpelle dans sa perversité.

Quant a la couverture,elle illustre une terre promise entièrement appropriée.

Notre république n’est pas l’Allemagne nazie, nos règles républicaines doivent etre respectés par tous, la dérive communautariste entretenue gravement par les élus conduit a ce que nous ne puissions plus nous adresser de la même manière a un français, suivant la communauté auquel il appartient. Ceci conduit forcément a ne plus se reconnaître dans notre nation  mais dans le groupe assez identitaire pour être bien défendu.

Si, avec ma caravane, je ne peux pas m’installer n’importe ou, pourquoi un autre français pourrait il le faire ? Au nom de quel privilège ? Au risque de dériver (un peu) pourquoi les impôts des habitants de ma commune serviraient ils a me mettre un terrain a disposition ?

L’alibi culturel  ne justifie ni l’irresponsabilité, ni le fait que la société doive prendre en charge ce choix culturel.

Le contenu du dvd dans ces témoignages présente des gens tendres, drôles, attachants en alternance avec d’autres qui stigmatisent les maires et des jeunes qui chantent du rap dont la traduction serait intéressante.

Si la plupart des élus de gauche soutiennent la cause palestinienne,leur position par rapport a l’Essonne terre promise m’intéresse très fort car je sais que, confronté a la réalité quotidienne,il y a des convictions qui s’émoussent.

La commune de verrières a une volonté forte et passionnante, depuis des années, d’accueil, ce dvd en témoigne aussi, mais il me fait,du coup, m’interroger sur ces témoignages de gens du voyages qui vivent  a verrières depuis 40 ans et qui ,désormais,ne partent plus qu’un mois par an. Ce qui ressemble étrangement  a ce que nous faisons tous et, des lors, l’exception culturelle m’échappe un peu.

 Des lors, pourquoi exiger la liberté et pas l’égalité..en toute fraternité.

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 18:11

Petit reportage sur les animaux de janvry dans l’émission « trente millions d’amis »,je suis impressionné par les réactions immédiates. Le reportage n’était pas encore terminé que le téléphone sonnait (ce qui m’a empêché de voir la fin ! pour attraper le combiné, j’ai malencontreusement appuyé sur la télécommande et éteint la télévision,le temps qu’elle se reprogramme,c’était fini !).

Ces appels immédiats et les dizaines de messages sur internet m’interpellent, le fait que des le début d’après midi dans le parc animalier nous avons vu arriver des « nouveaux » qui venaient découvrir in situ le confirme : Une nécessité collective a être ému et rassuré par des actes simples, vrais, authentiques.

Des milliers de maires, pour ne pas dire tous, ne possèdent pas un dromadaire ! Et la plupart ne flattent pas le cul des vaches et pourtant ce sont des bons maires ! A la lecture de la masse de mails reçus dans la journée, on pourrait croire le contraire, aux yeux des gens s’entend.

C’est encore une fois, politiquement incorrect, voir ridicule, car il y a des mots tabous, mais je crois que c’est une question d’amour. Des que les gens sentent ce sentiment flotter, ils se retrouvent dans cet univers, et ils y sont formidablement sensibles.

J’ai souvent l’habitude de dire que c’est bien le plaisir qui doit guider l’action publique, le plaisir de faire, le plaisir de créer, le plaisir de transformer des rêves en réalités.
 C’est bien cette notion de plaisir jubilatoire qui donne son supplément d’âme a un projet qui ne serait,sinon, que rationnel, efficace et utile.

Quant a ceux qui font par devoir, et donc, avec une rigueur monacale et glaçante, ils sont souvent désarçonnés de l’incompréhension qu’ils provoquent : combien d’élus justifient leur action en s’appuyant sur un budget équilibré ? Et ne comprennent pas que c’est une condition nécessaire mais certainement pas suffisante.

Les vaches dans le pré me disent qu’un peu d’humanité et d’amour,c’est pas mal aussi dans le  bilan,même si c’est beaucoup plus inconfortable et que cela conduit a prendre des coups parfois très douloureux..

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Christian SCHOETTL
  • : chronique d'un élu local trop libre pour se taire
  • Contact

Recherche

Liens