Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 08:25

Ce matin,un "plateau" réuni des formations politiques pour parler des cantonales sur la chaine locale Téléssonne,chère a mon coeur.

Le choix des invités de cette chaine, présidée par jérome Guedj,futur probable président du conseil général, me semble révélatrice d'un certain nombre de volontés et de choix politico-stratégiques que l'on voudrait dicter a notre inconscient collectif national, a l'opinion publique.

Son rédacteur en chef plaidait pour la composition de cette table, la présomption d'innocence,j'aime sa fraicheur, car l'innocence en politique est une denrée rare.

Invités a cette table ronde annoncée comme réunissant les "principales" formations :

 tout d'abord le front national,qui n'a jamais eu d'élus siégant au conseil et qui peine tellement a vouloir présenter des candidats partout que,par exemple, l'épouse du candidat de Mereville se présente a dourdan,au prix de ce genre de dispositfs ,on peut aligner du monde, mais pourquoi ?...

Argument de la chaine pour justifier sa présence : le fameux récent sondage...a s'interroger, si caisse de résonnance,doit s'écrire ainsi ou simplement raisonnance.

le parti de gauche,ce qui est  normal ,l'ump et le parti socialiste, et avec plaisir, mon fils nicolas représentera l'union pour l'essonne.

Du modem,du nouveau centre,du parti radical, point de traces ,En fait,a bien observer,je crois que ce sondage concernant la "percée" du front national fait bien les affaires de nos deux "grands" partis.

hier,je criais au feu,je suppliais de changer la vision et les méthodes politiciennes,sans peut être mesurer a quel point l'épouvantail front national sert nos deux grandes formations.

A jouer les apprentis sorciers,ils gagneront des élections, mais perdront les valeurs de notre république.

 

Que cela soit clair : jamais Marine Le pen ne sera présidente de la république : systématiquement le vote républicain permettra au deuxième tour , a l'autre candidat de gagner,tout le monde le sait ,même Marine Le pen, et toutes les manoeuvres politiciennes de certains a droite et  a gauche concourrent  a ce jeu consternant,la vistoire par défaut ;

  

Les régles sont claires,même nathalie Kociusko-morizet N°3 du gouvernement annoncait qu'elle voterait socialiste,si cela devait être le seul choix au second tour.

J'observe que depuis ce sondage,comme par hasard,la machine a laminer les débats a été mise en route :

,a gauche,l'idée de primaires est remise en cause,je ne veux plus voir qu'une tête,la république est danger !

A l'ump ,on conjure les candidats du centre d'être raisonnables face au risque d'un 21 avril a l'envers : la messe est dite !

Si une chance existe que notre pays retrouve l'apaisement ,ses fondamentaux républicains,une certaine vision de l'humanisme,ce n'est pas en ayant comme l'obsession  de qui sera au deuxième tour contre le front national,cela, c'est l'horizon des petits calculs et de l'humiliation.

Le choix d'organismes de presse de participer a cette manoeuvre, qui gomme la partie raisonnable et sereine du débat d'idées,s'amplifiera si nous n'y prenons pas garde.

balancés entre sensationnalisme et passion pour les scénarios catastrophes,plus sexy que les discours qui portent des valeurs apaisés.

 

Nous pouvons nous trouver confrontés a ce choix imposé, d'une bipolarisation du débat voulu par les "majors" :  ump et ps d'un coté, front national de l'autre ,s'assurant ainsi un deuxième tour gagnant.Le fameux gagnant qui fait la part belle au front national comme faire valoir et qui assure une élection au second

  

Mais pour être au deuxième tour,il faut supprimer tous les autres formations "parasites"  de la sphère médiatique.

 

Ce n'est ainsi pas le fruit du hasard si le parti socialiste est féroce en Essonne, comme ailleurs, contre le parti de gauche et que Gabriel Amard est éliminé de toute représentation possible.

 

 Au centre,Nous avons un véritable combat a mener pour que ce calcul cynique n'aboutisse pas,pour que les valeurs prévalent sur les calculs, et les manoeuvres qui font mal a la france.

 

Il y a urgence a combattre les passions et a démontrer qu'il existe une majorité de francais qui  ne valident ni la haine, ni l'affairisme,ni les nomemklaturas et qui aspirent a être fiers d'un pays magnifique a qui l'on casse le morale et l'envie d'innover depuis plus de trente ans.

Le désespoir est le fond de commerce de certains,j'invite a l'esprit de résistance,a nous rejoindre,non par prosélitisme, mais parce que cela devient une néccessité,une urgence démocratique,une sorte de conseil national de résistance face a la manipulation dont nous faisons l'objet.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Christian SCHOETTL
  • : chronique d'un élu local trop libre pour se taire
  • Contact

Recherche

Liens