Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 14:19

 

 

Il y a des instants ,où l'on se fait silencieux,où l'on aimerait que le temps s'arrête.Il y a des instants où cela n'est plus un spectacle car il n'est fait pour aucun spectateur,il y a des instants qui me payent du reste.Il y a des instants qui me font rêver d'une cabane en bois dans une prairie avec une rivière et des pommiers en fleurs.


 

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 09:42

2010 0582cela va vous paraître sot,ou ridicule,mais lors des élections cantonales puis des élections partielles,une de mes vraies contrariétés aurait été que la cérémonie que j'ai crée pour la déportation s'arrête,pire qu'elle perde sa charge émotionnelle.

C'est vous dire si, dimanche prochain a 11 h15 au cimetière de Limours, mon émotion sera forte de voir mon fils nicolas,officier a ma place.

Lors de la première cérémonie,nous étions une poignée,année après année,notre nombre a gonflé,parce que, durant ces instants ,il y a un je ne sais quoi qui souffle, que l'on ne retrouve nulle part ailleurs,je vous invite a y venir,ne serait ce qu'un fois pour comprendre, pour le vivre et pour partager.

Il y a, dans ce cimetière de limours,une tombe où sont enterrés  de nombreux déportés qui ont fini leurs jours a Limours dans une résidence mise a leur disposition.Durant ces seize ans,il a fallu guerroyé pour maintenir cette manifestation qui fait de l'ombre a certains,il y a eu toutes manoeuvres les plus mesquines,les plus suspectes comme : "il n'y a pas que les juifs qui ont été déportés" qui a de vrais relents anti-sémites.

Peu a importé,c'était juste,et nous étions justes,c'est pourquoi nous nous y retrouvons en nombre.

Dimanche prochain ce sera particulier,je serais heureux de croiser plus que votre regard.


La parole soulève plus de terre que le fossoyeur ne le peut

René Char

Partager cet article
Repost0
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 08:52

Hier dans le Figaro,je lisais les projets de candidature, au premier tour des présidentielles , de jean louis Borloo,l'idée serait sympathique si elle ne participait pas a une manoeuvre avouée de grand ratissage électoral .Je ferais remarquer ,en passant ,qu'a peine rangées,les urnes des régionales,on est déja entrain de parler des présidentielles,et quand est-ce qu'on parle de la france ? et qu'on s'en occupe ? 

La leçon des élections régionales aidant,le grand parti unique présidentiel est mort et entérré,il faut donc des satellites dociles.

Dans ce ragout peu ragoûtant,chacun son boulot : borloo au centre et sarko a droite et a l'extrême droite,on ratisse et au deuxième tour ,on met nos tas en commun ! (A mes yeux ,ce seront des feuilles mortes et ils vont se ramasser une pelle)

Dans quel univers fonctionnent ils ? la lecon des régionales a été inutile,le duel chirac /lepen oublié ?

On continue dans la mauvaise cuisine électorale qui sent le rance,l'échec et l'arrivée des services vétérinaires.

Il  y a t il aussi peu d'estime pour l'electeur qu'on le prenne a ce point pour un sot ? 

Quant a cohen-bendit ,après nous avoir invité a voter europe-écologie aux européennes et aux régionales avec le succès que l'on sait,il nous avoue ce matin,qu'avant la fin de l'année,il faudra se décider pour définir un projet politique et structurer europe-ecologie...(maintenant qu'on est élus,il va falloir décider comment on fonctionne et quels sont nos projets..consternant)

Formidable ! il nous explique, le plus détendu du monde ,que c'est difficile,que les verts se raidissent et qu'il n'est pas sur de continuer l'aventure, si cela prend le chemin qu'ils souhaitent...

