Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 13:02

Avouez que marier "vive" avec "la fin du monde" est une expression amusante,ce billet est juste un interméde

Mon ami eric du fond de son espagne m'interpelle sur cette fameuse fin du monde,alors je ne résiste pas

Il  y a un mois et un peu plus nous étions en famille ,sur les terres du fameux calendrier maya,ils adorent ce qu'en fait le reste du monde pour la publicité que cela leur apporte et pour le témoignage de bêtise et de quelque chose de plus profond que cela signifie

2012-F-2936---Copie.JPG

audelà du caractére commercial ou animal de cette affirmation de fin du monde,je crois qu'il n'est pas inutile de réfléchir a quelles sont les raisons qui font que cette idée prospère,qu'elle soit sur toutes les bouches, que le plus cartésien en parle ,officiellement,pour s'en amuser

l'autre jour,j'ai fait un rêve,celui-là un vrai ,je le promets,rien d'inventé,nous devenions immortels et c'était accablant,nous reportions la moindre tache au lendemain : "nous avions le temps" et avec lui, l'ennui

C'est bien défoncer une porte ouverte que de dire que seule, la notion de mort,de fin nous pousse a aimer la vie, a vouloir gagner du temps sur la grande faucheuse,a remplir sa besace de bonheurs avant que d'aborder les rives du Styx,

ce désir éffréné d'apprendre et de savoir,de connaitre et de découvrir,tout vient de notre profond sentiment de précarité,comment ne pas penser que nos enfants et quelques unes de nos actions sont aussi des désirs d'éternité ou de prolongement ?

Alors oui,je comprends mieux pôurquoi cette fin du monde, que les mayas ne considérent que comme la fin d'un cycle, est dans toutes les bouches,elle nous permet de mieux encaisser les difficultés actuelles,de les rendre anecdotiques,de relativiser,

il n'est qu'a voir comment la publicité l'instrumentalise pour en ressentir le ressort profond,une sorte de désir morbide proche de ceux qui souhaiteraient "une bonne guerre" a condition que eux mêmes ...en réchappent

la fin du monde nous fait désirer cette vie parfois si difficile pour certains,elle nous ouvre la porte a des folies,elle nous libére d'une eternité de soucis

Le choc sera pour le 22 decembre,avec cette gueule de bois pour certains d'avoir été aussi ridicules, pour d'autres d'avoir été aussi dupes, et pour les autres d'avoir essayer de profiter des desespoirs.

si j'avais tort,ce blog cesserait de publier mes billets, mais cela ce ne serait pas la fin du monde !

Partager cet article

Repost0

commentaires

André B. 18/12/2012 09:25

C'est vrai que la fin du monde est devenue une vaste affaire commerciale, est ce que cela veut dire qu'on a pas de respect pour la mort, ou même pour ses proches, cela veut dire qu'on serait
content de quitter ses proches, ou cela veut dire que quelque part on aimerait bien qu'ils vous disent : "non restez encore un peu avec moi, j'ai besoin de vous, même si vous êtes casse-pied ? Et
Dieu dans tout cela ?

nialad 17/12/2012 14:34

Puissiez-vous avoir raison! Le 22, c'est mon anniversaire! Pas de blague!
Bof! Pendant que l'on entretient cette relative psychose, pendant que le Maire de je ne sais plus quelle Commune appelée à être épargnée s'arrache les cheveux pour savoir comment gérer l'afflux de
cornichons appelés à venir se réfugier dans son bocal, les vrais problèmes (car, ceux-là, ils existent!) sont occultés....