Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 07:45

29-08-10_0728.jpg

Le jour se lève sur la grande motte,le soleil est au rendez-vous de ce dimanche.A l'heure où bon nombre se réposent des festivités qui,pour certains,se sont prolongées fort tard dans la nuit,il est délicieux de profiter de ce lieu dans un silence quasi monacale.

A près plus de 25 ans,loin des rites des partis politiques,je me demandais comment mon regard d'extra terrestre allait se porter sur la journée d'hier .

De fait,des moments agréables comme ce café pris avec Hervé Marseille que je connais depuis quelques années,une intervention dans un cercle restreint de Hervé Morin condamnant ferment une politique de la haine et de la violence et appelant a une république apaisée,ainsi que son annonce de sa candidature aux élections présidentielles rejoignant l'analyse que j'avais exprimée,il ya quelques temps qu'une formation qui est absente de la consultation suprême signe sa condamnation.

Un temps fort,formidable dans l'après midi avec les interventions de Michel Maffesoli sociologue,membre de l'institut universitaire de France,de Domnique Moisi professeur a harvard,conseiller de l'institut des relations internationales et de Alain Jakubowicz,président de la licra,cette heure et demi d'interventions a elle seule méritait le déplacement ,une sorte de rivière joyeuse déversant des pépites d'intelligence,si nombreuses,que l'on retient son souffle et son attention de perdre le fil.

A les écouter,on se demande ,pourquoi ce sont pas eux qui sont les acteurs de la politique française et puis a bien y réfléchir,on mesure combien la complémentarité est nécessaire :celle de l'observateur a qui la distance permet l'analyse et l'acteur politique qui a l'impérieuse nécessité d'oublier son égo et de s'attacher leur expertise.

Remarquable discours de jean christophe Lagarde,pendant son intervention,j'ai eu souvent le désir que des fidèles de ce blog comme francis ou claude soient présents pour entendre leur propre analyse de ce que j'entendais.

Son intervention devrait être en ligne dans la journée,je la mettrai sur ce blog pour appeler vos commentaires.

Au premier degré c est un discours qui m'a semblé "juste"  d'une vision politique et d'une approche sereine mais ferme sur les valeurs républicaines.

_DSC0311.jpg

A mes yeux,la vraie vigilance sera que les mots correspondent aux actes,car si c'est le cas ,j'ai la sensation d'avoir fait le bon choix.

A force d'avoir été abusés,nous avons tous une méfiance quant aux convictions réelles,rien dans ce discours non écrit et intelligent ne m'a semblé en porter l'indice,c'est ma deuxième satisfaction d'avoir fait ce déplacement.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

claude Meurisset 30/08/2010 08:43


J’ai entendu une partie du discours d’Hervé Morin ce matin sur France Inter et ce que j’ai entendu était juste mais “ Au jardin des oliviers, qui était en surnombre ?” RC ( Fureur et mystère). Les
ténors du NC étaient absents de peur de fâcher le maître. Qui a entendu M. Maffesoli, D. Moisi ou A. Jakobiwicz? une poignée. Si le NC veut faire entendre sa voix, faire plus que les 2% annoncés et
surtout effacer le pêché originel de sarkozisme, il doit se placer dans une opposition vigoureuse afin de partager son purgatoire avec les autres satellites centristes. Après avoir soutenu
Dupont-Aignan le choix des républicains de progrès me semblait plus logique.


Christian SCHOETTL 30/08/2010 11:36



loin de moi l'idée de faire du prosélytisme masi au contraire d'entendre des conseils,c'est pourquoi si tu en as le courage je t'incite a aller sur le cite du nouveaucentre,les deux disocurs de
lagarde et de morin y sont au complet,j'aimerai avoir ton opinion.


on peut et on doit douter de tout,j'ai été surpris de découvrir que le maire de lille avait signé un arrêté d'expulsion cequi avait conduit au demantelement d'un camp de rom,la même qui parle
d'été de la honte...ceci ne vant rine excuser mais condamner les postures.pour ces motifs les deux discours dont je fais mention m'ont personnellement satisfaits.


quant a nicolas dupont aignan,j'ai participé a une liste qu'il conduisait avec des gesn venus de tous horizons,cela a été l'occasion d'une facherie avec lui car contrairement a ce que je croyais
il n'a jamais été pour le rétablissemnt de la peine de mort ce que j'ai dit indiquant quecela participait a nos différences



Francis Panigada 29/08/2010 13:22


Merci pour cette chronique et cette amicale pensée. Une vraie chance d'avoir entendu Michel Maffesoli dont je suis , un peu, les travaux. en espérant que ta conclusion soit juste...Hâte de te
revoir !