Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 10:27

j'ai toujours pensé que ,nous les hommes, étions lourdauds,maladroits et soumis '(parles pour toi me diront certains)

toujours eu l'impression que nous étions comme ces ours du cirque de moscou,a la démarche gauche et a l'oeil rivé sur le dresseur ou plutot la dresseuse,

toujours eu l'impression que depuis toujours notre société matriarcale ,nous laisse penser que nous avons le choix,que nous sommes libre,s mais qu'en fin de compte, cela fait des millénaires que l'on nous vire de la grotte pour affronter les dangers du monde et ramener les courses

 en nous faisant avaler des concepts comme courage ,responsabilité,virilité ,idées toutes faites et parfaitement fumeuses, qui nous transforment en coqs prétentieux, sans avoir conscience de la manipulation dont nous sommes l'objet

ce soir ,ce n'est pas sans un réel attendrissement que j'ai vu cette file interminable de benêts ,un petit bouquet a la main attendant pour payer chez le fleuriste

saint-valentin.jpg

Ils étaient touchants,craquants,émouvants, tous ces gaillards de tous ages,le regard souvent gêné a attendre,surpris dans leur pudeur et leur intimité affective ,tenant leur bouquet de fleur avec gaucherie et pudeur

forcément partagés entre la volonté d'exprimer leur affection et la certitude  que le moindre oubli ce jour là serait vécu comme une remise en cause dramatique de leur couple,un bouquet de fleur comme sésame  pour une soirée heureuse,une sorte de blanc seing avec un g

valentin les fleuristes et les restaurateurs peuvent lui dire merci,j'ai fait une tentative pour aller diner chez mon ami jean terlon,mais là aussi,les diners yeux dans les yeux avaient tout réservé !

Hommes agneaux sacrificiels d'un amour chevaleresque puisant ses origines au moyen age,je vous exprime toute ma solidarité  ! 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Rose 15/02/2013 12:19

Comme quoi les mecs vs pouvez être conditionnés par le consumérisme.

blh 15/02/2013 12:08

a moins que la longueur de la queue d attente soit directement corrélée à la capacite emmerdogéne de la créature à qui on a pas ramené son bouquet. Qui sont au demeurant une reunion d organes
sexuels de végétaux divers, enfermé dans un papier hautement toxique. Drole d idée tout de méme.....