Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 14:07

en 1994 ,lorsque j'ai été élu conseiller général,le dossier du musée de la photographie a bievres est tombé dans mon escarcelle

,le projet prévu a moitié sur bievres a moitié sur jouy en josas n'était pas idéal mais avait la valeur d'exister ,il y avait bien des grognements et des altermoiements mais ce dossier avait une belle mabition départementale

d'autant que le département possédait aussi a bievres un des plus beaux terrains possibles,celui dit de l la patte de canard

avant le renouvellement de 1998,tout était bouclé,l'architecte choisi,la scenographie prête et une sublime projet suivant les coteaux de la bievres était dans les cartons,et une partie des sommes votées...

Il faut savoir que nous avons en Essonne une des plus belle collection d'appareils ,de matériels et d'archives photographiques que le musée de chalons   nous recupererait bien

la gauche, a peine arrivée, a tout remis en question,comme si cette culture là ne la passionnait pas,de remises en questions ,en nouvelles études ,de négocaitions étranges voir suspectes avec le groupe bouygues a d'eventuelles déménagements a étiolles,il n'y a pas eu photo  :il n'y a plus rien de ce qui aurait un des fleurons mondiaux de la photographie,

le magnifique terrain du bec de canard  acceuille des populations  desargentiques si je puis me permettre l'expression,

20131127_161242.jpg

 

des millions d'euros ont été engloutis a chamarande,pour les effervessonnes ,pour les cirques ambulants,pour le centre d'entrainement du rugby a marcoussis ,pour son futur stade et autres passions ou lubies d'un élu ,mais pour le patrimoine du département,pour la mémoire d'un art moderne,le silence absolu ,le mépris ,la negligence

une belle leçon pour les elus de bievres ou de verrières qui ont fait confiance a la parole donnée,aux promesses apaisantes

les voleurs de poules ne sont pas a bievres ,ils sont au conseil général

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires