Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 10:13

IMG00495-20100604-0837 

Depuis le 28 mai, sont installés, a janvry, par Aéroport de paris, deux analyseurs d’air, conformément aux engagements de guy malerbe et de Nathalie kociusko-morizet,ils devraient permettre au bout d’une campagne de 4 mois d’identifier  si les survols aériens nous polluent et a quelle intensité.

Un sonomètre a été installé ,en parallèle, pour quantifier le bruit,notament en phase d’atterrissage.

Tout cela va dans le bon sens ,mais il nous manquait, un contrôle sur ceux qui détiennent l’information :

Difficile, en effet, de les entendre dire avec beaucoup d’aplomb,et sans pouvoir  avoir d’élements objectifs a opposer : »il n’y a de survols du hameau de la brosse,le couloir ne passe pas là »,j’évoque ce hameau parce que je le connais bien.

Difficile  aussi,  a 6 heures du matin  quand on est réveillé en trombe, de mettre le nez a la fenêtre et d’identifier quel avion vient de réveiller un village entier.

En fait, pour la première fois a ma connaissance en France, une collectivité, Janvry, vient de se doter d’un appareil permettant d’enregistrer et de mesurer tous les survols aériens avec de le nom de la compagnie et le numéro du vol. Altitude, vitesse,  trajectoire, N° de vol , compagnie etc…

Cette initiative qui va énerver nos autorités se fait en totalement collaboration avec une association qui lutte contre les nuisances aériennes, l’idée étant pour nous d’avoir une information indépendante, fiable et opposable.

Comme du temps des radios libres, il n’est pas impossible que l’on nous cherche des poux dans la tête, mais on a l’habitude.

Ce soir, a 19 heures, nous présenterons tout cela et régulièrement nous communiquerons sur tous les débordements d’horaires, l’absence de respect des altitudes d’approche etc….

Certains pourraient me répondre que, dans certaines communes, le système « Vitrail » d’aéroport de Paris a été mis a disposition, sauf qu’il n’enregistre pas et qu’il faut donc un bénévole en permanence a suivre  chaque avion et a noter sur un bout de papier le problème, une impossibilité de mémoire plutôt étrange.

Pour le nucléaire il  y a la cri-rad, pour  les nuisances aériennes, c’est une proposition collective associations/collectivités/citoyens que nous entamons.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

seb 27/06/2011 16:36


Aorès un an d'annonce de cette tour de contrôle, qu'en est il ????

Merci


Christian SCHOETTL 27/06/2011 17:40



d'abord elle n'a pas cessé de fonctionner,pas de pannes,juste des réglages d'antennes les premiers mois


l'association avec qui la commune s'est ..associée pour la partie etchnique et interprétation doit nous faire un rendu que nous voulons public,je l'avais souhaité plus tot ,je l'espere dans le
courant du dernier trimestre



sébastien 15/03/2011 09:47


Autant pour moi !!!
En fait c'est encore mieux on disposera d'une station de bruit combinée à une station de contrôle d'altitude qui l'espérons sera opérationnelle d'ici très très peu de temps...


sébastien 09/03/2011 15:07


Il semble que votre tour de contrôle devienne obsolète avant même d'avoir pu démarrer... A moins que cette fameuse tour soit la même que celle décrite dans l'article qui suit ci-dessous :
- L'association Bruitparif, Observatoire du bruit en Ile-de-France, a inauguré mardi 8 mars une station de mesure experte du bruit à Saint-Prix dans le Val d'Oise. L'installation entame
l'agrandissement de la couverture des mesures des nuisances sonores aériennes, qui sera étendue à un total de quinze villes d'ici mai 2011.

Déjà surveillées, les nuisances sonores provoquées par le trafic des plateformes aéroportuaires de Paris-Charles de Gaule, Paris-Le Bourget et Paris-Orly seront désormais étudiées dans des villes
plus éloignées au Nord et au Sud de Paris. Conflans-Sainte-Honorine, Sannois, Tremblay-en-France, Limours ou Lésigny figurent parmi les villes sélectionnées car survolées à des altitudes
inférieures à 2.000 mètres.
Les nouvelles stations pourront définir la source du bruit entre nuisances aéroportuaires, transports terrestres et vie quotidienne. Les informations glanées seront mises à disposition du public
sur Internet.
Site : www.bruitparif.fr


Christian SCHOETTL 10/03/2011 16:33



nous ne surveillons pas le bruit mais les trajectoires,les altitudes et le respect du couvre feu



sébastien 08/12/2010 09:47


Bonjour,

Voici 6 mois que la tour de contrôle de Janvry est en place. Avez vous pu compiler des données ? Si oui sont elles consultables ?
Ou dans le cas contraire, pouvez nous informer par un petit bilan des survols très bas de nos communes.

Merci bien.

Cdlt

Sébastien


Christian SCHOETTL 08/12/2010 10:08



nous avons eu des problemes d'implantation d'antenne qui sont désormais réglés et notre "visibilité" porte a km,nous avions prévu une réunion publique pour donner les premiers résultats que nous
avons été amenés a reporter je mettrai la date sur le blog 



sébastien 10/06/2010 09:55


Bonjour,

Je trouve cette initiative excellente. Avoir un regard sur ce qu'il se passe au dessus de nos têtes, alors que l'on se doute sans avoir de preuves qu'il y a des irrégularités au niveau des survols,
est une grande avancée. J'espère en tout cas qu'il y aura suite à ça plus de transparence de la part de la DGAC.

En revanche, la collecte de vos données sera t elle consultable par les habitants du canton de Limours. Ou faut il faire une demande au préalable ?

Merci par avance.

Sébastien.