Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 07:36

Je sais que ce post ne va en passionner beaucoup,il n'empêche qu'il faut réfléchir a cela car cela aura des conséquences financières et économiques lourdes.

Tous les bien-pensants,les écologistes de bureau,les environmmentalistes de colloque sont entrain de vous expliquer sur tous les tons que ce qui est formidable c'est pour la collecte des ordures ménagères,la redevance incitative :théoriquement,ce dispositif permet de payer ce que vous mettez dans votre poubelle,plutôt qu'aujourd'hui payer a proportion de la taille de votre maison.

Suivant nos savants,cela permet de réduire le tonnage de plus de 20% et c'est un impôt juste.

Payer pour le service rendu est une notion révolutionnaire !

je me vois bien aller a la région ou au conseil général et leur parler du service rendu....

permettez moi de vous présenter l'autre coté de ce miroir aux alouettes :

 qui sont les plus fervents défenseurs de ce nouveau dispositif révolutionnaire ?

 les collecteurs d'ordures ménagères,les grands groupes qui maîtrisent ce marché,pourquoi ?

 parce que chaque année leurs marges baissent ,car l'eldorado des collectes où ils faisaient faire n'importe quoi aux élus est derrière eux, et qu'il leur faut trouver autre chose.

quelles ont les conséquences pour une collectivité qui se lance dans cette aventure ?

 d'abord il faut équiper tous les foyers de poubelles avec puce électronique et qui ferment a clef..pour la circonstance,la seule distribution de ces poubelles se chiffre a des centaines de milliers d'euros,je ne parle pas de l'achat de 40 000 containers pour un syndicat comme le notre,puis le système de pesée embarquée sur les bennes,l'informatisation des camions,la centralisation des données,le service de facturation,d'envois et de recouvrements et celui des impayés..

.A l'heure où tout cela sera mis en place,où ces gigantesques investissements seront faits (au bénéfice toujours des mêmes),qui détiendra les rênes ?qui aura la moindre latitude pour changer si cela ne va pas ?

en fait la collectivité sera pieds et poings liés par une démarche qui l'a engagée pour des années.

je vous garantis des coûts de logiciels de gestion et des couts de maintenance qui feront des bonds et qu'il faudra subir impuissants.

,un cauchemar d'impayés,et des centre ville parsemés de sacs poubelles "orphelins' que la collectivité devra prendre en charge dans une belle anarchie.

Un article plutôt bien étayé dans la gazette des communes montre que cette gigantesque prise en main du pouvoir de décision n'apporte que peu de résultats financiers visibles pour le contribuable,aux alentours de 10% et donc en fait d'incitation,le risque est que ce soit une incitation au dépot sauvage,a bruler au fond de son jardin a déposer dans la poubelle de son entreprise pour les uns et une  incitation a s'en mettre plein les poches  pour les autres.

Dois je rappeler que ce n'est pas le tonnage d'ordures ménagères qui nous préoccuppe quand,comme dans notre cas, nous avons une usine aux normes qui produit de l'electricité grace a la combustion de la matière ,tout cela pour un coût le plus bas du sud ile de france et, qui ,plus est, que cette usine travaille en sous capacité.Ainsi une baisse de tonnages conduirait a augmenter les coûts de l'usine qui réduiraient a néant le malheureux bénéfice de la fameuse taxe incitative.

les collecteurs qui se frottent les mains,devant la bonne soupe ont déja préparé les contrats: quoiqu'il arrive la collecte aura 60 % de charges fixes contre laquelle la redevance n'aura pas d'effet .

pardonnez ce post trop long,mais je n'aime pas qu'on nous prenne pour des imbéciles, comme on l'a fait pour le verre et que les lobbys  créent des modes qui créent des dépenses.

Quand les mêmes qui vous parlent de réalité des prix, se proposent de financer sur certaines expériences a hauteur de 480 euros la tonne pour la récupération du carton n'a t on pas la sensation de marcher sur la tête ?

je m'explique : on se propose sur les impots et sur les taxes de financer certains modes de collecte,a un prix supérieur a la matière !

ce qui serait révolutionnaire,ce serait d'imposer une réduction des emballages a la source d'arrêter de suremballer plutot que d'utiliser l'argent public a courrir a travers la campagne pour récupérer les bouts de carton en question.

Je vous le dis nous sommes en pleine manipulation.

Quant a la gauche caviar qui s'est un peu verdie,il faudra qu'elle m'explique pour qui la facture va baisser ? pour une famille de quatre personne qui vit dans un trois pieces, ?ou pour un couple de gens aisés qui vivent seuls dans 300 M2 ?,après le bouclier fiscal,c'est donc la poubelle fiscale qui va faire que les couts globaux qui sont plutot payés par les gros logements vont être pris en charge par les bas revenus et les familles nombreuses....

