Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 15:04

j'ai soutenu la candidature d'un chic type : Hervé Morin,il vient de jeter l'éponge,ce qu'il fera dans cette campagne ou les personnes qu'il soutiendra constituent une décision personnelle,pour ma part ,personne ne m'a jamais embrigadé dans ma vie, sauf l'amitié

le nouveau centre auquel j'ai décidé d'adhérer pour ses valeurs humanistes, va le 25 fevrier se réunir en congrès et parler des choix stratégiques d'avenir

,pour ma part,avec mes amis,je viens de déposer une  motion dont nous espérons défendre l'esprit lors de ce congrès :

 

                                                                                                          Congrès Du Nouveau Centre
25 Février 2012
 
Pour une unité et une liberté affirmées
Motion portée par Christian Schoettl, Nicolas Roughol, Jean-Marie Vilain
 
Depuis sa création en 2007, le Nouveau Centre a exprimé à plusieurs reprises sa volonté de construire un centre fort et indépendant, et sa légitimité à être présent aux élections présidentielles par une candidature issue d’un large rassemblement centriste.
Le 9 octobre 2010, le Conseil National du Nouveau Centre, en adoptant à l’unanimité la motion « Le choix du centre en 2012 », exprimait la conviction que « notre famille de pensée, nos valeurs, notre singularité et notre vision de la société seront d’autant mieux défendus qu’il y aura un candidat centriste à l’élection présidentielle ».
Le 22 janvier 2011, réuni en Conseil National extraordinaire, notre parti affirmait qu’ « en politique, des idées ne valent que si elles affrontent l’épreuve du suffrage universel. L’élection présidentielle est le rendez-vous démocratique majeur sous la Ve République. Nous devons nous donner les moyens d’y participer au même titre que toutes les autres sensibilités. »
Fort de ce constat, le Nouveau Centre a élaboré, au travers de nombreuses conventions thématiques, un projet de société pour les échéances électorales de 2012, adopté à la quasi-unanimité lors du Conseil National du 20 novembre dernier.
Notre formation a ainsi toujours exprimé que son existence était justifiée par une candidature à l’élection présidentielle. De tentatives de rassemblement en renoncements, d’oppositions stratégiques en oppositions de personnes, toutes les conditions ont été réunies pour que cette candidature ne puisse pas, au final, aboutir. Notre formation est donc en danger du fait des divisions passées, présentes et possibles à l’avenir. Il dépend de chacun de nous d’envoyer un signe fort pour que cessent ces luttes intestines.
Aujourd’hui, le parti, et plus particulièrement les militants, semble divisé sur le choix à faire pour le 1er tour de l’élection présidentielle.
En ce qui nous concerne, si nous avions voulu soutenir Nicolas Sarkozy à ce premier tour de l’élection présidentielle, il y a longtemps que nous serions à l’UMP. Si nous avions voulu soutenir François Bayrou, nous aurions rejoint le Mouvement Démocrate.
Ce déchirement visible est une perspective qu’en tant que militants de base nous refusons de cautionner.

Considérant que :

·        Le  Nouveau Centre doit son existence à une poignée de  parlementaires et notamment à Hervé Morin,
·        Hervé Morin a su, sous sa présidence, conduire notre formation à une réelle autonomie et à une liberté d’expression centriste,
·        Toute division supplémentaire risquerait d’entrainer un affaiblissement grave du Nouveau Centre, voire sa disparition,
·        L’avenir politique de notre pays ne saurait se priver d’une expression apaisée, européenne et humaniste de la gestion démocratique,
·        Les militants de base rejettent les divisions internes, les propos agressifs et les calculs politiques personnels,
 
Nous souhaitons avec force :
·        Assurer et conforter Hervé Morin dans son rôle de Président et de garant de l’unité de notre formation, saluer son travail et lui réaffirmer notre pleine et entière loyauté,
·        Déplorer l’absence d’un candidat issu de notre mouvement dans cette élection présidentielle, car notre projet et nos convictions solidement identifiées ne seront pas entendues dans le cadre de cette élection,
·        Que soit laissée, en conséquence, à chaque militant du Nouveau Centre sa liberté de conscience, de soutien et de vote aux autres candidats présents à l’élection présidentielle, afin de laisser le pluralisme centriste s’exprimer, et de ne surtout pas contribuer davantage à la division
·        Que soit organisé un congrès extraordinaire entre les deux tours de l’élection présidentielle, afin de permettre un engagement clair de notre formation dans ce qui sera alors pleinement un choix de société.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Amen 17/02/2012 15:03

Ce que nous comprenons : pas de consigne de vote au premier tour, mais tous derrière Sarkozy au second.
Tout çà pour çà ?

Christian SCHOETTL 17/02/2012 15:41



ah bon ..parce que sarko sera forcément au second tour ?


et si marine lepen était au second tour ne serait il pas utile dd'avoir une position forte ?


etsce un cas de figure qui vous semble ahurissant ?



Francis Panigada 17/02/2012 11:59

Je salue votre initiative et espère que vous serez entendus... Je pense que c'est pour un centriste la position la plus judicieuse dans le contexte actuel... Bon courage à vous !

Lambda 16/02/2012 17:57

C'est ce qui s'appelle marquer ses positions.