Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 15:01

Ceux qui connaissaient rené vous diront tous,que c'était une force tranquille,il s'est éteint comme ces volcans d'auvergne qu'il aimait tant,sans que rien ne vienne laisser soupconner d'un départ si brutal,sans douleur,sans déchéance,sans bruit.

Tenait il de son premier métier d'instituteur cette autorité qui rendait ses propos indiscutables ?

Ce que certains auraient pu interpréter pour une certaine raideur ou brutalité dans l'approche n'était que l'expression de ce qui était, a ses yeux, qu'une évidence.

pendant de nombreuses années,il a été mon vice président aux finances a la communauté de communes,avec deux talents, qu'il tenait ceux là de son métier de banquier:

quand il présentait un budget,on n'y comprenait rien...mais la moindre question,même humble, donnait lieu a un regard de commisération, qui voulait bien dire que l'on était nul, et que l'on faisait perdre du temps pour des évidences...

Combien de budgets avons-nous ainsi voté ..les yeux fermés parce que c'était rené qui les avait bati,donc ils étaient indiscutables

,le plus énervant était son petite sourire et ses yeux plissés a l'issue du vote, forcément unanime, qui nous laissait penser,qu'il nous avait signé un contrat a sa manière...

son deuxième talent, appris aussi dans la banque, etait qu'il trouvait toujours une "queue de budget" lorsque le sujet avait grace a ses yeux,sinon incroyablement il n'y avait plus d'argent....

Sa rigueur et son honneteté sans limites m'ont permis de dormir sur les deux oreilles durant tourtes ces années et avec le bonheur de lui avoir trouvé un digne successeur.

depuis des années ,je l'ai tutoyé avec la même constance qu'il me vouvoyait avec parfois un écart,où le" tu" lui échappait, mais pour se reprendre très vite,

cet homme profondément bon et juste était craint, car on pouvait lui prêter des colères auxquelles je n'ai jamais assisté, mais comme les volcans d'auvergne ,avec la crainte instinctive qu'il n'explose !

quand je vois certains élus et leurs comportements,c'est vrai que René meindre et son sens de l'intérêt général ,c'est quand même une taille au-dessus !

Nous nous sommes retrouvés siégeant a la fondation crée par la ligue contre le cancer et là encore,la force tranquille a fait son oeuvre de travail serein, solide, indiscutable.

Hussard de la république a Marcillac,il avait racheté l'école désaffectée dans laquelle il avait exercé.

Hussard de la république a Briis sous forges,il a servi sa commune et la communauté de communes avec l'avardise de l'auvergnat pour les deniers publics et l'ambition de l'enseignant pour notre territoire.

Quand un tel roc disparait ,on s'imagine mal le trou noir que cela peut provoquer au sein d'une famille.

si vous allez en auvergne parcourez des yeux l'horizon,il y a un volcan éteint,mais sait on jamais,qui pourrait vous adresser des yeux rieurs et allumer un cigarillo.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Nicolas Roughol 08/01/2011 00:15


Bel hommage...