Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 16:33

c'est le printemps,il y a des naissances au parc animalier mais aussi des arrivées

ici,ce sont les moutons de valachie,qui nous ont offerts des jumeaux

Parc animalier de janvry: du mouvement

hier ,aller et retour du coté de nogent le Rotrou,pour aller chercher deux anesses de 6 ans,l'une a l'air tranquille,l'autre plutot sauvage,

je ne suis jamais a l'aise avec une remorque  ! une expédition solitaire ,un chargement difficile avec des animaux qui n'ont jamais vu un van !  

plutot  content de voir les toits de mon village

Parc animalier de janvry: du mouvement

graziella m'a demandé de récupérer sa grande chévre ,pour cela, elle a fait toutes les démarches vétérinaires dont nous avons l'obligation pour intégrer une chévre a un troupeau

phase d'intégration en la mettant avec julie au box et obligé de les surveiller un bout de temps pour vérifier que tout se passe bien

Parc animalier de janvry: du mouvement
Parc animalier de janvry: du mouvement

j'aimerais bien trouver des grues couronnées mais, budgétairement ,c'est trop cher ,il va falloir guetter l'opportunité

pendant ce temps là, nous faisons quelques aménagements au parc notament les bas de colonnes égyptiennes ont été transformés en toiture pour passage couvert,histoire créer des allées qui "entrent" dans les parcs au milieu des animaux

c'est cela, le recyclage !

Parc animalier de janvry: du mouvement
Parc animalier de janvry: du mouvement
Partager cet article
Repost0
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 13:34

A force d'être indigné ,on s'interroge sur l'inutilité de ce sentiment,la sensation que la raison ,le bon sens ,la bonne foi sont des valeurs volatiles :

a propos des rythmes scolaires,en bon républicain ,la justice m'ayant expliqué que la loi me donnait tort ,j'ai été respectueux ,non parce que si c'est la loi c'est bien ,mais parce qu'une société ne saurait supporter que chacun fixe les lois auxquelles il adhére et celles qu'il refuse,

ainsi sur les rythmes scolaires ,je suis profondément convaincu que tout ce que nous avions annoncé a bien lieu

ce n'est pas âs parce que la loi nous donne tort que nous avions tort ,la loi est juste conforme a la constitution,il nous faudra donc changer la loi

enfin pendant deux ans ,on a nous a expliqué chronobiologie a l'appui et que pour l'enfant ,il fallait des rythmes de repos entre des temps de travail

,que nous étions des barbares égoistes qui ne prenaient pas en compte l'interêt de l'enfant alors que c'était notre seule préoccuppation

je suis de ceux, mais pas suivi par tous, qui estime qu'il y a trop de vacances et que l'enseignement concentré sur 37 ou 38 semaines a pour conséquence une intensité insupportable, mais de plus que cette concentration pose un vrai probléme dans les banlieues notament

il ne fallait pas toucher aux vacances scolaires !

tabou,avec cette affichage indigne que cela serait venu des enseignants,

en fait c'est faux ,tout le lobby du tourisme  a agi pour que toutes les vacances soient maintenues et etendues,comme il a agi pour que ce soit le mercredi la 5° matinée et surtout pas le samedi

ainsi ce gouvernement qui en avat plein la bouche avec des discours sur l'interêt de l'enfant n'a fait que respecter ce que certains chronobiologistes condamnaient

le comble vient d'être atteint avec cette modification des vacances de paques afin qu'elles "collent" avec les désirs des professionnels de la neige ! et peu importe si le dernier trimestre va être rallongé alors que nous savons tous qu'il est le plus difficile,le plus fatiguant  

je suis consterné que les stations de sport d'hiver dictent le calendrier scolaire et que notre ministre de l'éducation garde son visage de marbre et son dicours formaté,dents blanches et aigues en avant , pour nous dire que c'est formidable,elle me donne la nausée

comme me donne la nausée,cette entreprise de destruction systématique de l'éducation par la même ministre,

tout ce qui tire vers le haut doit être éradiqué ,tout ce qui donne envie de travailler ,de réussir ,d'atteindre l'excellence doit être brisé ,classes europpéennes ,classes bi langue a la trappe

chez les chiens de traineaux on met le meilleur devant,il entraine le groupe ,il insuffle l'energie, il pose la hausse

najat vallaud belkacem au nom d'un égalitarisme idéologue veut mettre notre éducation a l'arrêt  et une nouvelle fois,c'est   un nouveau motif pour remplir les écoles privées par ceux qui auront les moyens d'offrir a leurs enfants un cursus de qualité 

de toutes parts ,il paraissent des bilans sur ces rythmes scolaires ,les enseignants et surtout leurs syndicats ,enfin, tirent la sonnette d'alarme,

voilà une gauche qui écoute plus les professionnels du tourisme que qui que ce soit d'autres

qu'aurait on dit si la droite avait privilégié le business,le tiroir caisse a l'ecole de la république et a l'éducation ? 

