Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 08:19

la note de la france vient d'être a nouveau dégradée,ce n'est pas réjouissant ,c'est aussi une belle révélation des manipulations de la finance,mais là n'est pas mon propos

je m'amuse bien a entendre les declarations de jean marc ayrault et consorts ,notre premier ministre qui vient encore de voir sa note de confiance dégradée elle aussi,repônd a cette baisse de standard and poor's

nous avons encore une des meilleures notes du monde

quant a moscovici,il nous explique que comme dans un examen ,les examinateurs ont oublié de regarder la fin de la copie

ce qui est rigolo c'est de retranscrire au mot près ce que hollande et ayrault avaient dit quanfd la note de la france avait été degradée sous sarkozy 

François Hollande, candidat socialiste à la présidentielle, a déclaré samedi 14 janvier que la bataille de Nicolas Sarkozy pour garder la note AAA à la dette de la France "a été perdue".

"C'est une politique qui a été dégradée, pas la France", a affirmé François Hollande, dans une déclaration solennelle depuis son QG de campagne à Paris, qualifiant la dégradation de la note financière de "grave".

"C'est la crédibilité de la stratégie conduite depuis 2007 qui est mise en cause. Elle a manqué de cohérence, elle a manqué de constance et elle manqué de clairvoyance et surtout de résultats".

Selon lui, "ce sont (...) les Français qui risquent de payer la conséquence de cette dégradation".

Convaincu que "notre pays, la France, peut réussir son redressement", il a rappelé que dans son programme pour 2012, le "pacte productif", permettra de "mettre la France sur le chemin du redressement dans la justice et par la croissance".

Le chef de file des députés PS, Jean-Marc Ayrault, a déclaré que "la dégradation de la note de la France engendre un sentiment d'humiliation".

"Elle est la rançon d'un quinquennat calamiteux qui a affaibli la crédibilité du pays, la faillite d'une gestion erratique qui a fait exploser la dette et conduit à la récession, la conséquence d'une politique européenne qui a échoué à rétablir la confiance des peuples comme des investisseurs", a-t-il estimé.

"La hausse des taux d'intérêts, ce sont des dettes supplémentaires pour l'Etat et pour les collectivités territoriales, c'est une charge financière de plus pour les Français, ce sont des entreprises qui ne peuvent plus accéder au crédit, c'est du temps et de l'argent gaspillé pour redresser le pays", a déploré le maire de Nantes.

comme quoi même si par demagogie certains se permettent des propos non mesurés,ils devraient reflechir a ce que cela ne leur revienne pâs sur le nez mais peut etre s'en moquent ils ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

André B. 08/11/2013 08:42

Bon, bah il va falloir remonter, y a encore un français qui a envie de travailler ?