En un mot, comme en cent, des millions de citoyens ont déposé leur bulletin sur une idée,une image,un chemin qu'on leur disait exister et ,tout a coup, plus rien !

des discussions,des débats locaux,nationaux...cohen-bendit parle de crise de puberté...cela devrait donner quelques boutons aux électeurs,a moins que ceux ci considèrent, aussi, que les échéances électorales sont des "boums" où l'on vote au concours du tee shirt mouillé.

Europe-écologie est elle une bulle , comme en bourse ?

De fait,la situation révèle un état a la "madoff" particulièrement inadmissible, car cette idée avait rassemblé des citoyens plutôt sincères.

Anecdote amusante ,le patron d'europe-ecologie en Essonne,Jean Vincent Placé ne serait pas aller voter au deuxième tour..il n'y a pas que cecilia sarkosy pour faire des infidélités,en fait cela montre la sincérité et l'amitié qui règne au sein de la majorité au conseil régional.

Tout cela ne serait que palinodies,si cela ne contribuait pas a renforcer le dégoût de nos concitoyens a l'égard de la classe politique,les médiocres manipulations des uns et des autres rejaillissent sur tous, et cela, c'est le terreau des extrêmes.

On a envie de crier "debout les morts" ,défendons une certaine idée de la France fraternelle,solidaire,généreuse mais aussi courageuse,combattante,hardie et créative.

Défendons le principe  même de sincérité....mais, comme dans la chanson de Brel,"chez ces gens là" peut être devrais je me rappeler qu'il faut que je rentre sagement chez moi.

A t on les moyens de briser cette fatalité ? je persiste a le croire

Partager cet article
Repost0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 11:26

IMG00246-20100409-1609.jpgselectionPDP.JPGInvitation khourighatatrouisIMG00248-20100409-1609.jpgJuste vous dire que l'inconscience peut produire des choses extraordinaires,au fur et a mesure que les jours avancent je découvre que c'est avec une belle inconscience que nous avons proposé a un "monument" de venir a Janvry et qu'il a accepté,Madame khoury ghata fait tout simplement partie de ce petit cercle de grands auteurs nobelisables.

Ce vendredi a dix neufs heures ,elle viendra en tout simplicité isabelle olivier,touchée par ses écrits a crée une pièce musicale specialement pour l'occasion.

Tout ceci dépasse un peu l'ambition de mon petit village,mais demain ,nous serons des géants de papier a trembler que la magie ne se dissipe

Quelques êtres ne sont ni dans la société ni dans la rêverie. Ils appartiennent à un destin isolé, à une espérance inconnue. Leurs actes apparents semblent antérieurs à la première inculpation du temps et à l'insouciance des cieux. Nul ne s'offre à les appointer. L'avenir fond devant leur regard. Ce sont les plus nobles et les plus inquiétants. René Char

Partager cet article
Repost0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 09:58

Le budget du syndicat de l'hydraulique va être voté mercredi,plusieurs fois repoussé ,la date limite légale arrivant...

j'y découvre la confirmation de mes propos sur ce blog, car, comme disait lénine, "les faits sont têtus" :

A diverses occasions ,j'ai signalé au syndicat et sur ce blog que la rivière était mal entretenue et que la moindre branche,en obstruant les passages de pont ou pire celui du tgv, pouvait être responsable d'une inondation,a chaque fois,il m'a été répondu qu'il y avait un vrai entretien et que je pratiquais la désinformation,on donnait les orgues de staline sur mon blog et l'on niait la réalité des photos produites.

A analyser le budget du syndicat de l'hydraulique qui sera soumis au vote des délégués soumis,chacun peut lire :

inscrit pour l'entretien  en 2009 au budget : 6500 euros ce qui est peu,pour dégager ,couper les arbres, amener des engins pour sortir les troncs etc...

dépensés réellement en 2009 ,un peu plus de ...1100 euros  !

c'est a dire rien ! ce qui explique les troncs d'arbres,les grillages et autres embacles obstruant la rivière.

