Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 09:43
Demain ,au théâtre de longjumeau, aura lieu la cérémonie des voeux de notre petite chaîne départementale,un moment important,pour un enjeu important : sans accès a la  TNT ,téléssonne va vivre des jours très sombres et ce serait injuste pour une chaîne qui est vraiment de qualité.
Son président Jérome Guedj a raté le coche en croyant que la messe était dite et que c'était dans la poche,alors devant l'urgence.C'est l'appel a la mobilisation générale qui est lancé,avec un joli concours d'avalage de couleuvres et de mouchoirs soigneusement posés sur les habitudes sectaires une  vraie jubilation pour le spectateur averti.
Enfin cela va être formidable puisque le hasard faisant bien les choses,le théâtre de lonjumeau était libre ce jour là et que ce lieu n'a pas déplu aux socialistes du conseil général,une autre chance,c'est la venue du président du CSA "himself",il n'avait rien d'autre a faire,et puis comme tout se passe sous les meilleurs auspices,le calendrier correspondait au passage très annoncé de NKM sur le plateau de téléssonne cette semaine.
En un mot comme en cent ,nous serons tous,demain, a longjumeau,car la cause est juste et le spectacle risque d'être jouissif.la danse du ventre en politique,notamment.
Comme je l'ai déja écrit,La TNT est un bel outil,pas un explosif a laisser entre n'importe quelles mains.
Partager cet article
Repost0
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 08:24
La semaine dernière,les sapeurs pompiers  et toutes les "autorités" étaient invités aux Ulis pour les voeux du sdis et pour la prise de fonction du nouveau directeur.
Vous allez dire que j'ai ,a nouveau, l'esprit chagrin,mais comment résumer cette soirée ?
Très peu d'élus,comme si  ce n'était pas un des moments a saisir pour saluer l'engagement.
On a assisté au passage éclair d'un tout puissant vice-président du conseil général venu tenter de sceller une alliance avec le Maire de Marcoussis pour "renverser" le président du conseil général, mais qui, visiblement, n'a pas obtenu gain de cause et est donc reparti vers d'autres tractations peu avouables.
Des discours qui ne finisssaient pas, et qui s'adressaient a un tiers de la salle, puisque les deux autres tiers n'écoutaient pas et créaient un fond sonore,je dois l'avouer désobligeant.
Dans ce brouhaha de discours acharnés a être prononcés, qu'ai-je essayé de comprendre ?
Pour le président du SDIS ,encore plus soporifique qu'a son habitude, au point qu'un élu socialiste a mes cotés m'a glissé "rien que supporter cela,justifie nos indemnités !".
Dans ce discours,après les éternels remerciements et la fibre émotionnel sur les risques,le bilan a été qu'il allait falloir se serrer la ceinture,au cours du  dernier conseil d'administration du sdis auquel il m'a été donné d'assister Francis Chouat,vice président aux finances du conseil général disait qu'en terme de dépenses et donc d'économies a faire,il n'y avait pas de "périmètre sacré"!
Ces discours récurrents sont préparatoires et nous disent que les économies se feront aussi sur l'opérationnel, ce qui est une erreur,quand on voit les dépenses engagées dans des obscures études qui ont dépassé la centaine de milliers d'euros et que dans le même temps,on s'interroge sur le bien fondé de maintenir les quelques milliers d'euros pour les chiens de recherche qui, chaque années sauvent des vies,quand on s'interroge sur le bien fondé d'une dépense vétérinaire pour opérer pour sauver un chien qui a retrouvé des dizaines de malades d'alzeihmer, qui, sans lui, seraient morts,on se demande où certains administratifs situent les priorités.
C'est un exemple,il y en a des dizaines,il me vient a l'esprit,car je pense a nos sauveteurs français partis a Haiti,je pense a tous ceux qui en ont pleuré de ne pas partir, car leur vocation ,c'est de sauver,c'est leur seul corporatisme.
Les français repartent avec plus de douze vies de sauvées.Dans mon existence,j'ai sauvé un homme,je sais le sentiment bouleversant que cela procure,j'ai une grande fierté de penser que nos pompiers,notre sécurité civile ait "fait le travail" avec passion, avec acharnement.
Je suis sur que,comme les chiens d'avalanche qui grattent comme des fous la neige,ils seraient bien rester encore à gratter dans les gravats,parce qu'ils ont cela dans le sang et qu'aucun discours a la con ne le changera : il y a les pompiers piégés par un fonctionnement ubuesque et puis, les mêmes, dans l'action qui sont des pitt bull pour sauver la vie. 
