Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 09:46

A peine les électeurs auront ils abandonné les urnes pour les élections cantonales,que ,déja, l'agitation médiatique et des déclarations apparaissent les  élections sénatoriales de fin septembre.

Si les cantonales n'ont pas passionné les foules,on imagine bien l'indifférence du public pour des élections, où il n'est même pas appelé a donner son avis et qui se fait entre "happy few".

La gauche devra y gérer une tête liste imposée par le "national"  avec comme tête de liste Jean vincent Placé.

vue l'ambiance a la région,la possibilité que Huchon voit son invalidation confirmée dans les heures a venir,je sens que cela va être croquignolet pour le ps essonnien de manger son chapeau.

A droite,malgré des appels a une liste de consensus,il semble évident que Laurent Beteille retournera au scrutin,les innombrables déjeuners de Serge Dassault avec le moindre grand électeur témoignent que l'age n'est pas, a ses yeux, un obstacle.

196557_10150123325468836_804098835_6245511_5694684_n.jpg

Enfin,celui qui fait campagne depuis 6 ans et qui ne pense qu'a cela en se rasant le matin,Vincent Delahaye, qui vient d'annoncer a la "surprise" générale  qu'il se présentait,un véritable scoop.

Une annonce qui mérite que l'on s'y penche,en effet,Vincent est président départemental du parti radical, composante de l'ump.

estce un hasard du calendrier,s'il déclare sa candidature a la veille où jean louis borloo franchi le rubicon ?

 n'estce pas curieux qu'il annonce sa candidature comme "libre et indépendante" ?

 étrange que le président d'une formation dise qu'il ne souhaite pas demander d'autorisation pour se présenter ?

Peut on ,a la fois revendiquer d'être le patron départemental d'une formation et  s'absoudre de ses régles ?

Considérant la dynamique  que jean louis Borloo engage ,je trouve maladroit ,d'une part cette distance qu'il met avec sa formation, et le timing qui lui aurait permis de surfer la vague des prochains jours.

A moins qu'il  ne craigne qu'une grande formation au centre ne lui accorde pas son investiture et qu'il ait voulu prendre les devants...

je note son soutien sans faille,pour la candidature de Gérard larcher,a la présidence du sénat,une déclaration qui ne me semble pas anodine,loin de là.Une annonce de fidélité a l'UMP qui devrait plaire quand on connait l'interêt  que porte larcher a chaque candidature.

Pas anodin non plus, pour les 48 maires des communes essonniennes qui vont se souvenir ,peut être, que la gestion des ordures ménagères de Gerard larcher et de ses adjoints a couté un déficit de 28 millions d'euros (au moins) aux contribuables de leur commune et que chacun des 100 000 essonniens continue lourdement a payer par l'impot 

.je sais que les grands électeurs ont peu de mémoire,mais quand même cette précipitation a apporter des gages me parait intempestive.

 

je sais que Xavier dugoin est en phase de maturation et que l'homme qui connait certainement le mieux le département et ses articulations s'y reverrait bien.

 

pour ma part,assis au bord de la rivière,comme je l'expliquais,un jour, a Nathalie Kociusko-Morizet,j'observe,je m'amuse et je ne m'interdis rien,car personne ne peut revendiquer plus qu'un autre la légitimité a se présenter.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

prof 10/04/2011 21:32


quand même un président du sénat !


nialad 10/04/2011 10:47


On reste dans les magouilles politiciennes dictées par les seuls soucis d'intérêts personnels.
Comment les électeurs pourraient-ils se soucier de ces élections alors qu'ils en sont écartés par le principe même?
Les grands électeurs ne sont pas insensibles aux appels du pied des têtes de listes: pour avoir travaillé avec le suppléant d'un ancien Sénateur, ancien vice-président du Sénat, Etienne DAILLY, je
pourrais raconter comment celui-ci a connu une fulgurante ascension auprès de "ses" grands électeurs! Cela n'est pas d'hier, certes, mais les méthodes ont-elles changé pour autant?!?!
Quant à la gestion des ordures ménagères par LARCHER, on constate qu'elle n'a pas beaucoup ému les Maires essonniens! Combien d'entre eux ont-ils réagi? D'ailleurs, cette sinistre affaire est en
trais de tomber dans les oubliettes! Un comparse (et un seul!)mis en examen voilà ' ans (sauf erreur)et c'est tout! LARCHER veille au grain.... Il aura eu sa patinoire, le double paiement d'une
chaîne de tri, etc... et, malgré cela, il continue de bénéficier de l'admiration béate de ces grands-électeurs qui voteront pour la liste qu'il soutient....


Prof 08/04/2011 10:46


Ah ! Vous allez vous présenter aux sénatoriales ?