Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 15:22

vous avouerai-je que j'ai essayé de regarder l'emission de ruquier où passait "notre" ministre de l'éducation nationale et qu'a un moment ,ulcéré ,j'ai zappé pour regarder "esprits criminels" sur une autre chaine...

a mes yeux ,le vrai racisme consisterait a ne pas pouvoir critiquer une ministre

au pretexte que ce serait une femme,mignonne,musulmane la critique serait  interdite au risque que tout le monde vous tombe dessus pour être sexiste,macho et raciste,

je vous confirme que le casting qui a conduit a choisir najat vallaud belkacem comme ministre est pervers a mes yeux

le vrai racisme serait de ne pas lui demander d'être compétente

le vrai racisme serait de lui pardonner sa suffisance et son ton méprisant

le vrai racisme se matérialise dans cette loi du silence ,

ce tabou absolu qui tombe et qui interdirait d'être scandalisé par cette ministre prétentieuse,qui multiplie les indemnités et les mandats cumulant de beaux revenus par mois,

qui en a plein la bouche de la mission de l'éducation nationale, mais qui considére que cette augmentation de 33 euros par mois pour les enseignants dans des secteurs difficiles ce n'est pas si mal

Najat Vallaud-Belkacem...

imaginez-la blonde,normande et frontiste  !

quel deferlement ,n'y aurait il pas eu devant sa moquerie permanente ?

le mepris pour les réalités ?

le décalage absolu avec le quotidien des francais ?

quand elle s'éloigne de la position claire de chatel et peillon sur le port du voile par les accompagnatrices dans les temps scolaires,elle commet une erreur ,une faute, car elle ne peut pas se réfugier pour se rendre intouchable derrière son statut ,ses origines et commettre une telle transgression par rapport a la laicité,

ou alors dans le simple but d'être victimisée au regard des attaques qu'elle ne manquera pas de subir 

ministre de l'éducation nationale,conseillère générale,membre de la comission permanente...le tout assorti d'indemnités

et quand vous occuppez vous du conseil général ?

certains week ends...

messieurs et mesdames les conseillers généraux de france ,vous êtes tous des feignasses,qui n'avez rien a faire

 gérer un departement, c'est un emploi du samedi dimanche ,au lieu de travailler chez ikea ,certains font "conseiller général" cela ne prend aucun temps, aucune energie,cela ne merite que quelques heures par mois 

soit tous ces élus sont des incapables,inéfficaces,soit les conseils généraux sont des vaisseaux fantomes a couler d'urgence ,

soit la ministre vole le contribuable et trahit ses électeurs

bien sur ,ce n'est pas sans une certaine nausée, que je l'ai entendu parler de la réforme des rythmes scolaires,

nausée devant tant de manipulation,devant le déni et cette élue lyonnaise dont la municipalité a ,a la fois, choisi le vendredi après midi,mais aussi de faire payer les parents a ce culot insensé d'être tout sourire pour nous expliquer l'égalité républicaine

en fait,cette femme prend tout a la lègére,en tout cas ,les difficultés des autres,ils n'ont pas de pain qu'ils mangent de la brioche s'attend on a l'entendre dire

on l'a traité d'ayatollah,ce qui est condamnable par le seul fait qu'elle est d'origine musulmane,

si je disais khmer rouge,ce serait plus politiquement correct,

l'égalité ,la fraternité,la liberté ,c'est s'enrichir de nos différences, en aucun cas, de s'en prévaloir pour se rendre intouchable,pour bénéficier d'un traitement privilégié,

on n'est pas hors sol,parce que issue de la diversité 

ses propos sur la réforme des rythmes scolaires confirment en tout point notre action auprès du conseil d'état ,elle contredit toute la ligne de défense de l'éducation nationale,a vérifier auprès de nos avocats si cet interwiew est exploitable

elle montre le peu d'estime quelle a pour les élus locaux et l'absence totale de connaissance du terrain

j'ai zappé n'en pouvant plus

un opposant a un barrage est mort, ce jour, lors d'une manifestation,

où est il ce peuple de gauche qui a defilé pour malik ousekine,pour tous ceux qui dans le même cas sont morts pour exprimer leur opinion ?

là encore ,de quel blanc seing bénéficie ce gouvernement pour que les indignations soient modestes ?

souvenez nous des mouvements ,des manifestations crées par la mort de ces malheureux,quand c'est un gouvernement de gauche qui est responsable,le requiem est rapide .a moins que ces mainfestations d'indignations contre le fascisme de droite n'aient été que manipulation,que les morts aient été instrumentalisés rue de solferino...

nous reviendrons sur ces dispositions inacceptables du regime des retraites,avaient ils dit .....

nous reduirons le déficit budgetaire....

il y a un an notre président nous promettait l'inversion de la courbe du chomage pour noel ,depuis il n'en parle plus et n'a trouvé que les radiations pour limiter la casse...

qui s'indigne devant des promesses aussi importantes non tenues ? 

quel élu local resisterait a un tel tsunami de promesses non tenues ,de reniements permanents ?

chez ruquier,avant quelle ne soit appelée sur scéne,j'observais madame vallaud belkacem attendre sagement et longuement en coulisses qu'on l'appelle,avec cette interrogation  :

est il digne ,raisonnable ,dans le statut de la fonction,qu'un ministre de la république aille sur les plateaux de télévision ainsi ?

est ce sa place ?

hier c'était un comique aujourdhui c'est elle...

attendez derrière le rideau, madame la ministre, que laurent ruquier vous siffle,

vous êtes en bonne compagnie, l'ancienne compagne d'un de vos anciens collègues ministre compte vous interroger sur la theorie du genre

charles revient ! ils sont devenus fous !

 et la ministre de l'education nationale pense que la vie ne commence qu'a l'heure de la récré

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 14:12

 

Je ne sais pas si ce blog est le lieu de raconter des trucs comme cela mais enfin…il s’agit des rêves,

comme nous tous ,je suis une machine a rêver mais j’ai peut être le particularisme ,de rêver ,de me réveiller et de reprendre le rêve, ainsi durant ces périodes d’éveil j’’essaye de comprendre ces rêves en tout cas ,ils me semblent construits

Des le matin quand j’essaye de les raconter, je m’embourbe dans une sorte de confusion où les mots ne correspondent pas aux images qui m’arrivent

J’ai la chance de faire des rêves en technicolor avec trois milles cavaliers au galop dans le désert bannières rouges flottant …grimpant une montagne par un chemin en lacet qui transforme leurs drapeaux en un ruban rouge continu et magnifique sous un soleil de plomb et un ciel bleu roi ,bref…il m’arrive de sortir épuisé de cette double vie,

rêver un impossible rêve

 La nuit dernière j’ai rêvé que j’arrivais sur une placette, meublée de petites tables bistrots ,qu’a peine assis, en ce lieu précis ,l’espace temps se transformait en mille feuille (sic c’était comme cela dans le rêve) et que la placette disparaissait au profit d’une espace multicolore et qu’un homme m’apparaissait assis en vis a en vis

,dans ce rêve qui m’a duré toute la nuit avec des interruptions de veille ,je finissais par être le gardien de la placette et de ceux qui venaient s’asseoir aux tables pour plonger dans les strates du temps, c’était un beau rêve, mais plutôt difficile a déchiffrer si ce n’est pour mettre en doute mon équilibre mental

Cette nuit j’ai rêvé que des élus se présentaient contre moi aux élections cantonales et que pour se faire de la promotion ils tournaient dans des films,et moi de répéter « tout cela c’est du cinéma ! » là au moins je comprends ,je me trouve normal comme dirait Francois hollande

Et puis il y a les rêves que nous transformons en réalité ,mais cela c’est presque quotidien

Hier ,pour la deuxième fois en deux semaines ,une femme m’a abordé pour me dire

« grace a vous je mange de la viande et même des croissants »

j’ai attendu qu’elle parte pour pleurer de cette chance que j’ai de, parfois, pouvoir enrayer la machine a broyer ,cela ,ces instants de grâce, personne ne pourra me les voler

Ainsi nos rêves aussi porteurs de messages soient ils, ne sont que peu au regard des quotidiens que l’on peut changer ,pourvu que tout notre être soit tendu vers cela

rêver un impossible rêve

alors forcément,on se retourne,on écoute brel et l'on se dit qu'avais je besoin d'écrire puisque'il a deja tout dit et bien dit  ?

Rêver un impossible rêve

Porter le chagrin des départs

Brûler d'une possible fièvre

Partir où personne ne part Aimer

jusqu'à la déchirur e Aimer,

même trop, même mal,

Tenter, sans force et sans armure,

D'atteindre l'inaccessible étoile

Telle est ma quête,

Suivre l'étoile Peu m'importent mes chances

Peu m'importe le temps Ou ma désespérance

Et puis lutter toujours

Sans questions ni repos

Se damner Pour l'or d'un mot d'amour

Je ne sais si je serai ce héros

Mais mon cœoeur serait tranquille

Et les villes s'éclabousseraient de bleu

Parce qu'un malheureux Brûle encore,

bien qu'ayant tout brûlé Brûle encore,

même trop, même mal

Pour atteindre à s'en écarteler

Pour atteindre l'inaccessible étoile

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 09:40

durant cette interminable attente a l'égard du conseil d'état,je relis les arguments de l'état qui fondent cette réforme et force est de constater qu'ils ne tiennet pas compte de la réalité

j'ai la tristesse de decouvrir que le snuipp qui a largement snobé notre combat, de peur j'imagine de se compromettre avec des "zélus",que le snuipp, a travers l'expression de ses adhérents réalise un peu mieux le désastre

