Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 09:45

les réformes életiorales se suivent et m'interpellent chaque fois un peu plus,il y a cette fameuse idée de parité,votée par les deputés, pour toutes les elections sauf celle des ...députés,sans que cela ne semble gêner personne.

il y a eu les projets fous de sarko sur les elections territoriales,mais ce qui est mis en oeuvre me semble un déni de démocratie

j'avais dans l'idée naive que chaque citoyen,chaque homme ou femme dans une république  avait le droit de se présenter aux élections,de se soumettre au suffrage universel,une forme d'égalité républicaibne ,de fraternité devant les urnes,de liberté de s'engager dans la vie publique.... non seulement un droit ,mais que la république mettait en oeuvre les moyens pour que la démocratie soit ouverte a tous

un signe essentiel que les affaires publiques n'étaient pas réservées a une élite, et que le soldat de valmy et de la conscription devait prendre part a la défense de son pays, car il pouvait prendre part aussi a sa gouvernance

 

Je crois que cette liberté gêne formidablement les formations politiques, car le citoyen élu qui tire sa légitimité du suffrage universel a une autonomie de choix, une liberté d'expression et de convictions qui bouscule le systéme

 

au résultat ,patiement,chaque élection uninominal a été rayée de la carte,chaque reforme installe une distance supplementaire entre les electeurs et les élus,chaque réforme renforce le pouvoir des formations politiques qui adoubent,décident et désignent les candidats,il ne reste plus a l"electeur qu'a obtempérer.

2013b-5624.JPG

 

  qu'observe t on factuellement ?

un discours clair sur le fait que les maires et les municipalités vont perdre leurs principales responsabilités au bénéfice des intercommunalités ainsi ,le maire qui est la "personnalité" politique que les francais respectent encore un peu,est rangé au placard au profit d'une intercommunalité plus lointaine par nature dont l'executif n'est pas élu au premier degré

je note pour notre petit territoire que les résultats des elections cantonales, depuis des années, est tout a fait illustrant de la contradiction entre la volonté exprimée par le legislateur et la volonté exprimée dans les urnes  par le citoyen

pour les élections cantonales,on nous annonce la réduction de la moitié du nombre de cantons ! qui pourraient passer en essonne de 42  a 21 ,hourra ! crient les populistes tenants du "tous pourris" "moins il y aura d'élus ,moins cela coutera cher et ils ne servent rien"

sauf que si le nombre de cantons baisse de moitié le nombre d'élus demeure et nous resterions avec 42 conseillers génréaux travaillant en binome ,homme/femme,au nom de la fameuse parité voulue par les deputés

  

en fait ,le mariage pour tous supprime la notion de dictinction par le sexe,il n'y a donc qu'en politique,où les députés souhaitent maintenir les couples homme/femme

au résultat pour les cantonales,des cantons qui auront une taille colossale, depassant les 55 000 habitants ,ce qui en zone rurale par exemple,peut représenter trois cantons actuels et donc ,forcément,une perte de proximité évidente avec l'élu,mais surtout, comment penser qu'un citoyen de base pourrait se réveiller un beau matin et dire "tiens ,je vais me présenter aux élections  !"  ?

sauf a être soit un élu déja implanté et très connu ,on comprend bien que nous aboutirons a des élections où les candidats seront présentés par leur formation et ne devront qu'a elles, le fait de se lancer dans la bataille et d'être élus par une etiquette, plutot que par une personnalité.

ainsi le choix populaire est détourné et le futur élu n'aura de comptes a rendre qu'a son parti,je ne parle même pas des moyens financiers a mettre en oeuvre,

on passe donc de l'humanisation a la politisation clivante

2013b-5623.JPG

bien évidement,j'attends des commentaires,du genre "il a peur pour lui,il defend l'avenir de son fils",on me pardonnera ma fatuité mais ,quelque part, je ne me sens pas concerné et je crois que ce qui se passe, dépasse largement les limites cantonales actuelles

s'il était besoin d'une démonstration éclatante ,je vous invite a faire le bilan des personnes que nous avons élu aux élections régionales :

