Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 07:02

la vie me donne de vivre des moments particuliers,de m'eprouver ,c'est a dire de me faire vivre des épreuves qui me permettent de mesurer les limites ou de les dépasser

a entendre le discours sur vie privée et vie publique ,personnellement j'en ressens a ces instants le telescopage et voilà 24 heures que je mesure que la séparation est pure théorie,voir hypocrysie

vendredi soir nous réunissions la tribu des janvryssois et assimilés pour notre diner annuel,notre banquet gaulois,un truc un peu exceptionnel pour honorer tous ceux qui ,a leur maniere et sous des facettes bien différentes permettent a que janvry soit ce village  un peu particulier

en comptant les enfants plus de 170 personnes sont venus ,je crois a une vraie fête,beaucoup d'autres se sont excusés ,absents pour des motifs variables

un peu de stress toute la journée pour ne rien oublier ,pour qu'"ils" soient bien.

le coin des enfants avec animateurs ,pizzas ,champomy et jeux, le festin des parents a preparer ....

et puis deux heures avant que cela commence,les pompiers,les urgences et l'hopital d'orsay pour ma mère,la presence immédiate de mes fils,le relais pour pouvoir être là au diner,les nouvelles que tout suit son cours,sourire ,embrasser,avoir la pêche et avoir son coeur ailleurs et un diner ,je crois réussi

ce samedi matin,ce sont mes derniers voeux a la ccpl,toute la semaine ,je me suis demandé comment attrapper mon discours,je sais que les copains seront là ,les requins aussi

je suis dans mon bureau entrain de l'ecrire ,la ceremonie est dans une heure,le téléphone sonne,c'est le medecin des urgences qui m'explique qu'il ne faudra pas tarder a venir si je veux revoir ma mère vivante...

les mots se sont arrêtés de courrir sur les touches du clavier,le discours s'arrete là,plus la force d'ecrire drole et émouvant

tandis que mon frere et benjamin assurent une présence ,je me suis retrouvé dans ce grand gymnase avec tant de gens chaleureux qui me voyaient ému et qui croyaient que c'était pour cette page publique qui se tournait

le devoir de tenir,l'obligation d'essayer d'être enjoué,tous ces regards amis,ce formidable personnel de la communauté de communes qui a ma tendresse et qui m'en témoigne,une vibration que personne ne nous volera,une aventure commune incomprehensible pour certains

l'ambiance est douce chaleureuse ,avec des encouragements qui ressemblent a des condoléances "vous allez nous manquer"

quelques hyenes tournent, flairant leur future pitance,avec ce que j'ai dans la tete de pauvres poumons qui s'engorgent dans une chambre d'hopîtal ,même ces deux laurel et hardy ne me dérangent plus

le personnel est formidable caroline chante "je ne regrette rien"

je prononce ce discours,enfin presque car j'ai tendance a improviser ...

 

Je tenais saluer la présence de nombreux élus d la communauté de communes,trop nombreux pour les citer tous et ne pas risquer d'en oublier  

De guy poupart maire de bonelles et 1° vice président du parc naturel que je remercie  a plusieurs titres ,d’abord c’est un élu des yvelines qui ne craint pas de venir en Essonne et d’attraper la diphtérie,il est de ceux qui nous font aimer l’esprit parc naturel ,par l’aspect bienveillant,tolerant et écoute et a énumérer ces qualités je comprends pourquoi certaines communes n’ont pas voulu adhérer,c’était au dessus de leur force

De nicolas schoettl  excellent conseiller général

Du  pere romero que je remercie du regard  qu’il porte sur l’humanité

Merci a la gendartmerie ,aux pompiers

Merci  guy malerbe,suppleant d’un déptté qui nouys manque mais qui nous manquons peu et guy avec un certain stakhanovisme fait comme si de rien n’était  respect ! je ne sais pas si ‘il est adroit de parler de sthakanov ici a briis ,on va encore m’accuser d’intervenir dans la campagne électorale

Monsieur le prefet ou plutôt monsieur le sous prefet ,car depuis un petit different sur les rythmes scolaires monsieur le préfet est aussi chaleureux avec moi qu’un ours polaire,en fait il a tendance a me regarder comme s'il observait une tarentule

plus serieusement je profite de cet instant pour rendre hommage a bernard fragneau prefet de l'essonne a une epoque qui a décié de quitter la vie ,formidable serviteur de l'état et que j'adorais ,il sera enterré mardi prochain a 10 heures a boulogne

Lors de tous les vœux j’entends mes collègues égrener les remerciements sur la présence de chacun étreints par l’angoisse d’oublier quelqu’un ,comme ce sont mes derniers vœux  en tant que president  de cette communauté ,je me donne quelques libertés,vous l'avez compris

A participer a de nombreux vœux je tiens a dire mon admiration pour toutes ces entreprises prestataires de service qui se sentent obligées de venir parce que nous sommes des donneurs d’ordre comme on dit  et qui se tapent tous les discours  ,et plusieurs vœux dans la même journée, qui ont du dire adieu a leur conjoint le 1° janvier et qui vont enfin les retrouver le 1° fervrier