,notre pays est il si nul que l'on soit incapable d'oublier ses partisaneries quand la cause est juste ?

en fait en relisant les mémoires en replique de l'état auprès du conseil d'état ,c'est d'avoir la sensation que nous ne artageons pas les mêmes réalités,de mesurer a quel point le quotidien des uns n'est pas celui des autres et que ce qui semble frappé au coin du bon sens,ets regardé commeune idée répugnante dès que l'on franchi la rue de grenelle ou l'enceinte de la préfecture

ainsi ,bec et ongles ,l'état se defend contre l'idée que cette réforme couterait de l'argent aux communes,il l'affirme haut et fort ,il sait même que si nous prouvions le contraire cette réforme serait abrogée

mais c'est hallucinant ! sa position est simple ,il dit : le périscolaire n'est pas obligatoire ,nous faisons les même temps horaires ,le reste n'est pas de notre fait...fermez le ban !

pour tout maire ,ce raisonnement est a hurler et pourtant ....c'est la ligne de défense ,ainsi l'état a marseille ou n'importe quellle ville devrait expliquer aux parents que ce ne sont pas les conséquences de ses choix et de sa réforme qui conduisent au merdier en cours,l'état n'aurait jamais expliqué,voulu,incité a la mise en place d'activités periscolaires,l'état n'aurait jamais présenté sa réforme comme une demarche globale incluant le periscolaire,nous avons rêvé,cauchemardé,fantasmé les propos de peillon et hamon

ce déni sur ce que l'état impose aux communes est réel et peut être efficace,c'est pourquoi ,il faut pour le conseil d'état  apporter des preuves tangibles comme  les horaires decouverts sur le site du gouvernement qui spécifient l'existence du periscolaire sans même que la commune ait été consultée

je siege comme administrateur au centre de gestion du personnel territorail de grande couronne, ce titre ,je suis membre du comité technique paritaire qui valide les changements de temps horaires des personnels

en ce moment ,nous égrennons a longueur de seances,les decisions de modifications d'horaires permettant de "répondre a la réforme des rythmes scolaires" 

allongement des horaires ,création de postes,tout y passe mais non la reforme ne coute rien aux collectivités et donc aux contribuables et bien evidement il ne s'agit là en aucun cas des animateurs,juste des fonctionnaires pour le pur fonctionnement des établissements

rythmes scolaires ,cette étrange sensation que nous ne vivons pas dans le même monde
rythmes scolaires ,cette étrange sensation que nous ne vivons pas dans le même monde
rythmes scolaires ,cette étrange sensation que nous ne vivons pas dans le même monde
rythmes scolaires ,cette étrange sensation que nous ne vivons pas dans le même monde

la liste est immense et ne concerne pour le centre de gestion que les communes de moins de 50 fonctionnaires

je crois que l'aspect le plus terrible de cette réforme est bien celui là les enseignants,les parents d'eleves,les élus ont pu découvrir concrétement les abimes qui nous séparent de cette machine sans ame et sans visage

a ceux qui pensaient que la gauche ne pouvait pas leur faire cela ,un revers cinglant d'une democraie participative qui n'existe qu'avant les élections

une absence d'humanité de bon sens,de capacité d'écoute qui sont désastreuses pour notre regard collectif vers la démocratie

pour vous enerver le memoire en réplique de l'état

allez ,on ne lache rien !mais lorsque nous aurons gagné,nous n'aurons pas le triomphe modeste,proportionnel a ces instants de solitude

au fait, ne votez aucun nouvel horaire dans les réglements intérieurs sauf  a mettre la mention "en attente de la décision du conseil d'état" 

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 13:42
a janvrywood ,la première séance

vendredi 7 novembre a 19 h 30 precises,projection de cette superproduction tournée notament a janvry ,mais aussi a l'hotel crillon et en egypte sur "bonaparte en egypte"

un joli "52 minutes" où ce n'est pas sans une certaine émotion qu'on y voit une des dernières interventions mediatique de dominique baudis

le réaliseur ghislain vidal sera présent ,il en profitera pour dedicacer son dernier roman  "le hussard de pierre"

au programme ,la projection du film et pour ceux qui le souhaitent un diner/souper,a l'issue de la projection a base d'un plat "bon comme là bas"

pour le film l'entreé est libre pour le diner (12 euros hors boissons) inscriptions obligatoires au 0164900937

moi qui ait été invité a la "première" dans un tres chic salon parisien ,je peux vous dire qu'au delà des moments parfois fugaces où l'on voit mes "filles" et votre serviteur,le tout merite d'être vu car il est passionnant et  l'on y apprend vraiment

rendez vous a janvrywood vendredi 7 novembre  !

