Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 07:16

Voilà un post qui va décevoir bien de mes amis, mais encore une fois je suis consterné par la démagogie ambiante : Les panneaux signalant la présence de radars vont être supprimés et la France en chœur, hurle...

Evacuons tout de suite quelques arguments contre les radars afin qu'ils ne polluent pas le reste :

  • Oui il y a des radars qui semblent installés pour le seul fait d'une rentabilité financière.
  • Oui il y a des limitations totalement excessives sur certains tronçons qui semblent faites pour pousser à la faute.
  • Oui j'ai un ami du sud de la France qui aurait été flashé avec son tracteur sur Paris et cela fait rire tout le monde. 
  • Oui comme tout le monde, e ralentis au passage d'un radar et j'accélère après.
  • Oui, je fais des appels de phares.
  • Oui, comme tous ceux qui ont eu un accident, qui sont morts ou handicapés à vie, je me dis que je conduis bien et que ces limitations sont destinées à ceux qui n'ont pas une voiture ou une conduite aussi sûre que la mienne.
  • Oui je suis de ceux qui disent que les constructeurs n'ont qu'à construire des voitures moins puissantes et plus confortables puisque au-delà de 130 km/h, c'est une option inutile.

La liste est longue mais je suis un tout petit élu et je n'aime pas les représentants du peuple qui n'ont pas de courage.

 

La France a atteint des sommets. Je n'ai plus les chiffres en tête mais plus de 10 000 morts, des villes entières rasées juste pour qu'un crétin puisse arriver quelques minutes avant à destination.

Car tout cela est une question de temps : sur un parcours de 10 km, celui qui roulera à 60 km/h mettra 10 minutes, celui qui roulera à 80km/h mettre 7minutes 30 et celui qui roulera 100 km mettra 6 minutes. Un calcul stupide, mais éclairant sur la vanité de la vitesse (et Dieu sait si j'ai roulé vite !).

En tant qu'élu, combien de soirées, de mauvaises aubes auprès de pompiers et des gendarmes à voir des corps sans vie et ensanglantés, glissés dans des "sacs à viande" noirs ? Combien de fois a-t-il fallu que je frappe à la porte d’une famille pour essayer le plus humainement possible d'annoncer l'effroyable.

Il y a un radar sur l'autoroute à Janvry. Avant son installation, chaque année je signais sur le registre, au moins une déclaration de décès et depuis plus rien.

Je ne sais pas si c'est une machine à fric, je sais juste qu'il n'y a plus de morts à cet endroit.

A quoi sert de signaler un radar : pour inciter à ralentir ou à éviter l'amende ?

 

Si nous n'avions pas au fond de nous-mêmes cette prétention incroyable que nous sommes immortels, que tout cela, comme le cancer et le reste, c'est "pour les autres", les radars seraient inutiles. Mais nous avons regard formidablement suffisant sur nous-mêmes ; nous n'avons pas de temps à perdre, notre voiture nous le permet, notre conduite est irréprochable.

 

Il me manque 6 points sur mon permis : 2 pour un excès de vitesse, et 4 pour avoir téléphoné au volant. Je suis un délinquant qui, comme beaucoup, se croit seul au monde et à l'abri de la moindre défaillance.

L'autre jour à Versailles, une petite fille blonde de 5 ou 6 ans s'est jetée sous mes roues, je crois que 10 km/h de plus, un téléphone coincé à l'oreille, elle serait morte et ma vie n'aurait plus été la même.

 

Alors tous ces élus affolés parce  qu'ils voient leurs électeurs en colère, je me demande si la nuit, ils sont sur le bord des routes avec ces masses noires sur le bas-côté éclairées par les gyrophares. Ce sont pourtant bel et bien  la vitesse, l’alcool et la drogue (on a bien le droit de rigoler) qui ont provoqué ces drames en cascades.

Je comprends les automobilistes, les citoyens, mais ceux qui ont la responsabilité de la cité devrait avoir un peu de dignité !

Des élus qui de peur d'être flashés par les urnes, sont capables de mettre le pied sur l'accélérateur de la démagogie.

Qu'ils aillent à Garches, dans les centres de rééducation, qu'ils démissionnent de leur fonction puisque la loi qu'ils ont votée ne leur plait pas.