Enfin, cerise sur la gateau,l'espoir secret  de certains syndicats est de baisser le nombre de collectes du fait de la réduction des déchets,ainsi un syndicat du sud essonne caresse l'espoir de ne veni collecter que tous les quinze jours voir toutes les trois semaines les ordures ménagères grace a ce dispositif.... 

 

"si tu ne dis rien aux bourreaux ,ils te tiendront pour un des leurs"

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

max 18/02/2012 22:34

je ne sais pas si c'est français mais j'utiliserais volontiers le terme de spécieux à propos de votre argument consistant à dire : "on a des incinérateurs, il faut cout que cout, les utiliser à
plein, quitte à ne pas baisser la quantité de déchets produits". C'est marcher sur la tête. C'est du libéralisme plus Tatcher que Tatcher. Qu'en penserait votre amie NKM (si elle était encore
impliquée) ? ou est le citoyen ?
D'un point de vue technique sachez que l'on ne sait toujours pas faire des incinérateurs ne rejetant pas de dioxine (meme s'ils sont aux normes, actuelles seulement).
Comme d'habitude au lieu de répondre à la question simple,et de fond, " pourquoi ne pas utiliser la REOM vous préférez nous noyez avec des questions annexes, que vous posez mais auxquelles vous ne
répondez pas (ex, cout d'un pucage?). Pour moi ce sont des questions techniques (pas nécessairement simples), dont on trouve toujours une solution.
Mais il est tellement plus facile de faire du politique racoleur. Surtout ne rien changer et continuer à percevoir notre rente, telle est la devise qui a cours chez les politiques. C'est bien loin
de ma vision du politique au service du citoyen

Christian SCHOETTL 19/02/2012 08:27



si on part sur une argumentation : vous les politiques ,vos rentes etc...je jete l'éponge moi aussi,pour information cela 7 ou 8 ans maintennat que j'ai baissé de près de 40 % mes indemnités
d'elu aux ordures ménagères et que j'ai aucun frais de quoi que ce soi et supprimé les vice presideces inutiles,alors il ya des moments où l'on aimerait que personne ne sombre dans la facilité et
la caricature


je n'ai pas dit que l'on a des oncinérateurs qu'il fallait coute que coute utliser,je dis  ;il ya eu un choix il ya quinze ans d'angager financierement les collectivités et donc les citoyens
dans la construction d'une usine,celle ci est totalement aux normes,produit de l'electricité,et lorsque son taux de remplissage est correct coute le moins cher du sud francilien (72 euros la
tonne).ce n'est pâs coute que coute ,c'est l'inverse ! savez vous qu'une tgonne de carton en tri selectif nous coute 260 euros ?


si vous me demùandez où le citoyen ,c'est simple ,il paye la facture


pour la dioxine ,vous m'accusez de ne pas produire de chiffres mais savez vous au moins combien ouarville en rejette ? combien en rejette le barbecue d'un jardin ? car là aussi,je ne sais qui est
démagogue


pourquoi ne pas utiliser la réomi mais ma réponse est claire : parce qu'elle entraine la collectivité a une dépen,se qui devient incontrolable ,et nous avons des exemples a nos portes ,des
collaborateurs de notre syndicat ,collectés 1 fois toutes les trois semaines qui ont vu leur facture augmeter de 30 % et qui amenent le matin leurs poubelles dans leur coffre pour ne pas les
présenter sur leur territoire


quant au prix d'achat des poubelles specifiques a "pucer",a minima ,il faudrait équiper 35000 foyers a 30 euros le container,le cout de la remise individuelle est estimée a 350 000  a 400
000 euros,plus les puce ,plus le surcout de la pesée embarquée et de l'informatique sur toutes les bennes,plus la location annuelle du logiciel propriété exclusive (forcément) le tout nous
mettant sous la dépendance totale des collecteurs qui font partie de grands groupes dont le lobby a été l'acteur majeur de la réomi dans le cadre du grenelle 


mais forcément étant élu je suis un imbécile, corrompu,feignant ne me préoccuppant que de mon confort,c'est d'ailleurs pour cela que je suis au travail un dimanche a 8 heures du matin