 

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 13:54

impossible de passer sous silence ce troisiéme incendie a corbeil essonnes,une pensée pour mon ami sylvain dantu et les élus de cette ville,

une pensée pour les enseignants,pour les enfants qui ont une nouvelle fois une école brulée

nous avions vécu des établissements incendiés par des adolescents  boutonneux et testostéronnés avides de rupture avec l'autorité ,mais cette mediatheque et ces deux écoles incendiées sont le fait calculé d'adultes conscients,un geste prémédité,froid,voulu,poltique dans le sens crasseux du terme

on avait vu ce genre d'incendies du coté de grigny,

il est évident que certains se nourrissent de la misére et de l'ignorance ,

il est évident qu'a corbeil certains combattent la scolarisation, le savoir,l'ecole de la république et les clés de la liberté qu'elle vous remet

ces incendies signent clairement dans quel camp sont les voyous  : celui de l'obscurantisme

certains exégètes de corbeil pourront nous parler des apprentis sorciers qui auraient installé les conditions de l'inadmissible,je crois qu'il y a une exécrable alchimie entre les ambitions,les naivetés,les manipulations et le cynisme

a quand une révolte des parents ,des familles,de tous ceux qu'une maffia insupportable tient sous son joug ?

partout la tyrannie commence par bruler les livres,partout la haine s'attaque d'abord a la culture,partout ce sont  les premiers actes  de ceux qui veulent faire reculer la démocratie 

Deshonneur a tous ceux qui voudraient instrumentaliser ces drames ,solidarité obligatoire face a la barbarie

 

 

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 20:56

je croise beaucoup de gens qui ,d'accords ou pas d'accords considérent comme très respectable de resister et de ne rien lacher

,aussi si sur ce blog on parle moins des ryrthmes scolaires ,cela n'empêche que janvry est ,je crois ,le dernier ilot de resistance sur le front  juridique

deux fronts en réalité ,le conseil d'état qui se hate avec une scandaleuse lenteur preuve ,qu'il est formidablement gêné ,et le tribunal administratif

rappel des épisodes précedents :

en octoçbre 2013 ,le conseil municipal de janvry sans le vouloir crée un tsunami en france en deliberant que ces rythmes scolaires sont une aberration et qu'il n'entend pas participe a une telle anerie

au résultat 1000 communes embrayent sur cette idée et  un ministre qui s'epoumone et un préfet,aux ordres ,qui enclenche un référé au tribunal administratif pour ramener ce "delinquant insurrectionnel" dans le "droit" chemin

un référé qui fait pschitt ! car le ministere tape tres fort sur les doigtrs du prefet et le somme de  retirer  le référé en question de peur que le tribunal nous donne raison ....

le préfet se retire comme la mer au mont saint michel , du coup 3000 autres communes entendent cela comme un message, et délibèrent contre ces foutus ryrhmes...

plus de référé ,mais une procédure au fond qui donne un peu de temps a  peillon d'être viré, a hamon de bidouiller le decret avant d'être remercié a son tour,

et najat de nous entonner l'air de "tout va très bien madame marquise"

question rythmes scolaires" c'est plutot le rythme des departs et des arrivées de ministre qui nous ont impressionné

en attendant le conseil d'état on aura toujours le tribunal administratif, je trépigne !

donc en attendant godot ou le conseil d'état ,nous revoilà devant le tribunal administrtif pour la fameuse délibération d'octobre 2013  et voici donc le memoire en réponse de notre excellent avocat

Le mémoire en réplique déposé par le préfet de l’Essonne appelle les mises au point suivantes de la part de la commune de Janvry, exposante.

I.- Le préfet soutient tout d’abord que le décret du 24 janvier 2013 n’aurait pas pour effet d’imposer aux communes une charge financière obligatoire nouvelle. L’argument ne prospérera pas. La compétence scolaire obligatoire est composée d’une « compétence école », qui porte sur l’entretien des bâtiments appartenant à la municipalité et d’une compétence « service école », qui porte sur la gestion du personnel devant intervenir dans les écoles (en particulier les agents spécialisés des écoles maternelles, les ATSEM).

Or, si une commune ne dispose pas de locaux d’accueil suffisants, elle va se trouver contrainte, par application de la réforme des rythmes scolaires, d’organiser l’accueil postscolaire à partir de 16 h dans les salles de classe ce qui, de fait, va l’obliger à supporter des dépenses supplémentaires en termes de personnel, d’assurance et de sécurité qui présentent un caractère obligatoire en tant qu’elles se rattachent à la « compétence école ».

