Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 09:18

Il doit y avoir une certaine fascination pour certains élus a franchir la ligne jaune et jubiler de se dire que, dans les mois a venir,ils pourront continuer a le faire sans limites. Le respect républicain étant considéré comme une ringardise dont on s'embarrasse pas

Le conseil général de l'essonne, grand dépensier d'argent en communication pour parler de l'agenda 21, avait prévu de respecter sa parole et ses engagements,vis a vis du conseil régional, en mettant a l'ordre du jour du 7 février l'adhésion du département au parc régional naturel de la vallée de chevreuse.

Ceci en accompagnement des 8 communes qui ont exprimé leur désir d'adhérer a ce parc  :gif sur yvette,gometz la ville,saint jean de beauregard,janvry,fontenay les briis,courson monteloup,forges les bains,boullay les troux.

d'autres communes comme gometz le chatel ou dourdan,par exemple, avaient souhaité être villes associées ou ville porte. 

ceci est le fruit d'un long processus qui a demandé de centaines de réunions ,de votes et de débats pendant plus de deux ans

 

.

 

-Le périmètre d’études a été décidé et voté démocratiquement par le conseil régional (jamais il n’a été évoqué au conseil général  que cela serait toutes les communes ou rien,jamais il n’a été question que la décision des communes devait être solidaire)

 

-Les communes concernées ont vu leur qualité environnementale et patrimoniale validées par l’institut d’aménagement et d’urbanisme d’île de France

 

-8 communes ont  délibéré favorablement a la quasi unanimité des conseils municipaux (deux voix contre sur plus de 140 conseillers municipaux qui se sont exprimés)

 

-La communauté de communes du pays de limours a délibéré favorablement a l’unanimité des suffrages exprimés

 

-La communauté d’agglomeration du  plateau de saclay  a délibéré favorablement  

 

et puis ce lundi matin ,avant le déjeuner,a la demande d'élus du coin hostiles au parc naturel,les conseillers généraux de gauche réunis en "executif",ont décidé de tout faire pour enrayer la machine et d'empêcher les communes de rejoindre le parc naturel,en décidant de retirer le rapport proposant l'adhésion de l'ordre du jour et de ne pas adhérer du tout ,juste éventuellement de participer au coup a coup a des opérations.,reniant sa paroole et ses votes précédents 

 

Il s’agit donc d’un pur déni de démocratie,d’une prise d’otage et d’une rupture grave dans le principe de libre administration des communes puisque le petit nombre de communes n’engagera pas les finances départementales et ce refus témoignera d’un refus d’uen démarche environnementale qui fait honneur a notre pays par la qualité de ce dispositif .

 

Ceci présage parfaitement les choix partisans qui seront opérés dans les mois a venir

 

A la veille d'élections cantonales et sénatoriales ,il va falloir que nos concitoyens et les grands électeurs soient largement informés des méthodes et du peu de cas et du peu de respect que ces élus font de la volonté des communes et de leurs choix environnementaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Taine Franck 27/01/2011 00:01


Malheureusement (et je sais que je me répète) j'ai la nette impression que les Limouriens et les Briissois, pour ne citer que les villes que je connais bien, sont mal informés !
Il est vraiment nécessaire d'expliquer à tous, via un maximum de supports, l'aberrance d'une telle décision.


lambda 26/01/2011 11:45


Cà alors, je me souviens d'une lettre où le Président du CG s'en remettait au Président du CR pour sa décision ?