Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 08:42

Combien sommes nous a nous sentir « seuls au monde » ?

combien sommes nous, a avoir la sensation de voir un troupeau affolé se diriger vers le précipice sans qu'aucune alerte,mots,suppliques ne puissent en modifier le destin ?

Combien sommes nous ,a avoir la profonde conviction que quelque chose ne tourne pas rond dans  la gestion de nos cités,de l’état ?

 Combien sommes nous, a sentir intuitivement que nous sommes plus dans la « comédia del arte » que dans le fonctionnement responsable  d’une société ?

 

Je ne me réjouis pas de l’idée qu’un capitaine pédalo serait a la tête de la france,

je ne me réjouis pas de la diatribe de jean luc Melenchon sur les « 100 jours pour rien ou presque »

 

d’ailleurs la droite aurait bien tort de le faire, car cette critique vise a souligner que hollande a embrayé le pas de sarkozy quant la « règle d’or » et aux choix dits « merkozy »,aux démantèlements des camps de roms etc...

 

Hollande,depuis le 6 mai ,n’en revient pas de sa victoire,il a été premier a un concours de circonstances et ,dans son impréparation, a eu une gestion très bourgeoise,revancharde mais molle,son sourire béat et surpris me rappelle ceux des gagnants du loto

 

le voilà barbotant sur la plage,ou posant avec les gens dans les bistrots et la France ,instinctivement sent bien que notre président est plus a l’aise dans ce rôle que dans le costume de celui qui doit décider ,anticiper,innover ,faire bouger les lignes.

 

On a dit que de gaulle avait une certaine idée de la France ,giscard de l’auvergne,chirac de la corrèze,hollande a ‘t il une certaine idée de tulle et de ses environs ? est il atteint du syndrome de peters ?

484409_3908464703183_1237756090_n.jpg

Après des dizaines d’années d’absence aux commandes de l’état,voilà le parti socialiste confronté au mur infranchissable ,qu’il semble découvrir, entre le discours et la réalité,fini l’incantation confortable de l’opposition,la démagogie facile, troquées contre les rênes du pouvoir

 

Une sorte de stupéfaction,saisi les nouveaux députés, de ne pas être Moise et de ne pas voir la mer (kel) s’ouvrir devant leur passage auguste,d’avoir eu cette croyance, bien ancrée, que toutes les difficultés, que connaît le monde, viennent forcément de la droite

 

les voilà stupéfaits de découvrir qu’un simple changement de personnes n’est pas un coup de baguette magique, et que valerie treitweiller n’est pas ma sorcière bien aimée

 

Je ne me réjouis pas, car comme dirait sartre,il ne faut pas « désespérer Billancourt »

 

cette déception populaire peut présager des lendemains odieux

 

Combien sommes nous a avoir la sensation,la conscience (mais le terme peut sembler prétentieux )qu’il faut d’urgence exprimer une pensée construite ,ancrée sur les fondamentaux de notre république, qui soit faite de bons sens ,de courage ,de fraternité et d’humanité ?

 

ce n’est pas,le pays des bisounours, mais celui des épreuves,de l’imagination,des explorateurs et des aventuriers de l'optimisme,des passionnés du genre humain

 

est il possible que nos concitoyens entendent un discours qui ne soit pas celui de la complaisance et de l’illusion  ?

 

Comment leur faire prendre la mesure d'a quel point notre société a besoin de vrai ,d’authenticité ?

 

si nous trébuchons a chaque pas,c’est bien sur parce que l’on a menti, jour après jour ,que l’on a voulu dissimulé les difficultés,les réalités plutôt que les affronter,que l'on a éteint les lumières plutôt que de nous éclairer,que l'on a voulu nous aveugler afin de nous rendre plus dociles et moins critiques.

 

Des années ,élections après élections,où l’on a expliqué a nos concitoyens que l’on pouvait récolter avant d’avoir semé,des années a avoir désigné « l’autre «  comme responsable de votre destin et de vos malheurs.

 

Où est il le temps où un président disait « ne vous demandez pas ce que la société peut faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour elle » ?

 

Ou est il le temps de la conscience collective , plutôt que communautaire ?

 

Le premier septembre ,je serai a Nimes pour les « universités d’été » du nouveau centre,je n’aime pas ce terme,mais ,peu importe,j’irais, car j’ai la profonde conviction qu’il y a un devoir individuel,a offrir une réponse et surtout allumer une lanterne dans la nuit qui tombe.

 

Certains souriront, »le nouveau centre » ?

Une poussière d’étoile ! un groupuscule !

 

quand bien même cela serait vrai,cela n’aurait aucune importance.

 

Sans grandiloquence ,ni prétention,ils étaient une poignée a londres en 1940,et si seuls et si faibles,les Gandhi ,les Mandela, Aung San Suu Kyi et autres,

 

loin de moi l'idée,de nous comparer a ces monuments, mais juste un rappel sur cet instinct que certains peuvent avoir, d’aller du coté du manche, plutôt que d’avoir l’ambition de le fabriquer.

 

J’irai a nimes, car le nouveau centre ,par sa taille est un espace où les idées peuvent s’exprimer et qu’il dépend donc de chacun de bâtir l’avenir,

En Essonne,nous sommes une poignée et pourtant ,j'ai un grand bonheur a cotoyer ces "vrais" et honnêtes gens et je vous invite très serieusement a nous rejoindre, parce que notre monde a besoin de ces endroits où l'on se retrouve ,où l'on échange,parce que le battement d'une aile de papillon en Essonne.....

 

je crois a un demain où les convictions devront êtres fermes ,éprouvées,forgées,

je crois en l'homme ,au bon sens ,a l'équilibre,je crois qu'il faut dominer ses passions pour les utiliser comme moteurs

 

J’y serai ,des vendredi soir,31 aout,prêt a partager,assis près des arènes,a la terrasse d’un café,j’espère y retrouver des combattants de la liberté ,peut être vous ?

 

Je vous invite a ne pas regarder,a ne pas être spectateurs,car on a tous besoin de ne pas se sentir seul au monde

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mike agroécolo et permaculteur 23/08/2012 01:29

J'aime beaucoup cette idée de la conscience collective. Merci Christian.

Bien loin de toute vision politicienne, je crois que l'une des solutions aux maux de la société sera le passage par le collectif. "Faire ensemble" sera toujours mieux que "tout seul".
Ce genre de coup de gueule me plait. Il dit tellement de ce que je peux vivre au contact de mes concitoyens, et il souligne aussi le refus de comportements grégaires stériles et mornes.

Belle fin d'été chez toi !

andré B. 21/08/2012 15:21

on a le Président qu'on mérite. On ne gagne rien à agiter le chiffon rouge. engagez vous au PS, il y en a pour quinze ans. J'ai peur que vous tourniez en rond aux arènes, vous ne vous encornerez
même pas, tout le monde est mou, et ne sait plus rien faire.

Nicolas Roughol 21/08/2012 15:00

Pas grand chose à ajouter aux propos de l'ami Christian.
Pour ceux qui veulent nous rejoindre, qui adhèrent à nos idées ou souhaitent les découvrir :
http://www.le-nouveaucentre91.org
www.nouveaucentre.fr

de smet 21/08/2012 13:31

NON TU N EST PAS SEUL .....TOUT JANVRY EST A TES COTES