De la même manière, il n’est pas contestable que les ATSEM vont voir leur situation modifiée par la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, notamment dans la mesure où ils vont être contraints de travailler le mercredi matin, ce qui va se traduire par une augmentation des frais de personnel, en particulier en raison de l’obligation pour les communes de prendre en charge des heures supplémentaires qui se rattacheront à la compétence obligatoire dite « service école ».

C’est dans ces conditions vainement que le préfet soutient que la mise en place de la réforme des rythmes scolaires ne va pas imposer aux communes une charge financière obligatoire nouvelle.

3 II.- Le préfet soutient encore que l’organisation d’activités périscolaires demeure une compétence facultative des collectivités territoriales, de sorte qu’elle n’impliquerait aucune compensation de la part de l’Etat. L’argument n’est pas davantage fondé que le précédent. Si les activités périscolaires relèvent effectivement d’une compétence facultative des communes, la réforme des rythmes scolaires va avoir pour effet d’accroître mécaniquement les heures périscolaires devant être organisées et financées par les communes. Or, il ne serait pas envisageable pour une commune qui disposait d’un service d’accueil périscolaire à partir de 16 h 30 de faire disparaître ce service ou de ne rien proposer aux parents entre 16 h et 16 h 30. Il en résulte, mécaniquement, que la réduction des heures de cours va induire une augmentation du nombre d’heures d’accueil périscolaire, et donc une augmentation des coûts induits (en termes de ressources humaines, de gestion des enfants, de facturation…).

Il n’est dans ces conditions pas contestable que la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires induit un transfert de charges aux communes.

Il est versé à cet égard aux débats un extrait du site du ministère de l’éducation nationale, qui fait apparaître que l’Etat informe d’ores et déjà le public que la commune exposante organisera à compter de la rentrée scolaire de septembre 2014 des activités périscolaires à partir de 16h00 (prod. 1).

Or, la commune n’ayant pas décidé de mettre en place de telles activités, cette publication démontre que l’Etat considère que les communes vont se trouver dans l’obligation d’organiser des activités périscolaires dès la fin des cours.

4 En outre, un nombre important de communes ont été contraintes de faire adopter par leur conseil municipal une délibération fixant les nouveaux tarifs pour les activités périscolaires réalisées sur le temps libéré après les cours. Or, l’Etat a précisé que, si les communes étaient libres de fixer ces tarifs, il convenait, afin qu’ils ne présentent pas un caractère discriminatoire envers les familles les plus démunies, qu’ils tiennent compte des ressources des familles.

Il apparaît ainsi que les nouveaux tarifs que les communes vont devoir adopter sont contraints par l’Etat, qui leur impose un transfert de charges en ne les laissant pas maîtres de l’équilibre financier, en méconnaissance du principe de libre administration des collectivités territoriales.

Si les collectivités territoriales bénéficient d’une aide au financement des activités périscolaires par le biais des caisses d’allocations familiales et de la mutualité sociale agricole, cette aide est subordonnée au respect du taux d’encadrement légal (1 adulte pour 14 enfants ou 1 adulte pour 18 enfants).

Or, il sera impossible pour une majorité de communes d’assurer le recrutement nécessaire pour garantir le respect du taux d’encadrement légal, et ce d’autant que le recrutement d’animateurs pour une durée de trente minutes par jour coûterait aux communes une somme d’un montant bien plus important que celui des subventions versées par les caisses d’allocations familiales et la mutualité sociale agricole.

C’est sans doute pour cette raison que le ministre de l’éducation a autorisé l’ensemble des communes guyanaises à reporter d’un an la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, créant ainsi une inégalité de traitement entre les communes injustifiable.

L’argumentation développée par le préfet ne pourra dans ces conditions qu’être écartée.

5 III.- Le préfet demeure par ailleurs taisant sur le moyen soulevé par la commune exposante tiré de ce que l’illégalité du décret litigieux résulte de ce qu’il ne prévoit pas la nature des accompagnements et des structures particulières indispensables que les communes devront mettre en place pour assurer la scolarisation des enfants handicapés.

Il sera à cet égard rappelé que lorsque la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) décide la scolarisation d’un enfant porteur d’un handicap en milieu ordinaire, il est orienté vers une école, et en général vers une classe pour l’inclusion scolaire (CLIS) par une commission d’orientation de l’éducation nationale, sans que le maire de la commune de résidence en soit informé, et ceci même si une CLIS existe dans la commune.

Ce mécanisme a pour effet d’interdire l’inscription de l’enfant handicapé sur la liste des enfants soumis à l’obligation de scolarisation que le maire doit tenir et de permettre d’affecter l’enfant dans un établissement distinct de celui qu’il devrait fréquenter par application des critères géographiques.

