Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 07:40

Il est des moments où il faut avoir le courage de dire non et

celui de ne pas trahir ses convictions
: les miennes consistent à

penser que les élus de terrains sont les plus aptes à connaître et

à résoudre les problèmes locaux. 

 

Des élections régionales vont avoir lieu ; communément, j’ai

l’habitude de dire que cela nous passe largement au-dessus de la

tête : les partis politiques présentent des listes, ils savent que, s’ils

sont majoritaires, les 14 premiers de la liste "passeront" et que

pour les "minoritaires", ce seront les 8 premiers. Notre choix, à

nous citoyens de base, ne peut plus se porter sur des hommes,

mais uniquement sur des partis politiques, qui, malheureusement

, nous livrent souvent un spectacle navrant, qu’ils soient de droite

ou de gauche.

Nous avons élus ,il y a quelques années plus de 21

conseillers régionaux essonniens,
nous sommes bien

incapables de les citer aujourdhui
,parce que depuis 6 ans,nous

ne les avons pas revu,parce qu’ils ne nous ont jamais rendu

compte de leur action.

Cela me parait intolérable,il faut des élus présents aux assemblées

régionales ,présents sur le terrain,et en contact avec les

habitants,cela leur évitera peut être d’avoir dirigé la collectivité la

plus paperassière d’ile de france et celle qui a augmenté le plus les

impôts.

 

Cette fois-ci, je vais m’impliquer au nom de l’idée que j’ai de

l’action publique, parce que si je ne le faisais pas, les élus

indépendants,de terrain ne seraient représenté par personne dans

cette élection. C’est dire, si aux yeux des "grandes" formations, il

n’ont pas beaucoup d’importance. Notre rôle ne sera jamais,a mes

yeux, d’être des “supplétifs”

 

Nous sommes à la veille d’un renouvellement du conseil régional

qui va profondément, modifier les choses : la loi qui se prépare va

en réalité supprimer les conseillers généraux et provoquer un

éloignement de ces élus du terrain.

 

Nos "grands" partis politiques ont finalisé les listes pour ces

élections.

Qu’observe-t-on parmi les candidats ?

Beaucoup de gens d’appareils, des gens totalement inféodés aux

partis et une absence totale de maillage du terrain.

 

Quel choix nous est offert ?

 

Voter à "droite" pour une liste de soutien à l’action de Nicolas

Sarkozy ?

 

• Même Nathalie Kociusko-Morizet ne voulait pas la conduire et

elle le répète assez souvent !

 

• Quelles que soient ses qualités, que j’apprécie, elle ne

pourra pas (comme elle n’a pas pu) être à la fois ministre, maire

de Longjumeau et siéger assidûment au conseil régional,a titre

personnel,je refuse l'idée que des rapports amicaux se

transforment en soumission,aucune féodalité dans cette

circonscription ne pourrait s'installer impunément,chacun a le droit

de constituer les listes comme il l'entend et chacun a le droit

participer au débat démocratique là ou il se sent le plus a l'aise.
 

 Sa présence en tête de liste la conduira, soit a être très absente des réunions de l'assemblée régionale ,comme elle l'a été, soit elle se retirera sans doute dans quelques mois.

 Une liste UMP, loin des choix de terrain, qui a rejeté la

candidature du maire de Limours, au point de le conduire à

démissionner de ses fonctions de Président du "nouveau centre" et

tout en plaçant en situation éligible une personne venue des Hauts-

de-Seine ?

