Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 11:52

peillon doit être fou de rage au point d'envoyer des consignes brutales aux académies,

au résultat ,voilà les directeurs d'ecoles de toute l'essonne convoqués,avec l'ordre brutal de forcer la main aux communes récalcitrantes

2013G-040.jpg

consigne de convoquer des conseils d'école extraordinaires et de fixer les horaires,une méthode ahurissante alors que des conseils d'ecole se sont déja exprimés,une négation de l'expression démocratique,une négation des droits des collectivités sur les batiments commuinaux dont les écoles,

un aveu de faiblesse et la preuve que voilà un ministre déconcerté par la determination des élus

    nous sommes insurrectionnels,délinquants,et donc voilà qu'ils voudraient forcer la main des collectivités en contraignant les enseignants a imposer une réforme pour laquelle ils seront en grève le 5 décembre,

je crois que les hussards de la république sont pris entre deux feux et que les ordres du gouvernement sont entrain de ,durablement ,les choquer sur des methodes et des pratiques dont ils ne s'attendaient pas d'une telle majorité

imaginez sarko convoquant les enseignants pour leur ordonner ,tenez de lire une lettre ,quel tollé  cela aurait été !

alors imaginez les problémes d'éthique de forcer des directeurs d'école a mettre en oeuvre un decret qu'ils contestent eux mêmes et a déclarer la guerre au maire de leur commune

là encore l'expression démocratique en prend plein la figure,vivement que peillon soit élu aux europeennes,vous voyez que l'europe a des bons cotés !

 

 




Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean Féret 26/11/2013 17:17

A Mennecy, les enseignants ont refusé de distribuer aux parents un courrier du maire qui expliquait 3 choses:
- le calendrier des réunions de concertation
- le maire exprime son désaccord sur ce décret
- le maire applique la loi, même s'il n'est pas d'accord.

Le courrier n'a pas été distribué au motif que les enseignants ne peuvent pas contribuer à attaquer leur ministre.
Nous étions au lendemain de la grève du 14 novembre, où 60% des enseignants ont fait la grève dont quelques uns pour participer à la manifestation à Paris.

Le courrier a été envoyé par la poste, et nous avons bien noté que les enseignants et leur hiérarchie ne sont pas cohérents.

Plus sur http://ecolesdemennecy.org

André B. 26/11/2013 13:05

Cela coûte combien cette reforme ? Et un député européen ?