Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 11:14

article_montebourg-oki.jpg

Outre les liens familiaux qui les unissent,le premier tour des primaires socialistes éclaire d'un jour interressant les cris et chuchotements essonniens.

Désolé pour ce billet de cuisine interne qui ne passionnera que peu mais comment s'en priver ?

En essonne,thierry mandon, c'était presque le Alain Juppé local,loyal,droit dans ses bottes,le tueur que  l'on sortait,au conseil général,quand il fallait être technique,politique  et malin.

au conseil général,il y avait guedj pour électriser les miltants a coup de tirades a se croire en haut d'une barricade a défendre la commune de Paris et puis il y avait Mandon, le chirurgien, qui vous opérait, tranquille,sans anesthésie,sur de son bistouri et maitrisant la technique.

Mandon faisant figure localement parmi les milieux économiques, qu'il a mis dans poche, de DSK  local,peut être du a une proximité de jeunesse avec l'udf,il est considéré par un bon nombre de chefs d'entreprises et de décideurs comme une centre gauche attentif a leurs problèmes.

ce qui est amusant c'est cet aspect janusien du personnage,centre gauche en essonne,montebourg au national

,cette ambiguité qui lui coute,certainement ,en partie de ne pas être aujourdhui président du conseil général,et d'être un grand absent au travail de cette assemblée dont il a été un des principaux animateurs ,visiblement dégouté de ce qu'il observe.

Mandon sait que s'il n'est pas président,il le doit a Martine Aubry

Quand la gauche a du se choisir un nouveau président,martine sur conseil de son richelieu de Francois lamy a donné une consigne stricte ,"guedj président,virez mandon".D'autant plus qu'avec Guedj,on était assuré que personne ne serait regardant sur les embauches.

voila donc a la veille du deuxiéme tour,montebourg vivant le syndrome de Bayrou aux présidentielles,un petit pétage de plomb et un déchirement interne.

Le "bachelor" de ces primaires sait que les heures lui sont comptées,que chacun de ces gestes,de ses propos sont délicieusement repris,et qu'il exprime une extrême jouissance a cet état second médiatique qu'il est entrain de vivre,mais que celui-ci s'achevera,dimanche soir au plus tard.

cela va être interressant a observer,car il faut mémoire garder,que disaient MOntebourg et mandon dans un communiqué commun a propos de Segolène au lendemain des élections présidentielles ?

Rendons donc d’abord et avant tout justice à Ségolène Royal des changements considérables qu’elle a imposés aux socialistes dans sa campagne de modernisation accélérée : Révolution démocratique avec la VIème République, nouveaux outils de régulation économiques et fiscaux, priorité écologique, redéfinition et réorientation d’un projet européen protecteur et volontaire, ambition pour l’égalité scolaire, parité authentique. Sur tous ces points, Ségolène Royal aura imposé en 6 mois au parti des avancées pour lesquelles nous nous battions depuis 5 ans sans succès. Il faudra d’ailleurs rappeler à ceux qui ont la mémoire courte et dénoncent les errements de la période 2002-2007 que nous avons eu la constance de refuser la paresse idéologique et doctrinale dans laquelle nous ont enfermés les congrès de Dijon et du Mans et que nous n’avons jamais abandonné nos combats pour quelques responsabilités d’appareil.


je vous invite a disséquer ce passage un peu long ,mais il ya a peu près tout des amertumes nationales et départementales,de la marginalisation et de la recherche d'identité

ainsi les thurifaires de ségoléne se sont transformés en 5 ans en exécuteurs/fossoyeurs au point de la faire pleurer devant les caméras,provoquant une véritable incrédulité des médias qui croyaient qu'elle n'était pas dotée de glandes lacrimales.

et si Mandon ne saurait cautionner un soutien a Martine Aubry pour les raisons que l'on connait,comment Montebourg pourra 't-il se déjuger vis a vis de celui qu'il surnonme "flamby" et pour lequel il avait dit ,souvenez-vous"

 "que le principal défaut (de Ségolène Royal ndlr), c'était son compagnon."  

quant a Mandon,jouant de la théorie du bonnet blanc et blanc bonnet ,ses propos sont clairs

 "rien ne permet à ce stade de distinguer la candidature de Martine Aubry de celle de François Hollande. Si nous devons parvenir à un accord lors d'un second tour, il se fera sur un accord programmatique: VIe République, renouveau écologique et démondialisation"  

quand on sait le niveau de detestation dans lequel il tient le patron de la fédération de l'essonne,carlos da silva, et la réciprocité de ce sentiment,on est en droit d'observer de façon amusée la situation d'une essonne mélenchonnienne qui aurait du voter  aubry mais qui ne l'a pas fait et d'une fédération socialiste qui voit celui qu'elle a réjeté et marginalisé ,défendre les idées de gauche aux cotés de MOntebourg et être l'arbitre national,alors que la fédération est naufragée au lendemain des sénatoriales.

Il faudra donc imaginer que ce second tour fera oublier l'idée,defendue par la fédération, qu'il faut que ce soit une femme qui se présente sur la circonscription tenue par georges Tron et dont le challenger naturel est ..thierry Mandon,ancien député de cette circonscription.

En fait avec des amis comme cela ,mandon n'a pas besoin d'ennemis,il restera a observer si le parrain des enfants de Montebourg aura plus d'influence que la base qui pousse,le bel arnaud a soutenir Aubry.

Une des anciennes consoeurs de Montebourg avec qui il se disputait le prix d'éloquence,le regarde encore ;aujourdhui avec surprise,celle du doute sur la sincérité du propos et de l'endomorphine que lui procure le verbe et la prise de parole

une chose est sure ,si Sarkosy a décompléxé la droite lors de sa campagne et lors de son élection,il est évident que Montebourg,dupont aignan décomplexent certains sur des termes que l'on croyait bannis comme le protectionnisme,ou le souverainisme.

Un message de la conviction ou de la démagogie ? une oreille attentive des électeurs due au désespoir entretenu ou a la libération des préjugés ? a vous d'y réfléchir 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

godot 16/10/2011 12:02


Ben y fou quoi Nico ????

http://ps-limours.net/post/2011/10/10/Un-Conseiller-G%C3%A9n%C3%A9ral-absent