Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 13:29

Comme le soulignait Nicolas en séance plénière du conseil général ,cette collectivité est passée den douze ans d'un budget de fonctionnement de 470 millions d'euros a 1 milliards 70 millions d'euros ,cela n'a l'air d'émouvoir personne,et cela ne vient pas non plus a l'idée que ce doublement des dépenses quotidiennes a été financé par les contribuables essonniens,les mêmes dont les élus de gauche répètent a chaque séance que les essonniens sont dans une situation de plus en plus difficle...C'est le chasseur qui plaint le lièvre après avoir tiré dessus !

Ce budget du conseil général est assez illustrant puisque si les dépenses de fonctionnement explosent ,année après année,le budget d'investissement est le même qu'il y a treize ans...cherchez l'erreur,si l'on retire l'inflation,c'est une baisse gravissime de la commande publique,et c'est la preuve que la cigale a tout consommé.

Il y a une actualité que certains détestent,c'est l'actualité heureuse,pour moi comme en psychananlyse,je combats les thèses freudiennes,et je vous invite a travailler sur ce qui fait du bien plutôt que ce qui tord les boyaux.

Ainsi a Janvry,pour la 21° année consécutive,nous n'avons pas augmenté les impots,Cela n'a donc aucun intêret.

Et pourtant,il y  quelque chose de subversif a être créatifs,vivants,iconoclastes,solidaires et fraternels sans que cela ne se "paye" ou plutôt sans que le contribuable ne se voit présenter l'addition

2010-0325_3_4_000_dt.jpgPeut-être ai-je déjà écrit un article de la sorte,mais le compte rendu des débats de la séance du conseil général que Nicolas m'en a fait,m'a accablé,je ne supporte pas la fatalité,l'absence d'esprit de résistance : on cherche a expliquer, pourquoi on en est là,on glose,on analyse,on s'attribue quelques bons points, pour finir irrémédiablement et systématiquement par sanctionner le contribuable.

J'aurais envie de vous égrener les dépenses somptuaires que les rapports publiques alignent,non pas pour les montants mais bien pour ce qu'elles révèlent d'une certaine conception de la dépense publique.

Si nous n'avons pas augmenté les impôts a janvry depuis 21 ans ,c'est peut être parce que mon ami René,bénévole vient travailler tous les matins gracieusement ,parce qu'avant de dépenser un euro,on s'interroge sur le moyen de le gagner ou de faire autrement,parce qu'il n'y a ni "frais de représentation" ,de "déplacements",de téléphone et autres bouffe-impots,Parce qu'une fois par semaine ,une équipe de bénévoles va dans une usine, faire la "recup" qui sera autant d'économies,et ainsi de suite...

lors de la campagne des régionales,une brave dame sur le marché d'arpajon m'a dit "si vous n'avez pas augmenté les impôts,c'est qui devaient être très hauts !"fermez le banc ! j'ai eu juste le temps de lui dire que nos impots étaient parmi les plus faibles de l'essonne que déja ,elle me tournait le dos ! le bonheur est insupportable a ceux qui se repaissent dans l'amertume.

tenez une autre photo de mon village faite par un photographe..bénévole !

2010-0328_6_7_000_dt.jpg

Comment la fin justifierait-elle les moyens ? Il n'y pas de fin, seulement des moyens à perpétuité. » René char 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Drôle de bénévole 22/04/2010 00:31


Oui et que dire des agents municipaux qui font des heures sup mais sans compensation financière

A Janvry travailler plus et gagner la même chose. Ou les 35 heures par jour


Christian SCHOETTL 22/04/2010 08:21



vous avez raison ce sont des bagnards exploités,cela se voit cela se sent,ils se croient obligés de participer aux réunions le soir pour le futur spectacle et même de jouer de peur de perdre leur
emploi,si le vendredi soir ou le samedi soir,ils dinent avec nous c'est par crainte des represailles,il n'y a qu'a voir les chaines a leurs pieds et a leurs mains pour comprendre a quel vous êtes
un imbécile