Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 08:32

Ce titre est volontairement provocateur,mais comment ne pas être stupéfait par le spectacle qui nous a été donné lors de l'inauguration de la nouvelle piscine du dourdannais ?

Je sais bien que ce genre de posts ne passionne pas bon nombre des lecteurs de ce blog,mais c'est comme cela ! cliquez si ces petites histoires vous ennuient ,elles sont révélatrices du reste,ma mère m'a élevé en disant "on fait les petits choses comme les grandes".La vie politique ressemble a la vraie vie ,même si elle s'en défend,encore qu'elle soit plus brutale 

Ainsi,la semaine dernière,dominique écharoux,président de la communauté de communes du dourdannais inaugurait ,le jour de son anniversaire,le nouveau complexe nautique magnifique de dourdan,Hudolia.

Il y avait la foule des grands jours,sénatoriales obligent,on notait l'absence remarquée de Franck Marlin,pourtant voisin de pallier.

Yves tavernier,tombant dans les bras de Xavier Dugoin,serge Dassault ne reconnaissant plus des gens qu'il cotoie depuis 20 ans;vincent Delahaye débarquant avec 26 nageuses en élu qui se mouille, dugoin lui assurant avec ce regard de fauve qu'on lui connait bien "tu feras 600 voix aux sénatoriales" et vincent  répondant "tu crois," se demandant si c'était du lard ou di cochon,pour un petit connaisseur,c'était formidable !

IMAG0443.jpg

 

Par honneteté,par calcul,dominique a encensé l'ancien maire de dourdan ,Yves Tavernier,expliquant en long en large et en travers,que celui-ci était a l'origine du projet  et lui remettant un diplome encadré...

En en mettant trois couches sur le sujet Dominique Echaroux voulait s'assurer un allié sur le territoire et démontrer a tous son élégance,c'est une bréche dans laquelle se sont engouffrés avec grossiereté et inélégance,pour le coup, Olivier Thomas qui représentait Jean Paul Huchon ,(après un bras de fer a la région pour que la conseillère régionale europe écologie de dourdan, madame bonzani soit mise au rencart et ne représente qu'elle).

Le discours du représentant de la région n'a été que louanges et  admiration pôur le travail d'...yves Tavernier et un exercice de style pour ne jamais prononcer le nom de Dominique Echaroux,quant au représentant  du président du conseil général, débraillé et nonchalant,il a suivi ce sillon qui réduisait l'équipe qui a réalisé ce projet a de vagues héritiers d'un Yves Tavernier rouge de plaisir de cette bonne blague.

Je me souviens au lendemain des élections de 1998,la gauche inaugurant les archives de chamarande que nous avions porté Jean de Boishue et moi-même et pour lesquelles elle s'était opposée avec violence,pas un mot, ni pour jean ,ni pour moi-même.Ces gens ne sont pas élégants et croient que l'être est un signe de faiblesse.

quant a l'équipement,il est magnifique,il couterait 1,7 millions d'euros par an de fonctionnement et les promoteurs de ce projet estiment qu'il ne devrfait couter a la collectivité "que" 200 a 400 000 euros par an.

Ce sont des chiffres et des paris qui font peur,en tout cas pour notre communauté,nous avons préféré ré^pondre aux urgences de creches,d'accueil petite enfance et de transports,par rapport a un tel équipement,certes, formidable, ludique ,et tentant mais qui aurait "siphonné" notre capacité a répondre aux autres urgences.

Faire de la politique,c'est faire des choix 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Plumeauvent 22/06/2011 14:30


Je note avec quelque surprise que la Communauté de Communes du Dourdannais a pu trouver des fonds pour s'équiper d'un tel complène nautique. Sans doute des économies ont-elles été réalisées sur le
budget "protection animale". Au printemps 2010 "Les Amis des Chats de Bligny" sont intervenus pour sauver une vingtaine de chats en difficulté dans le hameau de Marchais à Roinville sous Dourdan.
En effet, leur maître qui vivait dans une caravane délabrée a dû être hospitalisé sans espoir de retour sur son lieu de vie. Interrogée sur ses intentions sur la façon de traiter le problème des
chats, la Municipalité à fait la sourde oreille. Précisons que toutes les femelles étaient gestantes et que le problème allait se multiplier. Bien sûr l'association déjà citée est intervenue. Un an
plus tard plus de la moitié des chats est toujours à sa charge et Monsieur Echaroux n'a pas même eu l'élégance de répondre aux courriers qui faisait état des dépenses vétérinaires. Quant à la
municipalité de Dourdan, son attitude actuelle vis à vis des Amis des Chats de Bligny n'est pas plus élégante !