 

 le scrutin de liste présenté par les partis politiques conduit a ce qu'aucun lecteur de ce blog ne soit capable de citer 10 conseillers régionaux de l'essonne sur les...24 que nous avons élus,

si vous reprenez la liste,vous decouvrez des noms et vous comprenez que nous sommes revenus a la royauté, où le pouvoir accordait des "rentes" a ses fidéles

quand ont ils été nous voir pour parler de leur travail ,pour rendre compte ?

avant les elections ,sur des podiums ,devant les gares mais, des le lendemain,disparition totale,car leurs interlocuteurs, ceux a qui ils doivent leur place ,ce n'est pas le suffrage universel,c'est leur parti qui,au regard, de critéres  propres, a décidé de les placer de manière a ce qu'ils soient élus ou non.

c'est cette dérive de la démocratie qui m'inquiéte ,car elle est sourde ,non affichée,transforme des candidats en individus soumis,sans idées ni projets  et irresponsables a l'égard du citoyen

je ne vous parle même pas des legislatives ou des présidentielles,mais dans un contexte où nos concitoyens doutent de tout, les murs que l'on est entrain d'ériger me semblent gravissimes

  

Partager cet article
Repost0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 11:23

amazonie-4874.JPGLe matin a vista allegre,c’est la decouverte de la fabrication de la farine de manioc,l’amérique nous a offert la pomme de terre ,l’afrique lui a fait découvrir le manioc

amazonie-4879.JPG

 

Passage traditionnel par l’école et puis marche en forêt ,quelques kilomètres a travers la masse végétale où les seules fleurs qui attirent l’œil tueraient un bœuf Il fait chaud ,l’air est humide mais au bout du chemin,la rivière enchantée

amazonie-4910.JPG

 

,l’iguarapé,rivière interieure qui « irrigue » trois tribus

 Dans un silence de cathédrale végétale que seul vient troubler la plongée de la pagaie dans l’onde ,

amazonie-4947.JPG

nous progressons dans un univers quasi irréel où l'eau forme un tel miroir que l’on ne sait plus où est l’horizon avec cette sensation de survoler la forêt aux fomes symétriques et incroyables,

amazonie-4974.JPG

 amazonie-4956.JPG

 amazonie-4971.JPG

amazonie-4977.JPG 

Plus d’une heure de ce spectacle jamais éprouvé ,dans ce décor de l’aube des temps

amazonie-4981.JPG

 amazonie-4952.JPG

amazonie-4982.JPG 

Quand la pirogue atteint ,a nouveau ,le fleuve

amazonie-4984.JPG

 cela sonne le départ pour notre "amazon dream" ,une traversée où la période de la saison des pluies nous offre ce spectacle

amazonie-5004.JPG

 

amazonie-5005.JPG

Notre bateau qui fait route vers le monde des mundurukus,une des tribus en lutte contre le pouvoir central du fait d’un projet de barrage qui inonderait leurs terres ancestrales, les mundurukus ce sont des guerriers, de ceux qui maitrisaient bien cette technique particulière de la réduction des têtes.... Comme de plus en plus de tribus amazoniennes, ils retournent a leurs racines, considèrent que le contact avec le blanc est une source inépuisable de malheurs? ainsi certaines tribus refusent définitivement d’accueillir qui que ce soit, au point qu'arrivés dnas une anse ,on ajeté l'ancre et helena notre mentor/guide bresilienne est partie plus d'une heure pour parlementer sur notre venue

amazonie-5009.JPG

 en attendant c'est un nouveau tour, avec les annexes pour découvrir l'environnement au soleil couchant,A l’arrivée ,une dernière promenade au soleil couchant ,histoire d’en prendre plein les yeux avant en avoir plein les mirettes et les émotions

amazonie-5040.JPG

 amazonie-5066.JPG

 

amazonie-5068.JPG

Ce soir,les mundurukus viendront nous chercher avec leurs pirogues pour participer a un de leur rituel 