 

Voter à "gauche" pour la liste de Julien Dray, est-ce vraiment

enthousiasmant ? Et certains de mes amis de gauche me disent "on

a touché le fond". Aucune collectivité en Ile-de-France n’a autant

augmenté les impôts pour des résultats aussi peu visibles et pour

un bilan aussi médiocre.Le même Julien Dray qui fait campagne en

Essonne avec ses co-listiers dans un bus et qui déclarait"dans le

bus,on se croirait en colonie de vacances"une belle gaffe pour tous

les franciliens qui,quotidiennement, grace au conseil régional sont

dans la la galère des transports et n'ont pas du tout la sensation

d'être en colonie de vacances mais plutôt en colonie pénitenciaire

 

Europe écologie ? Qui, par nature, aurait dû nous donner une

bouffée d’oxygène, a sombré dans un fonctionnement très politique

de parti classique qui brise la belle énergie et la belle ouverture au

monde que l’on avait cru déceler.

 

 

En tant que citoyen, je ne pourrais pas cautionner par mon vote,

une politique gouvernementale dont certains aspects me gênent

profondément ; un vote qui validerait le retour aux affaires de

personnages peu scrupuleux dépasse mes conceptions

républicaines, une politique trop souvent faite d’annonces sans

lendemains.

 

C’est pourquoi j’ai accepté de participer à une liste, très large

, d’acteurs du terrain, de vrais hommes et femmes passionnés de

leur ville, de leur fonction, conduite par Nicolas Dupont Aignan.

 

Ma présence sur cette liste se fait sans adhésion quelconque à

un parti politique ou à des choix qui dépasseraient la

politique régionale,
je reste l’homme libre et au franc-parler

que vous connaissez.

 

Nicolas est un ami de longue date, c’est rare en politique, nous ne

partageons pas les mêmes convictions sur bien des sujets,

notamment sur l’Europe, mais nous nous retrouvons sur

le nécessaire engagement sur le terrain, sur l’honnêteté,

sur la rigueur, sur le bon sens.
 

 

Notre inquiétude profonde se porte sur le risque majeur

qu’une politique très parisienne ferait courir à notre

département condamné à l’augmentation des survols aériens,

au bétonnage et oublié des transports en commun, pendant

que des projets prestigieux et coûteux font briller les yeux de

la classe politique régionale, qu’elle soit de droite ou de gauche.

 

Dimanche prochain, je serai donc 3ème sur la liste de

Nicolas Dupont Aignan
et je cours ce risque d’être malmené

pour que vous ayez le choix de la vraie vie avec de vrais gens,

car si je restais bien au chaud à me taire devant un tel désastre,

je ne mériterais pas les suffrages que vous m’avez accordés.

 

Dimanche prochain, si vous vous interrogiez pour qui voter
,
je vous invite à
voter pour vous, pour notre communauté,

pour nos villages, pour notre qualité de vie,pour une certaine

idée que nous nous faisons de la vie publique ,de la

gestion de la cité et des rapports humains.
 

 

« Ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égard ni patience. » René Char

Partager cet article
Repost0
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 10:26
proposée dans un commentaire et que je trouve formidable :


"tiens vis à vis des autres ce que tu t'es promis à toi seul. Là est ton combat". René Char


si,après tout cela ,on n'a pas envie  de plonger dans René Char....


j'en profites pour souhaiter bon anniversaire a mon fils Nicolas  !
Partager cet article
Repost0
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 07:17

