Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 08:10

Mon billet d'hier et les réactions qu'il provoque me conduisent a vous "barber" avec une suite :

jacques dépose le commentaire suivant :

 A l'inverse que dire des députés en Essonne qui ne sont jamais dans leur circonscription et dont il faut passer par le député voisin pour avoir une réponse sur un dossier du territoire ?

J'espère que le deputé de jacques est bien a paris entrain de siéger et pas a miami entrain de se dorer au soleil...

En fait,a mes yeux,la question de jacques témoigne du grand quiproquo entre les électeurs et leur parlementaire :

a la création de l'assemblée nationale,chaque circonscription a désigné son représentatnt qui "montait" a la capitale et qui y restait pour voter les  lois,en proposer et devellopper collectivement une "certaine idée de la république".

 

Ca,c'est le fondement même de notre démocratie,mais ,en fait pour être réélu,le parlementaire ,au lieu de défendre le travail qu'il fait pour la france a été obligé de dévoyer sa mission et justifie sa réélection par le travail qu'il fait pour chacun de nous.

Une permanence parlementaire n'est pas faite pour prendre le pouls de la nation,pour intuiter les projets de loi qui sembleraient neccessaires, mais pour donner des "coups de mains".

 

Jacques ,le député n'a aucune compétence sur le territoire,si ce n'est que celles qu'il revendique, dont il s'autoproclame poar commodité,mais il n'agit ni sur le logement,ni sur les routes ,ni sur le reste,en fait,le corps électoral le pousse a "intervenir",comme il doit son élection aux habitants chacun entretient le grand quiproquo,et fait croire que ces "interventions" entrent dans le cadre  de ces fonctions.

 

Ainsi ce dévoiement collectif conduit a dévoyer le travail du parlementaire plus rodé a inaugurer les salles des fêtes et répondre aux sollicitations individuelles qu'a prendre du recul et a siéger en comission.

 

Permettez moi une anecdote,peut être ,déja écrite dans ce blog :

Il y a très longtemps ,j'étais a la permanence d'un parlementaire,au moment où il recoit un habitant de sa commune :

 

"Monsieur le député,je viens vous voir,car j'ai fait un léger excés de vitesse et je viens de recevoir une amende,pouvez vous faire quelque chose pour moi ?"

 

Coup classique,du type qui veut se faire sauter sa "prune"

 

Voilà mon député qui se recule dans son fauteuil,déchausse ses lunettes et les essuie avec précaution avec un air ennuyé,puis sort son carnet de chèques.

 

Si vous avez un problème financier passager,je peux vous avancer l'argent,parce qu'ayant voté la loi sur la sécurité routière ,vous comprendrez que c'est le mieux que je puisse faire,en espérant que vous soyez pas trop nombreux a me demander le même service.."

 

le "client" est parti et le député m'a dit "j'ai du perdre un électeur"

 

et pourtant nous l'avons bien mandaté pour qu'il aille voter les lois,et pourtant nous sommes les premiers a les montrer du doigt, si ils ne les respectent pas,s'ils dépassent la vitesse autorisée et pourtant,c'est chaque jour que quelqu'un vient solliciter d'être privilégié pour un motif ou pour un autre considérant que c'est le travail de l'élu, quand il s'agit de son cas personnel.

 

Le système est ,a ce point ,perverti que les parlementaires ont une cagnotte,une réserve parlementaire,un crédit financier a leur disposition qu'ils distribuent de façon purement régalienne.

Cette manne financière ne subissant que peu de régles et étant totalement au bon vouloir du parlementaire est de nature a crée des obligés sur le territoire puisqu'ils ne doivent qu'a lui le bénéfice de cette somme.

 

Nous avons les élus que l'on mérite,ainsi,il est difficile de reprocher a nos parlementaires leurs absences a paris, puisque c'est en montrant combien ils sont utiles ,individuellement au citoyen et souvent a des fins personnelles qu'ils sont réélus.

 

Il reste a se poser la question de la "machine a broyer",combien de fois,une intervention n'a-t-elle pas permis de bloquer une injustice,d'empêcher un cauchemar ?