Aux riverains de la prédecelle, le message est clair : une petite montée des eaux ferait monter la pression et arrangerait bien les choses !

et surtout que l'on ne me dise pas que l'entretien se trouve dans le budget investissement car,par nature ,c'est du fonctionnement.je vais donc saisir le préfet de cette situation.

Il semble que la préoccuppation actuelle du président du syndicat de l'hydraulique soit d'embaucher un camarade au titre de directeur général du syndicat,le dit camarade étant son adjoint a la mairie de briis qui vote et approuve la cotisation de sa commune au bénéfice du syndicat de l'hydraulique ,une formidable confusion des genres !

Conmme tout est possible,un riverain de la prédecelle m'a fait visiter les nouvelles constructions réalisées près du deuxieme bras de la prédecelle,un joli lotissement dont les terrains ont été vendus a un lotisseur plus de 800 000 euros par la mairie...briis sous forges.Un conseiller de Briis affirmait dans une enquete publique  que ces terrains avaient été touchés par les inondations (il habite a coté), mais peu importe, a la Faute sous forges ,on construit d'un coté avec de substanciels bénéfices,  et l'on en appelle a la solidarité intercommunale de l'autre, pour sauver les maisons des inondations.

Tout cela me semble parfaitement scandaleux et inadmissible,avec l'espoir qu'un jour chacun mesure l'enormité du spectacle auquel on assiste.

Partager cet article
Repost0
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 22:24

2010-2072.JPG2010-2073.JPG2010-2061.JPGInvitation_khourighatatrouis.jpgC'était trop bien ce vendredi ,alors, vendredi prochain, ce sera formidable ,nous aurons la chance de recevoir Venus Khoury-Ghata,une immense poète libanaise,Isabelle Olivier,la harpiste sera là et martine trouis completera cette trilogie féminine.

L'alchimie des sens a rendez vous dans cette grange de Janvry,je vous invite a ne y échapper !

Partager cet article
Repost0
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 12:52

Me voilà un peu absent de mon blog par hyperactivité,notament matinale,mardi je suis parti vers 5 heures du matin pour montlucon,charmante ville de l'allier.un aller et retour de 650 KM pour aller chercher la nouvelle piscine du "bar de la plage" ! Vu le volume de l'objet,j'ai du prendre la "brouette" a moteur communale,pas forcément idéale pour les longues distances,aux sieges rembourrés aux noyaux de pêches,a la radio crachouillante et au moteur diesel passablement bruyant au dela 100KM heure.

Pourquoi aller acheter sa piscine a Montlucon ? parce qu'elle y était en promotion et que cela fait une économie de 3500 euros pour le comité des fêtes.

Comme le "bar de la plage" qui accueille 1400 abonnés par an et des centaines de jeunes est une opération portée par le comité des fêtes et n'est plus subventionné par le conseil général comme par le passé,tout économie est bonne a prendre.

Clin d'oeil du destin,en boucle sur france-info,un sondage sur les élus dont nos concitoyens a 74% pensent qu'ils ne se préoccuppent que d'eux mêmes, ! Dans mon "taxi" ,cette litanie ,pendant que je me tapais 650 km dans ma matinée, avait un peu de quoi m'enerver.

Un peu ras le bol de cet malgame,qui conduit les francais  a mettre tout le monde dans le même sac,ras le bol de ce jeune homme  qui connait mon fils nicolas depuis des années et qui refuse, désormais, de lui serrer la main parce c'est devenu un "politique".

Les francais ont les élus qu'ils méritent,ils auraient voté pour Jacques Medecin jusqu'a sa mort, s'ils avaient pu,et les exemples d'élus de tous bords,donneurs de leçons et grands plongeurs de main dans la confiture sont nombreux, a droite comme a gauche,visiblement cela ne trouble pas leurs électeurs.

Ce qui m'insupporte  ,c'est que nous soyons tous mis a la même enseigne,par les personnes qui votent et dont le bulletin pourrait séparéer le bon grain de l'ivraie.