Lors de la réunion publique de Yerres,il y a au des questions sur le développement économique.
Comme avant chaque élection,les électeurs sont derrière les vitrines de noel et regardent ,comme dans un rêve, ce que leur proposent les candidats "grands magasins",sur ce point,il me parait irresponsable de lire que l'état ou les collectivités vont créer de l'emploi,le seul moment où ils le font réellement c'est lorsqu'ils créent des postes de fonctionnaires (mais çà,c'est moins sexy à annoncer).
le vrai rôle des collectivités est de
créer les conditions propices a ce que les entreprises aient envie de s'installer et créer des emplois,le "gross paris" que l'on nous propose est a mes yeux a l'inverse de ce qu'il faut faire et constitue une vision nombriliste de gens qui n'ont jamais quitté le 7° arrondissement.
Je revendique ,depuis des années ce que Christian Sautter avait préconisé : il faut créer la "rocade des cathédrales" : un grand anneau routier et ferroviaire qui ferait la grande boucle autour de Paris,chartres,orleans,reims (en passant par Vatry),amiens,rouen, qui permettrait aux millions de poids lourds qui traversent la france de ne pas aller s'engluer sur la francilienne,ou sur le périphérique,une infrastructure qui ,au contraire,des projets sur la défense permettrait aux entreprises de s'installer sur la très grande périphérie parisienne et donc de provoquer une répartition moins étouffante et économiquement plus abordable,a là ou vivent désormais les 5 millions de franciliens ,oubliés des transports en commun qui sont contraints aujourd'hui de prendre leur voiture pour aller travailler a la défense ou qui dépensent 129 euros par mois de Pass navigo lorsque le RER veut bien marcher.
En passant,chacun notera que plus on a de petits revenus,plus on doit habiter loin du centre de Paris,plus les coûts de transports augmentent jusqu'a représenter 10% du Smig (heureusement que ces tarifs sont fixés par la gauche du conseil régional,sinon on crierait a l'injustice sociale).
En fait,si l'on devait parler du grand paris,il faudrait dire que la porte d'orléans est a ..orléans et et la porte de la chapelle a amiens ! 
Je voudrai faire de la publicité pour une autre liste que celle que je défends,parce que elle témoigne bien de la difficulté du débat démocratique,dans un pays que chacun veut rassembler,a l'heure du vote,on court pour séduire chaque communauté,je vous convie  a cette réunion organisée par la liste UMP,ce sera l'occasion de découvrir Mustapha Saadi,candidat sur la liste Essonniennne mais qui habite les Hauts de seine et qui est,je crois, quelqu'un de bien,mais que l'on reverra plus comme Mr Saint Etienne,que vous avez tous oublié et qui était tête de liste pour l'Essonne adoubé par Mr Bayrou.
On peut juste regretter que l'UMP n'ait pas pu trouver quelqu'un de bien du nouveau centre en Essonne,j'y connais quelques hommes et quelques femmes de qualité.
Réunion intéressante qui permettra ,j'espère,de comprendre comment une formation issue du Gaullisme conçoit ses rapports avec le communautarisme sans que cela soit purement électoral.
 Je suis élégant et républicain  puisque je suis seul candidat  a faire la promotion des réunions publiques des autres,mais je crois que les élections sont la fête de la démocratie et qu'elles ne doivent être que la confrontation de notre conception de la vie publique,de l'action publique,de la vision que nous avons de notre pays : 
Guy Malherbe, député-maire de Epinay-sur-Orge, nous accueillera vendredi 12 mars à partir de 19H30, dans la salle "la Gilquinière" (derrière la mairie d'Epinay-sur-Orge), pour une réunion publique organisée à l'initiative de Mustapha Saadi, en présence de Nathalie Kosciusko-Morizet et des adhérents du Réseau Citoyen franco-berbère"
Partager cet article
Repost0
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 08:45
Salle archi-comble, hier soir, l'ambiance était joyeuse, attentive, pugnace.
Pour ma part, j'éprouve un réel plaisir à ce contact avec les gens, à essayer de faire passer cette idée, que j'ai dans les tripes, de la politique, au jour le jour, sur le terrain, avec l'impérieuse nécessité du bon sens.
Ce serait follement prétentieux que d'affirmer, que ce que nous faisons, est toujours dans le bon sens, mais je revendique cette volonté de gommer les préjugés, les a priori, les « ça ne se fait pas », essayer d'aller a l'essentiel.
Jean Claude Delarue était présent,le très actif,président de la fédération des usagers a rendu hommage a Nicolas en affirmant que c'était lui,qui avait mis les transports ne communs au coeur du débat des régionales.
De fait,c'est ma conviction profonde,de la mobilité dépend l'accés a l'emploi,le choix du logement et donc son prix,mais aussi le temps consacré aux loisirs ,a la famille,de notre capacité a dévellopper les transporst ne communs dépend aussi la pollution provoquée par les 200 km d'embouteillages quotidiens dans lesquels se trouvent tous ceux qui n'ont d'autre choix que de prendre la voiture.
Les projets futurs de centaines de milliers de métres carrés de bureaux a la défense amplifient une concentration stupide sans adéquation avec l'offre de transport.
je le confirme cette ambiance me fait du bien,et me rendrait ..intarrissable

je l'avais glissée dans une réponse a une commentaire,mais elle mérite d'être partagée au plein jour :