 

Si nos concitoyens avaient une entière confiance dans le fonctionnement de notre système,peut être seraient ils moins tentés de forcer le destin ?

fondamentalement,il faudrait reprendre les fondamentaux de l'éducation civique et de notre démocratie,pour que les urnes sacralisent plus le courage et le travail que les prébendes.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 18:39

La liste annuelle des députés ,particulièrement absents a l'assempblée nationale vient d'être publiée.

,certains pourront dire que cela tient du populisme et de la démagogie,quand même,quand même...

J'ai ,longtemps entendu un discours de la part de parlementaires expliquant qu'ils ne peuvent pas être en comission et en séance et que ce sont dans ces fameuses comissions que tout se décide....

Il est particulierment étonnant de voir autant d'élus essonniens épinglés ,car si on comprendrait plus facilement qu'un élu de savoie,des landes,ou d'alsace ait du mal a gérer les allées et retours entre sa circonscription et la capitale ,pour l'Essonne,c'est plus difficile a expliquer.

 

En fait,pour Franck marlin,c'est une habitude,une régle,une situation,il doit penser qu'une élection se gagne et se conforte dans sa circonscription et que le travail de député,il le laisse aux autres

,j'avais observé les mêmes absences durant son court mandat de conseiller général.

Pour francois Lamy,le richelieu de Martine Aubry,il est évident que c'est un complément de revenus ,comme la présidence de communauté du plateau de saclay ou la mairie de palaiseau,l'ensemble de ces collectvités lui permettant financièrement de jouer les majordomes confortablement.

 

Plus loin derrière, on trouve Nicolas dupont aignan et la suppléante de Georges Tron qui visiblement trainait des..pieds pour aller siéger.

 

Récement,je l'écrivais : on a les élus que l'on mérite,tant que nos concitoyens estimeront que ce n'est pas grave que les élus ne fassent pas ce pourquoi ils sont payés et mandatés,il n'y a aucune raison que cela ne continue pas.

 

Pour en rajouter une couche ,on observera que le plus mauvais élève essonnien est candidat aux élections sénatoriales !

Elle est formidable cette classe politique qui ne sacralise pas le travail,ou l'engagement

 

En fait,les quelques sanctions financières dissimulent une réalité ,pour certains, on pourrait parler d'emplois fictifs.Question d'habitude.

 

Comment ne pas vous rappeler la grande époque où jean luc melenchon ,secretaire d'état,n'a  plus^mis les pieds pendant presque un an au conseil général et recevait près de 2500 euros mensuels,en tant que vice president et membre de la comission permanente.l'équivalent d'un rapport Tiberi...

je cherche ,en vain, sur internet le palmares des élus les plus assidus ,de ceux qui font leur boulot, qu'ils soient essonniens ou du fin fond de la lozère,

je voudrais que l'on parle de ces hussards de la république qui passent rarement devant les caméras de la salle des quatre colonnes, mais qui font vivre la maison et notre république,des anti-montebourg en quelque sorte !

 

Nos concitoyens ont besoin qu'on leur montre,qu'il n'y a pas que des chauds lapins,des masseurs,des saint just du micro,des profiteurs,des cyniques.

Agissons pour que ceux qui y croient ,continuent a y croire 

 

Partager cet article
Repost0
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 08:28

On parle des réseaux sociaux avec un ton différent suivant que l'on y participe ou pas,suivant que l'on y soit addictif ou allergique.

Comment ne pas rappeler ,ces réseaux ne sont ce que nous en faisons,que ce n'est pas facebook qui nous oblige a quoi que ce soit et qu'il est de la responsabilité seule et unique de cette amie sortie de "sciences po" et aux responsabilités importantes de publier sur facebook,le fait qu'elle n'a pas le temps d'aller faire pipi....

Mon souci est le mot "ami",les mots ont pour moi de l'importance et je me trouve régulièrement confronté a cet aspect injurieux de ne pas répondre a une "invitation".

 Au début ,je répondais "bonjour,c'est gentil,mais on ne se connait pas",j'ai affinné en acceptant des amis de mes vrais amis,puis ceux qui a travers les commentaires partageaient le même sens de l'humour.Pardon donc a ceux qui doivent me trouver étrange ,dédaigneux ou extra terrestre

Au résultat,ma liste de "demandes" reste supérieure a ma liste d'"amis".