Partager cet article
Repost0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 05:06
S'il y a, au moins, un avantage a être en réserve de la république pour partie,c'est d'assister en spectateur,parfois hilare,parfois affligé aux péripéties d'avant élection.
L'enjeu est simple : comme chacun craint de perdre ces futures élections régionales,chacun dans sa liste souhaite être placé dans les 8 premiers,signe de confiance absolue mais surtout assurance vie !Qui plus est ,certaines listes préparent la fusion du deuxième tour et chacun a la sensation d'être l'agneau du sacrifice (enfin agneau..)
Où en sommes nous ? la liste socialiste nous joue "les amis de trente ans" avec une belle ardeur et Julien Dray est soutenu par ses amis comme la corde soutient le pendu,lui-même,malgré un semi remorque d'alka seltzer n'a toujours pas digéré la "fourbitude" de ses camarades,donc tout va bien !Qui plus est ,ils savent qu'il va falloir "fusionner" cela provoque quelques effusions..Ce qui veut dire que les électeurs ne savent pas pour qui ils votent puisqu'il y a une série de candidats de paille condamnés a disparaitre.
pour les verts,la liste qui circule est consternante,voilà des gens qui considèrent qu'ils vont surfer sur les européennes et sur un processus de rejet au résultat,une liste bien peu convaincante,très politisée dans le sens hyper archaique,quand je pense qu'il faut bien fouiller pour retrouver une Marie pierre Digard,ou que Chalot, le maire de Janville,un type bien,est en dernière position,je me dis que la stratégie n'est pas de terrain, mais très sectaire, de mode, d'appareil.
Quant a l'UMP,on sent que le dernier virage est le plus difficile a aborder :Là aussi,les amis de trente ans se bousculent pour enclencher la machine a perdre :il y a ceux que cela arrangerait bien que NKM fasse un mauvais score en Essonne,avec les conséquences ministérielels que cela pourrait avoir, et qui cherchent a "pourrir" sa liste,il y a les luttes d'influence en coulisse,l'omni présence d'Yves Jego qui connaît bien le département puisqu'il était a la direction générale du conseil général dans les années far west,il semblerait qu'un nouveau parachutage venu des hauts de seine vienne compléter le tableau.Heureusement, ils ont pour eux, des stéphane Baudet ou des Francois durovray,mais les méritent ils ?
Il y a aussi la liste de Nicolas Dupont Aignan,j'ai eu le "malheur"de dire le bien sincère que je pense de lui dans un post récemment,cela a fait frémir tous ceux qui ont mis une "veille informatique" et pour qui rien ne doit bouger sans qu'ils le sachent.
Avec la réforme territoriale qui va mettre un peu plus de distance entre les les élus et le terrain,ces élections comptent.
la plupart de nos concitoyens ne cernent pas très bien ce qu'est le grand Paris,mais nos élus ne se positionnent que par rapport a cela,creusant un fossé d'incompréhension qu'ils ne mesurent pas.
On voit bien que, peu a peu, il y a une sphère politique qui quitte l'orbite locale et qui va nous regarder au télescope.
Mon souci a moi,c'est pourquoi tous les soirs Albatrans me laisse 40 personnes en carafe a massy ! et l'on me répond Grand Paris, aménagement du territoire.quand j'entends survols aériens relèvement des plafonds ,j'applaudis, mais quand cela continue par augmentation du nombre de vols,cela me rappelle un certain cheval de Troie.quand j'entends parler de crèches dans les gares,je trouve que c'est une bonne idée,vu les retards quotidiens,les mamans et le papas pourront passer plus de temps avec leurs enfants,quand le premier secrétaire fédérale du PS de l'Essonne se permet de plaisanter sur sa carte de Voeux sur les transports,on sent bien que sa voiture de fonction n'est pas en panne, et qu'il serait bien incapable de vous sortir sa carte orange.
Vous l'avez compris,soit ils nous parlent de la vraie vie,soit il faudra que nous nous en chargions ! 
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 08:46
République Dominicaine - Sous le soleil de Punta Cana - 34%
  s au Bavaro Princess 5* ! 
du mardi 26 janvier 07h00
au samedi 30 janvier 23h55
Détente, sport, plage, soleil, animations, il y en a pour tous les goûts