Pour autant, le citoyen que je suis, demande une vraie révision des emplacements et de la limitation fixée sur ces tronçons, mais l'élu remercie chaque radar qui, chaque année, sauve une vie, pas une anonyme, celle d'un frère, d'une sœur, d'un voisin, la vôtre, vous qui lisez ce post qui vous agace.

 

Un jour, sur le bord d'une route, nous étions là avec deux corps sans vie. Il avait 20 ans à peine et il l'a percuté, elle qui en avait 40 et qui avait quatre enfants. Il a fallu aller chercher la sœur qui travaillait dans un restaurant et un médecin pour aller l'annoncer à la grand-mère cardiaque, puis aller sonner a la porte de la maison de la maman décédée. Ce sont ces orphelins qui ne le savaient pas encore qui m'ont ouvert : "papa est à la mairie à une réunion, mais maman va arriver...".

A chaque fois que nous croisons nos regards avec cet homme à qui dans le coin d'une mairie, j'ai annoncé la mort de son épouse, je sais que ce n'est qu'à cet instant que nous pensons....


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Olivier 25/05/2011 22:57


Plutôt que des radars qui sanctionnent aveuglément, Il faudrait que les flics sanctionnent ceux qui ont une conduite agressive et qui collent au cul de ceux qui veulent respecter les limitations et
donnent un coup de patins une fois doublé pour se venger; ainsi que les motards qui zigzaguent entre les files à fond la manette... C'est très dur et stressant de respecter les limitations quand
les autres ne les respectent pas. OK aussi pour dire que les flics se mettent aux endroits où il est très facile de choper quelqu'un en excès, par exemple quelques mètres après un passage de 130 à
110. Attention aussi à la prolifération des radars de feux rouges : 4 points pour une fraction de seconde d'inattention ça peut faire mal. Et en plus ils veulent interdire les avertisseurs de zone
à risque. C'est le délire total. Ce système radar et permis à point a le mérite d'avoir calmé pas mal de fous furieux (dont moi en partie j'avoue) mais il est injuste dans la mesure où il pénalise
en premier ceux qui font beaucoup de kilomètres qui font malgré tout des efforts pour respecter le code et qui ne peuvent se passer de permis pour travailler.


ERIC THEBAULT 25/05/2011 15:44


Quelle différence entre un gimbarde qui roule toutes toles branlantes à 110 sur l'autoroute ... et une voiture de luxe qui roule à 150 (avec ABS - ASP - BMX ...ETC ) ... l'un respecte ... pas
l'autre ... l'une est dangereuse ... pas l'autre !!! ... c'est toute la difficulté de faire des lois!
0,2 G d'alcool dans le sang modifie grandement le comportement et les réflexes ... pourtant c'est autorisé ! ... On laisse les gens fumer dans une voiture alors que c'est surment plus dangereux que
de teléphoner avec un kit ! ... ce qui va bientôt être interdit !
L'avantage des panneaux ... : Elargir la zone de ralentissement ... sinon c'est juste un freinage devant le panneau avec les risques d'empilement rapide et donc ce qui devrait supprimer des
accidents va en créer !!

Alors SVP laissez les panneaux !!