,le problème est d'y mettre ou non un caractère affectif,amical,complice.

Un élu ,grand communicateur,écrivait ,il y a quelques jours un truc genre,j'accepte tout le monde sur mon mur professionnel...Evidement,vu comme cela...l'amitié est celle d'un agent d'assurances qui chaque jour veut vous refiler un contrat.

Lorsque l'on a dit tout cela,il reste a affirmer que c'est un formidable réseau de partage et d'informations,qu'il ya des gens qui me font rire,jubiler,réfléchir qui,chaque jour,apportent leur petite pierre sur ce fameux mur et qui,si parfois,je reste sur ma faim ou interrogatif,souvent je prends un vrai plaisir a lire ce que j'y trouve,une sorte d'immense brocante aux sentiments,aux réactions, aux idées où l'on trouve régulièrement quelques pépites.

un regret :mes amissur facebook ont tendance a mettre leurs commentaires de ce blog sur facebook et empêchent celui-ci d'être boosté.

explication technique : c'est un cercle vicieux,plus il y a de commentaires,plus ,il arrive en tête dans les moteurs de recherche plus il est lu ...Rassurez vous cela ne me rapporte rien,j'ai refusé toute publicité.

A chacun de nous d'agir pour éviter l'utlitarisme,pour crer un lieu joyeux d'échanges,de circulation,cela me rappelle un titre de film

facebook ,des amis pour la vie !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 21:29

En fait,la sensation que le rapport au temps n'est pas le même et que celui qui veut que cela aille plus vite ou, au contraire, qui aimerait que le temps s'allonge, se brise sur un sablier de bronze.

Une vieille amie avait écrit un livre intitulé,"le temps hors du temps",ce n'était pas une formule a ses yeux.

Si je vous écris cela ,c'est ,parce qu'ici,la nature vous apprend la patience,il y a quatre ans ,pierrot est arrivé avec deux pieds de vignes,a faire courrir le long de la treille."dans quelques années,,elle sera couverte et les grandes feuilles te feront de l'ombre ,a l'été".

Dans quelques années...

Et c'est vrai, qu'année après année,elle s'est mise a grimper,et cet espace irrespirable a l'été ,face au sud,prend de la fraicheur

juin-2011-0480-copie-3.jpg

  le temps ne s'achéte pas,quelle que soit la fortune ,aucun milliardaire ne pourra imposer a une vigne de pousser plus vite,nous sommes donc tous égaux face au temps,mais il récompense les patients,ceux qui attendent que temps soit venu

juin-2011 0484

 

En avril,je vous parlais du jardin de pierre, qui était en devenir,en espoirs,en promesses,désormais il produit en abondance,hier soir,il me cueillait des poivrons,des aubergines, des piments d'espelette,il me montrait un "coeur de boeuf" gros comme le sien "tu diras a léo que mes tomates l'attendent !"

IMAG0671.jpg

 IMAG0672.jpg

Entre la saveur des légumes de pierrot et ceux que la rationnalisation industrielle fait pousser sous serre,il y a cette part de temps,d'eau et de vrai soleil qui rendent ces légumes totalement étrangers les uns des autres.

l'idée de la maturation neccessaire, qu'il faut laisser le temps au temps,constitue pour moi un défi ,moi qui suit un homme préssé ,mais au fait préssé par qui et pourquoi ? et puis préssé cela veut tout dire...

comment ne pas partager avec vous dans un billet consacré au temps, cette photo du cinéma "l'eldorado" a draguignan que j'adore et qui prouve que le temps n'est que révolution : de moderne,il était devenu "ringuard",puis "kitsch" et demain résolument "mode"

IMAG0669.jpg

Peut être est-ce pour cela que j'aime les dromadaires,pour une caravane,ni le temps,ni la distance ne comptent pas,ils sont.

ce qui inspire c'est le but atteindre et comment ne pas être fasciné par ces colonnes d'animaux avancant d'un pas tranquille dans l'immensité désertique allant d'orient vers l'occident,exprimant un sentiment de sérénité et de certitude de ceux qui savent où ils vont, quel est leur cheminet quelels szeront leurs épreuves

Hier,j'ai essayé pour la première fois a blondine ,sa tenue de "sortie",un petit pincement au coeur fait de souvenirs

IMAG0664.jpg

En fait ,et j'arrête sur un sujet qui doit vous ennnuyer,il me semble qu'il ne faut pas chercher a maitriser le temps,mais qu'il faut avoir une maitrise de soi au regard du temps.Cela n'interdit pas d'être réactif,cela impose de respecter le sablier.Je cesse de prendre de votre temps....