«
Comment vivre sans inconnu devant soi ?» René Char
Partager cet article
Repost0
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 08:06
alors qu'en France, on nous annonce moins de 50 % de participation pour les élections régionales, en arguant du fait de la conjoncture, de la météo, du désintérêt pour la vie publique.
comme à chaque fois, les experts s'étonneront de l'abandon par le citoyen des urnes,personne n'osera dire que cela arrange bien des élus,de resserrer l'électorat et de ne pas être confronté a ses électeurs dits "flottants" et incontrôlables qui sont capables de faire basculer une élection, car ils ne sont pas "fidèles", d'autres répondront parce qu'ils sont libres  .
Nous avons en France, souvent, un regard un peu condescendant, pour certaines républiques dites, "exotiques", ou que très clairement que nous ne savons pas très bien situer sur la carte.
Quelle leçon de démocratie incroyable viennent de nous donner les Irakiens, malgré les menaces d'al qaida, malgré les bombes, les obus et tirs de mortiers tombés sur Bagdad, malgré les 38 morts,hommes et femmes, morts pour avoir voulu déposer un bulletin dans une urne. Malgré ces menaces, bien réelles, bien mortelles, 70 % des Irakiens sont sortis de chez eux, à pied, sous les bombes sous les explosions pour pouvoir exprimer leur opinion.
Comment ne pas être frappé par ces images de démocrates qui veulent coûte que coûte que vivent la démocratie ?
Comment ne pas faire le parallèle avec notre nonchalance nationale à ce sujet ?
Après ces années de dictature en Irak, après cette période de guerre qui, nous a tous laissés dubitatifs, comment ne pas être interpellé par cette réponse forte, courageuse, impressionnante du peuple irakien ?
Et si tout cela n'avait pas été inutile ?
Et si les manipulations des uns et des autres étaient renvoyées aux oubliettes par cette marée humaine qui passe de longues heures interminables à se faire fouiller sous le soleil juste pour dire au monde : « nous sommes vivants, nous sommes responsables, nous sommes courageux, et nous prenons notre destin en main »
une de nos candidates aux élections régionales vient d'adresser à ses militants, un petit mémento sur les procurations, et sur la facilité de leur délivrance.
Aujourd'hui, je serais fier, si j'étais irakien, et la seule délivrance qui compterait, serait celle de mon peuple.

Ce sont, en Essonne, les derniers jours de campagne, ce matin, nous sommes au marché de Montlhéry, et j'apprends que Nathalie va venir à la gare autoroutière de Briis sous forges, ce qui me fait plaisir, car c'est une installation dont je suis fier et qu'elle ne connaissait pas encore, c'est donc une belle occasion pour elle, de découvrir cette infrastructure unique en Europe, primée nationalement, qui fonctionne sur sa circonscription depuis plus de deux ans.Nathalie est trop présente sur notre territoire pour que quiconque puisse lui reprocher de n'y être jamais venue, j'espère, qu'une fois élue, elle nous soutiendra dans nos démarches difficiles pour que la région nous aide à améliorer encore plus ce dispositif. 
Cette campagne est utile,je lis attentivement tous les documents distribués,ce qui me permet ma citation quotidienne de René Char:

« Qui n’entend que son pas, n’admire que sa vie . » 
 
Partager cet article
Repost0
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 07:46
DSC06719.JPGC'était un de ces nombreux soirs comme celui ci ou le ciel s'enflamme dans le sud sans mettre le feu a la garrigue,de ces instants de paix ou les chats trouvent leur placeDSC06694.JPGOù jeannine,pierrot,loric viennent boire un verre,et pour le coup,faire un tour de dromadaire !DSC08608.JPGC'est un de ces soirs là .....

