Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 00:41

Définitivement;carlos da silva s'affole, après avoir écrit aux militants et grands électeurs qu'aucune voix ne devrait manquer a la liste "officielle" du parti socialiste conduite par Jean vincent Placé et avoir affirmé que michel BERSON allait se ridiculiser.

Après avoir traité d'égarés, les elus qui se présentaient sur la liste de du même Berson,après avoir publié le premier tract de campagne aux sénatoriales,tract poussif où les candidats  eux-mêmes sont membres de leur propre comité de soutien pour faire masse

voilà que double pate et patachon  (da silva et francis chouat) écrivent une lettre -supplique a Michel Berson, aveu de leur désarroi et du fait qu'ils mesurent bien que leur liste va dans le mur et que les socialistes locaux n'en veulent pas :

 

 

 

 

 

Référence : CDS/UC/121.11

Evry, le 9 septembre 2011.

Lettre ouverte à Michel Berson

Cher Michel, Cher Camarade,

L’élection sénatoriale qui approche peut être un tournant décisif pour notre pays, car pour la première fois, la gauche est en passe de gagner la majorité dans cette Assemblée.

Un tel évènement serait un coup de tonnerre dans notre République et annoncerait une victoire de la gauche aux échéances de 2012.

Nous connaissons ton sens du Parti et ton engagement pour la gauche.

Aussi, nous te demandons solennellement, comme l’a fait Francis Chouat lors de la conférence de presse d’annonce de notre liste de rassemblement, de revenir sur notre liste en 5 ème position.

Cette décision qui t’honorerait démontrerait ton sens du collectif et ton envie de faire gagner la gauche dans notre pays. Tu le sais Michel, tout autre choix conduirait inévitablement, compte tenu du mode de scrutin, à la perte d’un sénateur pour la gauche et mettrait en cause une possible prise du Sénat.

De plus, et tu en as toi-même fait la démonstration, les élections de 2012 peuvent conduire à de grands mouvements sur notre liste de rassemblement et donc à l’accession au Sénat des 5 ème et 6 ème

de liste.

La division de la droite est telle que chaque homme candidat fait sa propre liste sans se soucier de leur intérêt global. Il n’est pas impossible même, et cela a failli être le cas la fois dernière, qu’une telle division conduise à l’élection de 4 sénateurs de gauche si nous savons être rassemblés au maximum.

Ta présence sur notre liste serait un atout supplémentaire formidable à cette conquête.

 

Mitterrandiste de coeur, tu sais mieux que personne que la gauche ne peut gagner que lorsqu’elle est unie.

Ce n’est plus une question de personne, ni de mérite, ni de comptabilisation de ce que chacun a donné et reçu du Parti. C’est une question d’intérêt général du Parti, de la Gauche et surtout de notre pays.

Michel, nous t’abjurons de renoncer à une liste dissidente qui ne te mènerait à rien. Nous

comprenons ton amertume après ta légitime désignation par une majorité de nos camarades. Mais tu sais comme nous que les accords avec nos partenaires sont importants pour ce cycle politique et si nos partenaires ont obtenu deux postes d’hommes, personne n’y est pour rien. Il est faux de dire que le vote des militants n’est pas respecté car tu sais qu’il s’agit d’un vote indicatif en attente des accords nationaux et que si tu occupais la 5

ème

place qui t’es due, tu serais le premier homme socialiste de notre liste comme l’ont voulu les militants.

Toute liste dissidente conduirait inévitablement à l’élection d’un troisième sénateur de droite, voire de 4 si les voix sont mal réparties et, en tout état de cause, tes chances d’être élu sont minces et tu ne pourrais l’être qu’à la place de Claire-lise.

Dès lors, ta responsabilité dans la perte d’un sénateur pour la gauche mais aussi dans l’éviction de Claire-Lise, seule sénatrice socialiste sortante, serait énorme.

Michel, personne dans notre Fédération ne souhaite que tu déposes cette liste alternative qui

conduirait statutairement, hélas, à ton départ du Parti par la petite porte. Après une aussi brillante carrière dans notre département, après tout ce que tu as mis en place pour les essonniens, cela n’est pas possible.

Aussi nous te demandons instamment de réviser ta position et de réintégrer notre liste de rassemblement.

Nous savons que ton sens du Parti et du collectif l’emporteront sur ton sentiment d’injustice.

Amitiés socialistes

Les membres du Bureau Fédéral.

 

 

 ainsi en moins d'une semaine ,celui qui ne  "ferait" que quelques voix aux élections est devenu celui qui volerait un mandat  de la liste officielle.

un courrier où le grand n'importe quoi se partage la vedette avec une morale politique que ses auteurs ignorent complètement quand cela les concerne.

Il  y a une semaine la "brillante" carrière Berson la devait au "parti" ,dans ce courrier ,c'est oublié,on en est a la flatterie. 

en tout cas ,le général Da silva ,me rappelle le général Nivelle de la guerre 14/18,c'est un stratège de salon qui a échoué a corbeil,qui sent le vent de la défaite souffler et qui est entrain par ses courriers de ridiculisér la fédération d'égarés du 91

 

 les pieds nickelés de la fédération auront du mourron a se faire !

IMAG0823.jpg





en roulant dans notre beau département,j'ai fait cette photo,je crois qu'elle est prémonitoire et que les apparatichiks ne verront que le C...l de la liste de michel berson aux sénatoriales !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

romanin 11/09/2011 23:17


quel triste spectacle offre les héritiers du trone socialiste ! dasilva n'est hélas que l'enfant d'un système qui finira par s'effondrer , le temps des élus engagés est bien révolu, car ni courage,
ni resistance, mais de l'opportunité, du mépris pour l'intérêt général et pire une terrible soif de pouvoir névrotique. il est temps que l'essonne se débarasse de ces aliens


JRP 11/09/2011 16:26


Ah ces hommes politiques et la politique politicienne ! Heureusement que vous n'en n'êtes pas vous de "ces politiques" comme vous les citez dans votre post de la Grande Motte.


blh 11/09/2011 09:24


j aime particulièrement "Nous savons que ton sens du Parti et du collectif l’emporteront sur ton sentiment d’injustice." qui reprend la dialectique de l injustice ( ce qui n est pas juste, donc
débat de morale (du latin mœurs) )vers le "sentiment de l injustice", ressenti d une injustice qui n est pas.C est, outre le fait de traiter une personne d individualiste et de traitre, la taxer de
déviance de jugement."Avec des amis comme ça, on a pas besoin d ennemis" disait Pasqua. Je n ai rien qui m attire chez Berson, mais j ai toujours eu un pincement de coeur pour les boucs emissaires
.
un peu psy sociale...La théorie du bouc-émissaire dit qu'un groupe composé d'individus différents peut se servir d'un bouc émissaire pour s'unir ou se réunir.
Le comportement agressif résulte d'une frustration, c'est-à-dire d'une impossibilité d'atteindre ses objectifs.
L'agression est tournée de manière privilégiée vers la source de la frustration, mais si celle-ci est absente ou non accessible (hiérarchie), l'agression est déplacée vers un bouc émissaire, la
cible la plus facile (groupes minoritaires)