 

ces gens là vivent sur une autre planéte : rythmes scolaires em

Ce tableau est réducteur par nature mais quand même,il est a l'image des "certitudes" de najat vallaud belkacem pour sa vision sur l'école de notre république : on va droit dans le mur ,ils réussissent tous mieux que nous et de loin, mais on continue ,avec frénésie,avec fanatisme,avec détermination

election après élection ,le peuple lance des signaux de plus en plus clairs de son refus ,de son angoisse ,de ses inquiétudes,mais ces enarques claquemurés dans le 7 °arrondissement n'en n'ont que faire

les artisans sont désespérés par leur régime de seciurité sociale qui est une folie absolue ,plutot que s'y pencher ,on les méprise et pourtant ces millions d'artisans sont de bien plus surs créateurs d'emplois que le président quatari du paris saint germain recu en grandes pompes a l'élysée pour les repas d'état

l'autre jour ,un humaniste comme j'en connais peu m'a avoué qu'il voterait lepen pour que cela pète ,pensant naivement que cela durerait trois mois et que cela servirait de leçon ,je tremble que bien des gens pensent cela

a vous dire bien des choses m'enervent,ce débat sur les jours fériés qui me rappelle celui sur la retraite,

quel jour férié pour les artisans,pour les qui travaillent dans les hopitaux,dans les restaurants ,dans les hotels ,dans aeroports ?

,quel paysan va expliquer a ses vaches ses chevres ou ses brebis qu'aujourdhui c'est férié pas de traite ou pas d'alimentation ?

qui assumera ,un jour ,qu'il y a une france a plusieurs vitesses,que bien des artisans rêveraient de toucher le smig horaire au vu du temps de travail de leur semaine et des nuits sans sommeil quand l'urssaf ou toujours le rsi les poursuivent ?

le 31 decembre vers minuit j'étais avec les pompiers,pour leur assurer de mon respect pendant que chacun faisait la fête,ils étaient bien embêtés  car ils ne trouvaient pas d'electricien pour intervenir dans une panne dans une institution .. au point que jean francois s'est proposé

jour férié oui,pour soi mais pour les autres ....je suis pour le 8 mai ou pour e 11 novembre fériés a condtion que cela ait une signification ,partir en week end parce que d'autres ont pourri dans les tranchées sans les honorer me semble une curiosité  

ambassade de france

ambassade de france

un dernier coup de gueule pour ce "quai d'Orsay" insupportable ,cette représentation de la France insupportable a l'étranger

j'ai le souvenir en decembre 1989,en pleine révolution, de cette ambassadeur de france en roumanie qui faisait retirer les tapis d'orient ,de peur que Kouchner ne les salissent arrivant tout crotté depuis la bulgarie et refusant que ses chauffeurs rentrent dans l'ambassade car ils étaient trop sales !

quand c'est un ministre qui subit ce traitement digne du grand siécle vous imaginez ce que j'ai subi arrivant trois jours plus tard !

je crois que notre ambassade de france a katmandou vient de faire pire,dominique echaroux joint au téléphone qui y était, me dit que devant la foule de francais sous la pluie ,sans logement avec des enfants qui cherchaient désespérement un refuge et des solutions,on leur a répondu que l'ambassade fermait a  17 H30....et on a laisssé nos ressortissants passer la nuit dehors dans la rue sous la pluie

si ces gens là ne sont pas virés sur l'heure,je ne comprends plus rien ,

dans la moindre de nos villages on aurait ouvert grand les portes de nos batiments ,de nos domiciles,juste un peu d'humanité naturelle,les francais ont trouvé a manger a....l'ambassade de grande bretagne,même si la gastronomie anglaise n'est pas la plus réputée au moins celle du coeur de la générosité de la solidarité a fait ses preuves,on comprend pourquoi eux ont résisté aux nazis       honte a nous !

alors la diplomatie du tarmack et les obséquieux au pied des avions basta !