 Il est né dans le haut Var, qu’il n’a jamais quitté, d’une famille de paysans qui louait ses bras et sa force pour vivre. Il a la rigueur dans le travail de ceux qui n’ont pas connu l’eau courante, et qui, à chaque saison, savait ce qu’il fallait aller chercher dans la terre pour faire des provisions pour l’hiver.
Jacques a cet accent du midi qui réjouit les oreilles et le cœur, il a comme toute sa famille la générosité de ceux qui ont toujours partagé même, le peu qu’ils avaient.
Les lavandes ne sont pas pour lui de fleurs décoratives, mais des plantes qu’on coupe à la faucille, et que l’on met en gerbe sur les plateaux de Valensole. Le soir, on rentre, éreinté, et inondant les rues du parfum entêtant qui vous empreigne le corps.
Si son frère pierrot aime la vigne,lui,Jacques, a une passion pour les olives et les figues, désormais à la retraite, il « travaille » six cents oliviers, ceux de son père et ceux qu’il a planté patiemment, sur les coteaux de Salerne, il récolte et va faire presser au moulin, après, c’est la saison des figuiers.
Cette passion pour les arbres fruitiers, Jacques avec son accent inimitable, aime la faire partager, et va dans les écoles et partout où on lui demande gentiment.

 Alors, un soir d’été,comme celui-ci, sous la treille, quand Jacques m’a dit qu’il « monterait » bien à Paris, dans mon village, pour leur parler à mes « parisiens ». Je me suis dit qu’au-delà des figues et des olives, ce pourrait être un moment comme on les aime, un moment authentique.

 Jacques et son épouse vont « monter » à Janvry les 13 et 14 Mars en camion ! Parce qu’il va emporter avec lui des outils et du matériel pour «  tout » expliquer sur la culture de ses arbres et sur la récolte. Il ira dans les écoles du canton qui veulent bien le recevoir,et  le samedi 13 mars et le dimanche 14 mars dans la journée il recevra les visiteurs du salon Vins et Fromages.

A 18h30, le samedi, il nous fera une « conférence » et puis après, nous attaquerons un apéritif avec de la tapenade et l’anchoïade qu’il aura confectionnées, puis, dîner avec une soupe au pistou, des figues de « sa garrigue » que les bénévoles de la « table des gaulois » auront mitonné sous la direction d’Evelyne l’épouse de Jacques.
C’est donc, quelqu’un avec un cœur «gros comme cela, » qui nous vient du sud, et j’aimerai que nous lui fassions bel accueil.
Venez à la conférence, c’est un moment formidable,le dîner un grand moment tout court .

 Inscrivez-vous pour le dîner à la mairie au 01.64.90.51.63 (12 euro hors boissons, paiement à l’inscription).

et puis celle-là pour la route,celle que je vous invite a partager :

L'homme est capable de faire ce qu'il est incapable d'imaginer     René Char 

Partager cet article
Repost0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 14:18
je persiste et je signe,de retour de Juvisy ,je citerai René Char,dès que je vous lasse,dites le !

