Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 10:55

J'ai toujours dit a mes amis qui me pressent un peu, que cette élection pourrait bien changer de configurations au fil des jours et des mois et que le calme était un atout devant le torrent des ambitions :

Pour ceux que cela amuse,voilà un résumé de la situation

Avant le 17 juin,les conseils municipaux ont désigné les "grands électeurs",,dés le lendemain,certains ont tenté d'obtenir cet affinage pour rencontrer le maximum de votants.

Où en sommes nous ?

a Droite,

Serge Dassault maintient sa candidature, invite  a déjeuner et rencontre a tour de bras,on donnait Marianne Duranton comme deuxième sur sa liste,mais je pencherais bien pour la première adjointe de longjumeau.

Il y a eu un grand diner sous le haut patronage de Nathalie Kociusko-morizet et sur l'invitation de serge dassault des élus de la quatrième circonscription a Saulx les chartreux,auquel curieusement je n'étais pas convié,diner au cours duquel il avait annoncé le soutien de Jean louis Borloo a sa candidature,en troisième position on parle de Franck Marlin,déja député et maire d'étampes,histoire de compenser les rancoeurs que Serge a fait naitre en sud essonne.

Laurent Beteille,a joué les Jacques Delors,j'y vais ,j'y vais pas,ses adversaires laissant entendre que Serge Dassault avait demandé a l'Elysée de lui trouver un parachute doré,une place au tour extérieur au conseil d'état ou même une préfecture pourquoi pas une ambassade...,ce qui explique le peu de présence sur le terrain,il semble que la messe soit dite et que laurent va retenter sa chance dans un exercice plus difficile que la dernière fois. On me chuchote encore que les enchères ne sont pas closes et que l'on essaye encore de le dissuader...

Vincent Delahaye est en campagne depuis le lundi des dernières élections sénatoriales et poursuit sa course solitaire et personnelle.

Xavier dugoin qui partage avec dassault une très vielle expérience, et comme pour celui-ci, on serait tenté de leur dire"vous en voulez encore ?" joue la carte "votez pour moi et dans deux ans,je passe la main.."

Discours intriguant,un peu classique qui n'engage que ceux qui le croient,,car ,on ne s'explique pas une telle dépense d'energie pour un passage bref au sénat,et c'est contradictoire avec le "corpus" de son méssage qui consiste a dire qu'il s'occuppera des dossiers importants en suspens.

ce n'est pas zorro et personne ne peut croire qu'il les reglera en 2 ans,cet argument ressemble plus a un attrappe mouches pour trouver des candidats représentatifs pour le suivre.

, Marianne Duranton a accepté d'être a deuxième sur la liste,cela confirme une théorie sur la rupture des tabous que j'avais échafaudée en observant le parcours de Pierre André WIltzer.En tout cas,il sera amusant de voir la fille du préfet Dufeigneux en deuxième position,un obstacle de plus qu'elle saute ,comme d'autres ,allégrement.

C'est vrai qu'elle se sent libre et est très courtisée de toutes parts.Dominique Echaroux arrive en troisième position,Le retour de Michel Vialatte aux cotés de Xavier Dugoin dans cette aventure fleure bon la "ligue dissoute reconstituée".Les "anciens" apprécieront. 

u.jpg

 En tout cas,cela démontre la force de persuasion de Xavier  Dugoin.

A ce jour ,nous en sommes donc a 4 listes conduites par des élus UMP.

Ce qui est assez jubilatoire, quand on connait les réactions de L'UMP quand on veut présenter un candidat qui ne soit pas de ce parti dans une élection.

Le général dirait "quel chienlit !" ,permettez moi de dire qu'il y a dans tout cela aussi peu de convictions, qu'il ne reste de réalité politique a l'UMP départementale.

Depuis les années 80,c'est un outil entre les mains des uns et des autres,avec des militants de plus en plus désabusés et une relève qui n'a pas d'accès aux décisions.

,NKM aurait pu lui donner du sens ,la détestation que lui vouait Georges Tron et le peu d'interêt qu'elle a pour le département,ont fait qu'elle n'a pas pris un leadership qui aurait pu faire basculer bien des choses,elle voit son destin ailleurs.

 

A gauche,

Comme d'habitude,tout est encore en coulisses

Jean Vincent Placé,sans doute trop occuppé a ne pas gérer les transports ou a organiser les primaires d'europe-écologie apparait furtivement comme si il pensait que la première place étant assuré, le reste n'avait pas d'importance.

