Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 06:17

J'ai volé cette photo,mais j'adore,on comprend mieux pourquoi ils ont été de meetings,en réunions, de gares au petit matin en visites de laboratoires,pourquoi ils ont serré des milliers de mains,bu ces infames "kir/cacahouetes" que l'on vous tend comme le vin de messe électorale et festive et qui perfore l'estomac plus surement qu'une kalachnikov.24895_1387090954839_1159009480_31163736_4416513_s-copie-1.jpgEmbrassé toutes ces mamies,écumé les bars et les commerces.

Ils y sont enfin au  conseil régional, et leur bonheur transpire par tous les pores de leur peau,cette mauvaise photo où l'on devine david Douillet passionné et hilare, où je me plais a imaginer que c'est juste après que Dray lui ai glissé "quelle claque on tatami !"

On sent une fraternité d'hommes qui vont retrousser les manches au service de l'interêt des franciliens et de la région capitale,une ambition qui dépasse visiblement les clivages et qui les exalte déja. 

Quant a julien Dray,on sent combien cette enceinte le passionne,ils ont, un peu, ces têtes de ceux qu'on voit passer dans les tribunaux,ni complices,ni coupables mais quand même inquiets,ceux là en ont pris pour 4 ans et cela a l'air déja de les ennuyer.

Je ne peux pas croire que cela soit valérie Pecresse au dessus,adoptant la même position que Dray,au petit jeu des 7 erreurs,il y a une grosse différence entre les deux ,trouvez la et ne soyez pas vulgaires !


Ce qui est passé sous silence n'en existe pas moins.

René Char 

Partager cet article
Repost0
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 18:54

IMGprovino.jpgprovino1-0858.jpg

De retour d'Angers avec les camions bourrés a craquer de châteaux,d'église,de créneaux,d'arches en pierre,et la promesse de renvoyer un camion vendredi pour embarquer les tours crénelés,les traîneaux du père Noël,les rennes et peut être, encore, un petit château et si il y a de la place ..une pagode.

Nous avons passé une belle soirée et une belle matinée dans la caverne de Claude et lydia,dans une maison douce et pleine de marques d'intelligence et de goût,pas la caverne d'ali baba,celui-ci n'était ni partageur et et ses trésors n'avaient pas fait rêver des centaines de milliers d'enfants.

Dans cette caverne incroyable,il y a de millions de souvenirs de ces Noëls, de ces expositions où des enfants ,les yeux illuminés venaient voir les automates, les pères Noëls et tout ce qui scintille au coeur de l'hiver,ils venaient chercher des yeux la belle au bois dormant,et les phoques sur la banquise.

Tout ce petit peuple qui a fait rêver les enfants s'est arrêté et assoupi dans ce grenier angevin,je suis sur que la nuit ,ils se réveillent tous,et font sourire les enfants dans leurs rêves.

 

Prend-on la vie autrement que par les épines

René Char 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 22:44

Petit voyage en camion aujourd'hui,pour se retrouver aux abords d'angers;

rencontre chaleureuse avec Claude,dans une maison "peuplée",il nous confie ses "bébés", ses décors , son univers,une transmission qui se fait chaleureusement mais qui doit être douloureuse pour lui

ce soir ,dodo dans un hôtel pour voyageurs,j'écris d'une chambre anonyme mais agréable ou tout est rationnel.

Demain,nous chargeons et nous ruons vers JANVRY.

De conduire ce camion sur la route m'a rappelé mes vingts ans d'antiquaire/brocanteur,ces voyages ou l'on part Marco Polo et d'où l'on revient ,parfois,bredouille,ces longs trajets dans le silence du cordon de bitume qui vous laissent le temps de réfléchir.

Le spectacle ne s'appellera pas le "bal des sorcières" mais "la nuit des magiciennes" et isis y sera pour quelque chose...c'est cela de me laisser le volant !

Partager cet article
Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 08:19
C'est avec cette phrase, qu'un jour, le président du conseil général  avait voulu m'égratigner,laissant supposer au public que je devais faire partie de la première catégorie...Et souhaitant valoriser un élu de mon canton, aux yeux du public présent,l'histoire a montré que c'était une agréssion inutile.
A énoncer mille fois un mensonge,on veut tenter de l'ériger en vérité ,ce n'est pas moi qui ait dit cela ,mais il est vrai, que dans la vie publique,on a la sensation,que la réalité,la vérité,les faits memes sont des notions fragiles au lieu d'être des socles fondamentaux.
Il n'y a donc que l'épreuve du temps pour bâtir une digue a la bêtise,ainsi ,hier soir, au conseil municipal de Janvry,nous avons voté pour la 21° année consécutive,le maintien des taux communaux,qui dit mieux ? En tout cas pas,le conseil général,qui dans la meme période atteint des tristes records d'augmentations,reléguant Xavier Dugoin,dans ce domaine, au rang d'amateur sans envergure.
Ce même budget communal  qui finance sans subvention spécifique trois logements de 50 M2 "coup de pouce" pour 240 euros par mois,qui termine de payer l'emprunt de la "petite ferme" et qui a financé l'année dernière le chalet en rondins.
Nous n'avons pas de ressources miraculeuses ,ni d'imprimerie clandestine pour billets contrefaits,juste des manches retroussées et des tas de gens qui s'y collent.
Aujourd'hui,je pars avec le vieux camion de la commune,acheté d'occasion,en compagnie d'un conseiller municipal pour une expédition a Angers,chercher des décors que l'on nous donne pour le spectacle,un camion de 50 M2 nous rejoindra plus tard,nous chargerons demain, pour être de retour dans la soirée,ici, si l'on ne fait pas soi-même,on ne fera pas grand chose.
La chaine TV8 est venue filmer la tournée de pain que nous organisons depuis plus de 15 ans, a l'aide des bénévoles et des employés communaux,ils sont arrivés comme si ils venaient filmer les derniers des mohicans.
21 ans d'impôts qui n'augmentent pas, 15 ans a passer au quotidien dans les rues pour proposer du pain,la liste est longue de ce qui ne sont pas des "coups" pour attirer le regard ou la presse,mais une volonté collective affirmée.
A janvry,que la mairie soit ouverte tous les jours jusqu'à 19h30 n'étonne personne,que le compte rendu du conseil municipal soit distribué dans les boites aux lettres ,pas plus,qu'un transport scolaire communal aille chercher les enfants,c'est normal, qu'un petit train,trois vaches et un dromadaire déambulent sur la voie publique doublés par tuk tuk, c'est banal, que le troisième marché de Noël d'île de France se déroule dans la commune,c'est parfois une contrainte,que 150 arbres fruitiers aient été plantés permettant la réimplantation de chouettes chevêches et surtout la récolte gratuite des fruits par chacun ,c'est dans les moeurs,que les pavés aient remplacé le béton,cohérent, Des spectacles qui réunissent des dizaines d'acteurs et de bénévoles sur le plateau et des milliers de spectateurs constituent une des péripéties de l'année,une piscine et des tonnes de sable qui, pendant deux mois, depuis 14 ans, font de janvry un îlot de vacances l'été n'étonne que les "étrangers",de nombreux hectares de forêt et de prairies acquis par la commune pour les préserver,le téléphone portable du maire 24/24 heures ouvert a disposition de chaque habitant,c'est aussi normal que les jours de neige,voir passer les élus et les employés communaux sur la saleuse a 6 heures du matin.
J'arrête,ce n'est pas un plaidoyer,c'est juste qu'hier,je me disais que nous devrions raconter cette aventure humaine.
Je vous invite a "la table des gaulois", notre restaurant communal,avec ses bougies,ses flambeaux et son immense chaudron en feu, vendredi, pour le plat principal ,c'est francis,un conseiller municipal ,  qui se colle aux fourneaux et samedi pour rotir l'agneau de lait et faire les pommes de terre au four a pain communal ,c'est jean François, un adjoint.
je me suis promis pour les vernissages du "printemps des poètes" de remplacer l'éternel "kir/cacahouètes" des inaugurations par une brouillade d'oeufs "a ma façon",La semaine prochaine,c'est un aller et retour a montlucon,c'est l'endroit où nous avons trouvé le meilleur prix pour acheter  la nouvelle piscine du bar de la plage....

