Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 12:48

ce matin j'entendais marine lepen parler du complot sioniste ! un truc consternant et bourdin lui demandant si vraiment elle croyait a cela car lui-même n'en aurait pas été victime ce qui est un argument ..stupide

les périodes de crises économiques et sociales engendrent la propagation de ce genre de fantasmes,on agite audessus des personnes en souffrance la theorie de complots ,de groupes masqués responsables de la crise et des souffrances

il faut un coupable, il faut materialiser ses souffrances,trouver une cristallisation et dans ces periodes qu'ils soient apres la crise de 29 avec hitler ou d'autres il se trouve toujours des démagogues pour montrer du doigt le coupable idéal ,cela peut etre le juif,le banquier ,etc.... formidable s'il est  banquier et juif d'ailleurs

plus simple et plus c'est mysterieux mieux cela passe

ce qui m'impressionne ,c'est combien on attise la haine,de l'ordre du lynchage,comme pour exorciser ses peurs et sa situation

dans essonne info ,même topo on nous indique que deux arbres de laicité plantés dans des communes ont été coupés

La franc-maçonnerie visée par la dégradation d’arbres de la laïcité

là encore theorie du complot ,les francs macons sont partout  et dirigent tout ,(j'ai regardé sous mon lit, personne mais ils sont tres forts !)

a l'époque j'avais été étonné qu'un maire ,au moins, ait fait planter un de ces arbres en affichant clairement son appartenance a une obedience maconnique

dans notre république ,respecteuse des opinions de chacun,a titre individuel on peut appartenir a un courant philosphique mais de là dans des fonctions republicaines a faire l'amalgame entre une appartenance et une fonction ,cela me parait déplacé

je ne suis pas sur, si chacun apprecierait si  ,par conviction catholique,un maire plantait des croix dans le jardin de la mairie,

je ne sais pas d'ailleurs si tout cela n'entretient pas l'idée d'une franc maconnerie qui dirigerait tout  en sous main  et qui donc la desservirait plutot qu'autre chose 

tout cela a des relents que je n'aime pas ,des tentations morbides,des naissances de fantasmes sur une société qui ne serait pas ce qu'elle semble être ,de fait je le répète de méchantes similitudes avec la periode de 1933,jusqu'au mot ligue qui réapparait

aujourdhui j'ai recu un mot aimable de quelqu'un qui me disait  en gros "fous nous la paix et va t'occupper de tes dromadaires"

il n'imagine pas comme la tentation est grande d'effectivement cesser de jouer les sentinelles, cesser d'essayer d'innover,cesser de croire en l'homme.et de marcher dans la solitude des causses vers compostelle,mon monde serait plus beau mais mon devoir pas forcément accompli

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Vagabond 23/01/2014 22:43

Normal, il est dessus, pas en dessous...

Monique 23/01/2014 15:30

Christian tu dis souvent des choses intéressantes, sensées mais ce que je lis sur ce post est consternant. Je viens d'écouter ce qu'a dit Marine le Pen ce matin sur le plateau de Bourdin sur BFM
TV. Ce n'est PAS DU TOUT ce que tu dis. Aurais-tu écouté en diagonale, en pensant à autre chose ? Voici le lien :
http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/bourdin-direct/bourdin-direct-marine-pen-23-01-172142/

JP 23/01/2014 13:48

Un de mes amis, salarié d'une grosse entreprise, a vu, lors des réunions direction/salarié(e)s, se lever toujours le même syndicaliste qui ramenait des demandes, parfois les mêmes d'une année sur
l'autre lorsqu'elles n'étaient pas satisfaites, demandes entendues avec condescendance, sourires blasés et, très, trop rarement avec une oreille attentive. C'était touchant me disait mon ami et il
se demandait comment ce gars-là pouvait encore avoir l'énergie de se lever, année après année, pour faire ces demandes.
Et puis, un jour, à l'occasion d'un déjeuner à la cantine, au cours duquel il s'agissait de se moquer tendrement de celui qui se levait et n'obtenait presque jamais rien, il a été clairement dit
que si il n'avait pas été là, ce presque rien n'aurait jamais été obtenu et, surtout, les patrons de la tôle se seraient sans doute permis beaucoup plus d'écarts aux règlements...
Il était là, comme la sentinelle qui n'est pas visiblement dans la participation à la réponse à une attaque mais dont la présence fait que l'attaque n'est pas menée...

Reste parmi nous en sentinelle sur tes dromadaires, s'il te plait, Christian.