Dans une telle situation, l’enfant concerné n’a pas la possibilité de bénéficier des services développés par sa commune de résidence, financés par les impôts acquittés par ses parents.

Or, le décret litigieux ne prévoit aucune mesure permettant aux enfants handicapés affectés dans une CLIS lointaine et transportés au moyen de transports scolaires spécifiques de bénéficier des activités périscolaires de leur commune de résidence.

En outre, les transports étant organisés afin d’être alignés sur les horaires du temps scolaire, les enfants handicapés ne peuvent participer aux activités périscolaires dans la commune d’accueil.

Dans la mesure où il ne contient aucune disposition permettant de régler la situation des enfants handicapés et de remédier à ces difficultés, le décret du 24 janvier 2013 est entaché d’illégalité, étant précisé que la commune exposante est particulièrement concernée par cette question, car 2 des 200 000 enfants handicapés scolarisés en France le sont dans l’école communale.

6 IV.- Le décret du 24 janvier 2013 méconnaît également les règles gouvernant les établissements recevant du public (ERP). Par application des dispositions du code de la construction et de l’habitation, une école constitue un établissement recevant du public qui doit avoir, en tant que tel, un exploitant, lequel est chargé de missions de sécurité à l’égard du public. Dans toutes les écoles publiques communales, puisque le bâtiment est mis à la disposition de l’éducation nationale par la commune, c’est le directeur ou la directrice de l’école qui est l’exploitant de l’ERP et qui, à ce titre, signe le procès-verbal de la commission communale de sécurité réunie par le maire pour instruire une demande d’autorisation de recevoir du public.

Dans ce procès-verbal, le directeur ou la directrice atteste de la conformité des installations techniques et de la formation de tous les personnels de l’ERP aux procédures d’alerte, de lutte contre l’incendie et d’évacuation du public. Cette attestation est sans réserve, en particulier sans horaires et sans calendrier, de sorte qu’elle est valable en permanence, pour toute la journée et tous les jours, pendant trois ans.

Or, en mettant en place un temps périscolaire, dont on ne sait s’il constitue un temps de restauration, de garderie ou d’activités complémentaires au temps de formation défini par le code de l’éducation, le décret litigieux institue une exploitation des ERP sans exploitant.

Une telle omission est de nature à entacher le décret litigieux d’illégalité.

V.- Enfin, la commune exposante verse aux débats, afin de démontrer le bien-fondé de son argumentation, un document établissant que, pour ce qui concerne la commune de Mennecy, la mise 7 en place de la réforme des rythmes scolaires mettra à la charge de la commune des dépenses obligatoires qui ne seront pas compensées (prod. 2).

La requête ne pourra qu’être rejetée.

PAR CES MOTIFS et tous autres à produire, déduire ou suppléer, d'office s’il échet, la commune exposante persiste dans les conclusions de ses précédentes écritures, avec toutes conséquences de droit.

PIWNICA & MOLINIE Avocat au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation

je vous le dis très fort si toutes les communes avaient tenu notre ligne et ce raisonnement il n'y aurait jamlais eu un debut de reforme  !

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 14:39

voilà un billet qui va vous paraitre un peu décalé ou plutot compétement décalé, mais c'est une reflexion qui m'obséde depuis quelques temps

l'autre jour je regardais sur  arte a la télévison un reportage sur stonhenge en angletterre,lieu de culte fameux qui a ,aujourdhui, au bas mot 5000 ans

Qu'avons nous fait de notre gps intérieur ?

je ne suis pas là pour devellopper une quelquoncque pensée ésotérique mais pour vous dire les questions que cela provoque en moi

on découvre que ce site était un lieu de culte pour les deux solstices ,a cet occasion un village proche se peuplait de tribus venues de toute l'angleterre et des confins de l'ecosse pour cette occasion,venant même avec leurs bêtes afin de pouvoir y sustenter chacun

et moi ,rustique ,grossier ,primaire,je me demande comment un mec du néolithique fait il pour connaitre la date des solstices ,prévoir le temps de route avec ses bêtes et connaitre le chemin pour quitter le nord de l'écosse et arriver dans le sud de l'angletterre au bon endroit ?

il y a bien certains d'entre vous qui vont me répondre avec les étoiles

,cela signifierait que le petit gars du néolithique au fond de sa caverne avait de furieuses notions d'astronomie,de géographie et comme on n'a jamais trouvé de ce genre de manuels dans les fouilles, qu'ils avaient une sacrée tradition orale et des écoles pour enseigner tout cela a leur rejeton

vous qui connaissez a peu près la carte des iles britanniques,imaginez que je vous largue au nord de l'ecosse et que je vous dise rendez vous a stonehenge !