ces gens là vivent sur une autre planéte : rythmes scolaires em
Partager cet article
Repost0
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 09:02

dans la vie d'un élu ,il y a des petits cailloux que l'on séme,au risque qu'après son départ, d'un coup de pied négligent ou rageur, le marcheur suivant les rejette du chemin ,

c'est  a ce spectacle que j'assiste sur la communauté de communes où quelques projets fragiles,humains,culturels qui donnaient une plus value a notre communauté sont supprimés

je vois une sorte de razzia silencieuse se dérouler et bientot des édifices considérés par d'autres comme exemplaires  balayés,

pire ,on y explique cela par des problémes budgétaires alors que tout était prévu ,et notament que les communes recevraient progressivement moins d'argent de la communauté de communes ,

aujourdhui celle ci leur reverse 450 000 euros par an aux collectivités, ce qui est considéré comme une abérration par 80 % des intercommunalités en france

les sommes pêrcues par une intercommunalité sont ,bien evidement, faites pour réaliser ,financer le fonctionnement d'équipements intercommunaux au service 26 000 habitants,par pour une redistribution ,un saupoudrage sans stratégie intercommunale

le sujet n'est pas là, mais comme dans le célèbre poème de Kipling ,il me faut assister  a un triste spectacle de terre brulée,puisqu'il faut baisser les services intercommunaux au service de la population pour siphonner les finances au profit, proportionnellement ,des plus grosses communes

 et a voir les collaborateurs de la comunauté de communes soit envisager de partir ,soit décider de se syndiquer devant l'état d'esprit qui y régne,je me dis qu'en 20 ans ,je n'avais jamais vécu une telle perte de patrimoine humain

bref la démonstration de ce qu'un seul homme peut faire ou défaire ,la démonstration aussi de beaucoup d'indifférence générale.

pendant un temps, cela a été une blessure,je mesure aujourdhui combien cela me conforte

commémoration de la journée des deportés,double baume au coeur

Dimanche,c'était la journée de la commémoration de la déportation,je me dois de raconter ,histoire que le temps ne fasse pas son oeuvre révisioniste

en fait, tout a commencé un matin de novembre, où la municipalité de limours ,convie traditionnellent les élus et les associations a déposer un chrysanthéme devant la tombe des soldats morts pour la france

,j'y suis en tant que conseiller général ,j'ai moins de 40 ans a l'époque.et je me retrouve devant une grande triple tombe gravée d'étoiles juives aux cotés de deux présidents d'anciens combattants qui s'interrogent sur la pertinence ou non de déposer un pot de fleur ,en fait ce n'était pas prévu et il n'y avait pas assez de pot a cet effet

j'en ai parlé souvent ,chaque année dans mes billets, mais cette tombe réunit d'anciens déportés venus finir leurs jours a limours dans une maison specialement financée a cet effet

au mois d'avril suivant cette découverte,j'ai décidé de creer une cérémonie specifique avec un protocole qui n'a pas varié pendant 20 ans :

un mot,un discours mais quelque chose qui vienne des tripes ou sinon rien ,,des fleurs,une pierre qu'on frappe sur la tombe,une bougie que l'on allume et un air de violon,plutot qu'une minute de silence, avec la fidélité sans mesure d'un des violinistes de l'orchestre de massy qui chaque année gracieusement a été là ,pour ces instants, où nous étions cloués au sol,les larmes aux yeux avec l'incapacité de nous "arracher" au lieu

aux premières de ces cérémonies,nous étions une poignée,elles ont subi des traitements divers de la part des  municipalités successives de limours depuis boycott, a la tentative de suppression,la cérémonie communale avait lieu a 12 h au monument aux morts ,la notre a 11h 15 au cimetière

enfin une periode plus sereine où le nombre de participants étant superieur au cimetière du fait du caractére intercommunal,a conduit a commencer au monument  pour aller en cortége au cimetière

paraléllement  ,peu a peu ,un discours insidieux qui traine , puant, jamais exprimé de front,'du style "qu'il n'y en avait que pour les juifs !"

 comme si nous pouvions oublier ,les handicapés,les resistants,les tziganes,les communistes,les homosexuels,les résistants toujours mentionnés durant notre commémoration, un sous entendu a mes yeux ignoble et  antisémite

puis vint  l'abandon de la manifestation au monument au mort de limours avec la création d'une stéle au cimetière "pour tous les déportés"

une pensée pour cette tombe, où j'irais toujours me recueillir,laissée un peu  a l'abandon ,j'avais demandé a gerard cano de la nettoyer a mes frais ,il a eu l'élégance et la gentillesse de le faire sans présenter de facture

tout cela pour vous dire que ,dimanche, n'ayant reçu aucune invitation,ni ayant été informé d'aucune manière sur le fait que ce rendez vous devant la tombe serait perpétué ,nous nous étions promis avec théo levi de nous y rendre a l'heure habituel a titre privé

a 11 heures apportant ma gerbe ,j'ai découvert qu'il était bien prévu quelque chose,beaucoup de satisfaction a savoir cela,bien supérieure a un sentiment naturel de de captation,

la commemoration a eu lieu  et là encore,dans un vieux débat entre egocentisme et charisme personnel ,j'ai pu mesurer la plus value ou non que chacun pouvait ou avait pu apporter a ces instants,de ce qui se fait par devoir et ce qui se fait visceralement 

