Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 07:32

Le président de la république nous annoncé une mesure qui pourrait ne pas sembler couter cher et qui libererait" le prix de l'immobilier en France,en décidant ,en pleine recentralisation que le niveau possible de construction dans nos communes serait augmenté d'office de 30%  !

Je ne sais pas quel est le crane d'ouef qui lui a suggéré une telle idée mais elle est d'abord injurieuse,car,faut il le rappelre ,les plans d'occuppation des sols dépendent de la libre admlinistration des communes et non de l'état Mais,car il ya un énorme mais,ces plans ont été élaborés après des mois de concertations, d'études couteuses,d'avis de l'état  et de tous les organismes possibles et imaginables puis soumis a ..enquête publique.

En fait ,c'est toute cette concertation ,ce tarvail démocratique,cette démarche minutieuse et parfois tatillonne qui est balayée d'un revers de discours.

la deuxième faute de cette proposition,c'est de n'en pas mesurer la stupidité dans son approche globale : 30% d'augmentation de surfaces constructibles sur un pavillon,possible mais pourquoi ? pour diviser le pavillon en deux ? mais 30% aux abords d'un monument historique ,des constructions qu'on suréleve,oubliés les régles vertueuses des parcs naturels, de l'absence de develloppement des hameaux isolés...etc...

tout le travail de dentelle ,mis en place peu a peu au fil de la mise des plans locaux d'urbanisme mis parterre.Je vous fiche mon billet que si cette mesure voyait un jour le jour,elle serait une source inépuisable de contentieux administratifs a la charge des communes

la troisième faute a mes yeux ,c'est la france que l'on peut défigurer,c'est le bétonnage débridé qui viole un dévelloppement progressif et maitrisé,c'est aussi la desespérance d'avoir recherché une solution qui ne coute pas cher aujourdhui quitte a ne pas mesurer ses conséquences pour demain,en cela ,elle me rappelle les trente cinq heures de martine Aubry.

Je sais que ce billet va déplaire a certains de mes amis et en faire ricaner d'autres mais ,le fanatisme béat me consterne quand je vois les propositions de Francois Hollande,il me consterne aussi quand d'autres applaudissent a un désastre annoncé sous prétexte qu'il serait programmé par nicolas Sarkozy

aussi, dans le pays frileux et  fanatique du principe de précaution qu'est la france,dès lundi,je vais proposer au conseil municipal de janvry de délibérer pour que ne soit pâs mis en application a Janvry cette régle de 30% ,car dès promulgation ,les conseils municipaux n'auront plus que quatre mois pour faire leurs choix et cela va se passer dans le débat des legislatives et des présidentielles avec la séranité et la partisanerie que chacun connait

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Lambda 06/02/2012 18:15

Y a t il des elus qui veulent la ville à la campagne pour leurs administrés ?

christian 06/02/2012 16:15

Et bien encore des promesses votre Sarkozy ne s'est que parler et dire tous et son contraire et oui maintenant internet les blogs et les journalistes ne peuvent que relayer les bobards des
politiques et l'info circule mais bon il ne doit plus avoirs de dents pour la croissance il a dynamite Bercy ( je n'ai pas étais élus pour augmenter les impôts il y auras plein de candidats a la
prochaines élections pour sa 2008) TVA augmentation promise pour tous en septembre allez dehors on en peut plus de se personnage que l'on lui donne un valise Vuitton fabriquer à Yssingeaux et qu'il
partes

Mike agroécolo permaculteur 06/02/2012 15:47

30% ? Pourquoi pas 45% ou 70% ?? Ca n'a aucun sens. Déjà si les très hauts dirigeants de ce bas monde ajustaient leurs discours à leurs actes, on aurai un effet de lissage financier sur les revenus
qui serai salvateur et bénéfique.
Ensuite, en cette période de polycrise, ça n'est pas en moulinant avec des grands gestes à la TV qu'on va faire souffler le vent dans les éoliennes.
Pourtant en Allemagne, leur patronne est statique et les éoliennes teutonnes exportent de l'électricité à la France par grand froid... Allez comprendre !

André B. 06/02/2012 12:17

Pourquoi ne les oblige t on pas ces villes soumises à l'obligation ?

André B. 05/02/2012 14:13

Je ne comprends pas qu'on ne vise pas d'abord les communes soumises à l'obligation de pourcentage de logements sociaux.

Christian SCHOETTL 06/02/2012 08:49



visiblement ,l'esprit de la mesure est d'imaginer que de multiplier l'offre  de constrcutibilitéb ferait baisser les prix car le coeffecient d'occuppation de sols est "naturellement" abondé
déja en cas de logemenys sociaux