déja il faudrait savoir comment notre pote néo ,il connaissait l'existence de stonehenge en vivant a des milliers de kilométres et pitié, oubliez les mots comme tradition,ce serait insuffisant,

je ne vous parle même pas des motivations qui le poussait a tout abandonner pour entamer des mois de route avec ses bestiaux 

Qu'avons nous fait de notre gps intérieur ?

l'autre soir ,je discutais avec un ami professeur de philosophie,fort érudit,maitrisant parfaitement son sujet ,a chaque fois que nous abordions une question,je me retrouvais assis avec jung,platon, socrate et aristote,

a chaque fois ,il trouvait la réponse a nos interrogations en puisant dans les écrits de ces grands hommes 

c'est là, où cela se complique et où je crains de ne pouvoir être très clair dans mes pensées

ma question est simple ,a force d'avoir équipé nos voitures de gps,nous savons où nous allons,mais pas vraiment comment nous y allons et en tout cas sans en mairiser le chemin ,en fait les gps nous font perdre le sens de l'orientation

les philosophes,les penseurs ,les idéologies ne commettent ils pas les mêmes méfaits ?

le gps nous évite ,nous empêche ,nous prive de réfléchir a la route,les grands penseurs ne nous privent ils pas d'une reflexion personnelle ?

en fait ,j'ai la sensation qu'au lieu d'aller puiser au fond de nous mêmes ,nous avons été formatés a aller chercher le chemin ,les réponses a l'extérieur  sur des voies toutes tracées qui nous emprisonnent,qui liquident notre libre arbitre,qui décident pour nous

,nous sommes comme ces nageurs de competition nous demenant dans des lignes d'eau car on nous a expliqué qu'elles étaient infranchissables et que notre seule préoccuppation était d'atteindre au plus vite le bord opposé

estce possible de penser que tout ceci concourt a permettre le fonctionnement d'une société ? probable , mais notre ami du néolothique qui partait d'écosse a la bonne date pour arriver dans le sud de l'angletterre me dit une seule chose,il y a plus au fond de nous mêmes que nous ne l'imaginons,

sans google earth, sans via michelin ,sans gps,sans carte,sans l'écriture même, notre néo nous fait la démonstration que nous nous mutilons nous mêmes,nous nous infligeons des préjugés,des préconcus qui altérent notre créativité ,nos ressources

j'utilise souvent le mot inspiration,celle ci n'est elle pas ,ce petit souffle de liberté qui s'échappe de nous mêmes,quasi accidentellement et qui est lumineux ? 

c'est audiard qui disait qu'il faut être un peu fêlé pour laisser passer la lumière et vous voyez je tombe dans le piege d'aller chercher une citation comme rempart a se retrouver face a soi-même

Qu'avons nous fait de notre gps intérieur ?

la prochaine fois que vous brancherez votre gps ,mesurez a quel point il vous désoriente puisque vous ne savez plus très bien où vous êtes et sur quel chemin,

la prochaine fois que vous recherchez dans le repertoire de votre téléphone ;mesurez a quel point il y a quelques années ,vous aviez en mémoire de nombreux numéros de téléphone,combien google se substitue a votre réflexion, a votre recherche intime

en fait ,je crois que nous possédons tout et que tout concourt a vouloir nous le faire oublier

et bien, si après un billet comme cela ,vous cliquez  "j'aime" sur facebook ,que vous partagez ou pire si vous revenez sur ce blog ,c'est que vraiment vous êtes des amis !

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 09:40

je ne l'ai jamais caché ,j'ai une réelle amitié pour Hervé Morin pas de celle des calculs politiques ,de celles qui vous donnent envie de passer des vacances ensembles ,de parler de nos enfants,et de crosier un regard en sachant qu'il est complice ,complice de ce bon sens terrien,de privilégier les amis aux ambitions

Hervé Morin en piste pour être élu président du bon sens

Les francais rêvent de jeann d'arc (la vraie pas la gretchen de taverne autrichenne en culotte de peau que l'on nous agite a l'heure actuelle);ils rêvent de De gaulle,de l'homme ou de la femme providientiel et en attendant le bateau coule

en fait ,ils sont comme ces joueurs de casinos qui voient leur argent fondre mais qui n'espère que le "gros coup" qui les "refera"

Hervé n'est peut être pas l'homme providentiel,mais je crois que nous avons plus  besoin d'une laboureur besogneux et sincére,que d'un étincelant faiseur et vendeur de rêves

Hervé a une vrai capacité d'écoute ,c'est une éponge a idées ,a humanité,je l'ai vu prendre son temps pour écouter le parcours d'uen stagiaire de 14 ans alors que nous l'attendions car l'autre ,quel qu'il soit compte a ses yeux et pour moi ,cela n'a pas de prix

je soutiendrai toujours ceux qui ont plus d'ambition pour leur collectivité ,pour leur pays que pour eux mêmes,je soutiendrai toujours ceux qui pensent que tous les moyens ne sont pas bons pour accéder au pouvoir,car c'est la preuve que le pouvoir vous rend fou 

