Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 16:24

tandis que des manifestations se préparent un peu partout en france,il ne se passe pas un jour,sans un appel d'une commune ou d'une communauté de communes qui m'annonce quelle vient de deliberer contre les rythmes scolaires ou qu'elle va le faire,pas un jour sans des appels de parents d'eleves qui me demandent comment convaincre leurs élus soumis

a l'instant c'est de la loire que des elus m'appellent pour m'annoncer qu'ils vont deliberer et c'est du var que j'apprends le communiqué tout a fait clair des enseignants 

extraits :

 un communiqué commun de compromis a été adopté par les organisations syndicales nationales SNUIpp - FSU, SNU -clias- FSU, EPA FSU, CGT Educ'action, CGT services publics, FNEC FP FO, FO territoriaux, FAEN (

Ce communiqué demande au ministre de répondre aux revendications, notamment celle de "suspendre sa réforme des rythmes scolaires..." et "appelle les personnels à se réunir...pour débattre des revendications et des moyens à mettre en oeuvre pour les faire aboutir".

 

 (.....)

les enseignants sont clairs quant a la neccessité d'une refonte de scolarité :

 

Ce défi se relève tout d'abord à l'école, mais aussi sur les temps périscolaires. Il s'agit de concilier en priorité la réussite des élèves sur le temps scolaire et le droit au développement de

l'enfant sur des temps périscolaires de qualité. Pour tous les élèves et sur tout le territoire, nos organisations portent l'exigence de qualité, d'égalité, de laïcité et de gratuité avec des financements pérennes.

Or, la mise en oeuvre de la réforme des rythmes ne permet pas de répondre à ces exigences mais, de plus, elle se traduit trop souvent par une dégradation des conditions de travail. Il est encore temps d'inverser cette tendance.

Les syndicats (SNUIpp-FSU, SNU-clias-FSU, EPA-FSU, CGT, FO, FAEN) exigent la suspension de cette réforme et l’ouverture immédiate de discussions pour une autre réforme

 

combien de temps faudra  t il répéter qu'il y a une formidable unanimité contre cette réforme que mr peillon est arrivé a creer un front uni et rarissime des enseignants ,des parents d'eleves et des élus

      considere t il  les enseignants irresponsables ?les parents  incapables de bien elever leurs enfants comme il l'a évoqué l'autre jour ?,les élus stupides ?

quel niveau de prétention ou de fanatisme a  t il atteint pour être sourd a une colére collective et non partisane ?

en fait ,je suis tres curieux de mesurer ce qu'il faut pour que  la raison triomphe ,pour que le bon sens trouve un chemin

nous allons y mettre la gomme,je vais repondre aux invitations de rencontres et de debats et s'il faut se deplacer loin, je le ferai ,mais il faut bien que le bon sens populaire et pas populiste triomphe !

demain, c'est le conseil des grandes gueules,sans doute en reparlerons nous

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Stephane 09/01/2014 22:12

Réforme des rythmes scolaires : attention arnaque gouvernementale !

Préparée par la droite, mise en place par la gauche, la réforme des rythmes scolaires est une vaste supercherie.
Le gouvernement claironne dans les médias que cette réforme est faite dans l’intérêt des élèves, c’est totalement faux.
Des études très sérieuses dont ils ont connaissance montrent que les résultats des élèves sont meilleurs avec la semaine de quatre jours, et l’application de cette réforme dans 20 % des communes
cette année montre que c’est une véritable catastrophe.
Les vraies raisons de cette réforme sont économiques et politiques.
Cette réforme sert d’abord à imposer un rôle « éducatif » aux communes afin de les préparer à assumer la charge des salaires des instituteurs, dans le cadre de la décentralisation des services de
l’Etat ordonnée par l’Europe.
Les impôts locaux augmenteront encore pour financer cette nouvelle charge, mais les prélèvement nationaux ne diminueront pas, donc nous paierons deux fois pour l’école publique.
De plus, l’intérêt à court terme de cette réforme pour le gouvernement est de créer des milliers de petits emplois d’« animateurs » de quelques heures par semaine, financés par les communes ( et
donc les contribuables locaux ), afin de faire baisser – artificiellement - les chiffres du chômage.
Voilà pourquoi le gouvernement tient tant à cette réforme coûteuse et qui fait tant de mécontents ( 69 % de français pour son retrait selon un sondage récent ).

Sur le terrain, c’est une catastrophe :
Les élèves sont plus fatigués qu’avant car ils ne se reposent plus le mercredi et passent plus de temps en collectivité.
Les activités périscolaires promises ne sont que de la garderie faute de moyens et de personnels compétents. « N’importe qui vient faire n’importe quoi avec les enfants en fin de journée ! »
Ces temps de garderie sont payants dans la plupart des communes, De plus en plus de communes décident même de ne rien mettre en place après l’école, obligeant les parents à récupérer leurs enfants
à 15h45.
Les écoles sont totalement désorganisées par ces horaires irréguliers et alambiqués, la circulation incessante d’« animateurs » dans les locaux, la réquisition des salles de classe et du
matériel.

Des centaines de communes ont déjà décidé qu’elles n’appliqueront pas réforme.
Ne croyez pas les discours officiels relayés par les médias ! Venez lire les milliers de témoignages des personnes qui subissent déjà cette réforme et surtout, ne vous laissez pas faire !:

Forum Vigilance Rythmes Scolaires : http://vigilance-rs.clicforum.fr/index.php
Groupe facebook «Rythmes Scolaires : Arrêtez le massacre!» https://www.facebook.com/groups/609556085733767/

https://www.facebook.com/CONTRE.LA.REFORME.SCOLAIRE »

https://www.facebook.com/pages/Pétition-Nationale-Touche-pas-à-mon-Mercredi/401575723299205?ref=ts&fref=ts

André B. 07/01/2014 19:46

Chacun a le droit de prendre des bonnes résolutions en ce début d'année.