 A la nuit tombée les pirogues a peine éclairées d’une petite flamme ont  surgi du nénat et accosté le bateau, deux par deux ,nous sommes montés dans un silence seulement ponctué par une sorte de sifflement émis par notre rameur,

amazonie-5093.JPG

 l’entrelacs de la jungle et des herbes émergeant de l’eau ,des lumières vacillantes,

amazonie-5097.JPG

une marche dans la jungle et nous voilà au milieu d’eux, Toutes générations co nfondues,

amazonie-5102.JPG

priant pour la terre, pour la nature, pour que les esprits réunis écartent le danger de ce barrage,

amazonie-5111.JPG

 

amazonie-5131.JPG

amazonie-5116.JPG amazonie-5110.JPG

 

 

 j’en ai vu des cérémonies plus ou moins bidons, des spectacles pour touristes en goguettes cela ne l’était pas, une atmosphère telle que les appareils photos et flash ont été remisés ou presque

amazonie-5140.JPG

 

amazonie-51.jpg

 

amazonie-5143.JPG

 

nous sommes loin de ce sportraits d'enfants souriants pris dans les écoles,ici le regard est profond ,noir,grave

 

amazonie-5142.JPG

amazonie-5133.JPG

 amazonie-5134.JPG

Dans cette nuit humide autour de ce feu,cette petite communauté faisant sa prière donnait la chair de poule et expliquait pourquoi ,sortis de leur foret quelques grands chefs tribaux trouvent une audience aupres des chefs d’état du monde entier

Partager cet article
Repost0
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 09:14

je connais un maire qui lorsqu'il est absent,il n'y a de cérémonie commémorative ... comme s'il était la seule incarnation de sa commune et de la republique sur son territoire,a contrario ,j'ai une immense fierté,un grand plaisir quand mes engagements m'"y obligent a demander a un des conseillers municipaux de janvry de conduire ces évenements.

 

 

DSC05894.jpg

 

 

 

 

tout d'abord parce que cela signe que nous partageons les mêmes valeurs,le même état d'esprit républicain,le même regard

,j'adore animer ces cérémonies commémoratives ,ou des mariages pour ce qu'elles valent de symbole et de communion, de partage,

j'adore aussi  quand un conseiller avec émotion "monte" au creneau pour le faire a ma place,car seul un certain  état d'esprit du coeur est  irremplacable,un souffle fraternel.

pendant ce cvyage au brésil ,ce sont donc deux conseillers qui ont tenus la "maison" ,

sophie a célébré son "premier" mariage et c'est pour moi un grand bonheur,et je crois que c'était une belle cérémonie,quant a francis, après un visage décomposé quand il a appris qu'il présiderait la cérémonie du 8 mai,je crois qu'il a eu une vraie fierté républicaine a relever le défi

j'aime son discours,je n'en changerai pas un mot et ceci aussi signe une vraie réussite collective dans la sincérité de valeurs partagées :

 

Mesdames, messieurs,

 

C'est avec beaucoup d'émotion et une peur non dissimulée que je préside aujourd'hui pour la première fois cette cérémonie dont je sais l'importance, la valeur qu'elle a à vos yeux et quelle place elle peut prendre dans vos cœurs. C'est une grande responsabilité que Christian Schoettl, notre maire, m'a ainsi confiée. Je le remercie et l'associe en pensée à ces quelques phrases.

 

Quand je me suis demandé quels mots pouvaient m'évoquer cette commémoration… me sont évidemment venus ceux de paix, de démocratie et de république…. Mais ils sont des évidences… trois autres mots me sont alors venus :

 

Mémoire, devoir, espoir… ils sont liés et inséparables…

 

D'abord le devoir de mémoire… celui du souvenir bien évidemment, celui du sacrifice de ceux qui se sont battus mais aussi celui de leurs familles, de leurs femmes, de leurs enfants… celui des soldats, des résistants, des maquisards…

 

Mémoire, devoir, espoir encore une fois liés.

 

Le devoir de mémoire, c'est aussi celui qui nous invite à ne pas oublier contre qui, contre quoi ils se sont battus, contre quelle ignoble idéologie, quelle effroyable barbarie qui avait érigé l'horreur, l'extermination en système froid et implacable et l'inhumanité en système de pensée.

 

Cela avait commencé pourtant d'une autre manière, il y a 80 ans,  presque jour pour jour : Le 10 mai 1933, les ouvrages des plus grandes figures intellectuelles du XXe siècle partaient en fumée dans toute l'Allemagne. Adolf Hitler était au pouvoir depuis moins de quatre mois. Ces autodafés marquaient la "décapitation intellectuelle" du pays. 20.000 livres d'environ 400 auteurs furent brûlés à Berlin en une soirée.

