Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 08:38

Il y a des jours ,où on a envie de se lâcher,ce politiquement correct permanent finit par desservir la démocratie :certains diront que j'ai toujours les mêmes têtes de turc,c'est faux,mettons que certains élus sont plus "typés" et prêtent plus a plaisanter,regardez comme Marchais était quand même plus drôle que marie Georges Buffet ! 

Bachelot a perdu de son sens de l'humour en se faisant vacciner.

En essonne,nous avons quelques comiques troupiers :Georges Tron quand il vous dit "j'aime Nathalie kociusko-morizet et je la défendrai,même contre elle même",Georges révèle là un humour anglais au second degré qu'on ne pouvait pas imaginer.

Lorsque les élus communistes parlent du financement du PC grâce a la vente du muguet ,j'adore,ils se moquent un ...brin de nous,et nous prennent pour des cloche...ttes,quand ils diffusent une pétition départementale en faveur des gens du voyages et que dans le même courrier,je reçois un arrêté du sénateur maire de briis pour interdire les installations de gens du voyage sur sa commune,je me demande si le cirque n'est pas installé place de la mairie et qui sont les clowns.

J'adore me moquer de Julien Dray,qui est quelqu'un que je respecte et pour lequel j'ai une véritable estime, mais il a des cotés tellement humains que cela le distingue du reste de la classe politique,le 1° avril j'ai voulu titrer mon post  "on a retrouvé Julien Dray et sa montre",tant il est vrai que,parfois,on se demande s'il est élu de l'essonne,pour ce faire,j'avais cette photo ,prise sur le lac inlé en birmanie

2010-3752-copie-1.JPG 

C'est facile et purement amical.

Sur mon canton,j'ai un élu qui, pendant des années, nous a rabattu les oreilles sur le théme du develloppement économique,domaine où il a réussi aussi bien qu'au sein de la fédération du nouveau centre....sans doute inspiré par Raymond devos,il vient d'installer des sens interdits et des interdictions de circuler a des véhicules de plus de 3,5t qui bloquent l'accés d'un groupe d'entreprises situées dans une ferme,c'est génial,vous y accédez en voiture,mais pour repartir,c'est mort ! ou alors ,il faut faire plus de 3/4Km de détours,quant aux poids lourds et cars de tourismes,interdit ! pour des salles de seminaires et de restauration dont la capacité est 400 personnes,pas terrible !

Enfin,j'ai adoré la tête de Charles Pasqua qui a, quand même, la gueule de l'emploi,et qui transpire l'innocence,a tel point qu'yves guena,sur france-info affirmait :"je ne connais pas le dossier,mais pasqua est innocent"

j'aimerai terminer cette récréation, par le problème de la polygamie qui me fait moins rire,  mais tout le monde valse au bal des hypocrites.

Je me souviens de paul loridant,très bon maire des ulis, a qui je décrivais cette famille malienne,dans le quartier des "amonts"où le chef de famille avait trois femmmes, 14 enfants et venait de partir au mali en chercher une quatrième au grand émoi des trois autres.

Paul m'avait dit :J'avais saisi ,a l'epoque,Martine Aubry,ministre sur ce sujet : réponse :interdit d'en  parler.

Il n'est pas acceptable que ce genre de sujets apparaissent au gré de stratégies électorales,ce sont des problèmes de société,et des problèmes de fonds publics.

Paul me disait que trois familles polygames  étaient clairement identifiées sur sa commune ,qu'en terme de sécurité,l'une ne posait aucun problème, mais que pour les deux autres,les enfants étaient très souvent au coeur des problèmes de la cité.

Qui pourra proposer un logement décent pour 4 femmes et 14 enfants ?Il est évident et, je l'ai vu, que les enfants dorment dans les escaliers, qu'il leur ait impossible de faire leurs devoirs, et que par manque d'espace ,c'est la cage d'escalier ou le pied d'immeuble ou ils élisent domicile.

Au bal des hypocrites,on nous parle de voter des lois,ça ,c'est de la communication électorale,chaque maire,digne de ce nom,est capable de dire combien de situations illégales de cet ordre existent sur sa ville,la polygamie n'est ,contrairement a ce qu'on dit, pas difficile a prouver dans un pays qui s'appuie dans ses lois sur la situation de fait.

Si cette polygamie peut fonder son existence sur la religion ou sur la culture,il est évident qu'elle prospère pour des critères purement économiques.l'allocation "parent isolé" étant la cerise sur le gateau.

Je suis donc consterné que ,chacun donne la sensation de découvrir cela,alors que nous avons les moyens légaux de réagir,et d'affirmer le caractère inadmissible pour la femme et intolérable dans le détournement des fonds publics de cet état de fait.

quant a la Burka, ce n'est que le bubon,l'acné révélatrice de situations beaucoup plus lourdes derrière le voile,c'est tout un comportement,des pratiques ,un regard qui est  révélé.

C'est un problème d'une culture récente qui se développe au sein de l'islam ,qui le radicalise ce n'est en aucun cas la tradition.ceux qui prônent le voile,ne sont pas pour l'égalité des femmes,j'aime a l'écrire parce que c'est idiot ,mais c'est tout bête, et cela suffit a dire que ce n'est pas conforme a notre constitution


Partager cet article

Repost0

commentaires

catherine G 02/05/2010 21:09


Pour prolonger la récréation , on m’a transmis récemment l’intervention du sénateur-maire de Briis sous Forges lors des débats et votes sur le projet de loi Grand Paris. Concernant l’opération
d’intérêt national du plateau de Saclay, il exprime sa profonde inquiétude de voir disparaître les étangs et rigoles qu’il considère comme comme « patrimoine éminemment utile pour la prévention des
risques d’inondations et le maintien d’une diversité des activités agricoles ».

C’est assez croustillant d’entendre ces propos dans la bouche d’un élu, qui sur notre territoire, n’hésite pas à bouleverser complètement un aménagement hydraulique historique, les anciens canaux
de Limours et à mettre en péril l’activité de notre dernier éleveur de bovins.

Pour la petite histoire, un collègue associatif m’a glissé dans l’oreille que l’intervention en question reprenait exactement l’argumentaire qu’il avait exposé à Orsay à la commission sénatoriale !


Jean-Marie Vilain 01/05/2010 16:53


Surprenant cette photo : Je ne reconnais pas Julien Dray mais seulement sa montre.