Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 18:21
Partager cet article
Repost0
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 22:55
les photos parlent d'elles mêmes,il y a beaucoup de monde,c'est chaleureux,c'est fraternel, c'est républicain,c'était aussi la première cérémonie où j'avais mon fils a mes cotés.
Partager cet article
Repost0
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 14:39
En voilà un qui ne finira pas a la table de gaulois !
Petit cochon vietnamien,il est phase d'acclimatation a la "petite ferme" avant de rejoindre le parc animalier.
son nom,j'hésite entre Scarface et la belette !
babe va surement lui tomber naturellement !
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 18:41
Juste un petit mot pour dire le plaisir d'aller a courson monteloup assister a la remise des prix des "foulées de courson".
Plaisir de voir courson courrir ,rire,bouger !
plus de 300 participants,trois communes traversées,une armée de bénévoles et le succés a la clé.
juste dire aussi que pour moi,que cette équipe municipale ,je la trouve formidable ,une sorte de gentillesse tranquille et sereine.
Partager cet article
Repost0
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 08:53
Vous êtes trop forts ,la plupart des réponses sont bonnes ! Il s'agit de l'espace qui n'a pas encore été enfoui sous des tonnes de gravats dans ce que l'on appelait communément le "trou" d'angervilliers et qui se situe a Forges les bains.
Il y a quelques années, j'alertais le maire de cette commune pour le prévenir qu'il fallait agir vite, car il y avait un projet de création de dépôts de gravats (plus de deux millions de M3) sur ce site.
Je défendais que la nature y avait repris ses droits que cela pouvait constituer moyennant quelques aménagements,une sorte de réserve naturelle avec un grand plan d'eau....
Je pensais que le conseil général pouvait reprendre le site si on le maintenait dans l'état.Situé a un jet de pierre de l'étang baleine,classé en znieff et natura 2000,il en recueille d'ailleurs les eaux dont on nous dit qu'elles sont d'une qualité parfaite..
Quelques mois plus tard et malgré mes relances,la société ECt déposait son projet de dépot des gravats.
Quand il est trop tard,bien des gens se réveillent et font de grandes déclarations,on a vu des élus protester devant les caméras de télévision, d'autres faire semblant de découvrir,bref,une surenchère d'effets de manches...
Deux recours ont été déposés contre ce projet,une division qui préfigurait, un peu, les candidatures aux dernières cantonales.
d'un coté limours, briis, forges et angervilliers de l'autre, la vie associative,vaugrigneuse,gometz la ville,janvry,fontenay.
Les questions que nous posions portaient sur deux axes :
1- par où passeraient les 200 000 camions qui devraient deposer  et repartir du site ? 
2-Une fois le "tas" réalisé,le réseau hydraulique serait interrompu,cela signifie que, jusqu'a la fin des temps, des pompes devront être en fonctionnement pour ne pas mettre en péril ,notamment la voie du tgv.
Cela n'est pas très "develloppement durable" mais surtout, qui assumerait pour les siecles a venir,un choix rendu irréversible pour augmenter les bénéfices d'une entreprise a un instant T ?
Je ne parle même pas, là, des bras de rivières canalisés en souterrain,des sources captés par d'improbables tuyaux,de fait pour un certain nombre d'entre nous une "invasion barbare".