,je suis ressorti de ce cimetière ,heureux que cela ne sombre pas dans l'oubli et j'ai allumé la petite bougie sur la tombe et frappé d'un pierre le monument

je garderai longtemps le souvenir ,de la première fois où nicolas reprenant le flambeau de cette commémoration avait demandé a son frére et a ses amis de chanter "nuit et brouillard"

 

 

  

j'avais des doutes ,une partie sont levés

Partager cet article
Repost0
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 09:30

A  certains de mes voyages,il y a un moment inattendu ,non programmé,une fenêtre quasi onirique,hors du temps,une fenêtre étrange.

je vous le délivre brut de pomme ,a vous de décoder s'il y a quelque chose a décoder

j'ai le souvenir de ce sentiment au bouthan près de la tannière du tigre de taksan et une texte qui se déroule naturellement dans ma tête et qui file sous les doigts sans que je n'en ai véritablement la maitrise

cette fois,c'était dimanche ,dans la anse de panama au costa rica,trois pélicans sur une mer d'huile,le clapotis d'un ressac anecdotique,une plage déserte

instants particuliers

un texte sans queue ni tête aux yeux de certains ,impudique aux yeux d'autres,ridicule ou halluciné,juste l'armure qui se fend ,un aveu de sérénité

quelque chose qui vient de je ne sais où ,avec l'impérative obligation de le partager

 

C’est le chemin que tu parcours qui te choisit tes compagnons de route parce qu’ils te ressemblent et parce qu’ils sont différents, mais qu’ils portent une même aspiration sur l’horizon

marche a leurs cotés pour comprendre ce qui vous réunit et surtout ce qui vous sépare, voir ce qui  te heurte chez eux

attaches toi a passer de l’admiration béate au respect a leur égard, de l’indulgence a la fraternité,

Comme a observer un artisan : depuis son premier geste qui aboutit au chef d’œuvre ,plutôt que d’aimer l’œuvre achevée sans en mesurer les arcanes

cherches la voie entre désigner la route par ta nature et emprunter le bon chemin par inspiration,

apprends a baisser la garde et dire que tes pieds souffrent d’un parcours ardu

Accepte de recevoir en toute humilité et  donne sans retour

n’agis pas parce que l’on attend de toi que tu agisses, ne sois pas l’homme qu’ils aimeraient, mais celui qu’ils pourraient aimer

ne prends pas la route comme on prend d'assaut une forteresse,mais comme on dépose un enfant dans son berceau  

ils t’apparaitront,tout d'abord, comme des obstacles

si tu les contournes, si tu fais mime de les ignorer,si tu les méprises ou si tu ne les aborde pas ,la route te les présentera a nouveau ,a chaque fois plus grands ,plus imposants jusqu'à ce que tes pas s’arrêtent,sans possibilité d’avancer devant un mur qui s’impose

prends les ,absorbe les, admets les

Imprègne-toi du message qu’ils t’envoient, tires en un enseignement, tu es seul maitre et responsable de ta progression, nul autre que toi ne les a placés là

ils te sont plus utiles que le chemin en pente douce et bordé de fleurs auquel tu aspires ,car ils t’enseignent, ils t’éprouvent ,ils te conduisent au-delà de tes affirmations

affronte les ,ils mènent a  douter des certitudes sans socle

 enfin ne soit dupe ni de toi-même, ni du regard des autres, l’amour que tu te portes, peut être si grand que tu pourrais croire que d’autres le partagent ,

aimes toi moins ,on t’aimera mieux ,n’attends rien de l’autre ,il te sera donné

n’ajoutes pas la déception a l’erreur ,

puises dans ta passion l'energie qu'elle recéle en la calmant ainsi, elle cessera d'être intempestive

marches et regardes ton pied gauche sans cesse dépasser ton pied droit  ,ces deux pieds là sont égaux et un jour tu parviendras ce qu’ils ne tentent pas de d’aller plus vite l’un que l’autre ,ils ne seront ni rivaux ,ni jaloux ’ils se soutiendront , se pousseront, se tireront l’un l’autre vers la lumière