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 17:55

Il y a des étapes et des messages qui vous arrivent comme cela en pleine figure...des rappels a l'ordre sur un age que les passions veulent oublier.

Bien sur ,il y a ce premier stade,où les garçons ont ramené des "fiancées",l'enfant devenu homme,bien sur,il y a eu le permis de conduire,l'autonomie,les premières invitations a diner chez eux,toute cette foule d'indices qui aurait du me laisser penser qu'ils étaient devenus des hommes.

Bien sur,nicolas est conseiller général,chef d'entreprise,mais lorsque j'ai entendu parler d'enfant a venir,c'est comme si les neurones n'imprimaient pas...

Et puis,je viens de prendre consience, parce que mon fils m'a donné un coup de pied au derrière, que c'était vrai,qu'un relais se passait et que ce que j'ai de plus cher au monde allait ressentir ce que je ressens.

alors j'ai eu envie de lui écrire cela :

 

 

Petite fille encore blottie dans le ventre de ta mère, en pleine concentration, en plein rassemblement de tes forces pour jaillir a la lumière, voilà que l’on m’annonce ta venue et que me voilà surpris.

 

C’est le signe que je prends de l’age, mon fils vient de décider pour moi de changer mon statut, de faire de moi un grand père, moi qui essayait en vain d’être un « grand » père »,moi qui suis en jean’s dans ma tête et qui rêve d’aventures et d’élevages de dromadaires.

 

 

Petite fille, j’attends tes rires, tes courses, tes dents blanches et tes bonheurs confiants, j’attends de lire dans les yeux de ton père, les inquiétudes et la fierté que j’ai pour lui.

 

Petite fille,en quelques jours,j’ai, tout d’un coup, hâte de te faire monter sur mon dromadaire et d’essayer de t’émerveiller de ce monde qui nous entoure,de te tenir par la main pour la naissance d’un poulain et de te porter sur mes épaules pour regarder s’envoler les flamants roses dans le delta du danube ,ou de te montrer pêcher l’ibis sur les bords du nil

 

Petite fille,tu vas porter un nom imprononçable,inéppelable,il va couler dans ton sang de l’ indien du Mexique,des effluves de juifs espagnols,de noblesse bretonne,d’autrichiens,d'italiens venus prêtés leurs bras et fuir la misère et des rives de l’Afrique,sur cette mosaïque on peut tout bâtir,mais surtout un monde de tolérance.

petite fille,je te présente tes ancêtres,ton arrière arrière arrière grand père lors de son baptême entouré de ses parents

obrajuelo familleTe voilà donc gatée,pas encore née et déja la certitude que tu ne t'appelera pas dupont ! 

 

Indienne, africaine, juive , bretonne ,latino,teutonne te voilà équipée pour aimer la terre entière, car tous les hommes sont un peu tes frères.

 

Petite fille, rencontre improbable de tant de civilisations, tu vas promener ton inconscience et notre amour sur le chemin des cœurs.

 

Tu es notre héritage, notre alchimie familiale, notre flèche pointée vers le ciel, parce que c’est une chaîne d’amour qui conduit a toi, je te souhaite ce regard formidable si nécessaire pour le prendre tout entier, cet amour qui t’attend

Tu arrives dans une tribu, un clan, exigeant, latin, impossible, où tout est fusionnel ou n’est pas,ou tout est pudeur et paroxysmes, où l’essentiel s’exprime du regard, où les mots font parfois peur.

 

Petite fille,je veux que tu connaisses ton arrière grand-mère,la plus cinglée d’entre nous,qu’elle te parle de la guerre d’Espagne,des camps d’où elle faisait sortir les prisonniers,de ses milles aventures,de son regard sur la vie,de sa capacité a « ouvrir » les êtres et a avoir une passion pour toutes choses.

