Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 07:46

Certains mes amis le savent,j'ai attrapé le goût de lire au fond d'une librairie folle de la rue monsieur le prince,tenu par un touche a tout incroyable.

Maurice bitter  ,grand reporter qui avait fourni plus de 50 33 tours en récoltant des musiques avec son "nagra" en voyageant a travers le monde,écrit des dizaines de bouquins,écrit un livre de référence sur haiti,nous envoutait en parlant du vaudou et de la marche sur le feu

Maurice  m'avait "recruté" pour "co-animer" (le mot est un peu fort) une émission sur radio france internationale et c'est ainsi que, tous les jeudis, (c'était le jeudi a l'époque) de l'âge de 14 ans jusqu'à 16 ans, je filais a la maison de la radio,pour deux heures d'enregistrement.

C'est ,au fil de ces émissions,écoutant passionnément maurice,que j'ai attrappé le virus des voyages....Aux rivages de l'odyssée,aux rivages de l'aventure....les robinsons du temps... porte B studio 551 de la maison de la radio,devant laquelle j'accrochais ma petite mobylette et où maurice m'accueillait par un "ca va mon grand ?"

,un regard d'adolescent sur sa très belle compagne de l'époque, devenue depuis  une grande journaliste, et l'épouse d'un de nos plus grands metteurs en scène,alexandre arcady.

Si je vous raconte cela,c'est parce que cet après midi,je vais voir a la maison de la radio...porte B ,regis picart,de france info pour parler voyages....

Une sorte de boucle qui se referme,une émotion réelle,une pensée pour "momo" qui m'a emmené aux racines de son judaisme,et fait vibrer a fond de moi,le plateau de Massada.certainement l'homme qui m'a inculqué l'esprit de résistance et de ne jamais cesser de porter un regard émerveillé sur le monde.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Françoise 13/01/2016 21:43

Bonjour, j'ai retrouvé le nom de Maurice Bitter sur une pochette de disque dont il avait collecté les enregistrements pour la collection "folklore et musiques de l'univers" . Entre 1966 et 1984, j'ai eu le plaisir de pouvoir passer le voir de temps en temps dans sa librairie (quand elle était ouverte !). Il m'a donné accès à la richesse de la culture de mes ancêtres du Pacifique, que ceux qui m'ont élevée en Région parisienne qualifiaient de sauvageons ! Il m'a aussi fait découvrir la Maison de la radio,
L'univers fouillis de son antre, sa gentillesse bonhomme, ses thés faisaient oublier ses" râleries" désabusées des mondes perdus. Je reconnais qu'il a été un des jalons enrichissants de ma vie et , comme Anne, j'en garde un souvenir attendri.

anne 09/06/2012 01:26

Bonjour,
je vis en Nouvelle Caledonie, et j'ai eu la chance de connaitre Maurice BITTER et sa Librairie de Pacifique quand je faisais mes etudes en France>
Je restais assise sur un tabouret a cote de son comptoir, et il me faisait visiter Paris en me notant des plans sur des petits carres de papier : le Procope, le 1er theatre de Moliere, la
Sorbonne
Que de souvenirs.... les photos, les colliers, le tableau le representant au milieu des statues ... C'etait dans les annees 90.
J'aimerais parler de lui, trouver eventuellemement des photos, partager ces souvenirs car je n'ai jamais rencontre depuis quelqu'un d'aussi extraordinaire !
Si cela vous dit, ecrivez-moi s'il vous plait !
Le cotoyer un peu a ete un cadeau de la vie.
Merci !
Anne

Christian SCHOETTL 09/06/2012 07:32



bonjour


quand maurice est parti ,il m'a légué ses deux tikis genats en fougères arborescnte des nouvelles hébrides,celui qui était a l'entrée de la librairie et celui qui était dans son "jardin d'hiver"


pres de 30 ans d'un rapport fraternité/paternité,avce son caractéere ,des centaines d'heures a parler,a ne rien dire devant un jeu d'echec ou en lisant chacun un bouquin,des centaines d'autres en
studio a la maison de la radio,lui dans mon jardin a "bouquiner", l'hotel bonaparte a trouville qui lui servait de tannière,une période d'été où il n'était pas bien, a vivre a la maison,ma
blessure de ne pas avoir été présent a la fin


j'ai quelques photos ,je vais regardezr ce que je peux te scanner,je te tutoies  car nous faisons partie d'une secte celle de cette librairie qui changé nos regards mon amil christian.schoettl@wanadoo.fr


maurice doit avoir ce petit sourire attendri et aimer cela


j'ai plus



stéphanie 14/03/2012 17:15

j'ai retrouvé il y a quelques jours un paquet de lettres de maurice au fond d'une boîte (lettres que je croyais perdues). J'ai replongé dans mon adolescence, derrière le panneau coulissant de la
librairie du pacifique et je me suis rappelée les centaines d'heures passées là-bas, Maurice dans son fauteuil et nous vautrées sur son canapé, sous son oeil bienveillant et celui des tikis du
tableau...Grosse bouffée nostalgique qui m'a emmenée rue monsieur le prince où je repasse régulièrement depuis la fermeture de la librairie, et sur google où j'ai découvert cet article. C'était de
bonnes années, c'était de bons moments. Bonne continuation!

Christian SCHOETTL 14/03/2012 17:39



je t'embrasse



Gérard PARCOT 02/03/2011 13:03


Ah! La maison de la Radio!
Je la connais bien! depuis 40 ans!...
dans tout ses étages, de ses sous-sols, (abris atomique, entre autre!), au huitième étage ... le self!Bonne émission.