Ce jour là tu n’avanceras pas plus vite, mais tu n’auras plus besoin de regarder parterre pour calmer leur rivalité

Ce jour là tes compagnons de route te reconnaitront pour tel que tu es et tu sentiras leur présence si forte que vous ne ferez qu’un

la nuit est tombée ,les pélicans se sont arrachés de l'eau pour filer vers le large et moi je suis rentré retrouver mes amis qui débattaient des différences entre l'égo et le charisme

instants particuliers
Partager cet article
Repost0
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 10:41

arriver au nicaragua ,ce sont mes neurones qui s'agitent car ce pays a de belles similitudes avec le mexique,, le bétail partage la route avec les poids lourds et les "gauchos" dirigent cela a cheval ou... en vélo

granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua

granada ressemble a ses villes "coloniales" du mexique ou du guatémala,la place centrale avec ses églises baties souvent sur les fondations d'un ancien temple,ici comme a  oaxaca les maisons revetent toutes les couleurs de l'arc en ciel,pas de toles sur les toits mais de belles tuiles romaines

pendant toute la periode de la dictature et la guerre civile voilà un pays diffcile a visiter dans lequel il faut se précipiter,j'attendais que les choses se stabilisent et c'est bien,il fait beau ,les rues sont sures,les gens agréables,l'artisanat riche 

granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua

un pays qui trouve enfin ses marques ,imaginez l'époque où les américains y avaient envoyé un mercenaire,william walker, pour pouvoir annexer ce pays comme le costa rica aux états unis d'amérique ,faute d'avoir réussi il est reparti en mettant le feu a toute la ville et les traces de noir sur les églises ne sont pas un signe d'humidité mais bien d'incendie,le gouvernement hondurien l'executa

spectacle surrealiste de ces japonaises posant façon "manga" devant une des églises de la ville

granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua

choc ce civilsations,en quelque sorte

granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua

petite promenade dans les rues pour atteindre une.... cave a cigares et un joli musée

le "mobilier urbain" peut prendre bien des formes
le "mobilier urbain" peut prendre bien des formes

le "mobilier urbain" peut prendre bien des formes

quand deux bavards se rencontrent
quand deux bavards se rencontrent
quand deux bavards se rencontrent
quand deux bavards se rencontrent
quand deux bavards se rencontrent
quand deux bavards se rencontrent
quand deux bavards se rencontrent
quand deux bavards se rencontrent
quand deux bavards se rencontrent
quand deux bavards se rencontrent

quand deux bavards se rencontrent

le musée avec ses ceramiques, ses sculptures imposantes et son tableau naif de creche
le musée avec ses ceramiques, ses sculptures imposantes et son tableau naif de creche
le musée avec ses ceramiques, ses sculptures imposantes et son tableau naif de creche
le musée avec ses ceramiques, ses sculptures imposantes et son tableau naif de creche
le musée avec ses ceramiques, ses sculptures imposantes et son tableau naif de creche
le musée avec ses ceramiques, ses sculptures imposantes et son tableau naif de creche
le musée avec ses ceramiques, ses sculptures imposantes et son tableau naif de creche
le musée avec ses ceramiques, ses sculptures imposantes et son tableau naif de creche
le musée avec ses ceramiques, ses sculptures imposantes et son tableau naif de creche

le musée avec ses ceramiques, ses sculptures imposantes et son tableau naif de creche

il y a un domaine où bien des francais en voyage souffrent c'est la..gastronomie,car chacun sait que "chez nous " au quotidien ,nous mitonnons ,nous rotissons, nous sommes des sauciers du jour,nous passons des heures en cuisine, nous savons aussi qu'il n'y a qu' en france que la chaine macdo n'a  pas perdu de points et qu'elle est progression contrairement au reste du monde

bref,les repas sont une composante importante des voyages pour beaucoup ,je vous rassure le costa rica et le nicaragua sont des destinations tout a fait honorables,bien sur, pas de baguette, de camenbert ou de saucisson mais audelà del 'element de base du riz et des haricots rouges ,nous avons des souvenirs émus de langoustes grillées mais surtout de viandes magnifiques que je n'ai jamais trouvé dans des restaurants francais 

granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua

il y a des pays où l'on multiplie les visites de temples, de pagodes,de pyramides,en ameriaue centrale ,vous l'avez compris ce sont les volcans et notre passage au nicaragua n'a pas échappé a la régle,escapade en images

granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua

la dictature des somoza a été une veritable horreur et il est impossible de la passer sous silence  avec l'image de "la poudriere" qui a servi de prison,de lieu de tortures et d'executions pour ces barbares pour qui la vie humaine valait moins que celle d'un chien

granada nicaragua

il peut faire chaud ,tres chaud a granada,quand le soleil se couche sur la place principale les perroquets et tous les oiseaux font un vacarme assourddissant quand pour saluer un semblant de fraicheur,et vous ,vous marchez tranquillement dans la douceur de la nuit et des musiques latines qui éclatent dans la rue principale

granada nicaragua
granada nicaragua
granada nicaragua

demain retour au costa rica ,passage par la plage en sas de transition

Partager cet article
Repost0
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 17:50

même si ces pays  sont petits il faut faire du kilométre ! petit pause avant l'épreuve de la frontière nicaraguaienne,dans un petit paradis en altitude après 19 km de pistes,logé dans la montagne pour profiter là aussi des eaux chaudes et thermales d'un volcan

une soirée avec  un diner et des danses plutot très sympas et un ..mojito presque aussi bon qu'a janvry !

sur la route de granada au nicaragua
sur la route de granada au nicaragua
sur la route de granada au nicaragua
sur la route de granada au nicaragua
sur la route de granada au nicaragua
sur la route de granada au nicaragua

la faune est omniprésente,singes pour les uns, agouti pour les autres ou rapace tout simplement

sur la route de granada au nicaragua
sur la route de granada au nicaragua

passer la frontière entre le costa rica est deja une épreuve pour des touristes ,mais pour les poids lourds ,c'est une vraie aveture avec  des dizaines d'heures d'attente au point que les chauffeurs accrochent leur hamac sous les ridelles pour attendre que cela passe

sur la route de granada au nicaragua
sur la route de granada au nicaragua
sur la route de granada au nicaragua
sur la route de granada au nicaragua
sur la route de granada au nicaragua
sur la route de granada au nicaragua
sur la route de granada au nicaragua

demain granada

i

Partager cet article
Repost0
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 10:07

nous avons lancé au niveau du sictom un concours papier intercommunes pour savoir laquelle "produirait" le plus de papier dans nos bornes d'apport volontaire

pas inutile de rappeler que le dispositif que nous avons imaginé fait de nous la seule collectivité en france a gagner de l'argent avec du papier

,avant ce projet le papier nous coutait plus de 500 000 euros en collecte ,et surtout tri ,aujourdhui il nous rapporte plus de 120 000 euros c'est une difference colossale qui nous permet de baisser la taxe

depuis trois ans nous faisons ce concours ,cette année une implication plus forte avec la mise en place de nos colonnes égyptiennes dans plus 21 communes,une implication forte des ecoactions, du personnel du sictom et des communes qui ont accueilli l'opération

Résultats du concours papier du sictom du hurepoix
Résultats du concours papier du sictom du hurepoix
Résultats du concours papier du sictom du hurepoix
Résultats du concours papier du sictom du hurepoix
Résultats du concours papier du sictom du hurepoix
Résultats du concours papier du sictom du hurepoix

cette année encore plus de 500 tonnes captées en quatre mois,quand on sait que,par le passé ,chaque tonne nous coutait plus de 400 euros  la tonne pour la collecte et son tri qu'elle était revendue aux alentours de 63 euros aux repreneurs ,on comprend combien les 198 brones d'apport volontaire constituent un maillage important mais surtout un outil économique essentiel

a voir les différences de tonnage par habitant d'une commune a l'autre ,on mesure les marges de progressions possibles,on mesure aussi combien l'implication locale des caisses des écoles ,des parents d'élèves sont essentielles ,en tout cas ,les chiffres parlent et témoignent que l'on peut faire encore mieux pourvu que chacun mesure que son action est déterminante

sur l'année nous avons collecté ainsi plus de 1200 tonnes ,il y en a potentiellement entre 2500 et 3000 tonnes en réalité ,multipliez ces chiffres par ne serait ce que par 200 euros et vous comprendrez qu'il y a encore des économies faciles

trois catégories de communes suivant les strates d'habitants,les deux premières gagnent 1000 et 500 euros pour leurs caisses des écoles

pour ceux qui aiment les chiffres ,analysez c'est rigolo, et si sur la catégorie des plus petites communes chatignonville avce ses 54 habitants est indétronable ,il faut savoir qu'ils partagent le prix avec les communes de leur regroupement pédagogique

une fierté réelle pour "mes" janvryssois qui ,avec leurs 14 tonnes, laissent les suivants loin derrière et peuvent se comparer a des communes parfois dix fois plus peuplées