Il est des parcelles de lieux où l'âme rare subitement exulte.
René Char 


 
Partager cet article
Repost0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 18:22
J'ai une petite expérience de la vie locale et de la vie associative qui me permet de dire que je n''ai jamais vu une organisation aussi rigoureuse que celle de la bourse aux vêtements des oisillons :
codes barres pour chaque produit,informatisation,rangements impeccables,bénévoles au garde a vous...impressionnant.
Plus de 9000 articles déposés,plus de 58% vendus ! Dès 8 heures samedi ,une foule qui s'amasse devant les portes de la petite ferme,a 9 heures,il y avait plus de deux cents personnes a attendre,beaucoup plus de monde que pour le marché de noel.
IMG00202-20100326-1826.jpgIMG00204-20100326-1828.jpgIMG00203-20100326-1827.jpgIMG00205-20100326-1828.jpgtous les espaces de la petite ferme de janvry étaient occupés et affectés a un type de produit.
Cette foule de toute origine sociale se pressant et dans des queues interminables m'interpelle,nous basculons définitivement dans une société qui ne veut plus gâcher ou qui ne peut plus gâcher.
Respect pour ce travail,pour ces bénévoles,pour cette envie de faire et de réussir
Partager cet article
Repost0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 08:35
J'ai du déja utilisé cette citation de René Char,mais je crois que le préfet Fragneau l'aimerait bien :


si ce n'est pas le capitaine, sur la passerelle du navire qui dirige la manoeuvre, ce sont les rats. 

Un jour,un préfet d'eure et loir m'a permis de m'asseoir au bureau de Jean moulin,sur lequel sont encore étalés,quelques uns de ses mots manuscrits,il y a des préfets qui font l'honneur de la France 
Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 20:29

Il a été préfet de l'Essonne.... quelques mois,viré pour avoir transmis le budget de la commune de Corbeil a la cour régionale des comptes,et avoir été impertinent avec de puissants politiques locaux,impertinent, c'est à dire souvent juste rappelé au devoir et au respect de la parole ou de la fonction.
C'est un anarchiste de droite que j'ai adoré,parce que c'était une bouffée d'oxygène et d'humour,parce qu'il avait le sens de l'état  et le sens du devoir,parce qu'il avait un regard narquois sur les médiocrités politiciennes.Il était "taquin" et moqueur,il ne pouvait que me séduire.C'est vrai qu'il dépassait les bornes quand il traitait de "morveuse" une ministre en exercice,mais il venait au marché de Noël de janvry en harley  ou en famille,et nos rapports étaient pour moi jubilatoires.12-01-05_1908.jpgPour le souvenir,cette photo (déja dans un camion de pompiers !)A l'occasion des voeux du SDIS,il en a eu ras le bol d'attendre Michel Berson encore en retard (pléonasme),il m'a dit "venez on va s'installer dans un camion pour bavarder".
Pour la première un préfet vient de demander qu'on le démette de ses fonctions,Fragneau n'a pas fait cela par hasard, c'est un rebelle,rebelle au politiquement correct, rebelle aux hypocrites qui donnent des ordres et qui ,le lendemain,ne les assument pas.
C'est un mec formidablement humain, qui n'a aucun plaisir a expulser,ou a sanctionner,ceci est contre sa nature profonde,je suis sur que sa réaction vient de là : faire son devoir contre sa nature profonde et se trouver désavoué par ceux là mêmes qui lui ont demandé de mettre un mouchoir sur ses propres opinions.
Peu m'importe ce dossier ,c'est un vrai serviteur de l'état avec une profonde conscience du rôle de celui-ci que l'on vient de dégoûter,c'est ce qui est grave,c'est ce qui est révélateur,si nos grands acteurs des fonctions régaliennes de la république sont sanctionnés,car ils font leur devoir en saisissant les tribunaux pour des gestions anormales de budgets communaux,parce que les décisions du législateur doivent être mises en oeuvre de façon variable suivant les élus en place ou la proximité des élections,Si les élus au pouvoir n'assument plus leur responsabilités,alors c'est une république bananiere qui se met en place,et le coup de gueule de Bernard Fragneau ne semble dire que cela.
Nous ignorons tous le dossier de cette expulsion,elle semblait humainement inadmissible, mais chacun comprend que ce n'est pas l'objet, mais bien celui d'un navire conduit au gré des vents et des articles de presse et où ceux qui sont sur le terrain sont sacrifiés au gré des interventions ou du "politiquement correct" de l'instant concerné

Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 08:13
Je n'ai pas pu m'empêcher ce mauvais jeu de mots,en ce lendemain d'élections et de discours formatés et où tous ,nous allons remettre les pendules a l'heure sauf nos politiques qui, comme ces stupides chiens de courses sont dans leur couloir a courir comme des fous après une peau de lapin, qu'ils prennent pour la place du  président de la république.
Ils courent, aveugles et sourds, aux cris de la foule qui les alerte, a sa manière sur un divorce, qui passe de la phase "torts partagés"  a la phase "séparation pour fautes".
Hier soir,j'ai entraperçu Rama Yade a la télévision,il y a un coefficient de sympathie parce qu'elle est belle,jeune,qu'elle est "issu d'une minorité" ce qui déclenche une auto censure de la critique et un réflexe paternaliste et protecteur.
J"ai rapidement "zappé",car je m'étais fait une autre image d'elle, que ce personnage un peu ânonnant,sans vision et contrôlant ses propos,pas de fraîcheur réjouissante,peut-être aurais je du résister plus longtemps a ce qui m'a semblé un pensum.
Si elle n'était pas noire,jeune et belle,passerait elle a la télé ou serait elle ministre ?J'ai adoré les coups de gueule qu'elle a pu avoir, il y a quelques mois,hier ,elle m'a semblé éteinte.
j'aimerais des élus qui nous donnent envie de les écouter, parce qu'ils sont intelligents pertinents,visionnaires,qu'ils nous bluffent par ce regard d'avance, que pouvaient avoir ,parfois,de gaulle,gandhi et même mandela.

 
 Ne t'attarde pas à l'ornière des résultats.
René Char

ce qui ne vaut pas dire qu'il ne faut pas en tirer les leçons,pour ma part,a mon niveau lilliputien,la mutation, est en cours
Partager cet article
Repost0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 14:00

412 participants suivant la police,un peu plus suivant les organisateurs,nous étions,comme chaque année ,un véritable paquet a nous élancer a la découverte des chemins de la communauté.
Les fêtes et les libations de la veille,le grand chelem et la troisième mi-tempsde l'équipe de Rugby n'avaient pas dissuader les gaulois de la communauté.
Hier soir,pas moins de deux soirées "moules frites" a courson et a angervilliers,du jazz aux molières et j'en passe,pour ma part je me suis partagé entre courson,la "table des gaulois" et une soirée anniversaire a janvry ou le VRAI Casimir faisait sa prestation avec des yeux d'enfants qui s'allumaient  comme a "l'ile aux enfants",une tournée des "grands ducs" en tuk tuk sous une pluie torrentielle.
Partager cet article
Repost0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 11:06
En juin,nous ferons un spectacle,vous allez donc l'avoir a toutes les sauces sur ce blog.Cela fait trente ans que cela dure,un des secrets de cette commune,où l'on s'habitue  a être plus acteur que spectateur, a être actif plutôt que soumis.A garder une âme d'enfant,tout en poursuivant nos rêves au bout de la nuit.licorne9.jpg

A partir du mois d'avril,tout s'enclenche ,décors,communication,effets spéciaux,j'aime plonger les spectateurs dans une autre univers,j'aime la magie onirique,on me dit souvent que mes textes sont incompréhensibles,ce qui prouve que ce n'est pas forcément l'essentiel, qu'il y a une sensation subliminale plus importanteP1010032.JPG
Mardi,nous partons avec des camions a Angers chez un fabricant de rêves qui prend sa retraite et qui souhaite nous laisser quelques souvenirs,c'est toujours triste les gens qui imaginent des projets magiques et qui ,un jour,disent "j'arrête".
Ce spectacle va s'appeler "le bal des sorcières" je n'ai ,pour l'instant ,que le titre,il va falloir suivant les "acteurs",leur phrasé,leur physique,leur personnalité partir dans une histoire dont je ne commence qu'a imaginer le début.
Partager cet article
Repost0