Deuxième question sur ce point,qui deviendrait propriètaire de cette poudrière ? La société exploitante qui a pris la précaution de faire porter la propriété par une autre société pourra toujours déposer le bilan et se débarrasser du monstre,le conseil général a déja dit clairement qu'il n'avait pas vocation a reprendre les décharges (sic).
Alors qui ? Il peut y avoir, bien sur, quelques aventuriers,j'évoque là une structure dont on serait sur, que pour les 50 ans a venir elle pourra assumer la dépense,la surveillance ,la gestion de terres sales,sans le faire payer par le contribuable !
Car, chacun comprend que cela risque d'aboutir a cela.
Des deux recours qui ont été déposés contre ce projet ,l'un a échoué,le premier,malgré le tapage médiatique organisé par ces élus,le notre vient de prospérer,le commissaire du gouvernement vient de proposer au tribunal administratif de casser l'arreté pour vice de forme.
Du coup,grande agitation dans le poullailler !Ect qui n'avait pas voulu verser de droits de fortages a la commune de forges se précipite pour lui proposer des dédommagements a hauteur de 15cts le M3,ils auraient du proposer 30 cela aurait rappeler les trente deniers...
Les réunions se succédent avec des alliances improbables pour que nous retirions notre plainte.
Le tribunal ,surpris par certains revirements,a même accepté de prolonge de 15 jours son délibéré.
Qu'est ce qui a changé depuis le jour,ou les référés fusaient et ou chacun donnait du coude pour protester plus fort que son voisin ?
-la vague de protestation a permis qu'un plan de circulation évite les traversées d'un certain nombre de communes.
par contre,sur les questions fondamentales de l'avenir et des futurs coûts d'entretien du site,silence absolu.
Sur la proposition émise par le professeur Guittet de retrouver les formes initiales du terrain, pour que l'hydraulique fonctionne de manière gravitaire et donc naturelle : il est trop tard !
On voudrait que les communes retirent leur plainte,pour cela, il me faudra une réponse sérieuse a ces questions,et il faudra que la commune de forges nous le demande formellement par écrit, car elle devra endosser cette responsabilité pour l'avenir, car c'est sur son territoire.
Dès qu'on parle d'environnement,il y a toujours quelqu'un qui faute d'inspiration attribue a un chef indien  ou a un autre :,une phrase bateau genre : la terre ne nous appartient pas ,c'est celle de nos enfants.
C'est un désastre durable qui se réalise a bajolet,je ne sais pas très bien ce que nos enfants ou arrière petits enfants penseront de ces élus qui ont préféré laissé faire et créer un dommage durable plutot que d'avoir du courage.
il y a une immense responsabilité dans les choix a faire et je ne supporte pas bien les pressions du monde économique sur ce dossier.
Il y a quelques années,c'était une lande aux allures irlandaises,alimentée par des sources d'eau pure,les gravats sont arrivés,les intérêts croisés aussi.
Il faut avoir l'âme profondément chevillée au corps pour,chaque jour, avoir envie d'y croire,et chaque jour penser qu'aucun combat n'est inutile et que le bon sens a du sens.

Ps : la photo en couleur est celle d'une réunion où nous avons été conviés sur le site,pour tenter de nous convaincre,a la regarder,on dirait ces photos prises après les parties de chasse,ou les tireurs posent devant leurs victimes,en l'espèce ,cela n'est pas le cas ,il s'agit d'élus cherchant a comprendre. la deuxième est en noir et blanc, car, pour moi ,la nature est en berne. 
 
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 21:21
Dans la vie ,il faut jouer les orpailleurs,plonger dans la boue,le sable et parfois la vase en gardant toujours l'espoir que dans les mailles du tamis,un jour jaillisse une pépite.
Il y a ceux qui me disent  "tu ne te lasses pas d'être déçu ?"mais je suis un orpailleur, car dans ma vie,j'ai trouvé quelques pépites et je sais que c'est possible.

Francois Durovray fait partie de ces pépites,c'est un vrai ami.

il vient de publier un ouvrage « SOS IDF, 30 propositions pour améliorer enfin la vie des franciliens ». Je me permets de vous en conseiller la lecture en le téléchargeant gratuitement sur http://www.facebook.com/l/92f59;www.sos-idf.org
 

Francois a une énergie incroyable,c'est un travailleur comme j'en ai rarement rencontré et c'est un combattant,nous avons passé des séances incroyables ensemble au conseil général et il fait partie des gens qui méritent qu'on les écoute. 
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 19:00
On inaugure le gîte le 14 novembre,cela donne une certaine fébrilité a l'intérieur et a l'extérieur.
Les deux vélos électriques a disposition des futurs habitants ont été livrés aujourdhui.
les bénévoles cousent les rideaux,jf est en pleine plomberie,le jonc marin est posé demain matin.Les abords avancent bien.
Eclairage,montage des meubles,nettoyage,une ruche vraiment sympathique quin nous fait espérer que ce sera un lieu comme on les aime.
Partager cet article
Repost0
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 08:29
Nous avions intenté un recours contentieux contre l'état qui avait prospéré,l'état avait été condamné pour faute lourde, et devait verser plus 1,5 millions d'euros au Sitreva ,une jurisprudence récente pouvait nous conforter dans cette démarche et espérer même une somme plus grande en appel...
Définitivement la chance a quitté le Sitreva,en appel,le tribunal administratif a rejeté le recours contentieux et l'état n'a plus rien a payer...
C'est ainsi la deuxième procédure qui est perdue en quelques mois ,celle-ci était du billard,c'est a n'y rien comprendre,nous avions la baraka,ce n'est pas leur cas visiblement,en espérant que cela ne soit que cela...
En tout cas ,c'est un nouveau revers et des sommes qui n'irons pas soulager les contribuables.
Pour ma part,je vois tout ce qui a été construit, élaboré,remis en question et réduit a néant ,alors je relis Kipling
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 18:29


Les premières tablées nous ont permis de tirer quelques enseignements,vendredi et samedi ,on a adoré,les grandes tables en bois,les bougies,le cochon qui rôtit,les gens qui ne se connaissent pas qui s'asseyent et qui se mettent a se parler,les tablées de copains d'où fusent les rires.
Les serveurs sympas,pourquoi ne pas le dire que, parmi eux ,il y avait le nouveau conseiller général, qui n'a pas pris la grosse tête et qui sait qu'a janvry,les titres cela ne compte pas.
Au point qu'en passant a une table des convives m'interpellent,"alors votre fils,ça va au conseil général ?" "vous n'avez qu'a lui demander,c'est le serveur de votre table !" ils ne l'avaient pas reconnu et cela, c'est bien !
tous les jeunes de la commune qui nous donnent des coups de main vont, ainsi, se relayer tous les quinze jours pour ces tablées gauloises et conviviales.
Assis fraternellement,les convives venaient de partout de janvry ,bien sur, mais aussi de grigny,de montlhery, de gometz le chatel,des molieres,de forges les bains,de limours,de briis,de gif sur yvette et même du 93 !
 
Quel spectacle activant les glande salivaires mais aussi tout simplement réjouissant que de voir les jambons cuire avec les pommes de terre dans notre four a pain qui a plus d'un siècle et que nous avons restauré. 
Les "tables" sont fabriquées a base de plateaux tirés dans des Chênes qui sont tombés durant la tempête de 1999 dans le bois communal, que nous avons laissé sécher, puis que nous avons débiter en planches,poutres et plateaux épais,ils participent ainsi a restaurer la "petite ferme" et  a la restauration des gaulois !
Prochains dîners 13 et 14 novembre,réservations quasi obligatoires 0164905163.
En attendant,on travaille sur le gîte,la baignoire en bois a été livrée samedi,il y a un boulot immense et nous l'inaugurons le 14 novembre,parallèlement,des lundi,"on" est a la "petite ferme" pour le montage du marché de Noël,bienvenus aux bonnes volontés ! 
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 08:04
Cela ne passionnera pas grand monde, et pourtant cela nous touchera tous,dans notre fiscalité et dans notre quotidien par la suppression d'une forme de démocratie directe a laquelle nous sommes nombreux a tenir.
En deux réformes,on nous refait le coup de Louis XIV : fini ces régionaux désobeissants,fini ces élus qui pensent tous seuls,fini cette décentralisation qui ,dans son propre camp,pousse certains a ne pas voter comme un seul homme.
Ramenons toute cette noblesse politique a Versailles,elle tiendra ses mandats du bon vouloir des partis politiques,du président  ,de sa cour et la formera.
Pourvu que l'on arrête de revendiquer sa liberté au nom du suffrage universel ou de la volonté du peuple,c'est agaçant !
je n'exagère même pas,dans 4 ans ,c'est un pan complet de la démocratie que nous aimons, qui disparait,et bien sur, je ne parle pas de la refonte des conseils généraux et régionaux, qui ne sert qu'a amuser la galerie.
Ségolène en phase d'extase pourrait dire "pardonnez leur,car ils ne savent pas ce qu'ils font !" si j'avais le coeur a rire,mais en fait,c'est une stratégie,formidablement jacobine avec un regard sur nos collectivités  très V° arrondissement de Paris  qui va profondément bouleverser notre démocratie qui est en train de se voter.
Avec mes amis de l'association d'Union Pour l'Essonne,nous montons une réunion,demain soir 
jeudi 29 octobre 2009 à 18h00 au Chalet
de Villiers – Avenue de Villiers – 91140 VILLEBON SUR YVETTE. Pour en parler.Vous êtes les bienvenus.
On me retorquera que ce sont les vacances que c'est rapide ,mais il y a le feu ,Les très nombreux mails reçus témoignent que ce n'est pas un problème droite/gauche,c'est un choix de société très transversal et qu'il est essentiel qu'il ne soit pas passé sous silence. Il sera inutile après de dire,je n'avais le temps,j'étais au sport d'hiver,il y avait les soldes a Carrefour.
 
Partager cet article
Repost0