« L’essentiel est sans cesse menacé par l’insignifiant. »

Petite excursion au marché de Juvisy,j'avais prévu le café chaud ,les tasses et les touillettes,nous sommes donc arrivés avec notre beau camion,ce qui a figé les regards des distributeurs de tracts des autres de listes.
C'est vrai que ce camion est "énorme" et attire les regards,les sourires et la sympathie,nous nous sommes précautionneusement garés,sur un espace sans piétons puisqu'il est interdit par des barrières.
Les distributeurs de Mr Huchon ont immédiatement protesté pour dire que ce n'était pas légal de se garer là et moi,cela me fait jubiler ces petits français tout a coup scrupuleux des lois.
Pendant que toute l'équipe ,plutôt joyeuse tractait ,dans le froid de cette belle matinée,je me suis essayé a offrir un café aux distributeurs du "front de gauche" ,des socialistes, et du modem.Visages interloqués de ces gens trop habitués a jouer aux cow boy et aux indiens et incapables ,culturellement, d'imaginer qu'on peut, ne pas partager les mêmes idées sans se vomir et sans se regarder méchamment.
je suis ,quand même arrivé a offrir des cafés au "front de gauche" (pas à tous) tout en leur promettant que je n'y avais pas glisser les pilules de la "réaction" ! 
Les socialistes sont restés psycho-bloqués, donc ridicules,car sur le fond, nous nous préoccupons tous du bien être de nos concitoyens,ce devrait être un joli point commun,un socle.
Patatras ! arrivée de l'ancien maire de Juvisy,Mr Bussery,flanqué d'une élue,genre institutrice renfrognée,téléphone portable et fébrile a la main :
- "vous n'avez pas le droit ,il faut partir,j'appelle la police"
-" mais madame,la police nationale est déjà passée,sans faire de remarques,d'autant plus que comme vous le voyez les autres candidats encombrent le même trottoir avec leur communication,et la communication des listes de gauche ne semble pas vous déranger?"
-"si la police nationale n'a rien dit,j'appelle la police municipale !"
-"votre police ...."
C'est ainsi que deux policiers municipaux sont venus courageusement nous mettre tous les PV qu'ils pouvaient,au tarif maximum,le premier pour stationnement illégal,le deuxième pour absence de la vignette d'assurance,évidement impossible de faire comprendre que ce véhicule est bien assuré et véhicule de collection servant au cinéma,ce genre d'attributs lui manquent,la loi sert a ce que les véhicules soient assurés et il l'est.
Je paierai avec plaisir ces deux contraventions,car elles révèlent des méthodes que je ne veux pas qualifier, dont le seul but est de faire taire,d'éliminer, de limiter la liberté d'expression.Et puis,j'aime bien cette idée que certains concoivent que l'argent est une sanction.
Nous avons gardé le sourire,d'autant plus qu'il y a très peu de véhicules dans les services municipaux de cette bonne ville capable de mettre un camion de pompiers a la fourrière !
la police politique, après cet exploit, devant une journaliste du parisien, s'est retirée et nous avons pu continuer a deviser avec les badauds qui trouvaient plus sympathique notre présence joyeuse au harcèlement des distributeurs de tracts qui leur imposaient leurs papiers.
Je conviens que le stationnement n'était pas très légal,j'aurais adoré une "autorité" qui aurait dit "vous n'avez pas le droit de rester ,c'est ennuyeux,que pouvons nous faire ?et si vous vous mettiez plus loin aux livraisons ..."
Quelqu'un qui n'use pas de son autorité municipale au profit de ses attaches politiques,je sais,vous allez me traiter de naif,mais je suis indécrottable.
Je commence a prendre goût a cela,il faut que je réfléchisse aux prochaines échéances éléctorales...
IMG00168-20100306-1041.jpgIjuvi00171-20100306-1112.jpgEvidemment, l'occupation du trottoir par les autres listes est moins "énorme", mais pas moins bloquante que ma voiture rouge.
Enfin, ce matin ,j'ai appris qu'il y avait une "bonne" gauche,ce qui veut dire qu'il y en a une mauvaise,mais cela c'est une autre histoire.. 
Partager cet article
Repost0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 06:46
Ce matin,petite balade en camion,jusqu'au marché de juvisy,ce n'est pas par provocation que nous nous retrouvons dans la ville du très absent président du service d'incendie et de secours de l'Essonne,c'est fortuit.
Cette campagne aura déjà eu un effet positif,c'est de montrer que le monde politique peut s'ouvrir a des gens qui s'occupent de nos villes et de nos concitoyens au quotidien,mais que l'on ne considère comme des acteurs a part entière que lorsqu'ils sont morts dans l'exercice de leurs fonctions ou très loin de notre pays dans des décombres.
Placer Stéphane Castanedo en 7° position sur notre liste,n'est pas le fruit du hasard,c'est le choix des vrais gens,qui mouillent leurs chemises,,retroussent les manches,et ont les mains dans le cambouis,Stéphane est commandant chez les pompiers,spécialiste de sécurité routière,l'autre jour ,il rencontrait un maire,sa première phrase  a été "chez vous,j'ai "fait" tel feu".
En dehors de ces moments forts on a tendance a les renvoyer dans leurs casernes et a leur demander le silence,comme si leur engagement quotidien et réactif pouvait être subversif aux yeux de certains notables apathiques et bien installés aux postes de commande.Les décorations ,c'est plutôt a titre posthume.
Ce que j'appelle le choc des "vrais" gens normaux au regard de ceux qui ont oublié que le pouvoir ne servait pas uniquement a être conquis,mais a être mis au service de l'action.Ce que au sdis on appelle les administratifs et les opérationnels,notre société en est là.
Regardez les affiches électorales : entre défilé de mode,promotion pour dentifrice,et petit gros rassurant genre "télé-achat",on est dans la promotion du produit plutôt que dans le débat démocratique.