 

On ne peut que se rappeler le vers prémonitoire du poète allemand Heinrich Heine:

 

 "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes."

 

On sait tout le poids de cette phrase et l'horreur qui s’en suivit, cette barbarie nazie à laquelle le conflit mis fin en ce 8 mai 1945. C'est cela le devoir de mémoire, la vigilance qu'il nous faut avoir contre tout ce qui peut nuire à la liberté et à la démocratie.

 

Comment alors ne pas penser au combat que livrent aujourd'hui nos forces armées au Mali où, là aussi, le fanatisme n'a de cesse de tenter d'anéantir la mémoire d'un pays en détruisant patrimoine et bibliothèques.

 

Là aussi, la France, comme à travers toute son histoire, se bat pour la défense des valeurs que sont la culture, la démocratie, la liberté…

 

Et, comme le sont mémoire, devoir, espoir, ces trois autres mots : démocratie, liberté, culture sont indissociables…

 

Pour cela, aujourd'hui encore, des hommes ont sacrifié leur vie, et je voudrai saluer et associer aux morts tombés pour la France lors des précédents conflits, les six soldats français tombés au Mali.

 

J'ai parlé tout à l'heure d'espoir, je ne l'oublie pas !

 

J'aimerais rappeler les paroles de Pierre Brossolette :

 

« Ce que nos morts attendent de nous, ce n’est pas un sanglot, mais un élan ».


Cet élan, c'est l'élan républicain, celui qui animait les forces françaises libres, la résistance… celui qu'ils nous demandent à travers les années de continuer à faire vivre… celui qui doit continuer à nous animer.

 

Cet élan qui devrait nous amener à ne pas désespérer… jamais ! A ne pas succomber aux tentations extrémistes et à ceux qui chercheraient encore à nous ramener vers l'ombre.

 

C'est cela notre devoir d'espoir, et je sais que bien d'entre nous continuent de l'incarner… Gendarmes, portes-drapeaux, anciens-combattants, pompiers, élus, citoyens, tous ici présents, nous incarnons chacun à notre façon, par nos missions, nos services auprès de la population, nos participations citoyennes, cet élan, cet espoir… Je voudrai tous vous en remercier.

 

Continuons à le transmettre aux générations futures…

 

Continuons à travers cette commémoration à célébrer ce qui nous réunit en tant que nation et faisons fi, pour un temps, de ce qui nous divise pour que partout en France, comme en Europe, se perpétue paix et démocratie.

 

Vive la République,

Vive la France,

Vive l'Europe.

Partager cet article
Repost0
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 16:37

peu de photos de cette matinée au bord du lac où la pluie amazonienne nous a montré pourquoi les fleuves et les riviéres recelaient autant d’eau

 

 tout juste le plaisir de de voir quelques singes aux aguets après quelques heures de navigation

amazonie-4609.JPG

 

amazonie-4613.JPG

le lac anuma est en vue

amazonie-4618.JPG

et le plaisir de deviner de surprendre le regard d'une petit accroché derrière sa mère, regard fragile un moment d exception, mais il y en a beaucoup durant ce voyage,

amazonie-4619.JPG

 amazonie-462.jpg

on reprend le fleuve

amazonie-4658.JPG

 a l »embranchement du bom futuro; quelques heures passées sur cette langue de sable a se baigner avec les dauphins soufflant a quelques encablures a gouter l’eau chaude et douce,

amazonie-4645.JPG

amazonie-4669.JPG

 

ils sont bien loin les préjugés d’une Amazonie pourrie et pétrie de dangers, oubliés les piranhas, les serpents et autres araignées mortelles, même les moustiques semblent avoir déserté,

aucun de nous n'aurait imaginé ces bains pris dans le fleuve avant notre départ et pourtant quel bonheur, une eau douce et chaude,nous qui avions pensé reserver nos maillots de bains pour une quelquoncque piscine,c'est la plus grande du monde quinnous est offerte quotiidennement  !

