Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 11:20

C'est aujourdhui le grand jour,en essonne,celui ou les cardinaux socialistes vont désigner le futur "papabile".A observer les coups tordus,les propos violents et haineux et les méthodes douteuses le On comprend que Segoléne Royale ait toute sa place dans ce courant politique.Il y a une expression qui va bien a certains élus Essonniens mais aussi a Pyraléne,c'est : "Olivier (par exemple,mais cela peut être manuel ,francis, francois etc..),olivier,donc, n'a qu'une parole, alors ,forcément,dès qu'il en a besoin,il la reprend !"

Avec un grand bonheur,j'observe que nos parlementaires ,si sensibles a la bonne gestion des fonds publics,ne se sont pas gênés pour utiliser le courrier et le service postal de l'assemblée nationale pour écrire aux élus,a propos d'une élection interne,cela ne manque pas de sel,il faut dire que les chemins du partis socialiste sont passablement verglacés par les temps qui courent...

Enfin ,ce double effet kiss kool au sommet du PS,avec des pactes qui éclatent a peine révélés et dans notre département,où les pratiques brutales,les soupçons de fraude organisée ne pourront que laisser des cicatrices durables

Le destin national,international ,de l'univers que se voit Manuel Valls le conduit a avoir la mémoire sélective

je ne résiste pas a reproduire la prose du candidat guedj ,a propos d'un débat organisé par Valls a evry,en présence d'eric Besson :

En revanche, je suis encore abasourdi par l'attitude de Manuel Valls alors que je sollicitais normalement en levant la main le journaliste-animateur de ce débat pour pouvoir poser ma question. Manuel, assis non loin de l'endroit où je me tenais debout, a commencé à maugréer dans ma direction. J'ai d'abord cru à une blague, dont il est coutumier sur le thème «ah enfin, ce sont toujours les mêmes qui veulent parler». J'ai vite réalisé qu'il ne plaisantait pas. «Çà suffit, dégage, va te faire élire à Massy». Estomaqué, je lui souffle «calme toi Manuel, je ne fais que demander la parole»... et c'est reparti « tu es bien jeune, pas d'expérience, dégage, toi et ton courant [à ce moment-là la responsable du MJS questionne Eric Besson], va te faire élire à Massy». Un peu plus et j'avais droit moi aussi à un «Casse toi, pov'con»...

 

Ce pétage de plomb du député-maire d'Evry à l'encontre d'un vice-président du conseil général, tous deux membres des instances nationales du PS, a eu lieu alors que le Préfet de l'Essonne était assis à la gauche de Manuel et n'a rien perdu, comme les personnes alentours, de ce torrent fielleux . 

 Je note en revanche un début de cohérence chez Manuel Valls : la seule personne à s'être cru blessante à mon endroit en me disant «va te faire élire à Massy» est Christian Schoettl, un des leaders de l'opposition de droite au Conseil général au lendemain de mon échec aux municipales de Massy en 2001.

 Continue Manuel, tu es sur la bonne voie...

(merci pour leader et merci pour la comparaison avec valls ndlr)

 

Evidement,une grande tendresse est née entre Guedj et Valls au point, qu'a l'université des landes de Benoit hamon,régulièrement Manuel Valls qui fait figure d'épouvantail était brocardé par une chanson du meilleur gout dont les puissantes paroles intellectuelles et fraternelles sont "Manuel Valls est une salope lallalalai !!" etc

comme en témoigne le site lavieintime des politiques.blog.org qui était le chef de choeur de ce joyeux concert charivari ? L'"ami",le camarade Jerome Guedj,élu de massy et prétendant a la présidence du conseil général d'evry.

Comme je l'écrivais,pourvu qu'il soit élu,ce sera une vraie chance pour l'opposition.

 
 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

dominique 02/12/2010 15:16


Déjà entendu, sur un champ de bataille, il y a bien longtemps :
Que Dieu me garde de mes amis, je me charge de mes ennemis.
Les siècles changent, pas les hommes !