Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 16:54

Nous recevons nicolas et moi de nombreux mails de citoyens qui se sentent un peu isolés  et harcelés par les escadrilles de mouches dont on nous dit qu'elles sonty normales et que tout "va très bien madame la marquise"

sur le blog de nicolas vous pourrez lire la réponse ahurissante de l'état :

http://nicolas.schoettl.over-blog.com/

 

001Chacun va finir par comprendre que ,désormais ce secteur a deux schoettl pour le prix d'un et que nous ne lacherons pas le morceau,deux énergies pour, malgré "la trêve des confiseurs", tout faire pour que ceci ne se reproduise pas.

Nous avons saisi le procureur ,désormais nous allons  travailler a rédiger une plainte puisque l'état considère que "tout va bien".

Plus nous serons nombreux ,collectivités,associations ,particuliers a nous associer pour déposer cette plainte,plus nous aurons de chances qu'elle prospère,ceci est donc un appel a tous,pour nous adresser,nom adresse et photocopie de carte d'identité.

quant a l'état ,suite a la lettre que nicolas a reçue ,voici notre réponse :

 

 

 

 

                                                                            Monsieur Daniel BARNIER

                                                                            Sous-Préfet de Palaiseau

                                                                            Sous-Préfecture

                                                                            Avenue du Général de Gaulle

                                                                            91125 PALAISEAU

 

                                                                                                     Evry, le 10 août 2011

 

 

 

 

 

Monsieur le Sous-Prefet,

 

Nous vous remercions de votre courrier concernant la pullulation de mouches que subissent les habitants d’un territoire, qui dépasse largement le canton et la Communauté de communes du pays de Limours.

 

Votre réponse nous surprend et nous consterne. Elle est de nature à irriter bien des citoyens qui ont subi et qui subissent une présence totalement anormale. Elle constitue un déni de réalité.

 

Nous vous avons transmis des photos, des témoignages qui prouvent que l’élevage de la Michaudière avait rompu tous ses engagements passés. Vous nous avez vous-même indiqué qu’il avait eu un problème d’équarrissage. La présence de ténébrions sur les tas trouvés sur tout le territoire « trace » à elle seule l’origine des dépôts.

 

Nous n’avons pas pour souhait d’exporter dans d’autres départements un produit qui provoque une vie impossible à des riverains et nous sommes en droit de nous interroger sur la viabilité d’un amendement agricole qui serait source d’une telle nuisance.

 

Nous constatons que les engagements pris à l’égard de l’Etat n’ont pas été respectés et que cela ne semble pas gêner les services de « protection de la population » (sic).

 

Nous vous confirmons notre inquiétude que des services spécialisés de l’Etat vous fassent dire que des tas seraient en provenance d’élevage de chevaux. Il est assez rare que les équidés perdent des plumes et pondent des œufs dont on retrouve largement les traces sur les tas incriminés. Une simple révision de cours de CE1 en sciences naturelles pourrait  confirmer notre intuition.

 

Nous constatons que, loin de la moindre investigation, les services de l’Etat sont allés voir ce qu’on a bien voulu leur montrer malgré les documents incontestables que nous avions fournis.

 

Nous constatons que nous n’avons aucune réponse sur les analyses de ces fientes et de leurs compositions, conformément à l’arrêté d’exploitation.

 

 Nous constatons que les services de l’Etat n’ont pas visité les mêmes tas que nous et que toutes les photos que nous possédons, témoignent de la présence de mouches et de ténébrions.

 

Votre courrier qui est un véritable quitus à cette exploitation présage des années difficiles. Il est évident que l’exploitant a souhaité bafouer ses engagements à votre égard et céder ses fientes aux exploitants locaux et qu’une météo défavorable a empêché que ce tour de passe-passe ne puisse se faire dans l’incognito.

 

Nous sommes consternés que l’ensemble des éléments apportés par nos soins soit méprisé à ce point et nous vous laissons à penser dans quel état d’esprit seront les riverains à la lecture de votre courrier.

 

Puisque des services couvrent, justifient et dénient une réalité, nous nous trouverons contraints d’explorer d’autres voies, très inquiets que le service public ne soit pas au service du public. Un constat plus qu’amer pour nous.

 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Sous-Préfet, l’expression de notre plus haute considération.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nicolas SCHOETTL

Conseiller général du canton

de Limours

Christian SCHOETTL

Président de la Communauté de

Communes du Pays de Limours

  je vous invite a envoyer un petit mot a la sous prefecture qui dit qu'elle n'a pas reçu de plainte,l'adresse est en tete du courrier

je vous suggère d'écrire tout simplement :

monsieur le sous prefet,

je me permets de vous confirmer que nous somems infestés de mouches de manière anormale et que la tentative d'éradiction de cette nuisance est a la fois une véritable usure nerveuse et couteuse en produits de toutes sortes...

 

bien évidement vous avez toute liberté de vous exprimer en d'autres termes...faites passer et faites écrire,puisque l'on ne nous croit pas,pas de pétittions mais des lettres individuelles

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

jrp 15/08/2011 12:11


Non pas tellement car les ministres avides de com se précipitent sur les lieux d'événements de toutes sortes avec les médias à leur suite.
Bravo cependant pour votre intervention auprès de la Ministre. En tant qu'écologiste qui se veut éminente elle est concernée d'autant plus qu'elle a été élue députée du secteur. Sa parole devrait
avoir du poids !
Il est normal que ceux qui l'ont élue s'adresse à elle.
Attendons sa réaction.


JRP 13/08/2011 14:59


Mais qu'en dit donc Mme la Ministre de l'Environnement proche voisine et semble t-il proche relation ? A t-elle été saisie de cet "incident" écologique ?


Christian SCHOETTL 13/08/2011 16:54



une lecture de mon blog,vous aurait donné la réponse vous trouverez donc la copie du courrier qui lui a été adréssé.


Pour ma part,je trouve choquant qu'il soit neccessaire de saisir un ministre sur un tel dossier



annie Magot 12/08/2011 17:08


marre de cette invasion depuis début juillet , même si cela se calme un peu (14 juillet : l'enfer !) marre aussi qu'on nous prenne pour des cons ! je vis ici depuis 60 ans et n'ai jamais vu cela à
ce point ! j'aime ma campagne et n'aime pas qu'on la bousille ! ma lettre part ce soir!
merci aux Schoettl de se démener pour notre canton ;


BJ 12/08/2011 13:38


Et pourtant vous nous signalez comme concerné ? Qu'en savez vous si loin du territoire.

Depuis quand les tenebrions viennent des élévages de poules. Leur lieu de prédilection est la farine.

Et puis lorsqu'on habite à la campagne il faut aussi savoir en supporter les conséquences ?


Christian SCHOETTL 12/08/2011 15:49



vous,il faut quitter l'anonymat ! pour les tenebrions les seuls produits aptes a les éradiquer sont fournis a a destinations des ..poullaillers !


quand on bit a la campgne il faut en acceptreles conséquences ...sauf qu'il s'agit d'un poullailer ...industriel


si vous avez autre chose de plus de mauvaise foi n'hèsitez pas



marie france 11/08/2011 10:16


courrier part ce jour