 

Petite fille que je n’ai pas vu venir, combien de larmes de bonheurs, d’émotions, d’inquiétudes te prépares tu a me faire couler, comment vais-je me défendre de ne pas t’aimer trop ?

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 07:12

L'été constitue,pour moi, un moment exceptionnel où le temps m'est donné,je peux donc lire la presse audelà des gros titres ,en fait,l'été je lis tout,même, et c'est vrai,luxe suprême, les petites annonces qui sont pour moi le reflet d'une société.

Même la presse de "piscine" ou de salon de coiffure,gala,voici etc...est une source de ravissement et de curiosité ethnologique.

Si vous saviez les problèmes amoureux,immobiliers,d'alcool ou de vergetures de ces étoiles des médias, vous regretteriez d'avoir acheté un billet du loto.

La presse est formidable ,car elle donne ce que l'on veut bien lui donner,a part quelques grands dossiers, combien de journalistes d'investigation capables de consacrer des mois pour vérifier une info ?

 

A midi,un vieil ami,ancien journaliste du parisien vient déjeuner avec sa jolie famille,il a une très belle carrière et c'est mérité,je me souviens d'un jour,il y a 17 ans  où je l'appelle et je lui dis "dis moi dominique,on me dit que dans la carrière voisine,la nuit des camions viendraient décharger des saloperies"

 

Dominique a "planqué" 4 nuits en mourrant de froid pour essayer de voir les fameux camions fantomes..pour rien sinon une crève phénoménal ! Il ne m'en tient pas rigueur,car c'est un vrai pro qui sait qu'on n'y va aps forcément a coup sur.

Je ne crois pas que ce genre  d'aventure serait renouvelable aujourdhui,internet et un autre regard ont fait bouger les choses.

IMAG0652.jpg

 Je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous deux couvertures successives de paris-match,

j'adore d'un coté,cette photo"intime" du président  (bourrelets inclus),on imagine l'envers du décor et le photographe dans la mer jusqu'a la taille,les gardes du corps et l'attachée de presse,une photo "spontanée" d'un couple comme des milliers d'autres,en toute simplicité,la maman posant  naturellement et délicatement sa main sur son ventre en signe de protection de l'enfant a naitre,

on notera que le président a la "frite",c'est ainsi que l'on nomme ce tube bleu qui sert a jouer ou a flottter dans l'eau.

Vous noterez ce "choc" dans les titres : en bas la "délicieuse attente" en haut a gauche "iran, la torture au quotidien",je ne vous parle même pas de ce rappel d'ascenseur que j'évoquais dans un précédent billet où pendant que sarko entoure sa femme et son futur enfant,dsk se débat dans ses affaires de sexe.

Le service communication de l'élysée a voulu nous donner cela et la presse le reprend au complet

 

La semaine suivante ,c'est martine aubry et son époux qui font la couverture,en fait,a travers la presse,ce sont les princes et princesses consorts qui servent d'arguments électoraux.

Là,je vous invite a lire l'article dégoulinant aussi de compromission tout est beau dans le monde des bisounours,ils s'aiment,ils s'admirent ,ils se soutiennent,il fait quelques gaffes sur les dates de leur rencontre,mais elle corrige avec tendresse,c'est point de vue et images du monde en moins agressif ! Là encore,on a choisi les vêtements et la présentation,la chemise de monsieur aurait pu être une lacoste,mais il avait déja un crocodile a ses cotés..Il est propre sur lui,loin de l'avocat islamiste décrit par la rumeur.

Une photo pas posée,qui me rappelle les photos de invités des mariages qui se font l'été.Là encore,on est loin du sexe et de la gaudriole,la montre de martine Aubry qui est une montre d'homme en dit plus long quant a la blouse pour dissimuler les formes,elle est assortie au maquillage intense de bcelel qui la porte

Francais soyons rassurés,nos candidats et leurs conjoints sont tels qu'ils ont voulu qu'on les voit.