Résultats du concours papier du sictom du hurepoix

la réduction des dechets,l'idée de faire de ceux ci une matière première  valorisable plutot qu'un qu'un sous produit qu'il faut vite enfouir ,détruire ,bruler, indigne de notre société, me semble un défi passionnant

le défi aussi ,c'est que chacun oublie la theorie ,l'idéologie,nous ne sommes pas devant une page blanche,il ya des dispositifs existants ,economiquement lourds qui ont été engagés et quasi irreversibles,le combat est donc là dans le pratiquo pratique mais aussi sur un juste équilibre entre une vision purement écolologique et une approche économique car au bout il y a des contribuables appelés a payer

il y a cette schizophrénie si bien résumée par coluche  "tout le monde veut sauver la planéte mais personne ne veut descendre les poubelles" 

Partager cet article
Repost0
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 20:42
chroniques de mon village : janvry N°8, janvry toujours l'amour

Place de l’eglise ,il fut un temps où les femmes tenaient lehaut du  pavé ,d’un coté le père lucas avait cédé son commercé a simone, une accorte femme au décolleté généreux ,au verbe haut et gouailleur, toujours vivante 

cette anecdote se raconte sous cape, même si il y a prescription ,elle avait comme époux robert  entrepreneur en maconnerie dont on dit qu’il posait les fosses septiques dans la journée et qu’il allait les récupérer la nuit ,c’est ainsi que de  bonne foi des gens ont longtemps pensé qu’ils étaient doté d’une assainissement …. on dit aussi qu’il était coureur ,un jour, simone derrière son comptoir, apprend une nouvelle déconvenue et une nouvelle aventure de son lapin de mari , voilà qu’elle jette son tablier devant deux consommateurs de vin blanc ,elle traverse la place et se jette dans les douves en criant « je veux mourir »

 

chroniques de mon village : janvry N°8, janvry toujours l'amour

cela provoqua un léger mouvement des habitués du « petit blanc » qui quittèrent l’appui du comptoir pour celui du parapet des douves ,toujours avec leur gapette et leur gitane maiis tandis que simone le cul dans la vase et dans une 20 de centimètres d’eau continuait a exprimé son désir suicidaire.

 

chroniques de mon village : janvry N°8, janvry toujours l'amour
chroniques de mon village : janvry N°8, janvry toujours l'amour

Les complaintes sur le théme « je veux mourir » s’atténuèrent peu a peu sous le regard rigolard des vieux du village

le plus difficile fut de la hisser hors de la vase, crottée et puante ,elle retourna au bistrot au milieu des sourires en concluant « bande de cons ! »

Robert et simone continuèrent a vivre ensemble

Derrière l’église, a la petite ferme, vivait un couple, si lui était agriculteur ,elle ne satisfaisait pas de cet état ,si lui était petit et chafouin ,elle était une superbe rousse aux yeux verts au corps épanoui , généreux et a la cuisse hospitalière au delà d’une sensualité très débridée, la femme était intelligente et subtile

hyper active dans tous les sens du terme ,elle fut a l’origine de la plus vieille foire a la brocante de la région la brocante des molieres,

de ses amants innombrables et souvent encore vivants bien qu’agés,je ne dirai rien 

un souvenir de nous, les adolescents testoronnés et souvent puceaux, nous la regardions comme un shangri-la ,un fantasme ambulant ,lors d’un bal ou elle tourbillonnait en riant a pleine dents et jetait des regards pleins de promesses incendiaires, un de nous plus hardi que les autres ,l’invita a danser et avec fièvre lui proposa la « chose ».

Elle éclata de rire et lui dit « tu as dix sept ans ,et j’en ai quarante ! »

ce grossier lui répondit « c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs soupes ! » ce qui était élégant ! mais la dame n’était pas seulement sensuelle, elle était intelligente et du tac au tac ,lui attrapa la joue « oui, mais pas avec de jeunes carottes ! »

La « petite ferme » dite maison des chevaliers aurait dépendu au préalable de la commanderie templière du déluge,le pigeonnier qui existait avant la seconde guerre mondiale a disparu

De chante coq peu de choses si ce n’est que la tradition disait qu’un sorcier y avait habité, non loin dans la plaine ,c’était là que le moulin avait été construit et c’est bien naturel car c’est là que le vent souffle fort ,pas loin du moulin ,les traces du villa gallo-romaine,