Hervé Morin en piste pour être élu président du bon sens

je sais qu'élu ,président de l'udi ,hervé ne changera pas qu'il attrappera toujours ses amis par les épaules,qu'il conservera plus de plaisir a unetablée de copains normands qu'a un diner en ville parisien ,que ce foutu bon sens qui nous manque tellement,que ce sens de la parole qu'il a nous sont plus utiles que tous les défauts que ses détracteurs essaieront de lui trouver

que n'ai je entendu de lazzis quand il était ministre de la défense ! et pourtant ,il a réformé cette armée en douceur

,la plus belle demonstration est d'observer ce que ce "formidable" ministre de la defense est entrain de faire a l'heure actuelle et qui soulève un tollé de protestations

hervé a reformé des regiments entiers ,fermé des casernes en douceur ,dans la concertation,et la bienveillance sans partisanerie,on n'en a pas parlé,les crétins ne lui trouvaient pas un air assez martial pour le poste,preuve que certains sont dans l'image plus tot que dans le fond,

alors oui,je suis très fier de l'avoir comme ami,très heureux pour le centre que le bon sens puisse triompher,tres soulagé d'avoir un jour fait le choix de m'engager a ses cotés

enfin durant les periodes troubles qui nous attendent où certains de nos concitoyens ont la tentation du chaos,ou la droite traditionnelle a ,a chaque élection,des tentations malsaines,

je crois que le centre est le seul rempart démocratique,mais plus qu'un rempart ,il est le lieu de tous les espoirs ,de tous les confiances retrouvées en l'avenir,de tous les optimismes,c'est pourquoi je forme le voeu qu'hervé soit élu a la présidence de l'UDI,car ce combat contre tous les obscurantismes il nous faut le gagner et la victoire de la lumière sur l'obscurité nous la devrons a une réelle authenticité,une vraie sincérité,et un vrai engagement

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 10:16

la vie "quotidienne"n'a rien de quotidien ! il y a ce qui  "produit" un billet et puis il y a des instantanés que l'on a envie de partager

comme ces trois petits janryssois croisés au parc animalier ,très occuppés collectivement a promener un des poneys de yannick.

c'est tout simple ,c'est idiot ,et je me répète mais a chaque fois je me dis que ces enfants emporteront ces momments là de leur enfance et que cela les construit solidement,heureusement,sereinement  

Instantanés de vie

passage a évreux avec les "filles" et cette photo qui donne la sensation que le journaliste interwieuve blondine,j'adore !

 

Instantanés de vie

harlem le yack qui passe son temps a prendre des bains dans les baignoires normalement affectées a lui permettre de boire !

Instantanés de vie

la photo de moi que je préfère ! prise lors du dernier feu d'artifice

Instantanés de vie

le bar de la plage ,ses instants de bonheur,ses cris, ses rires,ses gaufres et son nutella

Instantanés de vie

le pied de jean francois radiographié chez le vétérinaire et qualifié de "gros chien" du nom de "luc bibi"

Instantanés de vie

la serie est longue ,de temps en temps je la continuerai

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 18:34

arrivées et départs,la vie et la mort font partie d'un monde qui n'est celui des bisounours,un des petits anes d'ingrid bergman nous a quitté ,l'hiver va ralentir les naissances chez les chèvres et les moutons,nous avons quelques projets que je vais soumettre a tous ceux qui y donnent un coup de main

parc animalier de janvry : les nouveaux venus

un couple de moutons du cameroun viennent d'arriver ,ils sont comme les autres "nouveaux" en phase d'adaptation a la petite ferme

les moutons du cameroun ont une particularité ,il n'y a pas besoin de les tondre,avec eux uncouple de chévres nubiennes aux larges oreilles 

l'idée de se faire offrird'immenses rochers pour les mettre dans le arc et leur permettre de s'ébattre dans un chaos rocheux,et puis ,peut être quelles soient rejointes par des mouflons

 

parc animalier de janvry : les nouveaux venus

notre lama femelle ,mère de leon,étant seule,nous lui avons trouvé deux copines

parc animalier de janvry : les nouveaux venus

nous allons préparé les parcs,pucer les animaux et leur faire découvrir le parc

nos vétérinaires viennent de nous confier deux moutons  abandonnés par leurs propriétaires,

en janvier un couple d'alpaga nous arrivent ....

enfin ,je souhaite nous lancer dans une tranche de travaux pour améliorer les clotures et les portails,tous les bénévoles sont les bienvenus  

 

Partager cet article
Repost0