J'ai un petit souvenir personnel a propos de martine Aubry,le jour où elle est venue inaugurer la mission locale des ulis initiée par Paul Loridant et dont je suis un des pères fondateurs.Au momment de la photo de groupe,elle a demandé aux élus de "droite" de se retirer ...pas de photos avec n'importe qui puis elle est repartie vers igny protégée  par 4 motards ouvrant la route toutes sirènes hurlantes a travers la ville des ulis en brulant les feux rouges...

 

La presse est définitivement déchainée,je découvre une photo de nathalie a la mamounia de marrakech,photo qui ne me semble pas récente,

j'ai appris aussi ,dans Marianne,que nathalie faisait partie des fantasmes de 10% des hommes et de 0% des femmes....Battue d'une courte...tête par Rama Yade.

Quand je découvre tout cela ,je réalise ce que je perds toute l'année

,enfin ,dans le potins, chaque année je vous parle du beau village de correns,1° village bio de france où je me rends en aout pour sa foire annuelle,je découvre que j'ai eu la même idée que Brad Pitt et Angelina Joly qui ont décidé d'y vivre et de s'y marier ! moi qui fuyait saint tropez !

je vous laisse ,je plonge dans gala pour trouver un licol "fashion" pour mon dromadaire.

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 16:42

Le "parisien" d'aujourdhui titrait sur l'embarras de la droite face a la candidature de Serge Dassault aux sénatoriales.

Il y a un an et demi,deux ans ,il m'avait invité a déjeuner au "rond point" pour que nous parlions en tête a tête de la réforme territoriale, mais aussi et surtout des futures élections sénatoriales,

comme je l'aime bien et que je ne suis pas son débiteur,je lui avais dit clairement qu'il allait avoir une image de "ringard",tel est le mot que j'avais employé et qu'il courrait un risque majeur.

 

Je pense qu'éffectivement,il ne pouvait envisager cette élection, que dans un cadre très clair pour servir de "marche pieds" a une génération montante.

Un affichage volontaire d'être le "sherpa",le "passeur".

 En fait rien de cela et c'est une erreur stratégique qui ,a mes yeux,devrait lui faire perdre cette élection de trop, et je le regrette,car ,là aussi,la blessure ne sera pas que politique.

 

En fait,a la lecture de cet article,bien des images me sont venues de ces courtisans,de ces obligés se précipitant aux "pinsons" a corbeil,a sa table,et a ses prébendes, qui, aujourdhui ,se déclarent ...embarrassés,les pauvres chéris.

J'ai le souvenir de ces élus qui demandaient la tête de tel journaliste du "républicain" ,la nomination de tel correspondant....

Non définitivement, je n'ai que peu d'estime pour ces obsequieux,habitués aux diners du sénat,riant sous cape de tel propos ou tel propos de Serge mais se resservant sans pudeur ,ni dignité.

pour ma part,j'ai toujours pris par principe d'arriver,toujours, avec une bouteille ou un bouquet de fleurs,sage précaution car le whiskie aux "pinsons" etait un infame "label 5"a rendre aveugle et que j'apportais  un single malt honorable,même lors de notre déjeuner ,chez lui a théoule,c'est de l'huile d'olives  de mon ami jacques qui avait fait le voyage.

 

Ne devant rien,je me sens libre de trouver cette droite oublieuse,ingrate et prise a son propre piège.

 

Lorsque Serge Dassault a du renoncer a acheter le "parisien",j'ai pensé que ceci signait  le futur renoncement a cette élection,je me suis trompé et visiblement les nécrophages se rapprochent.

 

Bien sur,serge aurait du renoncer,bien sur ,il aurait fallu qu'il organise un passage de témoin digne ,bien sur, l'indécence de ses obligés est a l'image de leur indécence précédente.

 

Dans quelle cour et a quelle table vont ils aller,désormais, souper ?

 

Xavier Dugoin qui est le plus malin a voulu éviter ce piège en promettant a qui voulait le croire qu'il se retirerait très vite ...Pour valoriser sa candidature ,il a aussi dit a qui voulait le croire que Serge Dassault lui avait proposé 1 million d'euros,,2 millions d'euros ? pour qu'il renonce a faire campagne !