Tous les autres jours de la semaine,cela aura été, un décollage vers 5 heures du matin,avec les navettes de la commune de janvry pour aller transporter les passagers de la gare autoroutière de briis pris en otages par une grève.,nous avons tourné entre massy et briis jusqu"a 9 heures du matin et repris le service a 16H jusqu'a 20 heures et ce jusqu'à vendredi soir.

il y a des photos qui parlent seules,ce que vous voyez devant la gare tgv ultra moderne de Massy,ce sont des "arrêts de bus",pendant que les élus parlent d'aider les transports en commun, qu'ils sont au coeur de leurs préoccupations, le citoyen de base lui attend au milieu du bitume ,a un arrêt de bus signalé par trois plots : il peut pleuvoir,venter ,neiger ou faire un soleil de plomb,c'est là que cela se passe, sans signalétique, sans informations,avec des gens qui errent pour demander aux bus où ils vont ! 

Certains vont me répondre que c'est parce qu'il y a des travaux...tout d'abord ceux ci vont durer des mois,et l'on envisage donc sereinement, que des milliers de personnes,vivent cela au quotidien sans broncher,je rappellerai que, précédemment, je suis intervenu a bien des reprises tellement les conditions de crasses et saleté étaient repoussantes,enfin,lorsque l'on refait un collège ,on prévoit des classes provisoires,pourquoi la dignité de nos concitoyens n'est elle pas respectée quand il s'agit de transports en commun ?

en 3 jours ,nous avons "dépanné" un peu plus de 250 voyageurs,un bricolage facilité par l'extrême gentillesse  et  la réactivité de cofiroute,et par un formidable "toujours prets" des employés communaux de janvry,Jérome et christian ,qui ont conduit  matin et soir mes navettes en sus de leur journées de travail,avec en plus le plaisir visible d'avoir la sensation de rendre un vrai service public.massy 242-20100408-1804massy100408-1758


Partager cet article
Repost0
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 11:35

Invitation maurizi guyonne

Je vous invite vendredi a 19heures pour cette belle soirée,la mode est aux "performances" une sorte de truc que des"artistes" font sur l'instant,moi,je m'essaierai a une performance culinaire que je n'ai jamais faite,je ne suis qu'un besogneux.

 

Le poème est l'amour réalisé du désir demeuré désir.

René Char 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 18:31

Le 15 juin,les occupants de nos trois logements "coup de pouce" devraient avoir les clés.

L'idée ? mettre a disposition des logements a un prix très bas en la circonstance ,des logements entre 42 ET 51 M2 pour 240 euros par mois.L'idée ,aussi, est de trouver des bénéficiaires qui en aient vraiment besoin, mais qui soient assez autonomes pour pouvoir "s'enterrer" a Janvry !

En effet ,j'ai toujours combattu le principe de créer des logements ,loin des transports en commun,loin des commerces,loin des services de santé ou sociaux.

A quoi bon mettre disposition a des personnes en difficulté des logements, si elles n'ont pas d'accessibilité a l'emploi ou au reste ? ce serait un piège ,pire que tout.

Avec les trois nouveaux logements a loyers bas,c'est donc un parc de six logements que la commune a mis en oeuvre ,plus un logement d'urgence.

Quand il a fallu demander des subventions pour les réaliser ,la réponse du conseil général a été tellement si ubuesque,hermétique et dissuasive que nous y avons renoncé, la seule subvention que nous avons obtenue est arrivée par le canal de la réserve parlementaire proposée par Serge Dassault (il faut rendre a César....)

On parle beaucoup de logements sociaux,mais quand de petites collectivités veulent en réaliser quelques uns ,a leur dimension,c'est un tel délire de paperasserie que je comprends qu'elles y renoncent,pour notre part nous avons tout financé a 80% et le pire ,c'est que,IMG00215-20100403-1907.jpgIMG00216-20100403-1907.jpgIMG00217-20100403-1908.jpg du coup, cela ne rentrera pas dans le calcul des logements sociaux et l'on nous invitera a en faire !

les travaux sont donc en cours,et le nombre de dossiers qui nous arrivent,témoignent que la formule est bonne.