Ce matin ,je reçois par internet,cette publicité d'un voyagiste,pendant que 400 000 personnes sont sans abri,et que des milliers de cadavres pourrissent dans les décombres de port au prince,que la faim conduit a la violence,sur la même île,des hôtels "all inclusive" vous permettent a prix très abordable de manger et de boire a volonté.
Avec un peu de "chance",l'avion avant d'atterrir a punta cana pourrait survoler Port aux princes pour une séquence "frissons".
Pendant qu'un pont aérien a toutes les difficultés a se mettre en place au regard de l'état de l'aéroport,le pont aérien du tourisme lui se porte bien.
Juste,quelqu'un pour me dire que les structures aéroportuaires dominicaines ont été utilisées pour faire parvenir des secours aux voisins qui crèvent...Mais je ne voudrais gâcher les vacances de personne 
Détente, sport, plage, soleil, animations, il y en a pour tous les goûts au Bavaro Princess 5* !
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 08:11
ceux qui s'intéressent un peu aux survols aériens dus a l"aéroport d'Orly savent que le passage obligé de la plupart des trajectoires des avions qui prennent la piste 3 est le charmant hameau de la brosse où j'ai le plaisir d'habiter.
Il est vrai que la file d'avions dans le ciel qui nous survolent parfois a un rythme de toutes les 2 minutes et demi est impressionnante comme le bruit d'ailleurs !
Quelle n'a pas été ma surprise,lorsque un de mes voisins m'interpelle l'autre jour et me dit "il  y a des dispositions pour aider a changer les fenêtres financées par adp,mais a la brosse ,nous sommes hors zone de bruit,donc,nous n'y avons pas droit !"
Habitué en 20 ans de mandat a fréquenter UBU,j'appelle la charmante responsable du service en question qui me confirme.
Je l'ai invité a prendre une carte des survols pour qu'elle comprenne que si le bourg de Janvry était éligible,on était dans l'absurde d'exclure ceux qui en patissait le plus, que si ADP avait installé a la brosse,un analyseur de bruit et de qualité de l'air,ce n'était pas parce que nous étions un charmant hameau bucolique...
Rien n'y a fait,elle m'a opposé un indice technique qui lui semblait  indiscutable : la réalité,les faits,les survols n'ayant visiblement que peu d'importance a ses yeux.
"Ce n'est pas dans le plan d'exposition au bruit" "et si le plan comporte une erreur ?" "c'est comme ça" 
J'ai demandé au député Guy Malerbe de regarder s'il avait plus de talent que moi pour modifier des comportements autistes,nous verrons ce qu'il en est.
Pour des raisons,tout aussi obscures,il semblerait qu'u
ne campagne de mesures assez importante avec  multianalyseur de gaz et un spécifique poussières,  commence à Briis sous forges d’ici peu de temps.
Ceux qui ont assisté au premier rendu par Aéroport de Paris des résultats de la qualité de l'air, se souviennent tous de ce technicien qui estimait que les résultats étaient faussés par la présence a 20 mètres d'un..... bac a sable !
Que dira le même d'une campagne menée a proximité de l'autoroute A10 ! tout ceci est bien étonnant,car nous ne sommes pas informés et le site de briis n'est évidement pas le plus pertinent,D'autres raisons motivent elles que l'on déploie des moyens importants là où cela n'est pas le plus révélateur ? 
Je ne dote pas que la commune va largement communiquer sur cette campagne d'analyses,cela lui permettra de mesurer l'impact a vouloir rendre constructible des espaces boisés le long de l'autoroute.  
Partager cet article
Repost0
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 07:23
Plus de 40000 visiteurs et 140 000 articles lus depuis que j'ai ouvert ce blog,même si ce lien est virtuel et que je ne sais pas qui lit,cela m'impressionne.
Je sais que pour les "gros",pour les poids "lourds" ce chiffre leur semblera ridicule,mais,là encore,je ne suis qu'un petit maire inconnu,je ne suis pas grand chose, et pourtant nous nous retrouvons nombreux,cela signifie que quelques uns recherchent autre chose que la musique formatée.
Toujours un sentiment particulier de publier un post sur le prix nobel emprisonnée ou sur des sujets qui me paraissent importants et de ne pas avoir de réactions ,pas de débats,une ligne sur la neige déclenche plus de commentaires.
Vous êtes nombreux a me dire : je lis, mais je n'écris rien.
Un peu comme ce qui me démange en ce moment,je vous pose la question que je me pose "faut il laisser l'espace a ceux qui trichent ? faut il que la parole,l'écriture soit détenus monopolistiquement par des gens qui sont des utilitaristes et qui considèrent que la vérité n'est qu'un accessoire pour coquette?" 
Combien de fois ai je assisté a des assemblées où le débat était houleux et le projet semblait compromis et puis, a l'instant du vote, une grande majorité se dégageait : ceux qui étaient pour, n'avaient rien dit,ils s'étaient contentés d'attendre le moment du vote.
Je pense qu'ils ont tort, car ils donnent la sensation aux "adversaires" de dominer le débat et que leur cause triomphe ,elle leur décuple l'énergie,et donc,nous donne l'impression qu'ils sont les porte paroles de tous.
la fameuse majorité silencieuse ne doit pas hésiter a prendre la parole pour ne pas la laisser a des minorités qui, parfois, ont des méthodes fascisantes
 