 

Argument formidable permettant  de valoriser sa candidature a un niveau ...impressionnant ! Comme avec serge tout est possible,voilà un gros mensonge capable de faire s'écarquiller les yeux des gogos et prouver la force de conviction de xavier et ses chances de gagner !

 

Quant a Michel Berson,l'ingratitude,il sait ce que c'est !comme la potion doit être amère,nous venons de recevoir la troisième lettre de celui qui devrait être candidat en 5° position sur la liste de jean vincent placé d'europe-égologie.....En voilà ,un candidat inéligible bien motivé !

 

Il a raison de l'être car les élus locaux de gauche hurlent face au diktat et qu'ils sont prêts a voter pour une liste alternative

 

Soit michel Berson conduit une liste indépendante ,soit ce qui le fait tenir physiquement s'effondrera,c'est donc ,a mes yeux ,une question de survie pour lui aussi,bien audelà de la survie politique et ceux qui ont  oeuvré pour qu'ils soit dans cet impasse seront responsables et devraient en mesurer les conséquences, s'il leur reste un brin d'humanité,ce dont je doute.

 

Pour ma part ce marigot me dégoute et la question est de savoir le traverser a pieds secs,en gardant l'estime de soi et de quelques autres.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 09:17

 

Il y a quelque chose de magique a assister au lever du soleil,quand la lumière frappe a nouveau les objets avec cette couleur particulière qui leur donne un reflet qu'elles ne retrouveront plus de la journée,comme si la première lumière était unique,comme si elle était réservée a certains.

juin-2011-0358.jpg

Les pierres dréssées au pied des oliviers révèlent des visages et des mondes que le plein soleil fera oublier

  juin-2011 0404

juin-2011-0413.jpg

Abou simbel,les cathédrales et tant de lieux, pour nous dire que les rayons du soleil ne sont pas anodins

juin-2011-0364.jpg

 

C'est l'heure où le chien court humer les parfums de thym,de sauge, de romarin,de chevreuils et de sangliers et que le chat se prépare a se reposer de sa nuit de vagabondages emportant ses secrets

juin-2011-0415.jpg

c'est l'heure où toute la maisonnée dort,ignorant le miracle quotidien qui se déroule audelà des volets clos où chaque instant est fugitif,bouleversant,et magnifique

c'est l'heure où l'on comprend pourquoi le coq ne peut s'empêcher de saluer un tel ravissement,une telle renaissance et où l'on aimerait arrêter la course du ciel, arrêter le temps pour capturer toute la magie qui nous est offerte

juin-2011-0384.jpg

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 08:46

Qu'il est bon d'être en haut de sa colinne et de regarder le monde...

En attendant,cela s'agite ferme, sur le pays de Limours :

La commune de fontenay les briis,d'habitude réservée et prudente, a attendu près de six mois pour répondre au maire des molières qui,lors de ses voeux a la population ,avait justifié son refus d'adhérer au parc naturel de la vallée de chevreuse,en donnant comme exemple une commune voisine (fontenay) maltraitée par les services du parc naturel régional.

J'avais dans mon blog ,a l'époque,exprimé ma désapprobation devant une belle désinformation,ce qui m'avait valu d'être traité d'"individu" dans le journal municipal.

(j'aime quand même le terme individu qui témoigne de posséder une individualité,une personnalité,contrairement a ceux qui répètent bêtement ou qui manquent a leur parole)

 

Le courrier de fontenay est un véritable tacle,car il est construit,solide, étayé et sans polémique ,ni agréssivité ,il prouve que l'on a déformé volontairement la vérité .

La même méthode sur le même exemple avait été employée a Vaugrigneuse notament pour justifier la même décision, qui prive les populations d'un outil formidable.

Ce qui prouve que certains sur ce territoire ont construit collégialement un argumentaire pour essayer de justifier une position intenable.

 

A propos du parc naturel,l'intégration des communes qui ont dit oui suit son cours,nous devrons désigner nos représentants au syndicat du parc avant le trente septembre

 

deuxieme coup de tonnerre sur le territoire,le maire de saint maurice montcouronne vient de donner sa démission,un mandat difficile,issu d'une triangulaire,des problèmes de santé,des problèmes relationnels,le refus,lui aussi, d'interroger ,même le conseil municipal a propos de l'intégration au PNR ont conduit Jean bonnemaison a remettre sa démission au sous préfet d'Etampes.