 

La dignité d'un homme seul, ça ne s'aperçoit pas. La dignité de mille hommes, ça prend une allure de combat. René Char 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 10:37

Un gendarme a commis un poème dont vous jugerez de la facture

un président et sa hierarchie ont dénonçé la terrible forfaiture

la sanction brutale et  médiatisée d'un écrit sans lecteurs,

a changé, quelques vers bien tournés,  en best seller

Merci au président qui ,en un jour ,a transformé en héros,

un gendarme sensible a la puissance  de quelques mots

la poésie, encore une fois, ridiculise le puissant

les mots tournoient et malmènent effrontément

nul n'est sage qui ne sait entendre

nul n'est puissant, s'il ne cherche qu'a pendre.

 

un gendarme n'a pas respecté son obligation de réserve,on peut lui en faire le reproche,le fait d'avoir commis un poème qui s'attaque au président vient de lui valoir des sanctions qui sont d'autant plus stupides qu'elles conduisent a ce que ce poème a désormais une audience nationale.

En une semaine,voilà un préfet ,puis un gendarme sortis d'une réserve inhabituelle,combien encore avant que l'on ne s'interroge sur la cause plutôt que sur les effets  ?


« Il faisait beau alors, le jour où j'ai signé !
Je me souviens comme j'étais fier de m'engager,
D'être formé à ce métier par mes aînés…

Du bon droit je voulais être le soldat,
Dans le respect des traditions et des hommes.
Du citoyen, à tout faire je serai l'homme !

De ma personne alors, j'ai donné sans compter.
Ma famille dans cette voie s'est trouvée liée.
Mes devoirs étaient les siens sans qu'elle ait signé…

Nos Gradés, nos Officiers étaient nos modèles.
Ils savaient nous motiver et nous ordonner.
Alors nous étions soudés, unis et fidèles…

Nous savions des sacrifices la juste raison,
Et étions tous reconnus “Servants de la Nation ! ”
De la France, la plus noble et vieille Institution.

Un nouveau Roy fût nommé, et tout a changé.
Diviser pour mieux régner, tel était son but !
Il y parvint bien, précipitant la chute !

Pour ce faire, il choisit bien parmi les nôtres,
Ceux d'entre eux les plus vénaux, les moins fidèles,
Leur fit tant miroiter, qu'il furent ses “apôtres”.

Ces vendus et parjures aujourd'hui, ont ourdi
D'enterrer sans coup férir notre belle histoire…
De nous taire ils nous ordonnent, arguant : “Tout est dit ! ”

L'un des nôtres osa parler sans démériter,
se faisant ainsi le râle de notre douleur…
Il fût vite éliminé par ces fossoyeurs !

Aujourd'hui, Sainte Geneviève saigne et pleure,
Je sens bien ses larmes chaudes sous mon képi,
Comme si sur moi SARKOZY faisait son pipi…

Soldats nous sommes, et c'est debout que nous mourrons.
Et à l'instar de CAMBRONNE, “MERDE” nous dirons.
Nous briserons nos armes, mais nous taire “Pas question ! ”

Nous ne sommes que des hommes, soldats mais citoyens,
Et nos voix dans l'urne pèsent bien pour un scrutin…
Qu'on les entende ensuite, d'étonnant n'a rien.

Nous taire il ne faut point, surtout si c'est la fin !
Au pays des Droits de l'Homme, on dénie les miens.
Fidèle, loyal je suis, muet je ne suis point.

Même si tout est fini, que prévue est la fin,
Nous n'irons au sépulcre qu'après avoir tout dit.
Geneviève, Chère Patronne, Il pleut sous nos képis ! »

 

Partager cet article
Repost0