Partager cet article
Repost0
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 21:38
Demain,il va me falloir choisir de franchir le Rubicon.
depuis 20 ans ,je me bats pour essayer de défendre une certaine idée de l'indépendance et de la liberté,ce choix,on me l'a fait payer chèrement.
J'ai cru que la puissance des succès électoraux permettrait de convaincre certains, a la fois que c'était la bonne voie et a la fois que les rapports humains comptaient plus que les calculs.
certains m'ont déçus,la confiance,la parole,le respect ne sont que façade,alors,demain,il est fort probable que je ressorte la machine a baffes et que je rejoigne ceux qui ne m'ont jamais manqué.
Xavier Dugoin,il y a des années de cela m'a dit "on mesure un élu a sa capacité de nuisances" cela m'avait semblé une vision intolérable des élus,je crois que l'on peut mesurer un élu a sa capacité a réunir des hommes et des femmes de tous bords au nom d'une ambition collective, au nom d'un rêve a vivre ensembles.
Je me dois la franchise pour tous ceux qui me font confiance,je leur dois a eux seuls mes fonctions et a aucun appareil,je leur dirais donc qui leur ment,qui les trompe affectivement ,qui me semble honnête et qui les instrumentalise a mes yeux et avec mes 20 ans d'expérience.
Tout cela doit vous sembler bien obscur mais depuis mon départ du conseil général,j'ai eu un peu de temps,j'ai observé les jeux de pouvoirs,les ambitions dévorantes, la force de la mauvaise foi,je me suis aussi interrogé sur l'intêret  a demeurer  au milieu de tout cela.Et puis un jour de neige,a sortir une voiture du fossé,je me suis dit que si ,nous, ne retroussons pas les manches d'autres se chargeront de nous détrousser. 
Partager cet article
Repost0
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 21:12
Aux dernières élections a la présidence du conseil général,quelques uns se seraient bien vus Calife a la place du calife.
Il leur manquait une qualité que l'on ne peut pas retirer a Michel Berson : le travail.
Planqué,bunkerisé,il avait réussi la manoeuvre d'écarter ces chers ambitieux au prix de bien des sacrifices et bien des promesses.
Trois de ces "petits" généraux témoignent a nouveau de leur impatience : ils doivent se dire que la réforme territoriale leur siffle sous le nez le pouvoir qu'ils guettaient et que ,de toutes façons, les prochaines élections cantonales ne vont pas être simples pour eux,considérant leur bilan et surtout les perspectives a venir.
c'est donc ,bel et bien d'une tentative de putsch  qu'il s'agit a l'occasion du budget.
a l'occasion des voeux du Sdis,dont j'aurai l'occasion de reparler,il était frappant de voir arriver des caciques du parti socialiste en disant "merde ,j'arrive trop tôt,Berson, n'a pas encore fait son discours" voir un tout puissant financier départemental s'éclipser a cet instant sous prétexte de cérémonie et rester au fond de la salle pour parler haut et fort.
Nous avons vécu plusieurs atmosphères de "fin de règne",a chaque fois,les "prétendants au trône" étaient en concurrence cette coalition de ceux qui détiennent les postes majeurs au conseil général et a la fédération est intéressante a observer.
L'un d'eux qui connait bien les méthodes du FLN, réclame la TNT,avec véhémence,j'avais compris que c'était la télévision numérique terrestre, pas de l'explosif pour faire sauter Berson ! 
Partager cet article
Repost0
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 18:15
Désolé pour ce document abrupte ,il est destiné aux habitants soucieux de s'informer ,il n'est donc pas un post en lui-même,ce sont des extraits ,issus des instances du pnr, des endroits ou la carte du parc "coince" en terme d'urbanisme avec les communes et  la position sur les zones d'activités intercommunales de la ccpl.
  