,mon respect pour cette présence ,cette capacité a ingurgiter de mauvais champagnes avec le sourire ou des kir cacahouetes, le kir cacahouète étant le pire ennemi de l’élu local

Enfin je remercie les quelques élus que je n’aime pas d’être absents

 Je ne sais plus quel maire peut etre jean claude gaudin disait de son premier adjoint ,il fait tout et je fais le reste

Pour ces derniers vœux  et je suis sur que les elus m’e le pardonneront ,c’est le personnel de la communauté de communes que j’aimerai mettre a l’honneur, car sans eux ,il n’y aurait pas grand-chose qui se serait réalisé et si  officiellement nous bombons le torse et prononcons de beaux discours lors des inaugurations ,il y a eu d’abord des collaborateurs formidables qui ont fait le boulot

,j’ai l’habitude dire que l’elu choisit le cap ,il n’est ni un technicien ni un chef de service et ce sont eux qui font le job  a  la communauté de communes ils le font pour beaucoup plutot très bien  aussi ,comme ce matin ils sont quelques uns  je vous propose que ce soient eux qui  montent sur scène

 

 

 je dois vous dire je suis de ceux qui ont toujours préféré une communauté animé par des hommes au service des hommes qu’une collectivité regie par des règles

,je crois que les rapports humains ,le plaisir d’agir partagé ,le respect mutuel sont beaucoup plus productifs et effcicaces que des rapports hierarchiques même si ceux là sont neccessaires,alors quand il plane une peu d’affection ou tout simplement des sourires on se sent recompensé de croire en l'homme plutot qu’aux regles

Notre responsable des gros chantiers de la communauté de communes ,de l'elaloration technique de ces mastodontes qui sont sortis de terre ces derniers années c’est caroline fournel  quand j’ai su qu’elle s’essayait parfois a chanter,je lui ai demandé de le faire pour moi ,pour cette dernière séance,elle a donc laché le fil a plomb pour le micro

 

A part nadine ,j’ai eu l’honneur d embaucher tous les collaborateurs de cet collectivité,avec parfois des erreurs et la plupart du temps beaucoup de bonheur, je voulais donc saluer  cette exception ,ce moniument qui nous assomme avec ses trente six ans de presence au service de la communauté

 et vous dire le bonheur de cette longue marche de 24 ans ou nos rangs ont grossi mais souvent et presque toujours avce un esprit piuoinnier que n’a jamais eu le conseil general au rsique de ârodier le cid nous partimes une pôignée ,il ya 24 ans et nous voilà presque 150 aujourdhui,

C’est pour moi un double anniversaire elu le 9 fevrier 1990 a la presidence de cette collectivité,et puis nous fêtons cette année les 50 ans de sa création, avec la sensation que sur les deux sujets  une page se tourne

 

L’emploi : ma fierté d'etre la cololectivité qui peut annoncer le plus bas taux de chomage de l'essonne, qui est la seule en france a gerer en direct un poarc de mobylettes et et un parc de voitures sans permis ,citée en exemple jsuqu'e sur les bancs de l'assemblée nationale

La gare autoroutiéeé que tant ont decrié et qui ne se serait pas faite dans le climat que certains intsallent aujourdhui ,son parking sera terminé d'agrandir cette semaine,323 000 passagers cette année et le stif incapable de souplesse ,incapable de nous laisser les coudées franches a nos propositions pour continuer a etre innovants

La petite enfance,en six ans un retad dans l'offre qui a été comblé avce des equipements superbes

La veloroute la region nous est tombé dessus comme la verole sur bas clergé breton,en decouvreant ce projet qui tombait a point desormais ce troncon que nous  realisons enbtre gometz la ville et bonnelles sera parti integrante de la veloscenie qui ira de paris au mont saint michel

Le développement economique il y a des cretins ,dans le deni maladif qui mettent en doute le develloppement economique engendré apr la communauté,par son action directe ce sont plus de  300 emplois noiuveaux qui ont été crées et une zone d'activité cormmercialisée a 80 % quand on ne veut pas de son chien on dit qu'il a la rage ,mais il y a des limites  a la malhonneteté

Le pnr pour les communes qui sont  entrés dans le pnr ,elles s'y sentent bien ,je crois et je ne regrette pas l'enrgie qu'il a fallu deployer  pour que nous puissions y adherer ,j'observe que dan scertaines communes les mêmes qui nous pilé et qui ont tenté de nous empecher d'y etre ,mettent dans leur programme elctorale qu'ils souhaitent y rentrer !