Puisque certains d'entre vous ont semblé aimer cela,chez René Char,il y a une phrase qui va bien a ces élections, et a ce que je pense du quotidien :

Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière. 
 
Partager cet article
Repost0
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 14:17
Un article est largement diffusé qui m'amuse bien et que je vous livre :
Des poules pour réduire les déchets
Zoom [+]
Mouscron - poules
Ville de Mouscron ©

La commune de Mouscron, en Belgique, propose à ses habitants d’adopter des poules pour les aider à réduire leur production de déchets. Menée pour la troisième fois, l’opération devrait permettre de faire chuter le volume à 200 kg/an/hab.

Imprimer Transmettre Newsletter



Mis en place à l’échelle régionale, départementale ou communale, les plans de prévention et de gestion des déchets ont pour objectif d’inciter les habitants à produire moins de déchets. Ils se traduisent par des actions concrètes qui, en général, sont sensiblement les mêmes d’une ville à l’autre : distribution de bacs composteurs, grande opération "nettoyage de printemps", incitation à recycler son papier... Certaines initiatives sortent cependant du lot, à l’instar de celle lancée par Mouscron, commune située en Belgique. Afin d’aider les habitants à réduire leur production de déchets, la municipalité leur propose... d’adopter des poules ! Une plaisanterie ? "Certainement pas", répond Christophe Denève, responsable du service environnement de la ville, interrogé par Maison à part.

Déjà menée à deux reprises, l’opération consiste à faire don de deux poules à 50 foyers volontaires, le principe étant que chaque ménage donne ses déchets à broyer aux animaux. "La ville tente cette expérience afin d’essayer de prouver que ce genre de mesure peut avoir un impact réel sur la production individuelle de déchets", explique Christophe Denève.

Double avantage

Une efficacité prouvée par l’évolution des chiffres de la production de déchets. Entre 2007 et 2009, le volume de déchets produits par l’ensemble de la population est ainsi passé de 250 kg/an/hab à 225 kg/an/hab. En relaçant pour la troisième fois son "action poules", la ville espère d’ailleurs atteindre le seuil de 200 kg/an/hab. "La diminution que nous avons enregistrée sur ces dernières années s’explique en partie par la distribution des poules mais pas seulement,reconnaît Christophe Denève. La plupart des gens sont de plus en plus conscient de leur impact sur l’environnement et font des efforts au quotidien pour le réduire, notamment en changeant leur habitudes de consommation".

