Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 15:44

les journées des plantes a saint jean de beauregard, comme a courson,font partie des fleurons de notre territoire,une réussite inscrite sur le temps avec des ingrédients qui mériteraient d'être décortiqués

20 /30 000 visiteurs sur trois jours, une folie,avec l'impossibilité technique de prévoir une infrastructure de parking compatible avec  un flux fou de véhicules sur deux week ends par an : la solution ce sont des champs enherbés et prier qu'il ne pleuve pas trop, et avoir une batterie de tracteurs pour "sortir" les voitures enlisées

pour la journée des plantes de ce week end ,le ciel n'a pas été clément ,depuis des semaines et, vendredi en particulier,la notion de giboulées  a été balayée par le concept de trombes d'eaux.

 

Au résultat,un vendredi épouvantable,et surtout un samedi noir.

samedi  midi en revenant de paris,en voyant des voitures garées partout dans la campagne ,j'ai mesuré, comme chacun, qu'il y avait probléme.

 

j'ai bien le principe "fais aux autres ce que tu aimerais que l'on te fasse" plutot que sa version négative,c'est donc ,avec  un premeir petit train, que j'ai été faire ,samedi, des allées et retours pour ramener les gens vers leurs véhicules,mais tout était bloqué ,toute la commune était congestionnée,très rude et surtout, pour pas grand chose

je garderai longtemps en mémoire ,ce samedi soir a dix neuf heures avec francois de curel assis dans un wagon du petit train, eux ,exténués,d'avoir toute la journée sorti du champ, une a une ,les voitures totalement embourbées ,d'avoir posé des baches,et étaler de la paille pour que les visiteurs ne soient pas dans la boue jusqu'aux chevilles

 

pour avoir a gérer quelques manifestations, je sais ce que c'est de devoir rester souriant et affable,alors qu'on en bave comme un turc,chaque personne vous abordant ,pensant qu'il est le premier, et non pas le deux millième a vous dire qu'il y a de la boue ou un problème pour se garer...

 

nous n'étions pas dans le wagon de rothonde ,mais celui de saint jean pour un conseil de guerre où a 19 heures ,samedi soir ,il fallait trouver un plan B pour le lendemain

 

le vrai bonheur est que la météo nous promettait que le soleil allait sauver saint jean des eaux

 

Une vraie chaine de bonnes volontés en commencant par l'omniprésent et efficace Bertrand Pöirier de Carrefour et la réactivité du nouveau manager come simphal,donnait l'autorisation de disposer du parking du centre commercial ulis 2

 

ensuite ,il restait a ma charge ,dans la soirée,d'appeler au secours et de trouver les chauffeurs ,de préparer les petits trains de janvry et de monter a l'"arrache" ,comme aurait dit justin, un systéme de navettes entre le parking et le chateau

 

Quand on n'a plus le temps ,on va a l'essentiel, on s'adresse aux plus surs et on croise les doigts,parce qu'appeler ,après six mois de pluies  ,de neige,de froid,a la veille du premier jour de soleil, pour passer sa journée a conduire des trains,ce n'est pas forcément la proposition la plus sympathique...

 

dimanche matin ,des 7 heures ,nous étions en repérage du parcours et des aires de retournement,des 7 heures 1/2 sur les trains pour les pleins ,les pressions des pneus  

 st-jea.jpg

refaire les niveaux ,verifier l'état de nos mecaniques vénérables,la famille de smet,comme d'habitude ,avait répondu présent a l'appel d'urgence,

  

baptiste en première ligne, mais aussi, nos "jeunes" ,dylan et axel ,extras:

vous en connaissez beaucoup des momes qui ,après une soirée,  a la table des gaulois,sont présents a l'appel a 8 h1/2 un dimanche et qui ne "décrocheront" qu'a 19 heures ?

 

saint-j.jpg

une fois prête "l'armada", est partie par les petites routes,vers l'inconnu et surtout la foule

saint-jean-d.jpg

Impressionnante cette journée,nous avons tourné de 9 heures du matin a 7 heures du soir, sans pause déjeuner,nicolas est venu me relayer le matin ,mais c'est long, et le lendemain, on a des séquelles dans les cervicales ! 

des trains pleins en permanence ,des milliers de personnes transportées,beaucoup de gentillesse, quelques grincheux,mais surtout des gens qui croient qu'un train est une mobylette et qui laissent leurs gosses, leurs chiens ou les velos devant les roues sans la moindre prudence ,du coup, une réelle tension permanente

saint-je.jpg Saint jean sauvée des eaux par un soleil magnifique qui rend les gens plus tolérants ,plus souriants,heureux de marcher un peu ,de respirer l'air de notre plaine

une crevaison ,un moteur,qui nous demande une pause tellement on lui a tiré dessus,un autre qui nous fait des caprices,des pleins de carburant au moment où l'on s'arrête pour charger les visiteurs comme aux arrêts des stands au 24 heures du mans

une folle journée mais en quelque sorte mission accomplie et c'est l'essentiel,expression de la solidarité,de preserver une des pépites du territoire,pleins de visages connus que l'on a croisé et pour moi,être en pleine cohérence avec le role d'un élu et d'un homme tout simplement

 

la nuit est tombée sur saint jean ,on a garé nos monstres avec l'envie de rentrer chez nous ,par ce beau soir de printemps...

saint-jean.jpg

une pensée ppur toutes les personnes qui ont voulu me donner un pourboire,

s'ils savaient combien je suis déja payé en retour..d'un salaire mal identifié,inexprimable,mais formidablement nourrissant  et imposable sur la fortune,si l'on entend celle ci par le mot chance

Partager cet article
Repost0

commentaires

André B. 15/04/2013 16:36

Prise de conscience écologique contradictoire du parigot devenu plus grand : "je me promène au milieu des plantes venues d'ailleurs, j'en achète, avec mon déplacement je l'asphyxie, ainsi que
moi-même et mon petit",

Christian SCHOETTL 15/04/2013 17:20



deux pseudos,pour deux commentaires de suite pour une même personne,quelle dépense d'energie  !



Rose 15/04/2013 16:25

C'est vrai que le maire il peut utiliser ses pouvoirs de police dans ce cas.

sandrine 15/04/2013 15:58

un seul mot BRAVO !!!!