Le sictom dix ans de combats,26 millionbs de trous rebouchés au sitreva ,tout cela garce a une assemblée au sictom formidable d'elus de tous bords solidaires a deux ou trois exceptions pres qui a permis que nous foncions,nous avons baissé les impots l'année derniere ,nous les baisserons cette année,les augmentations ce n'est pas pour moi une fatalité

4 communes ont décider contre la proposition de dix autres une répartition des sièges qui réduit au silence les petites communes, l’état dans le même temps a decider de regrouper les intercommunalités pour créer des monstres déshumanisés de deux cents milles habitants alors je vous le dis je suis tres heureux que pendant 25 ans nous ayons pu faire la gare  le lycée de limours et bien d’autres sujets ou chacun sait que l’innovation est un mot detestable,j'ai la profonde conviction que le temps de 'ladministration est arrivé et son cortége de tabous infranchissables de "cela ne sa fait pas" ,de normes qui tuent toute innovation

Pour ma part je tenais du fond du couer a vous remercier de votre presence aussi massive,s’il y en avait qui sont venus pour les petits fours depéchez vous car il y en aura pas assez ,s’il y en a qui sont venus parce que nous avopns vecu de belles aventures,les marches de printemlps ,les journees du patrimoines,les expos,les dimanches a la campagne et toutes ce petites choise qui font que nous sommes une communauté alors tout va bien

aujourdhui terriblememnt et ^particulierement ,j'ai uen pensée pour ma mère qui a été déléguée au sein de notre collectivité et maire de janvry,quand je lui ai dit un jour que je voulais me presenter a la mairie de janvry ,elle m'a dit "la mairie c'est trop dur ,c'est un gros boulot,fais toi elire conseiller municipal et puis president du district personne n'en veut de cette place !"

comem d'habitude je n'ai pas écouté ma mère en tout cas pour la mairie, et le jour où il y a 24 ans j'ai été elu a la presidence de notre collectivité,j'ai dit un petit mot

  "dans tous les programmes electoraux aux municipales ,une des promesses des candidats étaient de quietter le district qui ne fait rien et qui ne sert a rien ,chers colégues ,j'aurais réussi ma mission le jour où tout le monde voudra ma place"

chers amis ce jour est arrivé !

je vous souhaite une formidable année 2014 !

caroline va chanter uen deuxieme chanson celà j'en ignore le titre ,elle a voulu me faire la surprise 

  

les gens ne comprendont pas,il pense que mon émotion est celle de cet adieu a une certaine idée d'une collectivité ,mais c'est d'un autre adieu dont il s'agit,  je m'enfuis pour rejoindre l'hopital d'orsay,

mes fils sont déja là et ma mère comme un roseau percé de toute part ,frêle comme cristal,petite chose dans ce lit qui résiste,qui résiste,

a l'heure où je vous écris ,il est 21 heures,en  fait ,elle est paisible,pour la quatrième fois de ma vie ,un medecin m'a annoncé la mort prochaine de ma mère et cette combattante est toujours là ,peut etre pour une heure , mais peut être pour plus,car elle est si légère que le mal n'a plus de prise sur elle  

 

 

ps j'ai écrit cet article il y a 24 heures,ce dimanche midi,les medecins qui pronostiquaient,hier, son deces  pour les heures a venir,l'ont fait monter en medecine henrale et prevoient qu'elle rentre chez elle dans les 3/4 jours.....

,comment ne pas les benir et les hair a la fois ?

comment ne pas pleurer de bonheur et de rester stupéfait des pensées effroyables qui nous ont pourri ces 36 heures ?

pour la cinquieme fois de ma vie,on m'aura donc annoncé la mort de ma mère et saint pierre craignant une redoutable concurrence et le bordel qu'elle pourrait organiser là-haut s'est debrouillé pour nous la laisser encore un peu !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

mfc 27/01/2014 11:30

J'ai passé une excellente soirée vendredi,
Effectivement aujourd'hui, il est difficile de réaliser, ce moment difficile que tu traversais
Tout était parfait, comme toujours et ton accueil chaleureux à notre arrivée
Je te remercie encore et prends du temps pour toi et ta Maman,
Elle qui choisit de rester encore un peu avec les siens
Biz

dchonchon 26/01/2014 18:25

Courage a vous et votre famille

Muriel Torossian 26/01/2014 15:47

De vous je ne connaissais que la facette publique. Cependant vous délivrez chaque jour sur ce blog une part d'intime en dévoilant les joies et les peines d'un homme hors du commun. Je suis de tout
cœur avec vous.
Muriel

nialad 26/01/2014 12:11

Il est des circonstances dans lesquelles la vie publique pour laquelle on se donne à fond perd sa justification. J'ai connu cet état de déprime lorsque mon Pauvre Père est arrivé en fin de vie
avant de nous quitter!
Je partage votre angoisse, votre peine. Pourquoi Celui qui, paraît-il, est là-haut et qui veillerait sur chacun de nous vous joue-t-Il un si mauvais tour? Le jour où vous faites vos adieux à ceux
pour lesquels vous vous êtes investis sans compter, Il vous inflige l'une des plus dures épreuves que la Vie puisse nous réserver. Après cela, dur dur d'avoir la Foi! Tant qu'il y a de la Vie il y
a de l'espoir: je souhaite de tout coeur que votre Maman ait la force de relever ce terrible défi!

bon sens 89 26/01/2014 09:33

" RESPECT "