D’ici le mois de mai, 100 poules seront ainsi distribuées aux habitants qui se seront portés candidats pour les accueillir chez eux. "Adopter des poules présente un double avantage, souligne Christophe Denève. Grâce à elles, les volontaires vont pouvoir réduire le contenu de leur poubelles mais également bénéficier d’œufs frais". D’après ses calculs, au rythme d’un œuf tous les deux jours par poule, les Mouscronnois peuvent ainsi compter sur une production d’environ 360 œufs par an. Seules conditions à remplir pour les "adoptants" : ne pas détenir ou ne pas avoir détenu d’animaux de basse cour dans les deux mois qui précèdent la distribution, garder les animaux pendant deux ans et être équipés d’un poulailler d’au moins 2 m2.

Zoom [+]
Ville de Mouscron
Ville de Mouscron ©


Plus que 5 à prendre !

Pour accroître les chances de réussite de l’opération, une formation est dispensée à toutes les familles. Lors des séances, il est par exemple déconseillé aux habitants de donner à manger aux poules de la viande ou du marc de café. Pour ce qui est des soins à apporter aux animaux, il est simplement rappelé de nettoyer régulièrement le poulailler.

En contrepartie de ce don, les adoptants s’engagent à laisser les services municipaux peser régulièrement leur poubelle, mais également à se soumettre à des contrôles afin qu’ils puissent vérifier le bien-être des animaux. A noter que sur les 100 poules disponibles, la mairie a d’ores et déjà fait savoir qu’il n’en restait plus que 5 à attribuer. 

Un succès qui motive Mouscron à mettre en place d’autres initiatives du même type. Elle envisage ainsi d’inciter ceux qui n’ont pas de jardin à s’équiper de bacs à compost pour pratiquer le lombricompostage. Encore fois la technique consiste à faire appel à des animaux pour éliminer les déchets sauf que, cette fois, les poules sont remplacées par des vers de terre 
C'est un vrai scoop ! Cela fait des siècles que l'on fait cela dans les fermes,a janvry,on nourrissait,il y a deux ans, le cochon avec les restes de la cantine en contradiction avec une directive (forcément) européenne qui interdit de nourrir les animaux avec de l'alimentation non traçable !
Si l'on arrêtait de mettre les déchets verts a la décheterie, puis de se précipiter a la jardinerie pour acheter du terreau, de ramasser les feuilles mortes et de les mettre a la collecte pour ensuite aller acheter du paillage,de se débarrasser religieusement de la tonte pour ensuite acheter de l'engrais, si on mettait tous les fermentiscibles soit au compost soit aux animaux (un poulailler familiale c'est 6/8 M2,on nourrirait moins les grands groupes d'ordures ménagères,les entreprises phyto sanitaires et vous auriez des oeufs frais presque tous les jours.
C'est fou comme le bon sens se perd vite et laisse pantois quand on y est confronté !
 
Partager cet article
Repost0
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 11:05
IMG00165-20100304-2030.jpg
Ces petits points lumineux bien alignés dans la nuit noire,ne sont pas des ovnis,c'est la longue file d'avions qui se succèdent au dessus de nos têtes tous les deux minutes pour aller atterrir a Orly.
quand dans l'enquête publique menée pour officiellement relever les hauteurs ,on nous écrit  que cela permettrait d'augmenter le nombre de vols,j'avoue que j'aurais aimé entendre des protestations véhémentes de nos élus locaux et de nos élus nationaux un peu trop silencieux,en tout cas plus que les avions au dessus de notre tête.
Quand ADP fait le choix d'aller mesurer la qualité de l'air en dehors de ce couloir,le même silence s'établit et je pense ,encore une fois, qu'il y a besoin d'élus indépendants pour défendre notre territoire et pour faire entendre sa voix. 
 
Partager cet article
Repost0