amazonie-4675.JPG

 

il reste l’oiseau mouche surpris a butiner

 

amazonie-4757.JPG

 

amazonie-4774.JPG

il nous reste un endroit de rêve, un apéritif local servi sur place comme pour prolonger l’instant

amazonie-4751.JPG

 

les dauphins en patrouilleurs bienveillants

  amazonie 4787

 et un soleil couchant explosant les lumières

amazonie-4845.JPG

il nous reste a nous arracher, a retourner vers le bateau,

amazonie-4850.JPG

 

 et filer a terre faire connaissance avec la communauté de vista allegre 

spectacle donné par les enfants du village ,pour nous comme cela,encore une fois ,il n'ya pas de circuits avec des hordes de touristes dans le coin

amazonie-4862.JPG demain d'autres decouvertes,d'autres rencontres, et ce fleuve qui ressemble a la mer pour écrin 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 02:45

2013b-4188.JPG 2013b-4185.JPG

 

En prenant les annexes ce matin, nous ignorions que nous serions très loin des chemins empruntés par les touristes ,a dire vrai depuis notre arrivée sur le fleuve ,ou les fleuves; nous n’en avons pas croisé,en seuls gardiens visibles ,les animaux

 

2013b-4187.JPG 

 mais ce matin encore moins, nos micro barques se sont engagées dans un dédale de voies a qui, la nature, les arbres ,

2013b-4415.JPG

les jacinthes laissent peu de passage ,

 2013b-4212.JPG

une immersion totale dans un univers vert et liquide de début du monde

 2013b-4216.JPG

Après avoir dépassé le lac et ses sentinelles attentives

 

 2013b-4224.JPG

2013b-4259.JPG

 

,une mince ouverture dans l’immensité verte et nous voila avalés par la jungle

 

2013b-4272.JPG

 

 Il faut se frayer son chemin, glisser la barque sous les branchages,

 

2013b-4401.JPG

 jouer de la pagaie pour les spécialistes tout en observant tout autour, une vie intense,

 2013b-4298.JPG

 les toucans étincelants,

  2013b-4325.JPG

 

2013b-4300-copie-1.JPG

 

2013b-4314.JPG

 

2013b-4325-copie-1.JPG

 Les rapaces dédaigneux les singes en tribu une végétation folle,

2013b-4383.JPG

 2013b-4386.JPG

ou ce qui est en haut est en bas et réciproquement après ces heures étonnantes entre eau et canopée,

2013b-4431.JPG

2013b-4427.JPG

 le bateau est signe de confort,de douche,de remontants….

2013b-4445.JPG

mais ce serait se refuser le spectacle flamboyant du coucher du soleil

2013b-4453.JPG

2013b-4462.JPG

et puis ,a la nuit tombée ,nouveau depart sous la voute étoilée a croiser le reveil des oiseaux de nuit totalement indifférents

2013b-4471.JPG

 petite barque pour surprendre les caimans,nous sommes en hautes eaux ,c’est plus difficile et il faut l’experience et l’acuité du marin pour les repérer,bien sur ce ne sont pas des monstres,ce qui est d’autant plus diificile a repérer dans le noir quand c’est le cas2013b-4492.JPG

 

,on fait silence et angelo se glisse a la proue,une pagaie a la main

 il fait avancer doucement notre embarcation puis plonge les mains comme la foudre et attrappe a mains nues ,le bébé crocodile

2013b-4495.JPG,

 

a vous garantir que malgré la taille ,personne ne s’aventurerait a y mettre les mains le petit caiman est remis a l’eau et nous repartons sous une voute étoilée immense et air doux qui a des accents de paradis,demain ce sera l’orage et une pluie comme j’en ai rarement connue mais cela nous l’ignorons encore

Partager cet article
Repost0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 14:15

 

 

 

Ce matin c’est un depart a l’aurore après une nuit ou notre bateau ancré dans la lagune a été éclairé par un bel orage tropicale

 2013b-3960.JPG2013b-4123.JPG

 

Quand le jour se lève ,c’est un « tour de garde « de la nature qui s’effectue : les dauphins qui avaient fait leur ronde nocturne autour du bateau

s’éloignent

 