1

Note préparatoire au bureau syndical élargi - 25 janvier 2010

Objet : Plan de Parc

Avec la fin de l’année 2009 se sont achevées les discussions sur le Plan de Parc.

Malgré plusieurs rencontres entre élus et techniciens du Parc et des communes, certains

points pour lesquels des compromis n’ont pu être trouvés restent en suspens. Dans la

perspective de la finalisation du plan de parc, une position doit être adoptée par les

instances de pilotages de la charte pour résoudre ces derniers désaccords. Cette note a

donc pour objet de présenter succinctement les sites concernés et de permettre de les

repérer sur les extraits de plan de parc joints.

Briis-sous-Forges

- Site concerné : Il s’agit d’un terrain de 5ha au nord-est du bourg, sur un coteau en

grande partie boisé, situé entre la forêt communale et l’A10. Il est classé en zone

2AU dans le PLU récent de la commune et est affiché dans le PADD comme

urbanisable à partir de 2020

- Position de la commune : La commune souhaite que ce terrain soit intégré au plan de

parc comme secteur urbain d’extension, même si elle ne l’urbanisera a priori pas

durant le temps de la charte, par crainte qu’en 2023 il ne puisse plus être débloqué

pour la construction d’un quartier de logements.

- Position de l’équipe et des élus du Parc : Sur un plan paysager, ce site est jugé

sensible car il amorce un étalement et une remontée de l’agglomération sur les

coteaux, alors que le bourg est resté jusque-là accroché sur un relief « en éperon ».

En termes de possibilité d’extension, il semble également difficile d’afficher dans le

plan de parc plus que ce qui est déjà validé, car la commune dispose déjà d’environ

12ha en extension, alors que ses objectifs en logements sont mesurés : 14 log/an, ce

qui nécessiterait environ 5ha même avec des densités assez faible. Il est donc

proposé de laisser ce terrain hors des enveloppes urbaines.

Les Molières

- Site concerné : Il s’agit d’un terrain actuellement en jachère de 1,2 ha au nord du

bourg, sur la route de St-Rémy-lès-Chevreuse. Il est actuellement classé en zone

agricole dans le POS.

- Position de la commune : La commune souhaite que ce terrain soit repéré au plan de

parc comme secteur urbain d’extension, afin de l’intégrer à son projet

d’aménagement de la frange est du bourg. Elle vise par là à créer une entrée de

bourg symétrique (l’autre côté de la route étant construit) et à aménager une liaison

douce jusqu’aux équipements sportifs de la commune.

- Position de l’équipe et des élus du Parc : Par rapport à la taille de la commune, les

extensions déjà validées sont très importantes (près de 9ha), même si la commune

est déjà revenue en arrière par rapport aux 17 ha contenus dans le POS. Partant de

là, il ne semble pas nécessaire d’inclure de nouveaux terrains aux secteurs urbains

d’extension, d’autant plus que le projet d’une liaison douce et d’un aménagement de

l’entrée de bourg reste possible même en limitant les constructions à la partie déjà

validée.

Pecqueuse

- Site concerné : Il s’agit d’un terrain de 0,4 ha à l’est du hameau de Villeneuve,

actuellement classé en zone agricole.

- Position de la commune : La commune souhaite que ce terrain soit intégré au plan de

parc comme secteur urbain diffus et/ou sensible pour permettre au propriétaire d’y

réaliser quelques maisons.