Un mandat,si cela doit être conduit avec passion, cela ne doit être ni passionnel,ni un plaisir solitaire,je souhaite que se batisse une nouvelle équipe autour d'élus de bonnes volontés,ils existent,et que ce village bénéficie de toutes les dynamiques.

 

En fait,pour élargir la réflexion,cette éternelle question pourquoi le service des autres,l'engagement a la population ,le défi d'améliorer la vie aboutissent -ils,souvent, a concentrer autant de violences,de conspirations,de mensonges,d'ambitions personnelles sans foi ni loi ?

Pourquoi la vie politque ,la gestion de la cité sont ils un égrégore des pires infamies ?

là,où l'on devrait trouver une concentration de moines soldats,on assiste a un spectacle souvent indigne de la mission confiée.

 

On a les élus qu'on mérite ,ai-je l'habitude de dire,aussi est ce vers le citoyen qu'il faut en permanence se tourner et le mettre devant ses responsabilités.

Tant qu'il considerera,sans s'en offusquer, les engagements des élus comme des promesses en l'air,tant qu'il privilégiera les mirages au juste,tant qu'il vivra dans l'acceptation d'une démocratie boiteuse,tant qu'il vivra dans cette fatalité soumise,il réveillera chez les hommes de pouvoir les instincts primaires de conquête du pouvoir pour le pouvoir. 

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 09:53

Il est une période dans cette saison,où j'ai la sensation de rentrer en éternation,comme les ours entrent en hibernation,tout est plus lent,plus apaisé,une sorte d'isolement et de cocon de chaleur,d'eau et de parfums qui poussent la  somnolence de l'esprit,a la veille des sens,une volupté aux joies des simples. 

C'est cet os de mamouth que j'ai offert,hier, a Dentzel et qui s'en lèche les babines,il était heureux mais moins que moi de le voir fier avec sa monstruosité d'os en travers de la gueule

IMAG0635.jpg

L'eternation ,c'est de prendre un livre de commencer a le lire,de s'assouppir doucement avec le concerto d'aranjuez en bruit de fond et de se reveiller pour se glisser dans l'eau.C'est ce panier de tomates apportées chaque semaine par pierrot qui réjouit d'abord les yeux et le coeur

IMAG0638.jpg

Ce sont ces fleurs que j'arrose dans le silence du matin et qui ont chacune leur personnalité

 

  IMAG0644

il y a les latines avec une exhubérance de feu,le fragiles ,les timides, lesobres,les assoiffées,les chétives,les réservées.Les arroser correctement demande de les observer et comprendre ce delicat équilibre qui leur convient,je dois vous avouer qu'il y a celles que je n'aime pas ,avce qui cela ne "colle" pas et avec qui nous passons la saison sans atomes crochus réciproque.

l'étérnation,c'est aussi,le soir a la fraiche,aller nourrir blondine et léon,elle commence a me connaitre,elle est un peu brutale,vigoureuse,massive,mais quand elle me voit ,elle arrive,parfois au galop,dans ces cas là,toute la question est de savoir si elle va s'arreter !

 

L'étérnation ,c'est prendre le temps d'écouter ces vieilles rues tortueuses comma bauduen,au bord du lac sainte croix avec une pensée pour arlette Hamon qui y résidait après avoir passé quelques jours a la maison

juin-2011-0486.jpgJ'aime ces portes basses  qui vous laissent rêves a des lieux clos,couverts et protecteurs,pleins de mystères et  de richesses réelles

juin-2011-0489.jpg

juin-2011-0488.jpg J'aime le temps qui m'est donné pour caresser un chat bienveillant au détour d'une ruelle

juin-2011-0491.jpg

S'asseoir sur un banc et gouter le soleil qui chauffe les pierres,qui transpirer le romarin et rougir les pêches

juin-2011-0482.jpg

L'étérnation a des accents d'éternité pour les ames un peu bléssées,un peu rompues , a la recherche d'horizons sereins;

Le vrai danger de cet état,est de s'interroger sur la vanité du reste 

Partager cet article
Repost0