2013b-3966.JPG

,les oiseaux de toute sortes s’ébrouent et guettent les premiers rayons du soleil pour se sécher

2013b-4084.JPG

 

 

A bord des petites annexes,on est partis les surprendre, ce n’est pas un zoo, où chacun attend au garde a vous, chaque mètre, chaque arbre, peut être une découverte ,une surprise ,a chacun d’ouvrir bien grands les yeux

2013b-4032.JPG

 

 La saison de pluies a fait monter le niveau de l’amazone de plus de six mètres, nos annexes se glissent au milieu d’arbres dont les troncs sont submergés

Le spectacle est partout a la fois, oiseaux somptueux,

 

2013b-4037.JPG

 

 

2013b-4021.JPG

 Iguanes

2013b-4052.JPG

2013b-4011.JPG

Les dauphins qui continuent leur ballet, les piranhas que nous pêchons avant de les rejeter a l’eau et qui nous montrent leur belle agressivité

2013b-4060.JPG

Dans le ciel, les vautours, les faucons, les ibis et autres somptueux vaisseaux des airs nous donnent des torticolis

2013b-4054.JPG

 2013b-4044.JPG

 

Passage dans la communauté de pacoval connue pour travailler le bois, pour les meubles comme pour les bateaux

2013b-4100.JPG

 

2013b-4101.JPG

 

2013b-4111.JPGon y a même decouvert qu'il n'y plusa plumer ,a moins que ce ne soit le coq qui soit trop vigoureux 

 2013b-4103.JPG

Des sourires d’enfants magnifiques a l’école et dans les sentes du village

2013b-4132.JPG

2013b-4109.JPG

, 2013b-4136.JPG

 2013b-4137.JPG

 2013b-4146.JPG

des fleurs et des panneaux surréalistes

 

 2013b-4149.JPG

 Mêmes les lézards ici flamboient comme s’il y avait in concours de couleurs auquel chacun participerait

2013b-4154.JPG

Partager cet article
Repost0
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 23:16

2013b-3855.JPG

Arriver ici  se mérite une forme Iliade ,une succession de moyens transports, un avion /autobus qui dépose son contingent de voyageurs et en charge d’autres dans la nuit et la pluie tropicale, des noms qui succèdent qui sont autant de rappels a nos mémoires des récits des explorateurs et des conquistadors : manaus,san luis potosi, Belém….je me souviens cette émission que nous avions réalisé avec maurice bitter sur radio France internationale quand j’étais adolescent sur la richesse des producteurs de latex brésiliens et la perfidie des anglais qui leur avaient volé les graines pour aller développer d’abord au sri lanka, cette culture, un choc dont les brésiliens ne se remettent pas et pour lequel ils gardent une rancune tenace a l’égard de tout ce qui est britannique

2013b-3841.JPG

Santarem au matin, c’est une aigrette, un héron, que sais je, qui nous observe, énigmatique, magique qu’elle soit sur l’amazone, le nil ou sur tout fleuve sacré, c’est un couple de brésiliens qui a huit heures du matin, n’a pas terminé sa nuit et soigne sa fièvre du samedi soir par une dernière danse amoureuse sur les quais

2013b-3849.JPG

Santarem c’est un marché aux poissons magnifique, le premier de mes déambulations de par le monde qui sente bon, sans mouches et sans miasmes, ce sont les mareyeurs qui envoient les déchets aux dauphins…. roses qui ne sont pas sortis de notre imagination mais qui ont du surprendre les premiers européens au point de les confondre avec des sirènes, la légende de l’amazone dit d’ailleurs que les dauphins roses entrainent les jeunes femmes  au fond du fleuve

2013b-6967.JPG

Marché aux légumes avec une profusion généreuse de fruits hypertrophiés par l’eau ,le soleil et la richesse des alluvions, au point que les avocats que nous consommons en europe, seraient des œufs de cailles comparés a ceux des poules

2013b-6966.JPG 

2013b-7018.JPG2013b-6983.JPG

Arrêt sur l’éventaire des marchands de potions, la jungle offre sa pharmacopée : comment résister a acheter un peu de graisse d’anaconda réputée cicatrisante et désinfectante ?

comment ne pas penser que les cabines téléphoniques locales nous rappellent a l'ordre et qu'auc téléphone nous sommes bavards et nous nous nous répétons ?