- Position de l’équipe et des élus du Parc : En cohérence avec les orientations

nationales, la charte ne promeut pas l’extension des hameaux. La construction de la

parcelle en question aurait de plus un impact dommageable sur l’entrée du hameau,

qui offre aujourd’hui un aspect très rural, et ne répond pas à un objectif stratégique

pour la commune. Enfin, vu sa taille, la commune compte des possibilités d’extension

encore importantes autour de son bourg, malgré les réductions consenties par

rapport au POS. Il n’y a donc pas de raison pour inclure des terrains

supplémentaires.

Vaugrigneuse

- Site concerné : Il s’agit d’un terrain cultivé de 0,5ha au sud du bourg, actuellement en

zone agricole.

- Position de la commune : La commune souhaite que ce terrain soit repéré au plan de

parc comme secteur urbain d’extension, afin de l’intégrer à son projet d’urbanisation

qu’elle prévoit dans son futur PLU. Initialement prévu sur 6ha, la commune a accepté

comme compromis de réduire ses ambitions, mais souhaite disposer de cette

parcelle par rapport à la dernière proposition de plan de parc qui lui a été soumise

- Position de l’équipe et des élus du Parc : Par rapport à la taille de la commune (1200

habitants) et à sa situation peu stratégique, les extensions déjà validées sont très

importantes (3ha dans le POS et 3ha supplémentaire). Cela représente un potentiel

d’une centaine de logements, sans compter les possibilités de densification

endogène. Partant de là, même si toutes les possibilités de construction ne se

concrétiseront pas, il ne semble pas nécessaire d’inclure de nouveaux terrains aux

secteurs urbains d’extension.
 

A. Localisation des zones d’activité dans la Communauté de

commune du pays de Limours :

Deux grands projets intercommunaux sont inscrits à court terme : le site TDF aux Molières (22 ha) et la zone du Bel Air à Fontenay-lès-Briis (16 ha). Mais beaucoup de communes

maintiennent des projets communaux de création ou d’extension de ZAE.

Les extensions demandées excédaient les 50 ha, chiffre considérable au regard des surfaces déjà destinées à l’activité dans la communauté de communes (environ 45 ha).

La proposition du Parc, acceptée par l’intercommunalité et les communes de la CCPL est la suivante : réserver la plus grande partie de l’espace aux deux ZAE intercommunales. La proposition figurée sur les cartes porte sur des périmètres mouvants (donc adaptables) qui ont été contenus dans un souci d’économie de l’espace. L’implantation suggérée a été pensée en fonction de la voirie et dans une perspective de densification du bâti.

Les projets déjà inscrits dans les documents d’urbanisme (communaux et supra communaux) conservent un potentiel d’extension de l’ordre d’un ha par zone. Aucun maire ne devrait être amené à supprimer totalement une extension sur laquelle il s’est engagé.

Les périmètres de projet potentiel représentent désormais un total de 20 ha - dont 15

situés géographiquement et 5 non affectés -, soit une progression possible de 44% sur 12 ans.

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 08:37
2010-3804.JPGLes élections régionales se profilent,pour le citoyen ,c'est une nébuleuse,nos conseillers régionaux n'ayant pas d'assise territoriale et étant, de fait, "nommés" par les partis politiques, sont la plupart du temps des ombres qui ne s'agitent que ,lors de la constitution des listes.
Aucun d'entre nous n'est capable de citer la moitié des conseillers généraux qui sont censés nous représenter au sein du conseil régional.L'un d'entre eux m'a avoué  qu'il était a Miami quinze jours par moi et que cela lui allait très bien...
C'est une belle machine a abstention ou comme les européennes a défouloir.
Lorsque les listes seront constituées et officielles et que tous les choix d'hommes et de femmes seront faits,je me permettrai de vous donner mon opinion. 
En attendant,mon ami Nicolas Dupont Aignan qui ,a chacune des difficultés, a chacune des attaques dont j'ai été l'objet, a été incroyablement présent et amical,loyal sans calculs,proche sans utilitarisme, se lance la fleur au fusil dans cette bataille.
Tel David  contre Goliaths et je mets un S volontairement a goliath.
Je ne partage pas ses opinions sur l'europe,il le sait,je le trouve bien raide ou limite sur certains sujets, mais c'est un honnête homme,et un homme loyal,après 20 ans de fréquenter la classe politique,je puis témoigner que ce sont des vertus rares,enfin c'est un courageux, et là encore, cela force l'admiration. 
Partager cet article
Repost0