 

La ferme de Marivaux dont j’ai déjà parlé pour son fantasque docteur aurait accueilli un écrivain du nom de pierre carlet, qui rajouta plus tard pierre carlet de chamblain ,pour continuer par pierre carlet de chamblain de marivaux après son séjour a Marivaux auprès de deux sœurs qui y vivaient, réduisant le tout a son nom de plume : Marivaux On peut donc dire que le marivaudage est né à janvry ! L’auteur des « fausses confidences » souhaitait corriger les mœurs par le rire ce en quoi il était un peu janvryssois !

chroniques de mon village : janvry N°8, janvry toujours l'amour
Partager cet article
Repost0
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 16:23
et guedj de vous inviter a profiter des avantages fiscaux

 voici ce que les "amis" de jerome guedj peuvent lire sur son compte facebook :

 

 C'est l'heure de boucler les comptes de campagne... Alors mon traditionnel appel au soutien des amis FB, en complément de mon apport personnel de candidat.

Voici donc la souscription du jour , j espère qu'on va vite pouvoir remplir l'objectif.

Je vous rappelle que chaque don ouvre droit à une réduction d'impôt de 66% (si vous donnez 30 €, vous êtes "remboursé" de 20 €).

Et justement, objectif 100 donateurs à 30 euros (mais plus bien sur si vous pouvez !) .

Merci de me contacter en messagerie pour m'indiquer votre "promesse de don" et pour adresse d envoi au mandataire . Merci d'avance !

quand on sait combien les indemnités copieuses de président étaient de l'argent de poche ,tout étant payé par  la collecivité  : téléphone,voitures ,chauffeurs,restaurants,deplacements et que de plus le turlupin n'avait pas laché son emploi au ministère des affaires sociales,

sans oublier qu'il a été aussi dépité (député)avec les emoluments et les "faux frais" que chacun connait ,on est en droit de se dire qu'il aurait pu faire quelques économies  qu'il est de ceux qui n'ont pas besoin de profiter de la fiscalité prévue pour financer sa campagne,car le degrevement fiscal en fin de compte c'est bien le contribuable qui paye

personnellement je n'ai pas fit d'appel de ce type,des amis m'ont spontanément donné un coup de main ,des inconnus aussi ,c'est d'autant plus touchant ,mais ces méthodes d'épicier pour gratter trois sous c'est pitoyable

Jérôme Guedj sur son compte Facebook tente de se justifier,texte qui révèle une véritable gêne et je suis amusé que le turlupin se justifie en prenant l'exemple de jean pierre bechter .... . difficle de se tirer de cette ornière après avoir cumulé les mandats et les fonctions rémunérées ,cet appel pour bénéficier d'une niche fiscale ,utile pour bien des candidats qui n'ont pas les revenus de Jérôme Guedj ressemble a une tentative de ne pas avoir a puiser dans cagnotte

,allez 3000 euros c'est juste un mois d'indemnité de conseiller général qu'il va continuer a toucher tout en reprenant a plein temps son emploi d'inspecteur général des affaires sociales grassement rémunéré est il digne de tendre sa cebille ?

car bien entendu c'est légal  comme il était légal de jouer au scrabble a l'assemblée nationale ou légal de cumuler les mandats ,la loi n'étant pas encore passée malgré les engagements du parti socialiste ,

toute la différence que jerome guedj ne comprend pas entre la légalité et l'ethique

après les sarkoton si décrié, voilà donc le guedjoton

Partager cet article
Repost0
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 02:54

l'histoire de roméo et juliette est trans cultrelle,on dit qu'ici un couple issue de tribus adversaires se forma,le père de la princesse jeta l'amant de sa fille dans le volcan ,elle s'enfuit au pied de celui ci et vécut en hermite où sa sagesse fit venir bien des gens pour la consulter  

el rincon de la vieja

mais auparavant direction la foret primaire où un reseau de ponts suspendus permet de passer du fond de la  vallée a la canopée

el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja

ma petite troupe parcourt avec vigueur ce chemin malgré la température et l'humidité ,la sensation permanente d'être des explorateurs dans un univers non formaté

el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja

de la luxuriance on va passer aux plaies du volcan ,là où le souffre et la terre souffle chaud

le ventre de la terre crache en permamence de sa marite profonde un magmat gris et souffré

el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja

et puis a chacun son moyen de transport

el rincon de la vieja
el rincon de la vieja
el rincon de la vieja

demain voyage de retour peu de chance de pouvoir publier

Partager cet article
Repost0