Christian SCHOETTL 25/05/2011 17:29



tu admettras qu'il ya de moins en moins de guimbardes,pour le reste c'est ok



nialad 25/05/2011 10:52


Pour moi le démontage des panneaux est une fumisterie dans la mesure où ces radars fixes étaient complétés par des radars mobiles ou jumelles dont l'emplacement était alléatoire et, parfois assez
vicieux.... Je suis POUR la limitation de vitesse mais, comme je l'avais déclaré au Sous-Préfet présidant la commission de la sécurité routière à laquelle j'appartenais: il faudrait "moduler" les
limitations en fonction de la topographie. Un exemple: la RN20 entre ANGERVILLE et ARPAJON: rouler à 100 km/h PAR TEMPS SEC ne devrait pas être une infraction. Si vous êtes à 90 km/h, les camions
vous collent "au derrière" et vous font des appels de phares souvent doublés de violents coups de klaxon. De plus, sur ce tronçon, pour qui l'emprunte de façon régulière, la monotonie de la vitesse
réduite génère une tendance à l'endormissement. J'ai vécu l'expérience moi-même: bien fatigué, et en PLEIN JOUR, je me suis redu compte que j'occupais les deux files de la Nationale. Bien que
n'étant qu'à une dizaine de km de chez moi, je me suis arrêté à MONTDESIR pour sommeiller une vingtaine de minutes.
Que l'on sanctionne les excès en tout genre, c'est PARFAIT. Mais la lourdeur des sanctions risque de générer des problèmes sociaux d'une gravité extrême! Le Permis est l'outil de travail de bien
des gens. Nos Politiques nous infligent des contraintes auxquelles ils échappent complètement. Qu'ils se mettent dans la peau de Mr Tout le monde, au volant! Le temps d'un chef d'entreprise ou d'un
artisan ou d'un commercial est aussi précieux que celui d'un ministre. On invoque des raisons de sécurité pour ces "braves gens"! Laissez moi rire! Au lieu de prendre une TRES onéreuse limousine
identifiable à cent lieues pilotée par un chauffeur, qu'ils prennent une voiture d'une gamme intermédiaire, obscurcie par les vitres teintées: sécurité assurée! Respecteront-ils les obligations
qu'ils nous imposent?
Moi aussi, j'ai eu la douleur de devoir annoncer des décès accidentels: quelle épouvantable épreuve! Alors la Limitation, OUI, la répression, OUI, le rackett NON et surtout:
NE FAIS PAS AUX AUTRES CE QUE TU NE VOUDRAIS PAS QUE L'ON TE FASSE A TOI-MEME!
Un chauffeur d'un Ministre (déchu lors du dernier remerciement) me disait que son "Patron avait exigé d'être à PARIS à une certaine heure. Il a été à l'heure: 300 km à 180 km/h, ça vous dit quoi?


JP 25/05/2011 09:53


Une anecdote.
Il y a très longtemps, à l'occasion de je ne sais plus quel long week-end, une opération "Drapeau Blanc" avait été lancée: il s'agissait d'accrocher un tissu blanc à l'extérieur de la voiture pour
signaler aux autres qu'on était en paix et qu'on respecterait toutes les limitations de vitesse.
Nous devions aller de Rouen jusque dans la Mayenne et mon oncle trouvait cela totalement ridicule. Il a un beau caractère mais nous lui avons imposé le drapeau blanc. Il nous a dit, agacé: "OK,
alors là vous l'aurez voulu parce que je vais toutes les respecter!!!".
Il est vrai que celle à 10km/h pour cause de travaux fut une épreuve terrible... Et les quelques unes à 30km/h firent monter le taux d'adrénaline dans la voiture (il était quand même assez
fâché!)...
Après plusieurs heures de route, mon oncle n'en revenait pas: cela ne nous avait coûté qu'un quart d'heure de plus...

Depuis, je respecte toutes les limitations de vitesse. Mon oncle aussi...

Celle ou celui qui tue en voiture devrait être interdite ou interdit à vie de conduire.
"- Bah, c'est pas simple pour aller au boulot!
- Euh, celle ou celui que tu as tué n'a même plus la chance de se poser cette question..."


Cédric 24/05/2011 12:40


Le vrai problème sur les autoroutes, c'est la distance de sécu, les dépassements à droite (j'ai vu pleins d'accident raté), pas la vitesse.
Par exemple, je me sens bcp plus en sécurité à 160 sur une autoroute déserte plutôt qu'à 130 là où on tourne de l'oeil facilement.
Apprendre à adapter sa vitesse, les distances, en prennant en considération le trafique, les conditions, l'environnement et pas faire des sanctions bêtes et méchantes, ca stresse les gens, c'est
pas bon de conduire stressé...


Christian SCHOETTL 24/05/2011 16:36



je ne sais pas combien de mètres il faut pour s'arrêtre quand on est a 160,mais je suis a poeu près sur que cela devient difficle si un chevreuil,un sangleir ou un cerf surgit


car nous concevons tous l'autoroute comme un couloir,ce qui n'est pas le cas et quand on voit le nombre de personnel d'autorute bléssé ou percuté on comprend bien que le pire des dangers est
celui des autombilistes qui se "sentent en sécurité" car ils sont moins prudents que sur une route qui leur parait dangereuse


0