 

Pour les sénatoriales,je rappelle que "Paris" a décidé de confier la tête de liste a jean vincent Placé a la grande colère des socialistes locaux,cela montre dans quelle estime Marine Aubry et ses proches conseillers comme Francois Lamy ou Benoit Hamon portent les autres socialistes éssonniens dignes de conduire cette liste,décision de laisser au front de gauche ou aux communistes la deuxième place et de laisser ce qu'on appelle la "place du mort" a Michel Berson.

Quand je vois les moyens mis a disposition de michel berson par le conseil général pour faire campagne,secretaires,deux assistants,chauffeur Velsatys et divers moyens de l'institution, je ne suis pas sur que cela soit pour aider Jean Vincent Placé dans sa campagne...

A bien y regarder,la décision de Paris fait, un heureux :JV Placé et un paquet d'enervés : a commencer par Claire lise Campion qui n'a pas démérité,qui en avait marre des électeurs en direct et démissionné de sa mairie et qui se trouvait bien au sénat,maire agnes labarre qui avait pris gout a la situation,et Bernard Vera le miraculé des dernieres élections,Voilà,trois senateurs sortants, a marée basse qui se retrouvent sur le sable,piégés par la marée verte.

 

Je ne doute pas, qu'avant l'été, d'autres listes fleurissent,certains poussent Michel Berson a la dissidence et lui en donnent les moyens,il se méfie car il connait bien ses amis socialistes  : est ce de la sollicitude et de l'esprit de corps ou est ce  pour tirer le tapis dès qu'il aura franchi le rubicon et l'enterrer définitivement ? tout dépendra de la participation de claire lise Campion dans cette dissidence assez rigolote pour un ancien député,président du conseil général.

Bernard Vera compte aussi ses forces,car il est dans une tenaille avec peu de choix; si ce n'est  de se coller dans la roue de la diisdence de Michel Berson oucelui d'aller se faire élire ailleurs.... ou de se faire opérer pour changer de sexe.Sinon ,on peut raisonnablement penser qu'une liste "front de gauche" va sortir.

Quand on rajoute a cela Paul Loridant, allié au parti radical de gauche, qui souhaite avec un grand bonheur non dissimulé emmerder ses anciens amis qui l'ont tué facon brutus,on voit qu'a gauche,cela va être la guerre des deux roses ! 

  En fait a bien y regarder ,il y a au moins un accord général,un mouvement unitaire dans ce département : tous les moyens sont bons pour que les hommes soient élus et qu'un minimum de femmes n'accédent aux postes !

 

Dans tout cela,je ne trouve pas, a cet instant, ma place,faudra t il faire une offre plus digne,plus attractive,plus vraie,les jours prochains le diront,ce que je reçois comme appels va dans ce sens d'élus désabusés qui me disent que face a ces choix,en Septembre ,ils ne seraient pas très fiers d'aller voter.

 

Ce shéma ressemble trop a celui de la présidentielle sans une force au centre capable de rééquilibrer le tout et de servir loyalement notre département et nos communes.

La réponse dans les prochains jours a une question : une liste pour rassembler ou une liste pour diviser ,histoire que certains comprennent qu'il y a des impasses couteuses. 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Michel Vialatte 08/07/2011 14:50


Ah, cher Christian, les reconstitutions de ligues dissoutes ! Pour qui, comme vous, aime l'histoire politique,cette ligue-là a-t-elle à rougir de sa gestion du département entre 1988 et 1998 ? CG
91 noté AAA+ par les agences de notation, politique d'aide aux communes encore dans les mémoires des élus locaux, équipements structurants, Chamarande sauvé de la ruine grâce notamment, à
l'implantation des Archives départementales, création de l'université d'Evry-Val d'Essonne,création de l'Institut de Biologie végétale à Orsay, réseau de transport Transessonne, etc. Vous y aviez
d'ailleurs pris toute votre part, stimulatrice. Cordialement


Prof 28/06/2011 12:56


Cela nous remonte le moral ! Pourquoi vous cassez du sucre sur Madame la ministre ?


Christian SCHOETTL 28/06/2011 15:08



il est probable que vous ne m'avez jamais vu casser du sucre,cela fait beaucoup plus mal que cela