2013b-7049.JPG

En début d’après midi, nous larguons les amarres, dans cette atmosphère particulière qui vous partage en douce torpeur et l’irrésistible envie de tout voir et de gouter aux paysages,

2013b-6959.JPG

c’est la saison des pluies, le niveau des eaux est plus haut, les troupeaux en sont quittes pour de la balnéothérapie forcée, paysage immémoriaux ou la trace des hommes est  comme celle de l’étrave de notre bateau, s’efface de la puissance du fleuve,

2013b-3870.JPG

ce soir nous jeterons l’ancre au milieu de nulle part,et étrangement ailleurs ,en France et partout la terre continuera de tourner comme un monde parallèle comme si pour des instants ,des instants seulement, nous avions quitté un  monde pour rejoindre une ile flottante dégagée de ces petites choses médiocres et attristantes qui masquent la lumière

2013b-3856.JPG

Partager cet article
Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 17:14

ce 1 mai laissera un souvenir amer,celui d'un syndicalisme francais qui contrairement a ses homolgues européens a gardé un shéma politique s'installant dans la roue des partis politiques avce les deceptions et les divisions que l'on observemai surtout un 1 mai où paris est sali,sali par une xetrême droite qui revendique la france mais quelle france ? celle de laval et de pétain !et de l'autre coté de la capitale,l'ahurissant spectacle de voir apparaitre des portraits de staline...

BJLjyEvCMAE0sro.jpg

 

j'écris souvent que je n'aime pas ce que je pressens arriver,que la banalisation des extremes est un cancer que les métastases sont nombreuses,et qu'une forme de fatalisme semble s'emparer de l'opinion publique

Partager cet article
Repost0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 16:54

2013b-0412.jpglorsque nous avons lancé la consultation publique sur notre projet de territoire,nous avons porvoqué toute une serie de reunions avce le monde sportif  pour écouter les attentes

certaines associations ont été plus actrives ,plus présentes que d'autres et onty donné leur opinion ,au résultat ,le projet de territoire a été voté avec des projets dont l'agrandissement pour une salle d'arts martiaux a briis sous forges2013b-0410.jpg

 

ce qui était dans notre projet de territoire est systématiquement mis en application sauf blocage majeur,ce projet a été voté et voulu par les élus.

cela n'empêche pas certains de desormais voter contre le budget de la communauté de communes qui les met en oeuvre,sans doute des élus qui pensent que les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent...

 

 j'avoue que pour ma part ,j'avais émis l'idée d'une patinoire,équipement qui manque dans la région et bien entendu de réfléchir au problème de la piscine,pour cette fois nous nous contenterons de l'agrandissement du gymnase puisque c'était la demande

 

 

Partager cet article
Repost0
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 10:06

réunion après réunion de la communauté de communes,j'ia des élus qui pluernichent et trépignent contre le projet du pole "petite enfance",un combat d'arrière garde ,d'élus qui souhaiteraient que toutr se fasse sur leur commune ,capables de voter pour un millions d'euros de dépenses pour un chemin de randonnée a condition qu'il passe chez eux mais arqueboutés contre tout projet,qui ne concernerait pas leur clocher

pendant ce temps garce a une majorité d'élus ,les projets avancent et le service aux familles voit le jour

2013b-0413.jpg

vers le 20 septembre ,nous inaugurerons avce vous ce formidable outil,centre de loisirs maternelle,creche multi acceuil,relais assistante maternelle,

je viens de recruter la directrice du multi acceuil alexia ,tout de suite associée aux choix des couleurs et du reste,

un équipement impressionnant qui va compléter centre de loisirs pour les "grands",et donc permettre aux parents de deposer des fratries complétes sur le même site

,un domaine de soucy,acheté ,il y a quelques années ,qui répond a quelques uns de mes espoirs avec l'implantation de l' espace prevention santé contre le cancer qui va accueillir quelques 11 000 collégiens par an,domaine qui va voir naitre bien des projets et des aventures au service de notre communauté ce qui me laisse pantois devant l'hostilité affichée d'une poignée d'élus 

 

Partager cet article
Repost0