 



max 18/02/2012 17:29

j'arrive un peu tard sur cet article consacré à la Reomi. Il est vrai qu'habitant la CC Val d'Essonne je m'y suis frotté très récemment puisque une REOMi s'applique depuis le 1er janvier 2012.
Je suis totalement favorable à la REOMi.Pourquoi ? tout simplement parce que la collecte des déchets ménagers n'a pas à etre payée par un impot (c'est le cas avec la TEOM). Pour moi c'est un
service "collectif" au meme titre que l'eau, le gaz ou l'électricité. Il me semble normal que chacun paye pour le service qu'il reçoit.
La facturation TEOM revient à mettre toutes les dépenses dans un pot commun, puis à faire payer selon une clé de répartition appelée "valeur locative" (dont le calcul à lui tout seul mérite un
chapitre , mais passons)
Pourquoi ne pas faire alors la meme chose pour l'eau, le gaz, ... et aussi l'essence puisque c'est devenu un service de base ...
Ce que je dis là c'est pour la REOM. Le "i" pour incitatif vient après, c'est un autre sujet.
Ceci dit, je trouve que les couts sont très élevés, trop élevés. Mais que ce soit TEOM ou REOM cela ne change rien. Dans un cas comme dans l'autre il faut veiller à ne pas se faire gruger par les
intervenants (collecteurs, syndicats, ..)
Un dernier point concernant le cout de gestion administrative d'une REOM par une communauté de communes. Beaucoup disent cà va couter cher. Sans doute ignorent-ils que pour la TEOM, et autres taxes
locales, les services fiscaux commencent par prélever 8% du montant à recouvrir pour leurs propres frais . Ce n'est pas rien, et c'est une économie mise en avant dans les études sérieuses sur le
sujet (ceux qui sont passés à la REOM estiment les couts de gestion à 4%).

Christian SCHOETTL 18/02/2012 18:03



si c'était simple cela se saurait,il est évident qu'avec le système actuel les grosses maisons payent plus cher que les petites et qu'avec la devance incitative les familles nombreuses quelque
sopient leurs revenus paieront beaucoup plus cher qu'un couple de retraités par exemple


avez vous une idée du cout de livrer un container chez monisuer x ,de lui affecter une puce qui 'lidentfie puis d'organiser la facturation ?c'est sincérément dément,si il ya bien les 8% au
service fiscaux et qu'ils peuvent finnacer le service de facturation avez vous une idée du montant des impayés pour des sommes si faibles  - de 100euros qu'aucune collectivité n'entamera de
demarche


enfin les collecteurs dans tous leurs contrats mettent en place une collecte a prix forfaitaire puisque le tonnage devient aléatoire ,au résultat ,il n' y a bien evidement pas d"économies


se plus personne ne sait répondre sur cette redvance dans les immeubles collectifs et pôur tyerminer le but étant aussi de réduire les tonnages on se retrouve avce des inciné&rateurs
totalement aux normes qui fournissent de l'elctricité en utilsant la matiére qui topurnent moins et qui coutent donc plus cher au contribuable


pas simple



guyomarch 09/02/2012 19:41

Tant pis,encore merci

Guyomarch 09/02/2012 09:45

Bonjour. J'aurais aimé connaitre le titre de l'article dont vous faite référence sur le site la gazette des communes. Je ne l’ai pas trouvé. Merci par avance

Christian SCHOETTL 09/02/2012 18:04



désolé c'est un peu vieux maintenant et je ne retrouve pas



CVUS 14/07/2011 08:27


le saint amandois, a mis en place la reom EN 2009 ET LA REOM INCITATIVE, en 2010. dans le mensonge , à travers une fause déclaration des communautes de communes dans leur budget, en effet, la
chambre régionale des comptes d'Orléans, vient de le reconnaître.Le système proposé et mis en place intégralement par le Syndicat : SMIRTOM du Saint Amandois,d'assurer la collecte, le traitement de
l'intégralité du service en LIEU et PLACE des COM.COM, a permis aux COM COM d'augmenter leur dotation globale de fonctionnement (versée parl'état) de la part ORDURES MENAGERES.C'est un détournement
de la loi par l'article L 2333-76 qui impose à la collectivité d'assurer au moins la collecte.Le CVUS a dénocé les faits, le tribunal d'instance de Saint Amand Montrond a lourdement condamné les
usagers protestataires. Le TA d'Orléans est en cours.Mais le pouvoir politique, on le sait à toujours eu une incidence sur les décisions judiciaires, car il faut savoir que le smirtom regroupe 100
communes , il y a donc 100 Maires qui sont fautifs mais pas coupables.
La constitution du fichier des usagers est soumis à déclaration auprès dela CNIL , rien n'a été fait.Et j'en passe sur le montage de ce dossier , au titre de la loi, au titre de la protection de la
planète, au titre de l'oubli de l'être hmain, devenu le cochon de payant. Martine